Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Fragment 7

Session 16, 31 janvier 1981

Jim: Le texte qui suit traite des “paillettes argentées”, ces curieux petits éléments brillants ressemblant à des rectangles argentés, qui apparaissaient à l’occasion sur ou autour de nous pendant que nous discutions de sujets métaphysiques. Apparemment, si nous étions sur la piste de pensée qui était ressentie comme appropriée par notre subconscient, nous recevions un signe de cette exactitude sous la forme de ‘paillettes d’argent’. Il y a apparemment de très, très nombreuses façons de recevoir de telles confirmations subconscientes de la justesse de nos pensées ou actions. La plus commune est, bien sûr, ce sentiment de justesse qui apparaît en nous quand nous sommes sur la bonne voie ou que nous recevons des informations utiles de nature spirituelle.

Carla: La conscience de cette méthode de rétro-information soufflée par la destinée, est des plus utiles pour quelqu’un qui suit un chemin spirituel. Le monde naturel semble très ouvert à la production de sychronicités subjectivement pleines de sens. Une fois que le chercheur perçoit la présence de ces signes et se met consciemment à les rechercher, il peut vraiment avoir une influence sur la création de davantage de signes subjectifs, jusqu’à atteindre des moments où une coïncidence significative paraît devenir une constante dans sa vie. J’ai certainement trouvé ces signes extrêmement réconfortants et revigorants.

Session 16, 31 janvier 1981

Interlocuteur: Pouvez-vous me parler des paillettes argentées que nous avons trouvées parfois sur nos visages ou ailleurs?

Ra: Je suis Ra. Ce dont vous parlez est une matérialisation d’un signal subjectivement orienté indiquant à un complexe mental/corps/esprit, et à aucun autre, une signification de nature subjective.

Interlocuteur: Qui crée ces paillettes d’argent?

Ra: Je suis Ra. Figurez-vous, si vous voulez, le potentiel croissant pour l’étude/enseignement. A un certain point, un signe est donné, qui indique la justesse ou l’importance de cet apprentissage/enseignement. L’entité elle-même, en coopération avec les plans intérieurs, crée un signal qui est le plus compréhensible ou remarquable pour elle. .

Interlocuteur: Je comprends alors que nous créons nous-mêmes cela?

Ra: Je suis Ra. Les entités ne créent pas cela consciemment. Ce sont les racines du complexe esprit qui, ayant touché en compréhension l’infini intelligent, les créent.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre V - 31 janvier 1981

Copyright © 2017 L/L Research