Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre I - 17 février 1981
Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre I, Séance 26

17 février 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Je communique maintenant.

Interlocuteur: Est-ce que l’un ou l’autre des changements que nous avons apportés ici est susceptible d’affecter la communication avec l’instrument d’aucune manière? Est-ce que ce que nous avons disposé ici est bien?

Ra: Je suis Ra. Cela est correct.

Interlocuteur: Voulez-vous dire que tout est satisfaisant pour poursuivre la communication?

Ra: Je suis Ra. Nous avons voulu dire que les changements influencent cette communication.

Interlocuteur: Devrions-nous interrompre la communication à cause de ces changements, ou devrions-nous continuer?

Ra: Je suis Ra. Vous pouvez faire comme vous voulez. Cependant, nous serions incapables d’utiliser cet instrument en ce nexus d’espace/temps sans ces modifications.

Interlocuteur: En supposant que c’est bien de continuer, nous en sommes aux 3.000 dernières années de ce présent cycle, et je me demandais si la Loi Une dans sa forme écrite ou orale a été rendue disponible pendant ces 3.000 dernières années d’une façon aussi complète que ce que nous faisons en ce moment. Est-elle disponible auprès d’aucune autre source?

Ra: Je suis Ra. Il n’y a pas de possibilité d’une source complète d’information pour la Loi Une dans cette densité. Cependant, certains de vos écrits qui vous ont été transmis, comme vos ouvrages sacrés, ont des portions de cette Loi.

Interlocuteur: Est-ce que la Bible que nous connaissons contient des portions de cette Loi?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire si l’Ancien Testament contient une partie de la Loi Une?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: Lequel contient davantage de la Loi Une: l’Ancien Testament, ou le Nouveau?

Ra: Je suis Ra. En retirant de chacun des ensembles dont vous parlez les portions qui ont à voir avec la Loi Une, le contenu est approximativement égal. Cependant, l’Ancien Testament contient une plus grande quantité de matériau négativement influencé, ainsi que vous l’appelleriez.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire quel est environ le pourcentage d’influence d’Orion dans l’Ancien et dans le Nouveau Testament?

Ra: Je suis Ra. Nous préférons que cela soit laissé à la discrétion de ceux qui recherchent la Loi Une. Nous ne parlons pas pour juger. De telles déclarations seraient interprétées par certains de ceux qui peuvent lire ces matières comme étant des jugements. Nous ne pouvons que suggérer une lecture soigneuse et une digestion intérieure du contenu. Les compréhensions deviendront manifestes.

Interlocuteur: Merci. Avez-vous communiqué avec notre population en état d’incarnation en troisième densité en des temps récents?

Ra: Je suis Ra. Veuillez reformuler, en spécifiant les ‘temps récents’ et le pronom ‘vous’.

Interlocuteur: Est-ce que Ra a communiqué avec certains de notre population au cours de ce siècle, disons au cours des quatre-vingts dernières années?

Ra: Je suis Ra. Nous ne l’avons pas fait.

Interlocuteur: Est-ce que la Loi Une a été communiquée au cours de ces quatre-vingts dernières années par une autre source à une entité de notre population?

Ra: Je suis Ra. Les voies de l’Un ont rarement été communiquées, bien qu’il y ait eu de rares cas au cours des précédentes quatre-vingts de vos années, ainsi que vous mesurez le temps.

Il y a eu de nombreuses communications en provenance de la quatrième densité à cause de l’approche de la moisson en vue de la quatrième densité. Ce sont les voies de l’amour et de la compréhension universels. Les autres enseignements sont réservés à ceux dont la profondeur de compréhension, si vous voulez bien excuser ce terme mal approprié, recommande et attire de telles communications.

Interlocuteur: Alors est-ce que la Confédération est venue avec son programme d’aide à la planète Terre plus tard au cours de ce dernier cycle majeur? Il semblerait bien, au vu de données précédentes, et spécialement la révolution industrielle. Pouvez-vous me dire quelles sont les attitudes et raisonnements derrière cela? Y a-t-il une autre raison que celle de vouloir produire plus de temps de loisir pendant les, disons, cent dernières années du cycle? Est-ce là toute la raison?

