Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre I, Séance 9

27 janvier 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière de notre Créateur infini. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Les exercices de guérison que vous nous avez donnés sont d’une nature telle qu’il vaut mieux se concentrer sur un exercice particulier à un moment donné. Je voudrais demander sur quel exercice je devrais me concentrer ce soir.

Ra: Je suis Ra. Une fois encore, diriger votre jugement est une intrusion dans votre distorsion de continuum espace/temps appelé l’avenir. Parler du passé ou du présent dans les limites de notre distorsion/jugement est acceptable. Guider plutôt qu’enseigner/apprendre n’est pas acceptable pour notre distorsion par rapport à l’enseignement/apprentissage. En place de cela, nous pouvons suggérer un procédé par lequel chacun choisit le premier des exercices donnés dans l’ordre où nous les avons donnés, et que vous, selon votre discernement, ressentez comme non apprécié pleinement par votre complexe mental/corps/esprit.

Cela est le choix approprié, en construisant à partir des fondations, et en s’assurant que le sol convient à la construction. Nous avons évalué pour vous l’intensité de cet effort en termes d’énergie dépensée. Vous prendrez cela dans votre mental et serez patients, car nous n’avons pas donné un programme court ni facile d’apprentissage/enseignement de la prise de conscience.

Interlocuteur: La manière dont je comprends le processus d’évolution est que notre population planétaire a un certain laps de temps pour progresser. Celui-ci est en général divisé en trois cycles de 25.000 ans. Au bout des 75.000 ans, la planète elle-même progresse. Qu’est-ce qui a provoqué l’occurrence de cette situation avec la précision des années dans chacun des cycles?

Ra: Je suis Ra. Visualisez, si vous voulez, l’énergie particulière —s’écoulant vers l’extérieur, se coagulant vers l’intérieur— qui a formé le petit monde de création gouverné par votre Conseil de Saturne. Continuez à voir le rythme de ce processus. Le flux vivant crée un rythme qui est aussi inéluctable que celui de vos horloges. Chacune de vos entités planétaires a entamé le premier cycle quand le nexus d’énergies a été à même, dans cet environnement, de supporter de telles expériences de mental/corps. Dès lors, chacune de vos entités planétaires se trouve, pourriez-vous dire, dans une grille de cycle différente. Le chronométrage de ces cycles est une mesure égale à une portion d’énergie intelligente.

Cette énergie intelligente offre un genre d’horloge. Les cycles se déroulent aussi précisément qu’une horloge sonnant vos heures. Ainsi, le passage de l’énergie intelligente vers l’infini intelligent s’ouvre, indépendamment des circonstances, à l’heure sonnante.

Interlocuteur: Les entités originelles, premières sur cette planète —quelle était leur origine? Où se trouvaient-elles avant d’être sur cette planète?

Ra: Je suis Ra. Les premières entités sur cette planète étaient l’eau, le feu, l’air et la terre.

Interlocuteur: D’où les gens qui sont comme nous, qui étaient les premiers ici, d’où venaient-ils? D’où ont-ils évolué?

Ra: Je suis Ra. Vous parlez de l’expérience de troisième densité. Les premiers de ceux qui sont venus ici ont été apportés d’une autre planète de votre système solaire, nommée par vous la planète rouge, Mars. L’environnement de cette planète était devenu inhospitalier pour des êtres de troisième densité. Les premières entités, dès lors, étaient de cette race, comme vous pourriez l’appeler, manipulée quelque peu par ceux qui étaient les gardiens à cette époque.

Interlocuteur: Quelle race était-ce donc, et comment sont-ils venus de Mars à ici?

Ra: Je suis Ra. Cette race est une combinaison des complexes mental/corps/esprit de ceux de ce que vous avez appelé la planète rouge, et d’une série bien précise d’ajustements génétiques exécutés par les gardiens de ce temps-là. Ces entités sont arrivées, ou ont été préservées, pour l’expérience sur votre sphère, par un type de naissance ne faisant pas appel à la reproduction mais consistant à préparer du matériel génétique en vue de l’incarnation de complexes mental/corps/esprit de ces entités de la planète rouge.

Interlocuteur: Je conclus de ce que vous venez de dire que les gardiens ont transféré la race ici après que cette race soit morte au physique tel que nous le connaissons sur Mars. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Les gardiens ont manifestement agi dans la perspective de la Loi Une en faisant cela. Pouvez-vous expliquer l’application de la Loi une dans ce processus?

Ra: Je suis Ra. La Loi Une a été désignée par ces gardiens comme apportant la sagesse des gardiens en contact avec les entités de la planète rouge, mêlant ainsi le complexe mémoriel sociétal de la race gardienne et celui de la race de la planète rouge. Cela a impliqué, cependant, de plus en plus de distorsions dans l’application de la Loi Une du point de vue d’autres gardiens, et c’est à partir de cette action de début que la quarantaine de cette planète a été instaurée, car il a été ressenti que le libre arbitre de ceux de la planète rouge avait été amputé.

Interlocuteur: Est-ce que les entités de la planète rouge suivaient la Loi Une avant de quitter la planète rouge?

Ra: Je suis Ra. Les entités de la planète rouge tentaient d’apprendre les Lois d’Amour qui forment l’une des distorsions primales de la Loi Une. Cependant, le penchant de ces entités pour des actes belliqueux a provoqué tant de difficultés dans l’environnement atmosphérique de leur planète qu’elle est devenue inhospitalière pour l’expérience de troisième densité avant la fin de son cycle. Dès lors, les entités de la planète rouge n’ont pas été moissonnées et ont poursuivi dans votre illusion leurs efforts pour apprendre la Loi d’Amour.

