Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre I, Séance 12

28 janvier 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Je communique maintenant.

Interlocuteur: Lors de la dernière séance vous avez mentionné que les croisés d’Orion sont venus ici dans des chariots. Pourriez-vous décrire ces chariots?

Ra: Je suis Ra. Le terme ‘chariot’ est un terme utilisé à la guerre parmi vos peuples. Voilà sa signification. La forme des vaisseaux d’Orion est l’une des suivantes: premièrement la forme allongée, ovoïde, qui est d’une nature plus foncée que l’argent mais qui a une apparence métallique quand on la regarde à la lumière. En l’absence de lumière elle apparaît rouge ou enflammée d’une certaine manière.

D’autres vaisseaux comprennent les objets en forme de disque de nature petite d’approximativement douze pieds, selon vos mesures, de diamètre; la forme apparentée à une boîte est d’approximativement quarante pieds de côté selon vos mesures. D’autres vaisseaux peuvent prendre une forme désirée par le recours à des mécanismes de contrôle de la pensée. Il y a divers complexes de civilisation qui travaillent à l’intérieur de ce groupe. Certains sont plus capables que d’autres d’utiliser l’infini intelligent. Les informations sont très rarement partagées; c’est pourquoi les chariots varient grandement en forme et en apparence.

Interlocuteur: Y a-t-il des efforts de la part de la Confédération, pour empêcher les chariots d’Orion de venir ici?

Ra: Je suis Ra. Tous les efforts sont faits pour mettre en quarantaine cette planète. Cependant, le réseau de gardiens, tout comme n’importe quel modèle de patrouilles à quelque niveau que ce soit, n’empêche pas toutes les entités de pénétrer la quarantaine, car si une demande est faite dans la lumière/l’amour, la Loi Une l’acceptera avec bienveillance. Si la demande n’est pas faite, due à un forçage du réseau, alors il y a pénétration de ce réseau.

Interlocuteur: Qui fait cette demande?

Ra: Je suis Ra. Votre demande n’est pas claire. Veuillez reformuler.

Interlocuteur: Je ne comprends pas comment la Confédération empêche les chariots d’Orion de forcer la quarantaine.

Ra: Je suis Ra. Il y a contact au niveau de la forme-lumière ou de l’être-corps de lumière, selon le niveau vibratoire du gardien. Ces gardiens balaient le voisinage immédiat des champs d’énergie de votre Terre pour prendre conscience des entités qui s’en approchent. Une entité qui approche est hélée au nom du Créateur unique. Toute entité ainsi hélée est baignée dans de l’amour/lumière et obéira, de son libre arbitre, à la quarantaine vu la puissance de la Loi Une.

Interlocuteur: Qu’arrive-t-il à l’entité qui ne respecte pas la quarantaine après avoir été hélée?

Ra: Je suis Ra. Ne pas respecter la quarantaine après avoir été hélé au niveau dont nous parlons, c’est comme si vous ne vous arrêtiez pas alors que vous êtes en train de marcher vers un solide mur en brique.

Interlocuteur: Qu’arriverait-il à cette entité si elle le faisait? Qu’arriverait-il à son chariot?

Ra: Je suis Ra. Le Créateur est un être unique. Le niveau vibratoire de ceux qui sont capables de franchir les limites de la quarantaine est tel qu’en voyant le réseau d’amour/lumière il est impossible d’enfreindre cette Loi. C’est pourquoi, rien ne se produit. Aucune tentative n’est faite. Il n’y a pas de confrontation. Les seuls êtres capables d’enfreindre la quarantaine sont ceux qui découvrent des fenêtres ou des distorsions dans les continua d’espace/temps entourant les champs d’énergie de votre planète. C’est par ces fenêtres qu’ils entrent. Ces fenêtres sont rares et imprévisibles.

Interlocuteur: Est-ce que c’est ça l’origine de ce que nous appelons les “vagues d’ovnis”, au cours desquelles un grand nombre d’ovnis se montrent, comme en 1973?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Est-ce que la plupart des ovnis qui sont observés dans nos cieux proviennent du groupe d’Orion?

