Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre II, Séance 33

1er mars 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Je communique maintenant.

Interlocuteur: Lors de notre dernière séance vous avez dit que chacun de nous, pendant ces séances, devait veiller soigneusement aux énergies vitales nécessaires au non-épuisement de l’instrument et du niveau de contact. Est-ce que cela signifie que nous devons veiller aux énergies vitales de l’instrument, ou bien aux nôtres?

Ra: Je suis Ra. Chaque entité est responsable d’elle-même. Le mécanisme de ce processus implique d’abord l’utilisation du complexe corporel de troisième densité avec son matériel physique d’accompagnement pour exprimer ces paroles par la voix. Ainsi, cet instrument a besoin de prendre bien soin de ses énergies vitales, car nous ne voulons pas épuiser cet instrument. Deuxièmement, la fonction du groupe de soutien peut être vue comme étant d’abord la protection de ce contact; deuxièmement, la dynamisation de l’instrument et l’intensification de ses énergies vitales.

Ce groupe de soutien a toujours, grâce à une harmonie sous-jacente, été d’une nature très stable en ce qui concerne la protection dans l’amour et la lumière, assurant ainsi la continuité de ce contact par bande étroite. Cependant, si les énergies vitales de l’un ou l’autre membre de soutien sont épuisées, alors l’instrument doit utiliser une part plus grande de ses propres énergies vitales, s’épuisant ainsi plus qu’il ne serait bon, à long terme.

S’il vous plaît, comprenez que nous vous demandons de nous excuser pour cette transgression de votre libre arbitre. Mais d’après notre distorsion/compréhension, vous préférez ces informations plutôt que —étant laissés entièrement à votre propre engagement/compréhension —d’épuiser l’instrument ou épuiser le groupe au point que le contact ne puisse plus être soutenu.

Interlocuteur: Pouvez-vous nous donner un avis sur la manière de préserver les meilleures conditions possibles pour conserver le contact?

Ra: Je suis Ra. Nous avons donné des informations concernant la manière appropriée de prendre soin de ce canal. C’est pourquoi, nous ne nous répétons que de deux manières. Premièrement, nous suggérons que plutôt que d’être, dirons-nous, braves et d’ignorer la faiblesse/distorsion d’un complexe physique, il est bon de partager cette distorsion avec le groupe et ainsi peut-être, dirons-nous, ôter une opportunité de contact qui est très fatigant pour l’instrument, afin qu’une autre opportunité puisse apparaître, dans laquelle l’instrument est soutenu de manière appropriée.

Deuxièmement, le travail commencé dans l’harmonie peut se poursuivre dans l’harmonie, la gratitude et la louange des opportunités et du Créateur. Ce sont là vos protections. Ce sont là nos suggestions. Nous ne pouvons pas être spécifiques car votre libre-arbitre est le premier facteur de ce contact. Ainsi que nous l’avons dit, nous ne parlons à ce sujet qu’à cause de notre perception de votre orientation vers une préservation à long terme de ce contact. Ceci est acceptable pour nous.

Interlocuteur: Merci beaucoup. Nous avons un appareil pour la thérapie par les couleurs, et puisque nous en étions au concept des différentes couleurs à la dernière séance, je me demandais si cela s’applique d’une quelconque façon au principe de la thérapie par les couleurs, en faisant briller des couleurs particulières sur le corps physique. Est-ce que cela crée un effet bénéfique, et pouvez-vous m’en parler un peu?

Ra: Je suis Ra. Cette thérapie, comme vous l’appelez, est un outil plutôt primitif et d’utilité variable pour induire dans le complexe mental/corps/esprit d’une entité une intensification des énergies ou vibrations qui peuvent aider l’entité. La variabilité de cet appareil est due d’abord à l’absence d’utilisation des vraies couleurs, deuxièmement à l’extrême variation de sensibilité à la vibration parmi vos peuples.

Interlocuteur: J’aurais pensé qu’on obtient une couleur authentique en faisant passer de la lumière au travers d’un cristal de la couleur particulière. Ai-je raison?