Ra: Je suis Ra. Ce n’est pas toute la raison. Il y a approximativement deux cents de vos années dans le passé, ainsi que vous mesurez le temps, il a commencé à y avoir un nombre important d’entités qui en priorité étaient incarnées dans un but d’apprentissage/enseignement plutôt que pour des apprentissages/enseignements pour ceux qui avaient moins conscience du processus. Cela a été notre signal pour permettre à la communication de s’établir.

Les Missionnés qui sont venus parmi vous ont commencé à se faire percevoir approximativement vers cette période, offrant d’abord des idées ou pensées contenant la distorsion de libre arbitre. Cela a été le préalable à l’arrivée d’autres Missionnés qui avaient à offrir des informations d’une nature plus spécifique. La pensée doit précéder l’action.

Interlocuteur: Je me demandais si Abraham Lincoln aurait pu être un Missionné.

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact. Cette entité était un, dirons-nous Terrien normal qui a choisi de quitter le véhicule et de permettre à une entité de l’utiliser en permanence. Ceci est relativement rare par comparaison avec le phénomène des Missionnés.

Vous feriez mieux en considérant les incarnations de Missionnés comme celui connu comme Thomas, celui connu comme Benjamin.

Interlocuteur: Je présume que vous parlez de Thomas Edison et Benjamin Franklin?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact. Il était de notre intention de transmettre le complexe vibratoire sonore Thomas Jefferson. L’autre: correct.

Interlocuteur: Merci. Pouvez-vous me dire où l’entité qui a utilisé le corps d’Abraham Lincoln de quelle densité est-elle venue et d’où?

Ra: Je suis Ra. Cette entité était de la quatrième vibration.

Interlocuteur: Positive, je présume?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Est-ce que son assassinat a été commandité par Orion ou une autre force négative?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Merci. Dans le récent passé de ces trente ou quarante dernières années, le phénomène des OVNI est devenu connu de notre population. Quelle a été la raison originelle de cette augmentation de ce que nous appelons les phénomènes OVNI, au cours des quarante dernières années?

Ra: Je suis Ra. Les informations que les sources de la Confédération avaient offertes à votre entité Albert [Einstein], ont été perverties, et des instruments de destruction ont commencé à être créés, des exemples de cela étant le ‘Manhattan Project’ et son produit.

Des informations offertes par l’intermédiaire du Missionné, vibration sonore, Nikola, ont aussi été expérimentées pour des destructions potentielles: exemple, votre ‘Philadelphia Experiment’ [1].

Nous avons dès lors ressenti un fort besoin d’impliquer nos formes pensées de toutes les façons dont nous, de la Confédération, pourrions rendre service afin d’équilibrer ces distorsions d’informations destinées à aider votre sphère planétaire.

Interlocuteur: Alors ce que vous avez fait, je présume, c’est créer un air de mystère avec le phénomène OVNI, ainsi que nous l’appelons, puis envoyer télépathiquement de nombreux messages qui pourraient être acceptés ou rejetés sous la Loi Une de sorte que la population se mettrait à réfléchir sérieusement aux conséquences de ce qu’elle faisait. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est en partie exact. Il y a d’autres services que nous pouvons rendre. Premièrement, l’intégration d’âmes ou esprits, si vous voulez, dans l’éventualité de l’utilisation de ces appareils nucléaires dans votre espace/temps. Cela, la Confédération l’a déjà fait.

Interlocuteur: Je ne comprends pas tout à fait ce que vous entendez ici. Pourriez-vous étoffer un peu?

Ra: Je suis Ra. L’utilisation d’énergie intelligente transformant la matière en énergie est d’une nature telle, parmi ces armes, que la transition de la troisième densité d’espace/temps à la troisième densité de temps/espace ou ce que vous pourriez appeler vos mondes célestes, est interrompue dans de nombreux cas.

C’est pourquoi, nous nous offrons nous-mêmes comme ceux qui poursuivent l’intégration du complexe âme ou esprit pendant la transition de l’espace/temps au temps/espace.

