Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Fragment 29

Séance 48, 22 avril 1981

Jim: Le transfert spirituel d’énergie est apparemment possible pour Carla dans n’importe quel transfert d’énergie sexuelle. Cela se produit sans aucun effort particulier de sa part et semble dû principalement à sa nature qui considère tous ses actes d’abord sous l’angle du service possible à autrui. Cette sorte de transfert d’énergie spirituelle n’est cependant possible que par une dédicace mentale consciente du rapport sexuel à un tel transfert. Cette dédicace une fois faite consciemment, l’homme peut transmettre l’énergie physique, qu’il a en abondance, à la femme, et ainsi la régénérer, et la femme peut transmettre les énergies mentales/émotionnelles, qu’elle a en abondance, et inspirer l’homme. Les sortes de transferts d’énergies opérés par chaque sexe biologique sont déterminées par la nature qui est unique à chacun. Le mâle biologique tend à exprimer le principe mâle de la qualité qui émet. La femelle biologique tend à exprimer le principe femelle de la qualité qui attend la transmission. L’orgasme est le moment auquel le transfert a lieu, encore que des partenaires bien assortis ne doivent pas nécessairement arriver à l’orgasme pour pouvoir opérer un transfert.

Carla: Depuis le début de l’enregistrement de ces séances, je continue à étudier la partie sexuelle de l’activité de rayon rouge, dans l’espoir de trouver le moyen de faire partager la beauté et la joie que j’ai trouvées dans ma sexualité, à d’autres personnes qui souhaitent entrer dans l’expérience du sexe sacramentel. Je suis de plus en plus convaincue que nous avons tous la capacité d’atteindre ce niveau vibratoire où le rapport sexuel devient de plus en plus profondément une Sainte Eucharistie de rayon rouge. Je pense que cette énergie orgasmique est de l’amour pur et que, quand nous faisons l’expérience de cette extase, nous faisons simplement connaissance avec la vibration du Créateur au repos. Je soupçonne que l’univers demeure dans un état d’orgasme, une extase intemporelle. Notre culture insiste tellement sur l’engourdissement du pouvoir de la passion pour que soient observées les convenances sociales, que la spontanéité de cet acte est perdue. Et le constant bombardement d’images sexuelles dans les publicités commerciales et autres aiguisent le désir d’avoir de plus en plus de partenaires, de plus en plus d’expériences non orthodoxes, de plus en plus de frissons, de plus en plus de nouveauté.

Par contraste avec tout cela, il y a la partie rayon rouge du ‘soi’ et ses fonctions naturelles et justes qui, comme pour toutes les autres fonctions naturelles, sont à garder privées, tout en veillant à une grâce et une pureté de forme dans leur accomplissement. Quand un homme a trouvé la sagesse de fixer son désir sur LA Femme, la déesse incarnée dans sa compagne, et que la femme a ouvert son coeur à L’Homme incarné dans son compagnon, tout est prêt pour une pratique approfondie de ce partage naturel d’énergies. Pour moi ceci a incontestablement été une bénédiction, puisque j’ai perdu mon énergie il y a quelques années —mais je suis toujours bien vivante! Je remercie vivement les véritablement remarquables fonctions naturelles d’un certain James McCarty, un homme qui exprime avec la plus grande sensibilité son amour pour la Déesse intérieure.

Séance 48, 22 avril 1981

Interlocuteur: J’ai une question adressée par l’instrument; je la lis. «Vous avez suggéré à plusieurs reprises que les transferts d’énergie sexuelle remontent l’énergie vitale de l’instrument et de ce contact. Il semble que ce ne soit pas le cas pour tout le monde, que le circuit sexuel et le circuit spirituel ne sont pas les mêmes. Est-ce que cet instrument est une anomalie, ou bien est-ce que l’effet positif de l’activité sexuelle sur l’énergie spirituelle est normal pour tous les êtres de troisième densité?»

Ra: Je suis Ra. Cet instrument, bien que n’étant pas anormal, est dans une certaine mesure moins déformé vers la séparation du mental, corps et esprit que beaucoup de vos entités de troisième densité. Les énergies de transfert sexuel, quand elles passent au travers d’un complexe spirituel électrique ou magnétique non développé, que vous appelez circuit, font en fait sauter ce circuit particulier. D’autre part, les fortes énergies spirituelles passant au travers d’un circuit corporel affectent également de manière adverse le circuit non développé du complexe corporel. Il y en a certains, comme cet instrument, qui n’ont choisi à aucun moment d’exprimer, dans cette incarnation particulière, de l’énergie sexuelle au travers du circuit corporel. Ainsi, depuis le début de l’expérience d’une telle entité le corps et l’esprit s’expriment ensemble dans tout acte sexuel. C’est pourquoi, transférer de l’énergie sexuelle c’est, pour cet instrument, transférer tant spirituellement que physiquement. Le champ magnétique de cet instrument, s’il est examiné par quelqu’un de sensible, montre ces configurations inhabituelles. Ceci n’est pas unique à une seule entité, mais est commun à un nombre raisonnable d’entités qui, ayant perdu le désir d’expériences sexuelles des rayons orange et jaune, ont renforcé le circuit combiné de l’esprit, du mental et du corps pour exprimer la totalité de l’être dans chaque action. C’est pour cette raison aussi que les relations sociales et la camaraderie sont très bénéfiques pour cet instrument sensible aux transferts des énergies les plus subtiles.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre V - 22 avril 1981

Copyright © 2017 L/L Research