Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre III, Séance 53

25 mai 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Je voudrais d’abord demander quel est l’état de l’instrument et ensuite poser deux questions de sa part. Elle voudrait savoir si elle peut à présent faire une période d’exercice par jour, et aussi si la douleur qu’elle éprouve avant de procéder à une séance est due à une agression d’Orion.

Ra: Je suis Ra. L’état de l’instrument est comme dit précédemment. En réponse à la question au sujet de l’exercice, maintenant que la période intense est terminée l’instrument peut, si elle le veut, s’exercer pendant une période au lieu de deux. En scannant les distorsions du complexe physique de l’instrument nous voyons que la période actuelle d’exercice est à la limite des forces de l’instrument. Cela est bien à long terme, à cause d’une accumulation d’énergies vitales. Dans le court terme, cela est fatigant pour cette entité. Nous suggérons donc que l’entité ait bien conscience de nos avertissements précédents concernant d’autres aides pour ajuster les distorsions corporelles. En réponse à la deuxième demande, nous pouvons dire que les difficultés du complexe physique avant le contact avec notre complexe mémoriel sociétal sont dues à l’action de la volonté subconsciente de l’instrument. Cette volonté est extrêmement forte et exige que le complexe mental/corps/esprit réserve toutes les énergies physiques et vitales disponibles pour le contact. Ainsi donc, de l’inconfort est éprouvé à cause de la dramatique distorsion vers la faiblesse physique pendant que cette énergie est déviée. Il peut être noté que l’entité fait aussi l’objet d’agressions psychiques, et ceci intensifie les conditions pré-existantes et est responsable des crampes, vertiges, et aussi des distorsions du complexe mental.

Interlocuteur: Merci. Je voudrais savoir si (nom) peut participer à une de ces séances dans un très proche avenir.

Ra: Je suis Ra. Le complexe mental/corps/esprit (nom), appartient à ce groupe en esprit et est le bienvenu. Vous pouvez demander que des périodes spéciales de méditation soient réservées avant que l’entité commence le travail. Nous pourrions suggérer qu’une photographie de celui connu comme (nom) soit envoyée à cette entité, avec son écriture dessus, indiquant de l’amour et de la lumière. Celle-ci, tenue pendant la méditation, mettra l’entité en paisible harmonie avec chacun de vous de sorte qu’il n’y aura aucun gaspillage malvenu d’énergie pendant que les salutations sont échangées entre deux entités, toutes deux ayant une distorsion vers la solitude et la timidité, ainsi que vous l’appelez. La même chose peut être faite avec une photographie de l’entité (nom), pour l’entité connue comme (nom).

Interlocuteur: Merci. Pendant mon voyage à Laramie certaines choses sont devenues claires pour moi en ce qui concerne la diffusion du premier livre de La Loi Une parmi ceux qui ont eu des expériences avec des OVNIs et autres Missionnés, et je vais à présent devoir poser certaines questions qui seront incluses dans le Livre I pour éliminer un malentendu que je perçois comme une possibilité dans ce Livre I. C’est pourquoi ces questions, bien que pour la plupart transitoires, ont pour but d’éliminer certaines interprétations par rapport à la compréhension des matériaux du Livre Un. J’espère que j’adopte une approche correcte ici. Il se peut que vous ne puissiez pas répondre à certaines d’entre elles, mais ce n’est pas grave. Nous passerons simplement à d’autres alors si vous ne pouvez répondre à celles que je pose.

Pouvez-vous me parler des diverses techniques utilisées pour les contacts de la Confédération positivement orientée vers le service d’autrui avec les gens de cette planète-ci, les diverses formes et techniques d’établissement du contact?

Ra: Je suis Ra. Nous le pouvons.

Interlocuteur: Voulez-vous le faire s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Le mode de contact le plus efficient est celui dont vous faites l’expérience dans cet espace/temps. La transgression du libre arbitre est hautement indésirable. C’est pourquoi, les entités qui sont des Missionnés sur votre plan d’illusion sont les seuls sujets, pour des projections de pensées, qui réalisent des ‘rencontres rapprochées’ et rencontres entre complexes mémoriels sociétaux et Missionnés positivement orientés.

Interlocuteur: Pourriez-vous me donner un exemple d’une de ces rencontres entre un complexe mémoriel sociétal et un Missionné, par rapport à ce que le Missionné expérimente?