Interlocuteur: Pouvez-vous nous donner un exemple dont cela est fait, à partir d’Hiroshima ou Nagasaki?

Ra: Je suis Ra. Ceux qui ont été anéantis, non pas par les radiations mais par le traumatisme de la libération d’énergie, ont trouvé non seulement que le complexe corps/mental/esprit était devenu non-viable, mais aussi que cet unique complexe vibratoire que vous avez appelé l’esprit, et que nous comprenons comme un complexe mental/corps/esprit, était complètement perturbé, sans possibilité de réintégration. Cela serait pour le Créateur une perte d’une partie du Créateur, et c’est ainsi que nous avons reçu la permission, non pas d’arrêter les événements, mais d’assurer la survie du, dirons-nous, complexe désincarné du mental/corps/esprit. Cela nous l’avons fait lors des événements que vous mentionnez, en ne perdant ni esprit, ni partie, ni holographe, ni microcosme du macrocosmique Un infini.

Interlocuteur: Pourriez-vous me dire vaguement comment vous avez accompli cela?

Ra: Je suis Ra. Ceci est accompli grâce à notre compréhension des champs dimensionnels d’énergie. Le champ d’énergie le plus élevé ou plus dense contrôle le moins dense.

Interlocuteur: Alors vous voulez dire que de manière générale vous laissez la population de la planète avoir une guerre nucléaire et de nombreux morts du fait de cette guerre, mais vous êtes capables de créer un état dans lequel ces morts ne sont pas plus traumatisantes que l’entrée dans ce que nous appelons les mondes célestes ou le monde astral après décès par balle ou grand âge. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact. Ce serait plus traumatisant. Cependant, l’entité resterait une entité.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire l’état des entités qui ont été tuées à Nagasaki et Hiroshima en ce moment?

Ra: Je suis Ra. Ceux qui ont eu ce traumatisme n’ont pas encore totalement entamé le processus de guérison. Ils sont aidés autant que possible.

Interlocuteur: Quand le processus de guérison est achevé pour ces entités, est-ce que cette expérience de mort due à une bombe nucléaire les fait régresser dans leur ascension vers la quatrième densité?

Ra: Je suis Ra. Des actes comme une destruction nucléaire affectent la planète entière. Il n’y a pas de différences à ce niveau de destruction, et la planète devra être soignée.

Interlocuteur: Je pensais plus précisément à une entité qui aurait été à Hiroshima ou Nagasaki à cette époque et qui aurait atteint la moissonnabilité à la fin de notre cycle, est-ce que cette mort par bombe nucléaire crée un traumatisme tel qu’elle n’aurait plus été moissonnable à la fin du cycle?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact. Une fois que la guérison a eu lieu, la moisson peut se poursuivre sans obstacle. Cependant, la planète entière sera soignée pour cette action, aucune distinction n’étant faite entre victime et agresseur, ceci dû aux dommages faits à la planète.

Interlocuteur: Pouvez-vous décrire le mécanisme de guérison planétaire?

Ra: Je suis Ra. La guérison est un processus d’acceptation, de pardon et, si possible, de réparation. La réparation n’étant pas disponible dans le temps/espace, il y en a beaucoup parmi vos peuples qui tentent la réparation pendant qu’ils sont dans le physique.

Interlocuteur: Comment est-ce que ces gens tentent cette réparation dans le physique?

Ra: Je suis Ra. Ceux-ci essaient des sentiments d’amour envers la sphère planétaire, le réconfort, et la guérison des cicatrices et déséquilibres de ces actes.

Interlocuteur: Alors, comme le phénomène OVNI s’est manifesté à une grande partie de la population, de nombreux groupes de gens ont signalé des contacts et contacts télépathiques avec des entités OVNI, et ont enregistré les résultats de ce qu’ils ont considéré comme des communications télépathiques. Est-ce que la Confédération a été orientée de manière à imprimer une communication télépathique sur des groupes qui s’intéressent aux OVNI?

Ra: Je suis Ra. Ceci est exact, bien que certains de nos membres se soient retirés du temps/espace en utilisant les projections de formes pensées dans votre espace/temps et ont choisi, avec la permission du Conseil, d’apparaître de temps en temps dans vos cieux sans atterrir.