Ra: Je suis Ra. C’est une manière d’approcher l’exactitude des couleurs. C’est une question de ce que vous appelleriez ‘contrôle de qualité’ si le celluloïde utilisé est d’une couleur variable. La variation n’est pas grande ni même visible, cependant, cela fait une différence étant donné la spécificité des applications.

Interlocuteur: On pourrait peut-être utiliser un prisme décomposant la lumière blanche en son spectre et cacher toutes les parties du spectre sauf celle qu’on souhaite utiliser en la faisant passer par une fente. Est-ce que celle-là serait authentique?

Ra: Je suis Ra. Ceci est exact.

Interlocuteur: Je me demandais s’il y a une programmation des expériences, qui fait qu’un individu reçoit certains catalyseurs dans sa vie quotidienne. Par exemple, nous pouvons expérimenter beaucoup de choses dans notre vie quotidienne. Nous pouvons voir ces expériences comme se produisant par pur hasard, ou bien par notre propre dessein, comme fixer des rendez-vous ou se rendre quelque part. Je me demandais s’il y a une programmation des catalyseurs en coulisses, comme on pourrait dire, pour créer les expériences nécessaires à une croissance plus rapide dans le cas de certaines entités. Est-ce que cela se produit?

Ra: Je suis Ra. Nous croyons que nous saisissons le coeur de votre demande. Veuillez demander de plus amples informations si nous nous trompons.

L’entité incarnée qui est devenue consciente du processus d’incarnation et qui programme dès lors sa propre expérience peut choisir la quantité de catalyseurs ou, pour l’exprimer différemment, le nombre de leçons qu’elle va entreprendre d’expérimenter et d’apprendre au cours d’une incarnation. Cela ne signifie pas que tout est prédestiné, mais qu’il y a des lignes-guides invisibles qui forment les événements qui se mettront en place d’après cette programmation. Ainsi, si une opportunité est manquée, une autre apparaîtra jusqu’à ce que, dirons-nous, celui qui étudie les expériences de la vie saisisse qu’une leçon est offerte et entreprenne de l’apprendre.

Interlocuteur: Alors ces leçons seraient reprogrammées, pourrait-on dire, à mesure que la vie continue. Disons qu’une entité développe une inclination qu’elle n’avait pas choisi de développer avant l’incarnation. Il est alors possible de programmer les expériences de manière à ce qu’elle ait une opportunité d’atténuer cette inclination grâce à un équilibrage. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est précisément correct.

Interlocuteur: Merci. De ceci j’extrapole la conjecture que l’orientation mentale de l’entité est la seule chose de conséquence. Le catalyseur physique dont elle fait l’expérience, indépendamment de ce qui se produit autour d’elle, sera strictement fonction de son orientation mentale. Je vais utiliser un exemple (exemple effacé) ceci étant une constatation de l’orientation mentale qui régit le catalyseur. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Nous préférons ne pas utiliser d’exemples, citations ou adages très connus dans nos communications avec vous, étant donné l’énorme quantité de distorsions que toutes les citations bien connues ont subi. C’est pourquoi, nous pouvons répondre à la première partie de votre demande, en demandant que vous effaciez l’exemple. Il est entièrement vrai, autant que nous le sachions, que l’orientation ou la polarisation du complexe mental/corps/esprit est la cause des perceptions générées par chaque entité. Ainsi, une scène peut être observée chez votre épicier. L’entité devant soi peut n’avoir pas assez de fonds. L’entité peut alors saisir cette occasion pour voler. Une autre peut saisir cette occasion pour se voir comme un raté. Une autre peut sans se tracasser retirer les articles les moins nécessaires, payer pour ce qu’elle peut, et s’en aller vaquer à ses affaires. Celle qui est derrière soi et qui observe peut ressentir de la compassion, peut se sentir insultée parce qu’elle se trouve près d’une personne nécessiteuse, peut éprouver de la générosité, peut ressentir de l’indifférence.

Voyez-vous à présent les analogies d’une manière mieux appropriée?

Interlocuteur: Je le crois. Alors de ceci j’extrapolerai un concept qui est plus difficile parce que, ainsi que vous l’avez expliqué auparavant, même la quatrième densité positive a le concept de l’action défensive; mais au-dessus du niveau de la quatrième densité le concept de l’action défensive n’est pas utilisé. Le concept de l’action défensive et de l’action offensive est très utilisé dans notre densité actuelle.

