Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre II - 22 février 1981
Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre II, Séance 28

22 février 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Je communique maintenant.

Interlocuteur: Il se peut que je revienne un peu sur mes pas aujourd’hui, parce que je pense que nous sommes sans doute arrivés à la partie la plus importante de ce que nous sommes en train de faire, en essayant de rendre apparent que tout est un, comment cela provient d’un unique infini intelligent. C’est difficile, alors s’il vous plaît soyez indulgents pour mes erreurs quand je questionne.

Le concept que j’ai là, maintenant, du processus, en utilisant à la fois ce que vous m’avez dit et la matière de Dewey Larson ayant trait à la physique du processus, est que l’infini intelligent se dilate vers l’extérieur de tous les lieux, partout. Il se dilate uniformément vers l’extérieur, comme la surface d’une bulle ou d’un ballon qui se dilate vers l’extérieur à partir de tous les points, partout. Il se dilate vers l’extérieur, à ce qui est appelé une vélocité d’unité ou vitesse de la lumière. C’est l’idée qu’avait Larson de la progression de ce qu’il a appelé l’espace/temps. Est-ce que ce concept est correct?

Ra: Je suis Ra. Ce concept est incorrect comme l’est toute conceptualisation de l’infini intelligent unique. Ce concept est correct dans le contexte d’un Logos particulier, ou amour, ou Foyer de ce Créateur qui a choisi ses, allons-nous dire, lois naturelles et les moyens de les exprimer mathématiquement et autrement.

L’infini intelligent indifférencié, non polarisé, complet et entier, est le macrocosme de l’être revêtu de mystère. Nous sommes des messagers de la Loi Une. L’Unité, à cette approximation de compréhension, ne peut être spécifiée par aucune physique, elle ne peut que devenir de l’infini intelligent activé ou potentialisé par le catalyseur du libre arbitre. Ceci peut être difficile à accepter. Cependant, les compréhensions que nous avons à partager commencent et finissent dans le mystère.

Interlocuteur: Hier nous sommes arrivés à un point où nous avons considéré les couleurs de la lumière. Vous avez dit: «La nature des modèles vibratoires de votre univers dépend des configurations placées sur le matériau originel ou lumière, par le foyer d’Amour utilisant sa propre énergie intelligente pour créer un certain modèle d’illusions ou de densités afin de satisfaire sa propre estimation intelligente d’une méthode pour se connaître lui-même». Ensuite vous avez dit qu’il y avait encore de la matière que vous seriez heureux de partager, mais nous n’en avons pas eu le temps. Pouvez-vous nous donner de plus amples informations à ce sujet?

Ra: Je suis Ra. En discutant de ces informations nous allons, dirons-nous, revenir aux méthodes particulières de compréhension ou de visualisation de ce que celui du complexe vibratoire sonore Dewey offre; ceci étant correct pour la deuxième signification de l’infini intelligent: le potentiel qui, par le catalyseur, forme ensuite le cinétique.

Ces informations sont une progression naturelle d’inspection de la forme cinétique de votre environnement. Vous pouvez comprendre chaque couleur ou rayon comme étant, ainsi que nous l’avons dit, une portion très spécifique et précise de la représentation par l’énergie intelligente, de l’infini intelligent, chaque rayon ayant préalablement été inspecté à d’autres égards.

Ces informations peuvent être utiles ici. Nous parlons maintenant de manière non spécifique pour accroître la profondeur de votre conceptualisation de la nature de ce qui est. L’univers dans lequel vous vivez est une récapitulation dans chacune de ses parties, de l’infini intelligent. C’est ainsi que vous verrez les mêmes modèles répétés dans des domaines physiques et métaphysiques; les rayons ou portions de lumière étant, comme vous le supposez, les zones de ce que vous pouvez appeler l’illusion physique, qui tournoient, vibrent, ou sont d’une nature qui peut être, dirons-nous, comptabilisée ou catégorisée en manière de rotation dans l’espace/temps, comme décrit par celui connu comme Dewey; certaines substances ayant plusieurs de ces rayons dans une manifestation physique visible à certains yeux, ceci étant apparent dans la nature de vos minéraux cristallisés que vous comptez comme précieux, le rubis étant rouge, et ainsi de suite.

Interlocuteur: Cette lumière est apparue comme une conséquence de la vibration, qui est une conséquence de l’Amour. Je vais demander si cette affirmation est correcte.

Ra: Je suis Ra. Cette affirmation est correcte.

Interlocuteur: Cette lumière peut alors se condenser dans le matériel comme nous le connaissons, en notre densité, en tous nos éléments chimiques, grâce aux rotations de la vibration à des unités quantifiées ou intervalles de vitesse angulaire. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est tout à fait exact.

Interlocuteur: Merci. Je me demande quel est le catalyseur ou activateur de la rotation. Qu’est-ce qui lance la rotation de telle sorte que la lumière se condense en nos éléments physiques ou chimiques?

