Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre V - 27 février 1981
Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Fragment 19

Séance 32, 27 février 1981

Jim: de nombreuses personnes nous ont écrit au fil des ans pour nous parler de ce qu’elles appelaient des ‘agressions psychiques’, et nous demander comment s’en protéger. Il semble qu’il ne soit pas nécessaire d’accomplir aucun rituel compliqué ni de lancer un appel à l’aide auprès de quelque grand ‘porteur de lumière’. Ra décrit la manière dont chacun peut se protéger dans n’importe quelle situation. Et c’est très, très simple.

Carla: J’aurai 54 ans à mon prochain anniversaire et, à mesure que je prends de l’âge, je suis de plus en plus convaincue que notre voie est de toujours offrir louanges et remerciements pour tout ce qui croise notre chemin, peu importe ce que nous pouvons humainement en penser. Cela est facile à faire quand tout va bien, mais exige persévérance et discipline pour entraîner le mental à ne pas reculer devant les problèmes dont nous ressentons l’arrivée imminente. Cependant, j’encourage chez chacun la patiente ténacité qui refuse de douter du Créateur, peu importe les événements. Une fois que nous avons perçu très clairement que nous sommes en sécurité dans les mains et le coeur du Créateur, tout devient plus facile. Mais le travail ne finit jamais, car nous perdons sans cesse de vue la lumière, et cela sème la confusion dans le schéma de notre destinée.

Séance 32, 27 février 1981

Interlocuteur: J’ai une question de Jim, que je veux mettre sur le tapis. Je vais la lire: «Le véhicule physique de l’instrument est à présent dans un processus de rétablissement après l’ingestion d’une substance chimique. Elle ignorait l’ouverture qu’elle créait ainsi. Comment nous trois ici présents pouvons-nous mieux prendre conscience du risque de provoquer de telles ouvertures par nos actes et nos pensées? Est-il possible que nous provoquions sans le vouloir de telles ouvertures pendant que nous questionnons dans divers domaines au cours de ces séances? Et que pouvons-nous faire pour nous protéger des influences négatives en général? Est-ce qu’il existe des rituels ou méditations à accomplir pour nous protéger?»

Ra: Je suis Ra. Bien que nous soyons en sympathie avec le grand désir de rendre service exprimé par la question, notre réponse est limitée par la distorsion de la Voie de Confusion. Nous allons dire quelques généralités qui peuvent rendre service dans ce domaine.

Premièrement, lorsque cet instrument a déformé son complexe corporel vers une énergie vitale faible à cause de cette occurrence, c’est une substance reconnaissable qui a provoqué cela. Ce n’était pas une, dirons-nous, substance naturelle, et le complexe mental/corps/esprit n’était pas assez conscient de sa distorsion vers une faiblesse physique. Les modes naturels de, dirons-nous, l’existence quotidienne suivis par l’entité sans les distorsions causées par l’ingestion de substances chimiques fortement efficientes peuvent être vus comme étant d’une nature appropriée. Il n’y a pas de fautes, y compris l’action de cet instrument.

Deuxièmement, les moyens de protection contre toute influence négative ou débilitante pour ceux qui sont sur la voie positive ont été démontrés à un très haut degré par cet instrument. Considérez, si vous voulez, les potentiels que cette occurrence particulière avait pour que des influences négatives entrent dans l’instrument. Cet instrument a pensé au Créateur dans sa solitude et ses actions envers autrui, elle a continuellement loué et remercié le Créateur pour les expériences qu’elle recevait. Cela a ensuite permis à ce ‘soi’ particulier de recevoir des énergies telles qu’elle est devenue un catalyseur pour une ouverture et un renforcement des capacités d’autrui de fonctionner dans un état polarisé plus positivement. Dès lors nous voyons qu’il est très simple de se protéger. Remerciez pour chaque moment. Voyez le soi et l’autre ‘soi’ comme le Créateur. Ouvrez le coeur. Prenez toujours conscience de la lumière et louez-la. Voilà toute la protection nécessaire.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre V - 27 février 1981

Copyright © 2017 L/L Research