Ra: Je suis Ra. Beaucoup de ceux qui sont vus dans vos cieux sont du groupe d’Orion. Ils envoient des messages. Certains sont reçus par ceux qui sont orientés vers le service d’autrui. Ces messages sont alors altérés pour être acceptables pour ces entités, tout en avertissant de difficultés qui se préparent. C’est le maximum de ce que peuvent faire des entités du service de soi quand elles sont confrontées à ceux qui souhaitent servir autrui. Les contacts que le groupe trouve les plus utiles à sa cause sont les contacts avec des entités dont l’orientation est vers le service de soi. Il y a de nombreuses entités en formes pensées dans vos cieux, qui sont de nature positive, et qui sont des projections de la Confédération.

Interlocuteur: Vous avez mentionné que les croisés d’Orion, quand ils s’infiltrent dans le réseau, donnent des informations techniques et non techniques. Je pense que je sais ce que vous entendez par  «informations techniques», mais quel genre d’informations non techniques donnent-ils? Ai-je raison de penser que cela est fait par contact télépathique?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact. C’est par la télépathie que la philosophie de la Loi Une avec la distorsion du service de soi est transmise. Dans les groupes avancés il y a des rituels et exercices qui sont donnés, et ceux-ci ont été notés par écrit, tout comme les entités orientées vers le service d’autrui ont noté par écrit la philosophie transmise par leurs instructeurs. Cette philosophie concerne le service de la manipulation d’autrui de manière à ce qu’elles puissent faire l’expérience du service à un autre soi; devenant ainsi, au travers de cette expérience, capables d’apprécier le service de soi. Ces entités deviendraient orientées vers le service de soi et, à leur tour, en manipuleraient encore d’autres qui, à leur tour, pourraient faire l’expérience du service à un autre soi.

Interlocuteur: Est-ce que c’est cela l’origine de ce que nous appelons la magie noire?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact dans un sens, inexact dans un autre. Le groupe d’Orion a aidé ceux d’orientation négative parmi vos complexes mental/corps/esprit. Ces mêmes entités se seraient de toute manière consacrées au service de soi, et il y en a beaucoup sur vos plans intérieurs qui sont orientées négativement et donc disponibles en tant qu’instructeurs ou guides intérieurs, et possesseurs de certaines âmes qui recherchent cette distorsion du service de soi.

Interlocuteur: Est-il possible à une entité ici sur Terre d’être tellement désorientée qu’elle fasse appel alternativement à la Confédération et au groupe d’Orion, d’abord à l’un puis à l’autre, puis au premier à nouveau?

Ra: Je suis Ra. Il est tout à fait possible à un canal non harmonisé, comme vous appelez ce service, de recevoir à la fois des communications positives et négatives. Si l’entité, à la base de sa confusion, est orientée vers le service d’autrui, cette entité va commencer par recevoir des messages funestes. Si l’entité à la base du complexe d’existence est orientée vers le service de soi, les croisés qui, dans ce cas-ci, ne trouvent pas nécessaire de mentir, vont simplement commencer à donner la philosophie pour la transmission de laquelle ils sont ici. Nombreux, parmi ceux qui sont appelés à des contacts, parmi vos peuples, ont été désemparés et se sont détruits eux-mêmes parce que les canaux étaient orientés vers le service d’autrui mais, dans un désir de preuves, ils ont été ouverts aux informations mensongères des croisés qui ont alors pu neutraliser l’efficacité du canal.

Interlocuteur: Est-ce que la majorité de ces croisés sont de quatrième densité?

Ra: Je suis Ra. Il y a une majorité de quatrième densité, c’est exact.

Interlocuteur: Est-ce qu’une entité de quatrième densité est normalement invisible pour nous?

Ra: Je suis Ra. L’utilisation du mot ‘normal’ brouille le sens de la question. Reformulons pour la clarté. La quatrième densité est, par choix, non visible à la troisième densité. Il est possible à la quatrième densité d’être visible. Cependant, ce n’est pas le choix de la quatrième densité d’être visible vu la nécessité de concentration sur un complexe vibrationnel plutôt difficile, qui est la troisième densité dont vous faites l’expérience.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y a des entités de la Confédération ou d’Orion qui vivent sur la Terre et qui opèrent visiblement parmi nous, dans notre société, à cette époque-ci?

Ra: Je suis Ra. Il n’y a d’entités d’aucun de ces groupes qui marchent parmi vous en cette période. Cependant, les croisés d’Orion utilisent deux types d’entités pour exécuter leurs ordres, dirions-nous. Le premier type est la forme pensée; le second, une sorte de robot.

Interlocuteur: Pourriez-vous décrire le robot?