Ra: Je suis Ra. Il est nécessaire de considérer la fonction activatrice du foyer connu comme Amour. Cette énergie est d’une nature organisatrice. Elle agence de façon cumulative du plus grand au plus petit de sorte que quand son univers, comme vous pouvez l’appeler, est complet, la manière de développement de chaque détail est inhérente à la lumière vivante et va dès lors se développer de telle ou telle manière, votre propre univers ayant été bien étudié de façon empirique par ceux que vous appelez des scientifiques, et ayant été compris ou visualisé, dirons-nous, avec la plus grande précision par les compréhensions ou visualisations de celui connu comme Dewey.

Interlocuteur: Quand est-ce que l’individualisation, ou la portion individualisée de conscience, entre en jeu? A quel point est-ce que la conscience individualisée prend le pas dans le travail sur la lumière de base?

Ra: Je suis Ra. Vous restez soigneusement dans le domaine de la création en elle-même. Dans ce processus nous devons encore accroître votre confusion en disant que le processus par lequel le libre arbitre agit sur l’infini intelligent potentiel pour devenir de l’énergie intelligente focalisée, a lieu sans l’espace/temps dont vous êtes si conscients puisqu’il s’agit de votre expérience de continuum.

L’expérience ou existence d’espace/temps apparaît quand le processus d’individuation du Logos ou Amour est achevé et que l’univers physique, comme vous l’appelleriez, s’est aggloméré ou a commencé à être attiré vers l’intérieur pendant qu’il s’étend vers l’extérieur jusqu’à ce que ce que vous appelez vos corps solaires aient à leur tour créé un chaos intemporel s’agglomérant en ce que vous appelez des planètes, ces vortex d’énergie intelligente passant une grande partie de ce que vous appelez la première densité dans un état d’intemporalité, la réalisation de l’espace/temps étant un des apprentissages/enseignements de cette densité d’actualité [1].

Dès lors, il nous est difficile de répondre à vos questions par rapport au temps et à l’espace, et leur relation à ce que vous appelleriez la Création originelle, qui ne fait pas partie de l’espace/temps tel que vous pouvez le comprendre.

Interlocuteur: Merci. Est-ce qu’une unité de conscience, une unité individualisée de conscience, crée une unité de la Création? Je vais donner un exemple.

Une conscience individualisée crée une galaxie d’étoiles, le type qui contient de nombreux millions d’étoiles. Est-ce que cela se produit?

Ra: Je suis Ra. Cela peut se produire. Les possibilités sont infinies. Ainsi, un Logos peut créer ce que vous appelez un système stellaire ou bien ce peut être un Logos créant des milliards de systèmes stellaires. Ceci est la cause de la confusion avec le terme ‘galaxie’, car il y a de nombreuses entités de Logos ou Créations et nous appellerions chacune, en utilisant vos complexes vibratoires sonores, une galaxie.

Interlocuteur: Prenons pour exemple la planète sur laquelle nous sommes, et dites-moi quelle est la partie de la Création qui a été créée par le même Logos qui a créé cette planète.

Ra: Je suis Ra. Ce Logos planétaire est un Logos puissant créant approximativement 250 milliards de vos systèmes stellaires pour sa Création. Les, allons-nous dire, lois ou moyens physiques de cette Création vont rester, dès lors, constants.

Interlocuteur: Alors ce que vous voulez dire, c’est que le système stellaire lenticulaire que nous nommons une galaxie, dans laquelle nous nous trouvons nous-mêmes en même temps qu’environ 250 milliards d’autres Soleils pareils au nôtre, a été créé par un seul Logos. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact.

Interlocuteur: Puisqu’il y a de nombreuses portions individualisées de conscience dans cette galaxie lenticulaire, est-ce que ce Logos l’a ensuite subdivisé en davantage d’individualisations de conscience pour créer ces consciences?

Ra: Je suis Ra. Vous êtes perspicace. Ceci est également exact, bien qu’apparemment paradoxal.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire ce que vous entendez par ‘apparemment paradoxal’?

Ra: Je suis Ra. Il semblerait que si un Logos crée les moyens d’énergie intelligente pour un vaste système il n’y aurait pas de nécessité ou de possibilité de davantage de différenciation en sub-Logos. Cependant, dans certaines limites c’est précisément le cas, et il est perspicace que cela ait été vu.

Interlocuteur: Merci. Je vais appeler la galaxie lenticulaire dans laquelle nous nous trouvons ‘la grande galaxie’, simplement pour que nous ne nous perdions pas dans nos termes. Est-ce que toute la conscience dans sa forme individualisée qui passe dans ce que nous appelons la grande galaxie commence et passe par toutes les densités dans l’ordre un-deux-trois-quatre-cinq-six-sept et huit, ou bien est-ce que certains commencent plus haut dans le rang, en sorte qu’il y a toujours un mélange de conscience intelligente dans la galaxie?

