Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre III, Séance 51

13 mai 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Comme nous entamons le Livre III de La Loi Une, j’ai deux questions d’une importance relativement non-transitoire et une que je considère comme de nature transitoire, mais que je me sens obligé de poser.

La première est pour éclaircir le point final concernant la moisson. Je me demandais s’il y a une supervision de la moisson et dans l’affirmative, pourquoi cette supervision est-elle nécessaire et comment fonctionne-t-elle puisque la moissonnabilité d’une entité est déterminée par le rayon violet? Est-il nécessaire que des entités supervisent la moisson ou bien est-elle automatique?

Ra: Je suis Ra. Au temps de la moisson il y a toujours des moissonneurs. Les fruits seront ce qu’ils seront, mais une certaine supervision est nécessaire pour assurer que cette récolte sera placée comme elle doit l’être, sans heurts ni meurtrissures.

Il y en a de trois niveaux qui veillent sur la moisson.

Le premier niveau est planétaire et peut être appelé angélique. Ce type de gardiens inclut la totalité du complexe mental/corps/esprit ou le soi supérieur d’une entité, ainsi que les entités du plan intérieur qui ont été attirées vers cette entité par la recherche intérieure de celle-ci.

La seconde catégorie de ceux qui veillent sur ce processus rassemble ceux de la Confédération qui ont l’honneur/devoir de se tenir aux petites places aux extrémités des marches d’amour/lumière afin qu’aucune des entités moissonnées, aussi désemparée ou incapable d’entrer en contact avec son ‘soi’ supérieur soit-elle, ne trébuche et tombe pour n’importe quelle raison autre que celle de la force de la lumière. Ces entités de la Confédération rattrapent ceux qui trébuchent et les remettent droits, de manière à ce qu’ils puissent poursuivre leur chemin vers la lumière.

Le troisième groupe qui veille sur ce processus est le groupe que vous appelez les Gardiens. Ce groupe est de l’octave au-dessus de la nôtre et sert de cette manière en tant que porteurs de lumière. Ces Gardiens fournissent les émissions précises d’amour/lumière en diffusion délicatement méticuleuse de discrimination, afin que la vibration de lumière/amour de chaque entité soit assurée.

Ainsi donc la moisson est automatique en ce sens que ceux qui sont moissonnés réagissent de manière appropriée à ce qui est inchangeable pendant la moisson. C’est-à-dire l’émanation de rayon violet. Mais ceux qui aident sont présents pour assurer une moisson appropriée, de façon à ce que chaque entité ait la plus grande opportunité d’exprimer son ‘soi’ de rayon violet.

Interlocuteur: La question suivante est, je pense, un type de question transitoire; cependant, elle m’a été posée par quelqu’un avec qui j’ai été en contact et qui s’est beaucoup occupé de la partie OVNI du phénomène. Si vous estimez qu’elle est trop transitoire ou pas assez importante nous la passerons, mais il m’a été demandé comment il est possible à un vaisseau de quatrième densité d’arriver ici puisqu’il semble que quand on approche de la vitesse de la lumière la masse approche de l’infini. Ma question est: pourquoi un quelconque vaisseau est-il nécessaire?

Ra: Je suis Ra. Vous avez posé plusieurs questions. Nous allons répondre à chacune à son tour.

Premièrement, nous sommes d’accord pour dire que ce sujet est transitoire.

Deuxièmement, ceux qui pour la plupart viennent de points éloignés, comme vous dites, n’ont pas besoin de vaisseaux tels que vous les connaissez. La demande elle-même exige une compréhension que vous ne possédez pas. Nous allons tenter d’exprimer ce qui peut être dit.

D’abord, il y a quelques entités de troisième densité qui ont appris comment utiliser des vaisseaux pour voyager parmi les systèmes stellaires tout en faisant l’expérience des limitations que vous comprenez à présent. Cependant, ces entités sont capables d’utiliser l’hypothermie pour ralentir les processus physiques et mentaux afin de pouvoir supporter la durée des vols. Ceux de Sirius par exemple sont de ce type. Il y a deux autres types.