Ra: Je suis Ra. Le robot peut avoir l’apparence de n’importe quel autre être. C’est une construction.

Interlocuteur: Est-ce que ce robot est ce qui est normalement appelé «les hommes en noir»?

Ra: Je suis Ra. Cela est inexact.

Interlocuteur: Qui sont les  «hommes en noir»?

Ra: Je suis Ra. Les «hommes en noir» sont un type de forme pensée d’entités qui ont une certaine actualité [1] dans leur constitution. Ils ont certaines caractéristiques physiques qui leur sont données. Cependant, leur véritable nature vibrationnelle est sans caractéristiques vibrationnelles de troisième densité et, dès lors, ils sont capables de se matérialiser et dématérialiser quand cela est nécessaire.

Interlocuteur: Est-ce que tous ces hommes en noir sont utilisés par les croisés d’Orion?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: Vous avez parlé de Missionnés. Qui sont les Missionnés? D’où viennent-ils?

Ra: Je suis Ra. Imaginez, si vous voulez, les sables de vos rivages. Aussi innombrables que les grains de sable sont les sources de l’infini intelligent. Quand un complexe mémoriel sociétal est parvenu à la complète compréhension de son désir, il peut conclure que son désir est le service d’autrui avec distorsion vers la main tendue, figurativement, à toutes les entités qui appellent à l’aide. Ces entités que vous pouvez nommer les Frères et Soeurs du Désarroi, se penchent vers cet appel de désarroi. Ces entités sont de tous les endroits de l’infinie création et sont liées entre elles par le désir de servir dans cette distorsion.

Interlocuteur: Combien d’entre elles sont incarnées sur Terre actuellement?

Ra: Je suis Ra. Le nombre est approximatif dû à un fort influx de celles qui naissent actuellement à cause d’un besoin intense d’éclairer la vibration planétaire et aider ainsi à la moisson. Le nombre est proche de soixante-cinq millions.

Interlocuteur: Est-ce que la plupart d’entre elles viennent de la quatrième densité? Ou de quelle densité proviennent-elles?

Ra: Je suis Ra. Peu sont de quatrième densité. Le plus grand nombre de Missionnés, comme vous les appelez, sont de sixième densité. Le désir de servir doit être distordu dans la perspective d’une grande pureté de mental et de ce que vous pouvez appeler témérité ou bravoure, selon le jugement de votre complexe de distorsion. Le défi/danger pour le Missionné est qu’il oublie sa mission, devienne karmiquement impliqué, et donc précipité dans le maelström dont il s’était incarné pour éviter la destruction.

Interlocuteur: Que pourrait faire une de ces entités pour devenir karmiquement impliquée? Pourriez-vous donner un exemple?

Ra: Je suis Ra. Une entité qui agit consciemment de manière non aimante dans ses actions avec d’autres êtres peut devenir karmiquement impliquée.

Interlocuteur: Est-ce que beaucoup de ces Missionnés ont des problèmes physiques dans cette situation de troisième densité?

Ra: Je suis Ra. Vu la variation extrême entre les distorsions vibratoires de troisième densité et celles de densités plus denses, si vous voulez, les Missionnés ont en règle générale certaines formes de handicap, des difficultés, ou un sentiment d’aliénation qui est sévère. Les plus communes de ces difficultés sont l’aliénation, la réaction à l’encontre de la vibration planétaire par des troubles de la personnalité, comme vous les nommeriez, et des maladies du complexe corps indiquant une difficulté d’ajustement aux vibrations planétaires, comme des allergies, ainsi que vous les appelleriez.

Interlocuteur: Merci. Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour accroître le confort de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Nous vous demandons de réaligner l’objet sur lequel sont déposés les symboles. Ce n’est pas une distorsion importante pour une seule séance, mais vous trouverez en mesurant l’assemblage entier que l’endroit de repos est éloigné de 1,4° de l’alignement correct, l’endroit de repos éloigné de 0,5° degré supplémentaire par rapport à l’orientation adéquate. Ne vous préoccupez pas de ceci dans le présent de ce nexus d’espace/temps, mais ne laissez pas subsister ces distorsions pendant une longue période, sans quoi le contact serait graduellement altéré.

Je suis Ra. Je vous laisse dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur unique. Adonai.

 

[1] ‘Beingness’ (NdT)

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre I - 28 janvier 1981

Copyright © 2017 L/L Research