Interlocuteur: Alors est-ce que tous les atterrissages qui ont eu lieu, à l’exception de l’atterrissage qui a eu lieu quand (nom) a été contacté, étaient du groupe d’Orion ou des groupes similaires?

Ra: Je suis Ra. Excepté dans des cas isolés de ceux, dirons-nous, sans affiliation, ceci est exact.

Interlocuteur: Est-il nécessaire, dans chacun de ces cas d’atterrissage, que les entités impliquées fassent appel au groupe d’Orion, ou bien est-ce que certaines de ces entités entrent en contact avec le groupe d’Orion même si elles ne font pas appel à ce groupe?

Ra: Je suis Ra. Vous devez sonder les profondeurs de la compréhension de la quatrième densité négative. C’est difficile pour vous. Une fois atteint le continuum d’espace/temps de troisième densité par ce que vous appelez des fenêtres, ces croisés peuvent piller comme ils le veulent, les résultats étant complètement fonction de la polarité du, dirons-nous, témoin/sujet ou victime.

Cela est dû à la sincère croyance de la quatrième densité négative que s’aimer soi-même c’est aimer tous. Chaque autre ‘soi’ qui est instruit ou mis en esclavage de la sorte a un instructeur qui enseigne l’amour de soi. Exposé à cet enseignement, il est attendu que vienne à maturité une moisson de complexes ‘quatrième densité’ négative ou complexes mental/corps/esprit du service de soi.

(l’extrait suivant de la séance 53 du 25 mai 1981 a été ajouté pour la clarté)

Interlocuteur: Pouvez-vous me parler des différentes techniques utilisées dans les contacts service d’autrui positivement orientés de la Confédération avec les gens de cette planète, les diverses formes et techniques d’entrée en contact?

Ra: Je suis Ra. Nous le pourrions.

Interlocuteur: Voulez-vous le faire s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Le mode de contact le plus efficace est celui dont vous faites l’expérience dans cet espace/temps. La transgression du libre arbitre est grandement indésirée. C’est pourquoi, les entités qui sont des Missionnés sur votre plan d’illusion sont les seuls sujets pour les projections de pensées impliquées dans les ‘rencontres rapprochées’ et rencontres entre complexes mémoriels sociaux positivement orientés et Missionnés.

Interlocuteur: Pouvez-vous me donner un exemple d’une de ces rencontres entre un complexe mémoriel social et un Missionné quant à ce que le Missionné ressentirait?

Ra: Je suis Ra. Un tel exemple avec lequel vous êtes familiarisés est celui connu comme Morris [2]. Dans ce cas-ci le contact précédent dont d’autres entités dans le cercle de cette entité ont fait l’expérience, était orienté négativement. Cependant, vous vous souviendrez que l’entité Morris n’a pas été affectée par ce contact et n’a pas pu voir avec l’appareil optique physique, ce contact.

Cependant, la voix intérieure a alerté celui connu comme Morris de se rendre en un autre endroit et là une entité en forme pensée, de la forme et de l’apparence de l’autre contact, est apparue et a regardé cette entité, éveillant ainsi en elle le désir de rechercher la vérité de cette occurrence et des expériences de son incarnation en général.

Le sentiment d’être réveillé ou activé est le but de ce type de contact. La durée et l’imagerie utilisée varient selon les attentes subconscientes du Missionné qui fait l’expérience de cette opportunité d’activation.

Interlocuteur: Dans une rencontre rapprochée avec un type de vaisseau de la Confédération je présume que cette rencontre rapprochée se fait avec un type de vaisseau en forme pensée. Est-ce que les Missionnés ont eu, ces dernières années, des rencontres rapprochées avec des vaisseaux de type forme pensée?

Ra: Je suis Ra. Cela s’est produit, bien que ce soit beaucoup moins commun que le type ‘Orion’ de rencontre rapprochée.