L’un est le type qui, venant de la quatrième, cinquième, ou sixième densité dans votre propre galaxie, a accès au type de système énergétique utilisant la vitesse de la lumière comme une fronde, et arrive ainsi où il le souhaite sans que du temps se soit écoulé de manière perceptible à vos yeux.

L’autre type d’expérience est celui des quatrième, cinquième, et sixième densités d’autres galaxies, et de certains de ceux-là dans votre propre galaxie, qui ont appris les disciplines de personnalité nécessaires pour voir l’univers comme un seul être et qui, dès lors, sont capables d’aller de locus en locus grâce à la pensée seule, en matérialisant le vaisseau nécessaire, si vous voulez, pour contenir le corps de lumière de l’entité.

Interlocuteur: Je présume que ce dernier est le type dont nous faisons l’expérience avec les atterrissages du groupe d’Orion. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Le groupe d’Orion est mélangé entre groupes pénultième et dernier.

Interlocuteur: Pourquoi est-ce qu’un véhicule est nécessaire pour cette transition? Lorsque vous, en tant que Ra, êtes allés en Egypte précédemment, vous avez utilisé un vaisseau en forme de cloche, mais vous l’avez fait par la pensée. Pouvez-vous me dire pourquoi vous avez utilisé un véhicule plutôt que juste matérialiser le corps?

Ra: Je suis Ra. Le véhicule ou vaisseau est de la forme pensée sur laquelle notre concentration peut fonctionner comme motivation. Nous n’avons pas voulu choisir nos complexes mental/corps/esprit comme point de focalisation de ce travail.

Interlocuteur: Merci. Il me semble, et vous me direz où je me trompe, que nous avons sept corps correspondant chacun à une des sept couleurs du spectre, et que l’énergie qui crée ces sept corps est un type universel d’énergie qui se déverse dans notre environnement planétaire et entre par les sept centres énergétiques que nous avons nommés ‘chakras’, pour développer et perfectionner ces corps. Chacun de ces corps est relié d’une certaine manière à la configuration mentale que nous avons et à l’état de perfection de ces corps, et l’afflux total de cette énergie est fonction de cette configuration mentale; par cette configuration mentale nous pouvons bloquer dans une certaine mesure les afflux d’énergie qui ont créé ces sept corps. Pouvez-vous me dire où je me trompe et corriger ce que j’ai dit?

Ra: Je suis Ra. Votre raisonnement est en substance correct. Utiliser les termes ‘configuration mentale’ c’est trop simplifier les types de blocage de l’afflux, qui se produisent dans votre densité. Le complexe mental a une relation avec les complexes esprit et corps, qui n’est pas fixe. Des blocages peuvent donc survenir entre esprit et mental ou corps et mental, à de nombreux niveaux différents. Nous réitérons que chaque centre énergétique a sept sous-couleurs pour, disons, la commodité. Ainsi, des blocages spirituels/mentaux combinés avec des blocages mentaux/corporels, peuvent affecter chacun des centres énergétiques de plusieurs façons différentes. Vous pouvez voir ainsi la nature subtile du processus d’équilibrage et d’évolution.

Interlocuteur: Je ne suis pas sûr que ceci pourra déboucher sur une voie de questionnement fructueuse, mais je vais poser cette question puisqu’il me semble qu’il y a un lien ici.

En quatrième de couverture du livre intitulé Secrets Of The Great Pyramid, il y a plusieurs reproductions de dessins ou oeuvres égyptiens dont certains montrent des oiseaux volant au-dessus d’entités horizontales. Pouvez-vous me dire de quoi il s’agit et si cela a un rapport quelconque avec Ra?

Ra: Je suis Ra. Ces dessins dont vous parlez font partie de ceux, nombreux, qui déforment l’enseignement de notre perception de la mort en tant que passage vers de nouvelles expériences. Les déformations concernent les considérations de nature spécifique aux processus de ce qui est appelé le complexe mental/corps/esprit «mort». Ceci peut être appelé, dans votre philosophie, la déformation du gnosticisme, c’est-à-dire la croyance que l’on peut acquérir des connaissances et une attitude appropriée grâce à des mouvements, concepts et symboles convenablement perçus et accentués. En fait, le processus de la mort physique est tel que nous l’avons décrit précédemment: un processus où de l’aide est disponible et où la seule nécessité, à la mort, est que cette entité soit libérée de son corps par ceux qui l’entourent, et que ce processus soit loué par ceux qui la pleurent. Par ces moyens peut être aidé le mental/corps/esprit qui a fait l’expérience de la mort physique, et non par les diverses perceptions de rituels méticuleux et répétés.

