Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre I, Séance 18

4 février 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: J’ai pensé hier au soir que si j’étais à la place de Ra maintenant, la première distorsion de la Loi Une pourrait me faire mélanger certaines données erronées avec les informations authentiques que je transmets à ce groupe. Est-ce que vous faites cela?

Ra: Je suis Ra. Nous ne faisons pas intentionnellement cela. Cependant il y aura de la confusion. Ce n’est pas notre intention, dans ce projet particulier, de créer des informations erronées mais d’exprimer dans l’ambiance confinée de votre système de langage le sentiment de l’Infini Mystère de la Création Une dans son infinie et intelligente unité.

Interlocuteur: Merci. J’ai ici une question que je vais lire: “Une grande partie de la tradition mystique de recherche sur Terre croit que le soi individuel doit être effacé ou oblitéré et le monde matériel ignoré pour que l’individu puisse atteindre le ‘nirvana,’ comme il est appelé, ou l’illumination. Quel est le véritable rôle du soi individuel et de ses activités terrestres pour devenir de plus en plus impliqué dans la Loi Une?

Ra: Je suis Ra. Le rôle approprié de l’entité dans cette densité est de faire l’expérience de toutes les choses désirées, puis d’analyser, comprendre et accepter ces expériences, d’en extraire l’amour/lumière qui s’y trouve. Rien ne sera supprimé. Ce qui n’est pas nécessaire tombe de soi-même.

L’orientation se développe à partir de l’analyse du désir. Ces désirs inclinent de plus en plus à l’application consciente de l’amour/lumière à mesure que l’entité s’approvisionne en expérience distillée. Nous avons découvert qu’il est inapproprié à l’extrême d’encourager l’anéantissement de quels que désirs que ce soit, sauf à suggérer l’imagination plutôt que l’exécution dans le plan physique, comme vous l’appelez, des désirs non compatibles avec la Loi Une, préservant ainsi la distorsion primale du libre arbitre.

La raison pour laquelle il n’est pas sage de supprimer est que la suppression est un acte déséquilibré suscitant des difficultés de régulation dans le continuum temps/espace. La suppression crée alors l’environnement ultérieur pour conserver ce qui a apparemment été supprimé.

Toutes les choses sont acceptables au temps approprié pour chaque entité, et en expérimentant, en comprenant, en acceptant, en partageant ensuite avec d’autres ‘soi’, la distorsion appropriée s’éloignera des distorsions d’une sorte, allant vers des distorsions d’une autre, qui peut être plus compatible avec la Loi Une.

C’est, dirons-nous, un court-circuit d’ignorer simplement ou de supprimer un désir. Il doit au contraire être compris et accepté. Cela demande de la patience et l’expérience, qui peuvent être analysées avec soin, avec compassion pour le soi et pour l’autre ‘soi’.

Interlocuteur: Fondamentalement, je dirais qu’enfreindre le libre arbitre d’une autre entité serait la chose essentielle à ne jamais faire sous la Loi Une. Pouvez-vous citer une autre transgression de la Loi Une que cette règle de base?

Ra: Je suis Ra. À mesure qu’on progresse depuis la distorsion primale du libre arbitre, on avance vers la compréhension des points focaux d’énergie intelligente qui ont créé les discernements ou les voies d’un complexe mental/corps/esprit particulier dans son environnement, tant celui que vous appelleriez naturel que celui que vous appelleriez issu de l’homme. Dès lors, les distorsions à éviter sont celles qui ne prennent pas en considération les distorsions du foyer d’énergie d’amour/lumière ou, dirions-nous, le Logos de cette sphère ou densité particulière. Elles incluent le manque de compréhension des besoins de l’environnement naturel, des besoins du complexe mental/corps/esprit d’autrui. Ceux-ci sont nombreux étant donné les diverses distorsions des complexes issus de l’homme, dans lesquels le discernement et la prise de conscience des entités elles-mêmes ont choisi une voie d’utilisation des énergies disponibles.

Dès lors, ce qui serait une distorsion impropre pour une entité, est approprié pour une autre. Nous pouvons suggérer l’effort de devenir conscient d’autrui comme étant soi, et donc agir selon les besoins d’autrui, en comprenant à partir de l’intelligence et de la conscience d’autrui. Dans de nombreux cas cela n’implique pas la rupture de la distorsion de libre arbitre en une distorsion ou fragmentation appelée transgression. Cependant, c’est une matière délicate que d’offrir du service; et la compassion, la sensibilité, ainsi qu’une aptitude à l’empathie sont utiles pour éviter les distorsions du discernement et de la prise de conscience issus de l’homme.

Le domaine, ou arène, appelé complexe sociétal est une arène dans laquelle il n’y a pas de besoins particuliers auxquels il faut satisfaire, car il est de la prérogative/de l’honneur/du devoir de ceux qui se trouvent dans la sphère planétaire particulière d’agir en fonction de leur libre arbitre pour tenter de venir en aide au complexe sociétal.