Ra: Je suis Ra. Un de ces exemples, avec lequel vous êtes familiarisés, est celui de l’entité connue comme Morris [1]. Dans ce cas-ci, le contact antérieur avec d’autres entités du cercle d’amis de cette entité était orienté négativement. Cependant, vous vous rappelez que l’entité Morris n’a pas ressenti ce contact et n’a pas pu voir ce contact avec l’appareil optique physique.

Cependant, la voix intérieure a averti celui connu comme Morris de se rendre seul dans un autre endroit, et là, une entité avec la forme et l’apparence de forme pensée de l’autre contact est apparue et a fixé du regard cette entité, éveillant ainsi en elle le désir de rechercher la vérité de cet événement et des expériences de son incarnation en général.

Le sentiment d’être éveillé ou activé est le but de ce type de contact. La durée et l’imagerie utilisées varient d’après les attentes subconscientes du Missionné qui fait l’expérience de cette opportunité d’activation.

Interlocuteur: Dans une ‘rencontre rapprochée’ avec un type de vaisseau de la Confédération je présume que cette ‘rencontre rapprochée’ est avec un type de vaisseau en forme pensée. Est-ce que, au cours de ces dernières années, des Missionnés ont eu ce genre de ‘rencontres rapprochées’ avec des vaisseaux de ce type de formes pensées, ayant atterri?

Ra: Je suis Ra. Cela s’est produit, bien que beaucoup moins communément que le type de ‘rencontres rapprochées’ du type Orion. Nous pouvons noter que dans un univers d’unité illimitée le concept de ‘rencontre rapprochée’ est plutôt ironique car, toutes les rencontres ne sont-elles pas d’une nature de ‘soi’ avec ‘soi’ ? Dès lors, comment n’importe quelle rencontre pourrait-elle être autre que très, très rapprochée?

Interlocuteur: Eh bien, pour parler de ce type de rencontres entre ‘soi’ et ‘soi’, est-ce que certains Missionnés de polarisation positive ont parfois des ‘rencontres rapprochées’ avec ceux d’Orion ou de polarisation orientée négativement?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Pourquoi cela se produit-il?

Ra: Je suis Ra. Cela se produit très rarement, et survient soit à cause du manque de perception par les entités d’Orion de la profondeur de la positivité qui sera rencontrée, soit à cause du désir des entités d’Orion de tenter de retirer, dirons-nous, cette positivité de ce plan d’existence. Les tactiques d’Orion choisissent normalement les simples distorsions du mental, ce qui indique moins d’activité du complexe mental et spirituel.

Interlocuteur: J’ai pris conscience du fait qu’il y a de très grandes variations dans les contacts entre individus. Pourriez-vous me donner des exemples généraux des méthodes utilisées par la Confédération pour éveiller ou partiellement éveiller les Missionnés qu’elle contacte?

Ra: Je suis Ra. Les méthodes utilisées pour éveiller les Missionnés sont variées. Le centre de chaque approche est l’entrée dans le conscient et le subconscient d’une manière qui permet d’éviter de causer de la crainte, et de maximaliser le potentiel d’une expérience subjective compréhensible, qui ait une signification pour l’entité. Cela se passe souvent dans le sommeil; parfois en plein milieu des activités diurnes. L’approche est flexible et n’inclut pas nécessairement le syndrome de la ‘rencontre rapprochée’ ainsi que vous le savez.

Interlocuteur: Et qu’en est-il du syndrome de l’examen physique? Quel est le lien avec les contacts entre Missionnés, Confédération et Orion?

Ra: Je suis Ra. Les attentes subconscientes des entités suscitent la nature et le détail de l’expérience de forme pensée offerte par les entités de formes pensées de la Confédération. Ainsi, si un Missionné s’attend à un examen physique, c’est ce qui sera forcément expérimenté, avec aussi peu de distorsion vers l’inquiétude et l’inconfort que permis par la nature des attentes des distorsions subconscientes du Missionné.

Interlocuteur: Mais alors, est-ce que ceux qui sont pris à bord tant des vaisseaux de la Confédération que de ceux d’Orion subissent ce qui ressemble à un examen physique?

Ra: Je suis Ra. Votre demande indique une pensée erronée. Le groupe d’Orion utilise l’examen physique comme un moyen de terrifier l’individu et de lui faire éprouver ce que ressent un être de deuxième densité avancée, comme un animal de laboratoire. Les expériences sexuelles de certains sont un sous-genre de cette expérience. L’intention est de démontrer le contrôle des entités d’Orion sur l’habitant de la Terre.