Ra: Je suis Ra. Ce qui est en dernier est plus proche de l’exactitude. Dans chaque commencement il y a le commencement à partir de la force infinie. Le libre arbitre agit comme un catalyseur. Des êtres commencent à former les univers. La conscience commence alors à avoir le potentiel d’expérimenter. Les potentiels d’expérimentation sont créés comme une partie de l’énergie intelligente et sont fixés avant que l’expérience ne débute.

Cependant, il y a toujours, à cause du libre arbitre qui agit infiniment sur la création, de grandes variations dans les réponses initiales au potentiel de l’énergie intelligente. C’est ainsi que, presque immédiatement, les fondements de ce que nous appellerons la nature hiérarchique des êtres commence à se manifester, à mesure que certaines portions de conscience ou de prise de conscience apprennent par l’expérience d’une manière beaucoup plus efficace.

Interlocuteur: Y a-t-il une raison pour que certaines portions soient beaucoup plus efficaces dans l’apprentissage?

Ra: Je suis Ra. Y a-t-il une raison pour que certains apprennent plus rapidement que d’autres? Voyez, si vous le souhaitez, la fonction de la volonté... l’attraction, dirons-nous, pour la ligne de lumière spiralant vers le haut.

Interlocuteur: Je présume qu’il y a eu huit densités créées quand cette grande galaxie a été créée. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est fondamentalement exact. Cependant, il est bon de percevoir que la huitième densité fonctionne aussi comme la densité de début ou première densité, dans ses derniers stades, de l’octave suivante de densités.

Interlocuteur: Voulez-vous dire qu’il y a un nombre infini d’octaves de densités de un à huit?

Ra: Je suis Ra. Nous voulons établir que nous sommes véritablement d’humbles messagers de la Loi Une. Nous pouvons vous parler de nos expériences et de nos compréhensions, et enseigner/apprendre de façons limitées. Cependant, nous ne pouvons pas parler dans une ferme connaissance de toutes les Créations. Nous savons seulement qu’elles sont infinies. Nous présumons qu’il y a un nombre infini d’octaves.

Cependant, il a été imprimé sur nous par nos propres instructeurs qu’il y a une unité de Création enrobée de mystère, à laquelle toute conscience s’agglomère périodiquement et recommence. Dès lors, nous pouvons dire seulement que nous supposons une progression infinie, bien que nous comprenions qu’elle est de nature cyclique et, ainsi que nous l’avons dit, enrobée de mystère.

Interlocuteur: Merci. Quand cette grande galaxie est formée par le Logos, la polarité existe alors dans le sens qu’il y a de la polarité électrique. Il y a de la polarité électrique qui existe à ce moment. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. J’accepte ceci comme exact, avec la précision que ce que vous qualifiez d’électrique doit être compris non seulement comme ce Larson a stipulé sa signification, mais aussi dans ce que vous appelleriez le sens métaphysique.

Interlocuteur: Voulez-vous dire alors que nous n’avons pas seulement une polarité de charge électrique mais aussi une polarité de conscience à ce moment?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Tout est potentiellement disponible depuis le début de votre espace/temps physique; cela étant ensuite la fonction des complexes de conscience de commencer à utiliser les matériaux physiques pour gagner de l’expérience pour ensuite polariser dans un sens métaphysique. Les potentiels pour cela ne sont pas créés par celui qui vit l’expérience, mais par l’énergie intelligente.

Ceci sera la dernière question complète de cette séance à cause de notre désir de protéger cet instrument pendant qu’il regagne lentement de l’énergie de complexe physique. Pouvons-nous demander si vous avez une ou deux questions auxquelles nous pourrions répondre brièvement avant de clôturer?

Interlocuteur: Je présume que le processus de création, après la création originelle de la grande galaxie, se poursuit par une plus grande individualisation de la conscience du Logos de sorte qu’il y a de très, très nombreuses portions de conscience individualisée du Logos, de sorte qu’il y a de très, très nombreuses portions de conscience individualisée qui créent d’autres sujets d’expérience partout dans la galaxie. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact car, à l’intérieur des lignes de conduite ou manières du Logos, le sub-Logos peut trouver de nombreux moyens de différencier les expériences sans rien soustraire de ou ajouter à ces moyens.

Interlocuteur: Merci. Et puisque nous n’avons plus de temps, je vais demander si nous pouvons faire quelque chose pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact.

Ra: Je suis Ra. Cet instrument est bien ajusté. Vous êtes consciencieux.

Je suis Ra. Je vous laisse, mes amis, dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc et réjouissez-vous dans la puissance et la paix de Créateur unique. Adonaï.

 

[1] Beingness (NdT)

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre II - 22 février 1981

Copyright © 2017 L/L Research