Interlocuteur: Il y a combien d’années que ce transfert s’est opéré de la planète rouge vers la Terre?

Ra: Je suis Ra. Selon votre temps, ce transfert a eu lieu il y a approximativement 75.000 ans.

Interlocuteur: Il y a 75.000 ans?

Ra: Je suis Ra. Ceci est approximativement exact.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y avait des entités de la forme que j’ai moi à présent:—deux bras, deux jambes— sur cette planète-ci avant que le transfert ait lieu?

Ra: Je suis Ra. Il y a eu des visiteurs sur votre sphère à plusieurs reprises au cours des quatre derniers millions de vos années, approximativement parlant. Ces visiteurs n’affectent pas le cycle de la sphère planétaire. Son environnement n’était pas de troisième densité avant l’époque mentionnée précédemment.

Interlocuteur: Ensuite il y a eu ici des entités de deuxième densité avant les dernières 75.000 années. De quel type étaient ces entités?

Ra: Je suis Ra. La deuxième densité est la densité de la vie végétale supérieure et de la vie animale qui existe sans pulsion vers le haut, vers l’infini. Ces êtres de deuxième densité sont d’une octave de conscience, tout comme vous trouvez diverses orientations de conscience parmi les entités de votre vibration.

Interlocuteur: Est-ce que certaines de ces entités avaient des formes comme les nôtres —deux bras, deux jambes, une tête, et marchant debout sur deux pieds?

Ra: Je suis Ra. Les deux niveaux les plus élevés des niveaux sub-vibratoires des êtres de deuxième densité, avaient une configuration de bipèdes, comme vous l’avez mentionné. Cependant, le mouvement de redressement dont vous faites l’expérience n’avait pas été effectué totalement chez ces êtres qui avaient tendance à se pencher vers l’avant, et qui quittaient à peine une position de quadrupède.

Interlocuteur: D’où provenaient ces êtres? Etaient-ils un produit de l’évolution telle qu’elle est comprise par nos hommes de science? Ont-ils évolué à partir du matériau originel de la Terre dont vous avez parlé?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Est-ce que ces êtres évoluent ensuite de la deuxième densité vers la troisième?

Ra: Je suis Ra. Ceci est exact, bien qu’il ne puisse être donné de garantie quant au nombre de cycles qu’il faudra à une entité pour apprendre les leçons de prise de conscience de soi, qui sont les pré-requis à la transition vers la troisième densité.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y a une race particulière de gens, sur notre planète à présent, qui se sont incarnés ici à partir de la deuxième densité?

Ra: Je suis Ra. Il n’y a pas de complexes de conscience de deuxième densité sur votre sphère actuellement. Cependant, il y a deux races qui utilisent la forme de deuxième densité. L’une est celle des entités de la sphère planétaire que vous appelez Maldek. Ces entités font fonctionner leurs complexes de compréhension au travers d’une série de ce que vous appelleriez des restitutions karmiques. Ils vivent à l’intérieur de vos passages souterrains les plus profonds, et sont connus de vous comme les “Bigfoot”.

L’autre race est celle à qui a été offert un abri dans cette densité par des gardiens qui souhaitent donner aux complexes mental/corps/esprit de ceux qui sont de cette densité, à cette époque-ci, des véhicules physiques adéquatement conçus, comme vous appelleriez ces complexes chimiques, dans l’éventualité où il y aurait ce que vous appelez une guerre nucléaire.

Interlocuteur: Je n’ai pas compris en quoi ces véhicules ou êtres étaient appropriés dans l’éventualité d’une guerre nucléaire.

Ra: Je suis Ra. Ce sont des êtres qui existent comme des êtres de deuxième densité doués d’instinct, qui sont tenus en réserve pour former ce que vous pourriez appeler un réservoir de gènes au cas où il y aurait besoin de ces complexes corps. Ces complexes corps ont une grande capacité de résistance aux rigueurs de la radiation, ce que les complexes corps que vous habitez actuellement n’ont pas.

Interlocuteur: Où sont situés ces complexes corps?

Ra: Je suis Ra. Ces complexes corps de la deuxième race vivent dans des forêts profondes inhabitées. Il y en a beaucoup, en divers endroits de la surface de votre planète.

Interlocuteur: Est-ce que ce sont des créatures du type Bigfoot?

Ra: Je suis Ra. C’est exact, encore que nous ne les appellerions pas Bigfoot, car ils sont éparpillés et très capables d’échapper à la détection. La première race est moins à même de prendre conscience de la proximité d’autres complexes mental/corps/esprit, mais ces êtres-là sont très capables de s’enfuir, grâce à leur compréhension technologique d’avant leurs incarnations ici. Ces entités aux yeux brillants sont les plus familières à vos peuples.

Interlocuteur: Alors il y a deux types différents de Bigfoot. Correct?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la question finale.

Il y a trois types de Bigfoot, Si vous acceptez ce complexe vibratoire sonore utilisé pour trois races différentes de complexes mental/corps/esprit. Nous avons décrit les deux premières.

La troisième est une forme pensée.

Interlocuteur: Je voudrais demander s’il y a quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument.

Ra: Je suis Ra. Cet instrument va requérir un certain ajustement des parties sensibles de son complexe corps. Les distorsions sont dues au blocage du centre d’énergie que vous nommez la pinéale.

Je vous laisse dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez dès lors, réjouissez-vous dans la puissance et dans la paix du Créateur unique. Adonai.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre I - 27 janvier 1981

Copyright © 2017 L/L Research