Vous avez donc deux directives simples: prise de conscience de l’énergie intelligente exprimée dans la nature, prise de conscience de l’énergie intelligente exprimée dans le soi, à partager quand cela paraît approprié, par l’entité avec le complexe sociétal, et vous avez un ensemble infiniment subtil et varié de distorsions dont vous pouvez être conscients; c’est-à-dire des distorsions par rapport au soi et aux autres ‘soi’, non pas en ce qui concerne le libre arbitre, mais en ce qui concerne des relations harmonieuses et un service d’autrui tel qu’il serait le plus profitable aux autres ‘soi’.

Interlocuteur: A mesure qu’une entité de cette densité quitte l’enfance, elle prend conscience de ses responsabilités. Y a-t-il un âge en-dessous duquel l’entité n’est pas responsable de ses actes, ou bien est-elle responsable depuis le moment de sa naissance?

Ra: Je suis Ra. Une entité qui s’incarne sur le plan terrestre devient consciente de soi à un point variable de sa progression dans le temps/espace au travers du continuum. Cela peut avoir une moyenne d’approximativement quinze de vos mois. Certaines entités deviennent conscientes d’elles-mêmes à une période proche de l’incarnation, d’autres à une période plus éloignée de cet événement. Dans tous les cas, la responsabilité devient rétroactive depuis ce point en arrière dans le continuum de sorte que les distorsions sont comprises par l’entité et dissoutes à mesure que l’entité apprend.

Interlocuteur: Alors une entité âgée de quatre ans serait totalement responsable de tous les actes commis à l’encontre de la Loi Une ou inharmonieux par rapport à celle-ci; est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Il peut être noté qu’il a été arrangé par vos structures de complexe sociétal que les entités nouvellement incarnées doivent recevoir des guides d’un complexe mental/corps/esprit, de façon à être à même d’apprendre rapidement ce qui est compatible avec la Loi Une.

Interlocuteur: Qui sont ces guides?

Ra: Je suis Ra. Ces guides sont ce que vous appelez les parents, enseignants, et amis.

Interlocuteur: Vous avez dit hier que le pardon est un effaceur de karma. Je présume qu’un pardon équilibré pour la totale éradication du karma exigerait de pardonner non seulement à autrui mais aussi à soi-même. Ai-je raison?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison. Nous allons brièvement développer sur cette compréhension afin de clarifier.

Pardonner à autrui c’est pardonner à soi. Une compréhension de ceci insiste sur le pardon complet au niveau conscient du soi et d’autrui, car ils sont un. Un pardon complet est donc impossible sans y inclure le soi.

Interlocuteur: Merci— un point des plus importants.

Vous avez mentionné qu’il y a un certain nombre de confédérations. Est-ce qu’elles servent toutes le Créateur infini de la même façon, ou bien est-ce que certaines accomplissent des types particuliers de service?

Ra: Je suis Ra. Toutes servent le Créateur unique. Il n’y a rien d’autre à servir, car le Créateur est tout ce qui est. Il est impossible de ne pas servir le Créateur. Il y a simplement diverses interprétations de ce service.

Comme dans la confédération qui oeuvre avec vos peuples, chaque confédération est un groupe de complexes mémoriels sociétaux individuels spécialisés, chacun amenant à manifestation ce qu’il exprime.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire comment Yahvé communiquait avec les gens de la Terre?

Ra: Je suis Ra. Ceci est une question quelque peu complexe.

La première communication a été ce que vous appelez ‘génétique’. La deuxième communication a été de marcher parmi vos peuples pour produire de nouveaux changements génétiques dans la conscience. La troisième a été une série de dialogues avec des canaux choisis.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire ce qu’étaient ces changements génétiques et comment ils ont été effectués?

Ra: Je suis Ra. Certains de ces changements génétiques ont eu lieu sous la forme de ce que vous appelez le clonage. Ainsi, des entités se sont incarnées à l’image des entités Yahvé. Les seconds ont résulté d’un contact de la nature que vous connaissez comme sexuelle, changeant le complexe mental/corps/esprit par les moyens naturels des modèles de reproduction conçus par l’énergie intelligente de votre complexe physique.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire spécifiquement ce qu’ils ont fait dans ce cas?

Ra: Je suis Ra. Nous avons répondu à cette question. Veuillez reformuler pour approfondir l’information.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire la différence entre la programmation sexuelle avant l’intervention de Yahvé et après son intervention?

Ra: Je suis Ra. Ceci est une question à laquelle nous ne pouvons répondre qu’en disant que l’intervention par des moyens génétiques est la même, peu importe la source de ce changement.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire l’objectif de Yahvé en procédant aux changements génétiques sexuels?

Ra: Je suis Ra. L’objectif, il y a 75.000 ans, comme vous mesurez le temps, n’avait qu’un seul dessein: celui d’exprimer dans le complexe mental/corps/esprit les caractéristiques qui mèneraient à un développement plus grand et plus rapide du complexe spirituel.

Interlocuteur: Comment ces caractéristiques ont-elles évolué pour mener à un développement plus spirituel?