Nous pouvons noter que dans un univers d’unité sans fin le concept d’une ‘rencontre rapprochée’ est ironique, car est-ce que toutes les rencontres ne sont pas de nature ‘soi avec soi’? C’est pourquoi comment toute rencontre pourrait-elle être moins que très, très proche?

Interlocuteur: Eh bien, en parlant de ce type de rencontre de soi avec soi, est-ce que certains Missionnés de polarisation positive ont eu des rencontres rapprochées avec ceux d’Orion ou de polarisation orientée négativement?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: Pourquoi cela se produit-il?

Ra: Je suis Ra. Quand cela se produit, c’est très rare et survient soit à cause du manque de perception de la profondeur de la positivité rencontrée de la part des entités d’Orion, ou bien à cause du désir des entités d’Orion de, dirons-nous, tenter de retirer cette positivité de ce plan d’existence. Normalement, les tactiques d’Orion sont de celles qui choisissent les simples distorsions du mental qui indiquent une activité moindre du complexe mental et spirituel.

Interlocuteur: J’ai constaté qu’il y a beaucoup de variantes dans les contacts avec des individus. Pourriez-vous me donner des exemples généraux des méthodes utilisées par la Confédération pour éveiller partiellement ou totalement les Missionnés qu’elle contacte?

Ra: Je suis Ra. Les méthodes utilisées pour éveiller les Missionnés sont variées. Le centre de chaque approche est l’entrée dans le conscient et le subconscient, de manière à éviter de causer de la peur mais de maximaliser le potentiel pour une expérience subjective compréhensible ayant une signification pour l’entité. Nombre de celles-ci se produisent pendant le sommeil, d’autres au milieu des nombreuses activités des heures d’éveil. L’approche est flexible et n’inclut pas nécessairement le syndrome de ‘Rencontre rapprochée’, comme vous en avez conscience.

Interlocuteur: Qu’en est-il du syndrome de l’examen physique? Comment se relie-t-il aux contacts entre Missionnés et Confédération et Orion?

Ra: Je suis Ra. Les attentes subconscientes des entités suscitent la nature et le détail de l’expérience de forme pensée offerte par des entités en formes pensées de la Confédération. Ainsi donc, si un Missionné s’attend à un examen physique, il y aura forcément expérience de celui-ci avec aussi peu de distorsion vers l’alarme ou l’inconfort que permis par la nature des attentes des distorsions subconscientes du Missionné.

Interlocuteur: Eh bien, est-ce que ceux qui sont emmenés à bord de vaisseaux de la Confédération et d’Orion font l’expérience de ce qui ressemble à un examen physique?

Ra: Je suis Ra. Votre demande indique un processus de pensée incorrect. Le groupe d’Orion utilise l’examen physique comme un moyen de terrifier l’individu et de lui faire éprouver les sentiments d’un être avancé de deuxième densité, comme un animal de laboratoire. Les expériences sexuelles de certains sont un sous-type de cette expérience. L’intention est de démontrer le contrôle des entités d’Orion sur les habitants de la Terre.

Les expériences de formes pensées sont subjectives et, pour la plupart, n’ont pas lieu dans cette densité-ci.

Interlocuteur: Alors il y a des contacts tant de la Confédération que d’Orion, et les ‘rencontres rapprochées’ sont de nature duelle, si je comprends bien. Elles peuvent être soit un type de contact de la Confédération, soit un type de contact d’Orion. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact, bien que la prépondérance des contacts soit d’orientation Orion.

Interlocuteur: Eh bien, nous avons un large spectre d’entités sur Terre par rapport à la moissonnabilité, tant des orientées positivement que des orientées négativement. Est-ce que le groupe d’Orion vise les extrémités de ce spectre: celles qui sont positivement orientées et celles qui sont négativement orientées, pour le contact avec des entités terrestres?

Ra: Je suis Ra. Il est quelque peu difficile de répondre précisément à cette demande. Cependant, nous allons tenter de le faire.

L’approche la plus typique des entités d’Orion est de choisir ce que vous pourriez appeler une entité au mental faible, ce qui peut suggérer qu’une plus grande quantité de philosophie d’Orion sera disséminée.

