Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Fragment 8

Séance 17, 3 février 1981

Jim: Avant chaque contact avec ceux de Ra nous faisions une méditation que nous utilisions comme notre moyen de nous aligner; c’est-à-dire notre moyen de devenir un dans notre désir d’être au service d’autrui. Souvent, au cours de ces méditations, Don percevait une impression qui lui faisait ajouter quelque chose à la liste de questions sur laquelle nous nous étions mis d’accord la veille. Au cours de la séance 17 une idée lui est venue à propos d’un cratère dans la région de Toungouska en Russie qui, selon les spéculations, a été le fait d’un OVNI qui s’est écrasé ou bien d’une grosse météorite, en 1908. Il y a aussi des spéculations selon lesquelles certains scientifiques de l’Union Soviétique se sont intéressés à la possibilité de vie dans d’autres parties de la galaxie et du système solaire, après avoir étudié les résultats de leurs investigations sur ce cratère et son origine probable.

Après avoir questionné sur ce cratère et suivi avec des questions concernant le développement de l’énergie nucléaire sur Terre ainsi que sur le phénomène rarement signalé des combustions spontanées d’êtres humains, Don a décidé que cette liste de questions n’avait pas beaucoup de valeur.

Carla: Donald était un scientifique et il n’a jamais pu entièrement accepter que Ra n’était pas en mesure de bavarder avec nous à propos de phénomènes pouvant être mesurés. Le désir qui avait amené Ra vers notre groupe était un désir véritable pour des matières non éphémères, et c’est ce désir qui alimentait nos séances. Lorsque nous déviions de ce niveau d’information, Ra nous remettait sur les rails d’une manière subtile: en nous disant de veiller à nos alignements. Nous avons d’abord pris cela au pied de la lettre et avons pensé qu’il s’agissait des objets sur l’autel qu’il fallait aligner de manière appropriée. Plus tard nous nous sommes rendu compte qu’ils parlaient de nos questions, et non de la disposition de notre Bible et de la bougie. Il est à remarquer que tout ce qui est mesurable est également éphémère. L’esprit humain, la force de l’amour créateur, l’essence de la création: ces choses sont immatérielles, nouménales, toujours ressenties et jamais pénétrées par notre intellect avide de faits. Mais nous les captons en vivant le coeur ouvert et en en parlant avec des sources comme Ra, Q’uo et d’autres énergies et essences ‘universelles’ ou ‘d’ailleurs’. Les guides personnels et autres instructeurs des plans intérieurs de notre planète ont beaucoup plus de latitude pour offrir des informations personnelles, indépendamment de l’époque de leur dernière incarnation. Adressez-vous à eux pour obtenir des renseignements sur votre santé et d’autres problèmes spécifiques. Adressez-vous à des sources extérieures telles que celles de notre confédération pour des questions qui transcendent l’espace et le temps. Si elles doivent avoir moins d’importance dans 10.000 ans qu’actuellement, il ne s’agit probablement pas d’une question universelle !

Séance 17, 3 février 1981

Interlocuteur: Pendant la méditation m’est advenue la question à propos du cratère en Russie dans, je crois, la région de Toungouska. Pouvez-vous me dire ce qui est à l’origine de ce cratère?

Ra: Je suis Ra. La destruction d’un réacteur à fission a provoqué ce cratère.

Interlocuteur: Le réacteur de quoi?

Ra: Je suis Ra. Il s’agissait de ce que vous pourriez appeler un ‘drone’ envoyé par la Confédération et qui est tombé en panne. Il a été envoyé vers une zone où sa destruction ne causerait pas d’effraction de la volonté des complexes corps/mental/esprit. On l’a ensuite fait exploser.

Interlocuteur: Quel était son objectif en venant ici?

Ra: C’était un drone destiné à écouter les divers signaux de vos peuples. A cette époque, vous commenciez à travailler dans une sphère plus technique. Nous étions intéressés à déterminer l’étendue et la rapidité de vos progrès. Ce drone était alimenté par un simple moteur à fission comme vous l’appelleriez. Ce n’était pas le type que vous connaissez actuellement, mais était très petit. Cependant, il a le même effet destructeur sur les structures moléculaires de troisième densité. Ainsi, comme il est tombé en panne, nous avons estimé qu’il valait mieux choisir un endroit pour sa destruction plutôt que de tenter de le récupérer, car les modes de possibilité/probabilité pour cette manoeuvre paraissaient très, très réduits.

Interlocuteur: Est-ce que son danger résidait à la fois dans son explosion et dans son irradiation?

Ra: Je suis Ra. Il y a très peu d’irradiation, comme vous le savez, dans ce type d’appareil. Il y a une irradiation localisée, mais la localisation est telle qu’elle n’est pas emportée par les vents comme c’est le cas pour les émissions de vos armes quelque peu primitives.

Interlocuteur: Je crois que cette analyse a détecté très peu d’irradiation dans les arbres de cette zone. Est-ce que ce faible niveau d’irradiation résulte de ce dont vous parlez?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Le niveau d’irradiation est très localisé. Cependant, l’énergie libérée est assez puissante que pour causer des difficultés.

Interlocuteur: Alors, est-ce que c’est la Confédération qui est responsable de l’octroi de l’énergie nucléaire à la Terre?

Ra: Je suis Ra. C’est un point dont on ne peut pas juger ce qui est la cause. L’équation fondamentale qui a précédé ce travail a été une équation apportée par un Missionné voué au service de la planète. Que ce travail soit devenu une base pour des instruments de destruction n’était pas prévu et n’a pas été donné.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire qui était ce Missionné qui a apporté l’équation?

Ra: Je suis Ra. Cette information paraît inoffensive puisque cette entité ne fait plus partie de votre planète de troisième densité. Cette entité était nommée, était le complexe vibratoire sonore Albert.

Interlocuteur: Est-ce la cause de ce que nous appelons la combustion spontanée d’êtres humains?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire ce qui cause ce phénomène?

Ra: Je suis Ra. Figurez-vous, si vous voulez, une forêt. Un arbre est frappé par la foudre. Il brûle. L’éclair ne frappe pas ailleurs. Ailleurs cela ne brûle pas. Il y a des occurrences aléatoires qui n’ont rien à voir avec l’entité, mais avec le phénomène ‘fenêtres’ dont nous avons parlé.

Interlocuteur: Est-ce que ces entités sont uniquement les mêmes, ou bien s’agit-il d’entités aléatoires?

Ra: Je suis Ra. Ce qui est en dernier est exact.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre V - 3 février 1981

Copyright © 2017 L/L Research