Ra: Je suis Ra. Les caractéristiques qui ont été encouragées incluaient la sensibilité de tous les sens physiques pour aiguiser les expériences, et le renforcement du complexe mental pour stimuler la capacité à analyser ces expériences.

Interlocuteur: Quand est-ce que Yahvé a agi pour accomplir les changements génétiques?

Ra: Je suis Ra. Le groupe Yahvé a travaillé avec ceux de la planète que vous nommez Mars il y a 75.000 ans, à ce que vous appelleriez le processus de clonage. Il y a des différences, mais elles reposent dans le futur de votre continuum temps/espace, et nous ne pouvons pas enfreindre la Loi de Confusion concernant le libre arbitre.

L’époque de 2.600, approximativement, a été la deuxième fois —nous nous corrigeons: 3.600— approximativement, l’époque des tentatives par ceux du groupe d’Orion pendant ce complexe culturel; il s’est agi d’une série de rencontres au cours desquelles ceux appelés Anak ont été imprégnés du nouveau code génétique par les moyens de votre complexe physique, de manière à ce que les organismes soient plus grands et plus forts.

Interlocuteur: Pourquoi voulaient-ils des organismes plus grands et plus forts?

Ra: Je suis Ra. Ceux de Yahvé tentaient de créer une compréhension de la Loi Une en créant des complexes mental/corps capables de saisir la Loi Une. L’expérience a été un véritable échec du point de vue des interprétations désirées, cela étant dû au fait qu’au lieu d’assimiler la Loi Une il y a eu une grande tentation de considérer ce complexe ou sous-complexe sociétal comme une élite, ou différent et meilleur que les autres ‘soi’, ceci étant une des techniques du service de soi.

Interlocuteur: Alors le groupe d’Orion a produit ce complexe corps plus grand pour créer une élite afin que la Loi Une puisse être appliquée dans ce que nous appelons le sens négatif?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact. Les entités de Yahvé ont été responsables de cette procédure dans des cas isolés, en tant qu’expérimentation d’un combat contre le groupe d’Orion.

Mais le groupe d’Orion a pu faire usage de cette distorsion du complexe mental/corps pour imprégner les pensées de l’élite plutôt que des concentrations sur l’apprentissage/enseignement de l’unicité.

Interlocuteur: Est-ce que Yahvé était alors de la Confédération?

Ra: Je suis Ra. Yahvé était de la Confédération mais s’est trompé dans ses tentatives d’aide.

Interlocuteur: Alors les communications de Yahvé n’ont pas aidé ou créé ce que Yahvé voulait qu’elles créent. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Les résultats de cette interaction ont été très mitigés. Là où les entités étaient d’une caractéristique vibrationnelle générale qui embrassait l’unicité, les manipulations de Yahvé ont été très utiles. Là où les entités de libre arbitre avaient choisi une configuration de complexe vibratoire total orientée moins positivement, ceux du groupe d’Orion ont été à même, pour la première fois, de faire de sérieuses incursions dans la conscience du complexe planétaire.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire spécifiquement ce qui a permis la plus sérieuse de ces incursions par le groupe d’Orion?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question complète.

Spécifiquement, ceux qui sont forts, intelligents, etc., ont la tentation de se sentir différents de ceux qui sont moins intelligents et moins forts. Cela est une perception faussée de l’unicité avec autrui. Cela a permis au groupe d’Orion de former le concept de la guerre sainte, comme vous pouvez l’appeler. C’est une perception sérieusement faussée. Il y a eu beaucoup de ces guerres de nature destructrice.

Interlocuteur: Merci beaucoup. Comme vous le savez probablement, je travaillerai les trois jours qui viennent, donc nous pourrions avoir une séance ce soir si vous pensez que cela est possible. Après cela, la séance suivante n’aurait pas lieu avant quatre jours à compter de maintenant. Croyez-vous qu’une autre séance ce soir soit possible?

Ra: Je suis Ra. Cet instrument est assez faible. Ceci est une distorsion causée par un manque d’énergie vitale. Dès lors, alimenter l’instrument en régulation physique permettra une autre séance. Comprenez-vous?

Interlocuteur: Pas complètement. Que devrons-nous faire, spécifiquement, pour la régulation physique?

Ra: Je suis Ra. Un — attention à l’alimentation. Deux — manipulez le complexe physique pour alléger la distorsion vers la douleur. Trois — encouragez une certaine quantité de ce que vous appelez votre ‘exercice’. Injonction finale: veillez tout spécialement aux alignements lors de cette deuxième séance, afin que l’entité puisse obtenir autant d’aide que possible des divers symboles. Nous suggérons que vous vérifiiez ces symboles très soigneusement. Cette entité est légèrement déplacée par rapport à la configuration appropriée. Pas important en ce moment. Plus important quand une deuxième séance doit avoir lieu.

Je suis Ra. Je vous laisse dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur Unique. Adonai.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre I - 4 février 1981

Copyright © 2017 L/L Research