Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre II, Séance 35

6 mars 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Je voudrais dire que nous considérons comme un grand honneur de faire ce travail, et nous espérons que nous questionnons dans une direction valable pour les lecteurs de ces documents. J’ai pensé qu’au cours de cette séance-ci, il pourrait être utile de passer en revue les effets des rayons de divers personnages historiques bien connus, pour aider à comprendre comment le catalyseur de l’illusion crée de la croissance spirituelle. J’ai fait une liste que nous pourrions, je pense, utiliser pour examiner les points forts du fonctionnement des catalyseurs sur ces individus, en commençant par celui que nous connaissons sous le nom de Franklin D. Roosevelt. Pourriez-vous dire quelque chose au sujet de cette entité?

Ra: Je suis Ra. Il est à noter qu’en discutant de ceux qui sont bien connus parmi vos peuples il y a la possibilité que ces informations puissent être vues comme spécifiques à une entité, alors qu’en fait le concept général de l’expérience est dans une grande mesure le même pour chaque entité. C’est dans cette optique que nous voudrions discuter des forces expérientielles qui ont offert un catalyseur à un individu.

Il faut noter en outre que dans le cas de ces entités incarnées récemment, il peut y avoir eu beaucoup de distorsion, dû à des informations et interprétations erronées des pensées et comportements d’une entité.

Nous allons à présent, dirons-nous, parler des paramètres de base de celui connu comme Franklin. Quand une entité vient en incarnation de troisième densité, chacun de ses centres d’énergie est potentialisé, mais doit être activé par le ‘soi’ qui fait l’expérience.

Celui connu comme Franklin s’est développé rapidement vers le haut au travers du rouge, de l’orange, du jaune et du vert, et a commencé à travailler dans l’énergie du rayon bleu à un âge très tendre, comme vous diriez. Cette croissance rapide a été due, en premier lieu, à des accomplissements antérieurs dans l’activation des rayons; en deuxième lieu au relatif confort et temps de loisir au début de son existence; en troisième lieu au fort désir, de la part de l’entité, de progresser. Cette entité s’est unie à une entité dont les vibrations de rayon bleu étaient d’une force plus grande que la sienne, acquérant par là un catalyseur pour une croissance suivie dans ce domaine, qui devait persister tout au long de l’incarnation.

Cette entité a eu du mal à poursuivre l’activité de rayon vert, à cause de l’énergie excessive mise dans des activités concernant autrui dans une distorsion vers l’acquisition de pouvoir. Cela a affecté le véhicule physique, ainsi que vous pouvez l’appeler. La limitation du non-mouvement d’une partie du véhicule physique a rouvert, pour cette entité, l’opportunité de concentration sur les aspects, dirons-nous, plus universels ou idéalistes du pouvoir, c’est-à-dire l’usage non-abusif du pouvoir. C’est ainsi qu’au départ d’un acte belliqueux cette entité avait perdu de sa polarité positive à cause de l’utilisation excessive d’énergies des rayons orange et jaune, aux dépens d’énergies des rayons vert et bleu; elle a ensuite regagné sa polarité par les effets catalytiques d’une pénible limitation du complexe physique.

Cette entité n’était pas d’une nature belliqueuse, au contraire: pendant le conflit elle a continué à vibrer dans le rayon vert tout en travaillant avec les énergies du rayon bleu. L’entité qui était connue comme étant l’instructeur de Franklin a aussi beaucoup fonctionné pendant cette période comme un activateur de rayon bleu, non seulement pour son compagnon, mais aussi dans une expression plus universelle. Cette entité s’est continuellement polarisée de manière positive dans un sens universel, tout en développant, dans un sens moins universel, un modèle de ce qui peut être appelé karma; ce karma ayant à voir avec des distorsions de relations inharmonieuses compagnon/instructeur.

Interlocuteur: Deux choses que je voudrais éclaircir. Premièrement, alors l’instructeur de Franklin, c’était sa femme? C’est bien ça?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Deuxièmement, est-ce que c’est Franklin lui-même qui s’est mis cette limitation physique dans le corps?

Ra: Je suis Ra. Ceci est partiellement exact. Les directives de base concernant les leçons et objectifs de l’incarnation avaient été soigneusement établies avant l’incarnation par la totalité du complexe mental/corps/esprit. Si celui connu comme Franklin avait évité l’excessive jouissance de, ou l’attachement à la compétitivité, qui peut être vu comme inhérent aux processus de son occupation, cette entité n’aurait pas eu cette limitation.

Cependant, le désir de servir et de croître était fort dans cette programmation, et quand les opportunités ont commencé à cesser dû à ces distorsions vers l’amour du pouvoir, alors le facteur de limitation de cette entité a été activé.

Interlocuteur: Je voudrais à présent demander le même genre d’informations au sujet d’Adolf Hitler. Vous en avez déjà donné quelques unes. Il n’est pas nécessaire que vous répétiez ce que vous avez déjà donné. Pourriez-vous compléter ces informations?

Ra: Je suis Ra. En parlant de celui que vous nommez Adolf nous avons de la difficulté étant donné l’intense confusion présente dans les schémas de vie de cette entité ainsi que la grande confusion qui accueille toute discussion à propos de cette entité.

Nous voyons ici un exemple de quelqu’un qui, en essayant d’activer les plus hauts rayons d’énergie tout en ne détenant pas la clé du rayon vert, s’est éliminé lui-même de toute polarisation, qu’elle soit positive ou négative. A la base, cette entité était négative. Cependant, sa confusion a été telle que la personnalité s’est désintégrée, laissant ainsi inmoissonnable et en grand besoin de soins, le complexe mental/corps/esprit.