Interlocuteur: Vous avez parlé précédemment des vitesses de rotation des centres énergétiques. Ai-je raison de supposer que ceci est fonction du blocage du centre énergétique, de sorte que quand il est moins bloqué la vitesse de rotation est plus élevée et l’énergie entrante est plus grande?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison en partie. Dans les trois premiers centres énergétiques le déblocage complet de cette énergie crée des vitesses de rotation. Mais à mesure que l’entité développe les centres supérieurs, ces centres se mettent à exprimer leur nature en formant des structures cristallines. Ceci est la forme la plus haute ou la plus équilibrée d’activation des centres énergétiques puisque la nature espace/temps de cette énergie est transmuée en nature temps/espace de régulation et d’équilibre.

Interlocuteur: Qu’entendez-vous par structures cristallines?

Ra: Je suis Ra. Chacun des centres énergétiques du complexe physique peut être vu comme ayant une structure cristalline distincte chez une entité très développée. Chacune est différente, tout comme, dans votre monde, il n’y a pas deux flocons de neige identiques. Cependant, chacune est régulière. Le centre énergétique rouge a souvent la forme d’une roue à rayons. Le centre énergétique orange a la forme d’une fleur à trois pétales.

Le centre énergétique jaune est de forme ronde, à nombreuses facettes, comme une étoile.

Dans le centre énergétique vert, parfois appelé en forme de lotus, le nombre de points de la structure cristalline dépend de la force de ce centre.

Le centre d’énergie bleue peut avoir peut-être une centaine de facettes et peut présenter un grand éclat de brillance.

Le centre indigo est un centre plus calme qui a souvent une forme de base triangulaire ou à trois pétales, bien que certains adeptes qui ont équilibré les énergies inférieures puissent créer des formes présentant davantage de facettes.

Le centre énergétique violet est le moins variable et est parfois décrit dans votre philosophie comme ayant mille pétales, parce qu’il est la somme de la totalité de la distorsion du complexe mental/corps/esprit.

Interlocuteur: En ce moment-même je ressens quelque chose dans mon centre indigo. Si ce centre était totalement activé et pas bloqué du tout, est-ce qu’alors je ne ressentirais rien là?

Ra: Je suis Ra. Cette demande, si nous y répondons, enfreindrait la Loi de Confusion.

Interlocuteur: Immédiatement après la mort du corps physique, vous avez dit que le corps activé en premier lieu est l’indigo, et vous avez dit qu’il s’agit du donneur de formes. Pourquoi en est-il ainsi?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question complète de cette séance de travail.

Le corps indigo peut être vu comme étant analogue à l’énergie intelligente. Dans le microcosme il est le Logos. L’énergie intelligente de la totalité du complexe mental/corps/esprit tire son existence de l’infini intelligent c’est-à-dire du Créateur. Le Créateur doit être compris comme ayant, tant dans le macrocosme que dans le microcosme, deux natures, ainsi que nous l’avons dit: l’infini non-potentialisé qui est intelligent; et tout ce qu’il y a.

Le libre arbitre a potentialisé à la fois le Créateur qui nous a tous faits, et nous-mêmes en tant que co-Créateurs, avec l’infini intelligent qui a la volonté. Il peut être fait appel à cette volonté par le corps indigo ou faiseur de formes, et sa sagesse peut être utilisée ensuite pour choisir le locus et le type d’expérience appropriés que ce co-Créateur ou sub-sub-Logos, que vous appelez si légèrement une personne, va prendre.

Je suis Ra. Voici le moment des demandes brèves.

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact?

Ra: Je suis Ra. Tout est bien. Vous êtes consciencieux. Je vous laisse à présent, mes frères, dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre III - 13 mai 1981

Copyright © 2017 L/L Research