Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre II, Séance 46

15 avril 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Si une entité se polarise vers le service de soi, est-ce que la colère a le même effet qu’elle aurait sur une entité polarisée vers le service d’autrui? Est-ce qu’elle provoque aussi le cancer, ou bien a-t-elle juste un effet catalytique qui travaille dans l’entité qui se polarise positivement?

Ra: Je suis Ra. Les mécanismes catalytiques dépendent, non pas de la polarité choisie dans un complexe mental/corps/esprit, mais de l’usage qu’il est fait de ce catalyseur, ou son objectif. Ainsi, l’entité qui utilise l’expérience de la colère pour se polariser consciemment positivement ou négativement, ne fait pas l’expérience du catalyseur corporel mais utilise plutôt ce catalyseur dans une configuration mentale.

Interlocuteur: Je ne suis pas certain de comprendre cela. Prenons des exemples. Une entité qui se polarise vers le négatif se met en colère. Prenons la circonstance où elle développe un cancer. Quel est le principe à l’oeuvre dans le cas de cette entité?

Ra: Je suis Ra. Nous voyons la portée de votre demande et allons répondre en ne suivant pas la demande spécifique, si cela a votre approbation.

Interlocuteur: Certainement.

Ra: L’entité qui se polarise positivement perçoit la colère. Cette entité, si elle utilise mentalement ce catalyseur, bénit et aime cette colère pour ce qu’elle est. Elle intensifie ensuite cette colère consciemment, dans le mental seulement, jusqu’à ce que la folie de cette énergie de rayon rouge soit perçue, non pas comme de la folie en soi, mais comme de l’énergie soumise à l’entropie spirituelle à cause de l’aspect aléatoire de l’énergie utilisée.

L’orientation positive fournit ensuite la volonté et la foi pour poursuivre cette expérience mentalement intense en lui permettant de comprendre cette colère, l’accepter et l’intégrer dans le complexe mental/corps/esprit. L’autre ‘soi’ qui est l’objet de la colère est ainsi transformé en un sujet d’acceptation, de compréhension et d‘accommodement, tout cela étant réintégré en utilisant la grande énergie mise en oeuvre par la colère.

Le complexe mental/corps/esprit orienté négativement utilise cette colère de manière semblablement consciente, en refusant d’accepter l’énergie non dirigée ou aléatoire de la colère et au lieu de cela, par la volonté et la foi, il reroute cette énergie dans un moyen concret d’évacuer l’aspect négatif de cette émotion de façon à obtenir le contrôle sur autrui, ou à contrôler autrement la situation causant la colère.

Le contrôle est la clé de l’usage polarisé négativement d’un catalyseur. L’acceptation est la clé de l’usage polarisé positivement d’un catalyseur. Entre ces polarités existe le potentiel, pour cette énergie aléatoire et non dirigée, de créer un analogue, dans le complexe corporel, de ce que vous appelez une croissance cancéreuse de tissus.

Interlocuteur: Alors, comme je comprends, vous voulez dire que si l’entité polarisée positivement ne parvient pas à accepter l’autre ‘soi’ ou si l’entité polarisée négativement ne parvient pas à exercer un contrôle sur l’autre ‘soi’, n’importe laquelle de ces circonstances est susceptible de provoquer un cancer. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est exact en partie. La première acceptation, ou le premier contrôle, selon la polarité, est celle de ‘soi’. La colère est une des nombreuses choses à accepter et aimer comme étant une partie de soi, ou contrôlée en tant que partie de soi, si l’entité doit travailler avec elle.

Interlocuteur: Vous voulez donc dire que si une entité qui se polarise négativement est incapable de contrôler sa propre colère ou est incapable de se contrôler elle-même dans sa colère, cela pourrait lui provoquer un cancer? Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est tout à fait correct. La polarisation négative contient une grande exigence de contrôle et de répression.

Interlocuteur: Une répression de quoi?

Ra: Je suis Ra. Toute distorsion de complexe mental que vous pourriez appeler émotionnelle, qui est en elle-même désorganisée, a besoin, pour être utile à l’entité orientée négativement, d’être réprimée et ensuite amenée à la surface dans un usage organisé. C’est ainsi que vous pouvez trouver par exemple des entités polarisées négativement qui contrôlent et répriment des besoins basiques du complexe corporel comme le désir sexuel afin que dans cette pratique, la volonté puisse être utilisée pour se renforcer sur autrui avec une plus grande efficacité quand le comportement sexuel ne sera plus réprimé.

Interlocuteur: Alors, l’entité orientée positivement, plutôt que de tenter de réprimer les émotions, équilibre ces émotions comme il a été dit lors d’un contact précédent. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est exact et illustre la voie de l’unité.

Interlocuteur: Alors le cancer est un catalyseur d’entraînement, qui fonctionne pour les deux polarités approximativement de la même manière, mais en créant ou en essayant de créer une polarisation dans les deux directions, positive et négative, ceci dépendant de l’orientation de l’entité qui fait l’expérience du catalyseur. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact en ce sens que ce catalyseur est inconscient et ne fonctionne pas avec l’intelligence mais fait partie, dirons-nous, du mécanisme d’apprentissage/enseignement établi par le sub-Logos avant le début de votre espace/temps.

Interlocuteur: Comment est-ce que le cancer permet cet apprentissage/enseignement lorsque l’entité qui développe un cancer n’a pas d’idée consciente de ce qui lui arrive quand elle développe ce cancer?

Ra: Je suis Ra. Dans de nombreux cas, ce catalyseur n’est pas utilisé.

Interlocuteur: Quel est le plan d’utilisation du catalyseur du cancer?

Ra: Je suis Ra. Ce catalyseur, comme tout catalyseur, est destiné à offrir de l’expérience. Cette expérience dans votre densité peut être aimée et acceptée, ou bien elle peut être contrôlée. Ce sont les deux voies. Quand aucune voie n’est choisie, le catalyseur dévie de sa raison d’être et l’entité poursuit son chemin jusqu’à ce que ce catalyseur la frappe, ce qui lui fait former une inclination vers l’acceptation et l’amour ou bien vers la séparation et le contrôle. Il n’y a pas d’absence d’espace/temps dans lequel ce catalyseur puisse fonctionner.

Interlocuteur: Je présume que le plan du Logos concerne les complexes mémoriels sociétaux polarisés positivement et négativement en quatrième densité et au-dessus. Pouvez-vous me dire le but du plan pour ces deux types de complexes mémoriels sociétaux par rapport à la Loi de Coulomb ou polarités électriques négative et positive, ou de toute manière qui vous est possible?

Ra: Je suis Ra. Cet instrument se fatigue. Nous vous reparlerons. Nous pouvons indiquer la possibilité, sans faire de mal à cet instrument, d’approximativement deux séances par période de vos semaines, jusqu’à ce que ces semaines de potentiel de crise et de présence d’une énergie physique très basse soient passées. Pouvons-nous dire qu’il est bon de se trouver avec ce groupe? Nous apprécions votre fidélité. Y a-t-il de brèves demandes avant la fin de ce temps de travail?

Interlocuteur: Seulement savoir s’il y a quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact.

Ra: Je suis Ra. Chacun soutient bien l’instrument et l’instrument reste constant dans son objectif. Vous êtes consciencieux. Tout est bien. Nous vous mettons en garde contre tout laxisme concernant la disposition et l’orientation des accessoires. .

Je suis Ra. Je vous laisse, mes amis, dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Allez donc et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre II - 15 avril 1981

Copyright © 2017 L/L Research