Je présume que quand une entité est suffisamment fortement polarisée dans sa pensée dans un sens positif, cette action défensive ne sera pas nécessaire pour elle parce que l’opportunité d’appliquer une action défensive ne naîtra jamais pour elle. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. On ne peut pas le savoir. Dans chaque cas, comme nous l’avons dit, une entité capable de programmer des expériences peut choisir le nombre et l’intensité des leçons à apprendre. Il est possible qu’une entité d’orientation extrêmement positive puisse programmer pour elle-même des situations mettant à l’épreuve sa capacité de s’abstenir de toute action défensive, même jusqu’au point de la mort physique d’elle-même ou d’un autre ‘soi’. Ceci est une leçon intense et on ne sait pas, dirons-nous ce que les entités ont programmé. Nous pouvons, si nous le désirons, lire cette programmation. Cependant il s’agit d’une intrusion et nous choisissons de ne pas le faire.

Interlocuteur: Je vais vous demander si vous avez connaissance d’un film intitulé The Ninth Configuration [1]. En avez-vous connaissance?

Ra: Je suis Ra. Nous scannons votre mental et voyons cette configuration appelée The Ninth Configuration.

Interlocuteur: Ce film traite du point dont nous venons de parler. Le Colonel devait prendre une décision. Je me demandais quelle était sa polarisation. Il aurait pu plier, pourrait-on dire, sous les forces négatives, mais au lieu de cela il a choisi de défendre son ami. Vous est-il possible d’estimer ce qui est le plus positivement polarisant: défendre l’entité orientée positivement, ou bien permettre la suppression par des entités orientées négativement?

Ra: Je suis Ra. Cette question concerne la quatrième densité tout autant que la vôtre, et la réponse peut être vue le mieux par l’action de l’entité nommée Jehoshuah, que vous nommez Jésus. Cette entité devait être défendue par ses amis. L’entité a rappelé à ses amis d’écarter l’épée. Cette entité s’est ensuite livrée elle-même pour être soumise à la mort physique. L’impulsion de protéger un autre ‘soi’ aimé est une impulsion qui persiste à travers la quatrième densité, une densité où abonde la compassion. Plus que cela nous ne pouvons pas dire et n’avons pas besoin de dire.

Interlocuteur: Merci. A mesure que nous approchons de la fin de ce cycle majeur il peut y avoir une augmentation des catalyseurs pour les entités. Je me demande, comme les vibrations planétaires sont quelque peu en discordance avec les vibrations de quatrième densité et que les catalyseurs augmentent, si cela va créer davantage de polarisation, et ainsi permettre une moisson légèrement plus abondante.

Ra: Je suis Ra. Il faut répondre à la question en deux parties. Premièrement, les catastrophes planétaires, comme vous les appelez, sont un symptôme de la difficile moisson plutôt qu’un catalyseur consciemment programmé pour la moisson. Nous ne nous en préoccupons donc pas, car il est aléatoire par rapport à un catalyseur conscient tel que nous pouvons en fournir.

La deuxième partie est: les résultats du catalyseur aléatoire de ce que vous appelez les changements terrestres sont aussi aléatoires. Nous pouvons donc voir une probabilité/possibilité de plusieurs vortex allant vers le positif et le négatif. Cependant, ce qui doit être, sera. Les véritables opportunités de catalyseur conscient ne dépendent pas des changements terrestres mais du résultat du système des priorités de réincarnation qui, au moment de la moisson, a placé en incarnation ceux dont les chances d’utiliser les expériences de vie afin de devenir moissonnables, sont les meilleures.

Interlocuteur: Est-ce que ce système des priorités est aussi utilisé dans le service de soi afin de devenir moissonnables de ce côté?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Vous pouvez poser encore une question complète à présent.

Interlocuteur: Ce que j’aimerais que vous fassiez, c’est donner la liste de tous les mécanismes principaux mis en place pour fournir des expériences catalytiques qui n’incluent pas l’interaction avec autrui. Ça c’est la première partie.