Les expériences de formes pensées sont subjectives et, pour la plupart, ne se produisent pas dans cette densité-ci.

Interlocuteur: Eh bien, nous avons un large spectre d’entités sur Terre par rapport à la moissonnabilité, aussi bien d’orientation positive que négative. Est-ce que le groupe d’Orion vise les extrémités de ce spectre, les orientés positivement et les orientés négativement, pour entrer en contact avec des entités de la Terre?

Ra: Je suis Ra. Il est plutôt difficile de répondre précisément à cette question Mais nous allons essayer de le faire.

L’approche la plus typique des entités d’Orion est de choisir ce que vous pourriez appeler une entité au mental faible, ce qui permet de suggérer qu’une quantité plus grande de philosophie d’Orion puisse être diffusée.

Quelques rares entités d’Orion sont appelées par des entités plus fortement polarisées négativement dans votre nexus d’espace/temps. Dans ce cas elles partagent des informations tout comme nous sommes en train de le faire en ce moment. Cependant, cela constitue un risque pour les entités d’Orion à cause de la fréquence à laquelle les entités planétaires négatives moissonnables invitent et ordonnent le contact Orion tout comme ces entités invitent les contacts planétaires négatifs. La lutte qui s’ensuit pour la maîtrise, si elle est perdue, endommage la polarité du groupe d’Orion.

De même, un contact d’Orion entrepris par erreur avec des entités autrement polarisées positivement peut semer la panique dans les troupes d’Orion à moins que ces guerriers ne soient capables de dépolariser l’entité contactée par erreur. Cette occurrence ne se produit pour ainsi dire jamais. C’est pourquoi le groupe d’Orion préfère établir des contacts physiques seulement avec des entités dont le mental est faible.

Interlocuteur: Alors de manière générale nous pourrions dire que si un individu a une ‘rencontre rapprochée’ avec un OVNI ou bien un autre type d’expérience qui semble avoir un rapport avec un OVNI, il doit voir ce qui est au coeur de la rencontre et l’effet qu’elle a sur lui pour déterminer s’il s’agit d’un contact d’Orion ou de la Confédération. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. S’il y a peur et menaces, le contact est très probablement d’une nature négative. Si le résultat est l’espoir, des sentiments amicaux, et l’éveil d’un sentiment positif déterminé de service d’autrui, les marques de la Confédération sont évidentes.

Interlocuteur: Merci. Je ne voulais pas donner d’impression erronée par rapport aux matériaux inclus dans le Livre I. Je trouverai peut-être nécessaire d’y ajouter une partie de cette matière-ci. Comme je l’ai dit, je sais que cela est transitoire, mais je crois que cela est nécessaire pour une bonne compréhension, ou pour une approche correcte de la matière.

Je vais à présent poser quelques questions mais si vous ne souhaitez pas y répondre nous les mettrons de côté. Je voudrais demander, cependant, si vous pouvez me dire à quoi ressemblent en général les entités de la Confédération.

Ra: Je suis Ra. L’entité de quatrième densité de la Confédération a divers aspects, selon l’origine de son véhicule physique.

Interlocuteur: Est-ce que certaines ont le même aspect que nous? Est-ce qu’elles pourraient passer pour des gens de la Terre?

Ra: Je suis Ra. Ceux de cette nature sont le plus souvent de cinquième densité.

Interlocuteur: Je présume que la même réponse s’applique à ceux du groupe d’Orion. Ai-je raison?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Y a-t-il une autre brève question à laquelle nous puissions répondre?

Interlocuteur: Excusez-moi d’avoir posé de nombreuses questions transitoires au cours de cette séance. J’ai trouvé nécessaire d’inclure une partie de ce matériau afin que les Missionnés et autres lecteurs de ce premier livre de La Loi Une ne soient pas induits en erreur quand ils font l’expérience de contacts. Je suis désolé pour tout problème que je peux avoir causé.

Je voudrais juste demander s’il y a quelque chose que nous puissions faire pour faciliter le contact ou aider l’instrument.

Ra: Je suis Ra. L’instrument est bien. S’il vous plaît, veillez à vos alignements. Nous vous laissons à présent, mes amis, dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini. Adonaï.

 

[1] Référence au cas n°1 de Secrets of the UFO, écrit par D. T. Elkins en collaboration avec Carla L. Rueckert, Louisville, KY., L/L Research, 1976, p. 10-11.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre III - 25 mai 1981

Copyright © 2017 L/L Research