Quelques rares entités d’Orion sont appelées par des entités plus hautement négatives de votre nexus d’espace/temps. Dans ce cas elles partagent des informations juste comme nous le faisons en ce moment. Cependant, c’est risqué pour les entités d’Orion à cause de la fréquence à laquelle les entités planétaires moissonnables négatives tentent alors d’offrir et d’ordonner au contact Orion, tout comme ces entités offrent des contacts planétaires négatifs. La lutte pour la maîtrise qui s’ensuit, si elle est perdue, est dommageable à la polarité du groupe d’Orion.

De même, un contact mal aiguillé d’Orion avec des entités hautement polarisées positives peut mettre en déroute les troupes d’Orion à moins que ces croisés ne parviennent à dépolariser l’entité contactée par erreur. Cette occurrence ne se produit quasiment jamais. C’est pourquoi, le groupe d’Orion préfère entrer en contact physique seulement avec des entités de mental faible.

Interlocuteur: Donc, en général nous pourrions dire que si un individu a une ‘rencontre rapprochée’ avec un OVNI ou a un autre type d’expérience qui paraît relié aux OVNI, il doit examiner le coeur de la rencontre et l’effet sur lui pour déterminer s’il s’est agi d’un contact d’Orion ou de la Confédération. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. S’il y a peur et malignité, il est probable que le contact ait été d’une nature négative. Si le résultat en est l’espérance, des sentiments amicaux et l’éveil d’un sentiment positif bien affirmé de service d’autrui, les marques d’un contact de la Confédération sont évidentes.

(Fin du texte extrait de la séance 53 du 25 mai 1981.)

Interlocuteur: Je présume alors que tous les groupes qui reçoivent des contacts télépathiques de la Confédération sont des cibles prioritaires pour les croisés d’Orion, et je suppose qu’un important pourcentage d’entre eux voient leurs messages pollués par le groupe d’Orion. Pouvez-vous me dire quel est le pourcentage d’entre eux dont les informations reçues ont été polluées par le groupe d’Orion et si certains d’entre eux sont parvenus à rester purement des canaux de la Confédération?

Ra: Je suis Ra. Vous donner ces informations serait enfreindre le libre arbitre ou la confusion de certains vivants. Nous pouvons seulement demander à chaque groupe de considérer l’effet relatif de la philosophie et des informations spécifiques. Ce n’est pas la spécificité des informations qui attire des influences négatives. C’est l’importance qui leur est accordée.

C’est pourquoi nous répétons très souvent, quand on nous demande des informations spécifiques, qu’elles pâlissent jusqu’à l’insignifiance, tout comme se fane et meurt l’herbe alors que l’amour et la lumière du Créateur infini unique s’étendent jusqu’aux univers infinis de la création, à tout jamais, créant et se créant lui-même dans la perpétuité.

Pourquoi alors se préoccuper de l’herbe qui s’épanouit, se fane et meurt sa saison venue, pour pousser à nouveau grâce à l’amour et à la lumière infinis du Créateur unique? C’est cela le message que nous apportons. Chaque entité n’est que superficiellement une entité qui croît et meurt. Au sens le plus profond, il n’y a pas de fin à l’être.

Interlocuteur: Comme vous l’avez dit, c’est un chemin droit et étroit. Il y a de nombreuses dérives possibles.

Nous avons créé une introduction à la Loi Une, en parcourant et nous arrêtant sur les points saillants de ce cycle de 75.000 années. Après cette introduction je voudrais passer directement à l’ouvrage principal, c’est-à-dire une recherche sur l’évolution. J’estime grandement et je ressens comme un grand honneur et privilège de faire ceci, et j’espère que nous pourrons accomplir cette phase suivante.

Ra: Je suis Ra. Je vous laisse, mes amis, dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, gais et contents, et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur unique. Adonaï.

 

[1] Expérience de Philadelphie (NdT)

[2] Ceci est un référence au CAS #1 rapporté dans Secrets of the UFO, dont les auteurs sont D. T. Elkins et Carla L. Rueckert, Louisville, L/L Research, 1976, pp 10-11.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre I - 17 février 1981

Copyright © 2017 L/L Research