Ra: Je suis Ra. Nous saisissons de cette question que vous réalisez que le mécanisme primaire de l’expérience catalytique en troisième densité c’est autrui. La liste des autres influences catalytiques: d’abord l’univers du Créateur; ensuite le ‘soi’.

Interlocuteur: Pouvez-vous donner une liste des sous-chapitres du ‘soi’ ou les manières dont le ‘soi’ subit les catalyseurs qui produisent l’expérience?

Ra: Je suis Ra. Premièrement: le soi non manifesté. Deuxièmement: le soi par rapport au ‘soi’ sociétal créé par le soi et l’autre ‘soi’; le soi non manifesté. Troisièmement, les interactions entre le soi et les gadgets, jouets et amusements du soi, l’invention de l’autre ‘soi’. Quatrièmement, la relation du soi avec les attributs que vous appelez guerre et rumeurs de guerre.

Interlocuteur: Je pensais aussi au catalyseur de la douleur physique. Est-ce que cela concerne ce chapitre?

Ra: Je suis Ra. C’est exact, cela va dans la section du soi non manifesté; c’est-à-dire le soi qui n’a pas besoin d’un autre ‘soi’ pour se manifester ou agir.

Interlocuteur: Nous reste-t-il assez de temps pour questionner sur la seconde partie de cette question, qui est de faire la liste de tous les mécanismes principaux destinés à fournir les catalyseurs qui incluent l’interaction avec autrui?

Ra: Je suis Ra. Vous avez bien le temps pour cela, car nous pouvons exprimer cette liste de deux manières. Ou bien nous pouvons parler à l’infini, ou bien nous pouvons simplement dire que toute interaction entre soi et autrui a tout le potentiel catalytique existant dans la différence potentielle entre le soi et l’autre ‘soi’, ceci étant modéré et étayé par le fait constant du Créateur en tant que ‘soi’ et ‘autre soi’. Vous pouvez questionner encore si vous souhaitez des informations spécifiques.

Interlocuteur: Je crois que c’est suffisant pour le moment.

Ra: Je suis Ra. Avez-vous une ou deux brèves demandes avant que nous clôturions cette séance de travail?

Interlocuteur: Oui, voici une question. Y a-t-il une différence d’activité ou de brillance du rayon violet entre des entités qui sont sur le point d’entrer, en négatif ou en positif, dans la quatrième densité?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Le rayon violet de la quatrième densité positive sera nuancé de la triade d’énergies vertes, bleues et indigo. Cette teinte peut être vue comme une portion d’arc-en-ciel ou de prisme, comme vous le connaissez, les rayons étant bien distincts.

Le rayon violet de la quatrième densité négative a dans son aura, dirons-nous, une nuance de rouge, d’orange, de jaune, ces rayons étant brouillés plutôt que distincts.

Interlocuteur: A quoi ressemblent les rayons des cinquième et sixième densités?

Ra: Je suis Ra. Nous ne pouvons donner qu’une approximation. Cependant, nous espérons que vous comprenez, dirons-nous, qu’il y a une nette différence de structure de couleurs dans chaque densité.

La cinquième densité est sans doute mieux décrite comme étant de vibration extrêmement blanche.

La sixième densité est d’une blancheur qui contient une nuance de doré, comme vous le percevriez; ces couleurs ayant à voir avec la fusion avec la sagesse de la compassion apprise en quatrième densité puis, dans la sixième, la fusion de la sagesse à nouveau dans une compréhension unifiée de la compassion vue avec sagesse. Cette couleur dorée n’est pas dans votre spectre mais elle est ce que vous appelleriez vivante.

Vous pouvez poser une autre question, brièvement.

Interlocuteur: Je vais alors vous demander s’il y a quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour améliorer le contact.

Ra: Je suis Ra. Ce travail est bon. Vous essayez d’être consciencieux. Nous vous remercions. Pouvons-nous dire que nous avons apprécié la vision de votre complexe mémoriel sociétal buvant un de vos liquides pendant la transmission par l’intermédiaire de cet instrument?

Je suis Ra. Je vous laisse dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

 

[1] La Neuvième Configuration (NdT)

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre II - 1 mars 1981

Copyright © 2017 L/L Research