Cette entité a suivi le modèle de la polarisation négative, qui suggère une élite et de l’esclavage, cela étant vu par l’entité comme de nature utile à la structure sociétale. Cependant, en glissant de la polarisation consciente vers ce que vous pouvez appeler un monde crépusculaire où le rêve a pris la place des événements dans votre continuum d’espace/temps, cette entité a échoué dans sa tentative de servir le Créateur à un degré moissonnable sur le chemin du service de soi. Nous voyons ainsi l’insanité qui peut fréquemment survenir quand une entité s’efforce de se polariser avant que l’expérience ne puisse être intégrée.

Nous avons conseillé et suggéré la prudence et la patience lors de communications précédentes, et nous le faisons à nouveau, en utilisant cette entité comme un exemple de l’ouverture trop hâtive de la polarisation sans une nécessaire attention au complexe mental/corps/esprit synthétisé et intégré. Vous connaître vous-mêmes c’est asseoir les fondations sur un sol ferme.

Interlocuteur: Merci. Voilà un exemple important, je crois. Je me demandais si certains de ceux qui étaient sous les ordres d’Adolf à cette époque ont été à même de se polariser de manière moissonnable sur la voie négative.

Ra: Je suis Ra. Nous ne pouvons parler que de deux entités ayant la possibilité d’être moissonnables dans un sens négatif, les autres étant encore dans l’incarnation physique: une connue de vous comme Hermann; l’autre connue, ainsi qu’elle préférait être appelée, comme Himmler.

Interlocuteur: Merci. Nous avons précédemment parlé d’Abraham Lincoln comme d’un cas presque unique. Vous est-il possible de nous dire pourquoi un être de quatrième densité a utilisé le corps d’Abraham Lincoln, quelle était son orientation, et quand cela s’est produit par rapport aux activités qui se déroulaient dans notre société à cette époque?

Ra: Je suis Ra. Cela est possible.

Interlocuteur: Est-ce que cela serait utile aux lecteurs, de savoir cela dans votre estimation?

Ra: Je suis Ra. Vous devez formuler vos demandes en fonction de votre discernement.

Interlocuteur: Eh bien dans ce cas je voudrais savoir le motif de l’utilisation du corps d’Abraham Lincoln à ce moment.

Ra: Je suis Ra. Cela sera la dernière demande complète de cette séance, car nous constatons que les énergies vitales de l’instrument sont très faibles.

Celui connu comme Abraham a eu des difficultés extrêmes à beaucoup d’égards et à cause de souffrances physiques, mentales et spirituelles, il était fatigué de la vie mais sans orientation vers l’auto-destruction. En votre temps de 1853, cette entité a été contactée dans son sommeil par un être de quatrième densité. Cet être se préoccupait des batailles entre forces de la lumière et forces des ténèbres qui étaient menées en quatrième densité depuis bon nombre de vos années.

Cette entité a accepté l’honneur/devoir de terminer les plans karmiques de celui connu comme Abraham, et celui connu comme Abraham a découvert que cette entité allait tenter les choses que celui connu comme Abraham désirait faire mais sentait qu’il n’en était pas capable. C’est ainsi que l’échange a été fait.

L’entité Abraham a été emmenée vers un plan de suspension jusqu’à la cessation de son véhicule physique, un peu comme si nous de Ra prenions des dispositions pour que cet instrument reste dans le véhicule, sorte de l’état de transe, et fonctionne en tant que cet instrument, tout en laissant le complexe mental et spirituel de l’instrument dans son état de suspension.

Les énergies planétaires à ce moment étaient, de ce qu’il semblait à cette entité, à un point critique car ce que vous connaissez comme étant la liberté avait gagné en acceptation de devenir une possibilité parmi de nombreux peuples. Cette entité a vu le travail accompli par ceux qui initiaient le concept démocratique de liberté, comme vous l’appelez, en danger d’être court-circuité ou abandonné par la croyance croissante et l’usage du principe de la mise en esclavage d’entités. Ceci est un concept négatif d’une nature plutôt sérieuse dans votre densité. C’est pourquoi, cette entité s’est avancée dans ce qu’elle a vu comme étant la bataille pour la lumière, pour la guérison d’une rupture dans le concept de liberté.

Cette entité n’a pas gagné ni perdu de karma par ces activités, vu son détachement par rapport à tout résultat. Son attitude a toujours été du service d’autrui, plus spécialement pour les opprimés et ceux mis en esclavage. La polarité de l’individu a été quelque peu mais pas sévèrement amoindrie par les sentiments accumulés et les formes pensées créées, étant donné le grand nombre d’entités quittant le plan physique à cause du traumatisme de la bataille.

Pouvons-nous demander si ce sont bien les informations que vous demandiez, ou bien pouvons-nous fournir encore d’autres informations?

Interlocuteur: Je poserai encore d’autres questions au cours de la prochaine séance de travail qui devrait avoir lieu dans environ quatre jours. Nous ne voulons pas épuiser l’instrument. Je vais seulement demander si nous pouvons faire quelque chose pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact.

Ra: Je suis Ra. Tout est bien. Je vous laisse, mes amis, dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur Unique. Adonaï.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre II - 6 mars 1981

Copyright © 2017 L/L Research