Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre III, Séance 57

12 juin 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: D’abord, pouvez-vous me donner une indication de l’état de l’instrument s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Cet instrument se trouve en proie à une agression psychique des plus sévères. Cet instrument résiste bien grâce à des énergies vitales renforcées et une distorsion vers un sens des proportions que vos peuples appellent ‘sens de l’humour’.

Cette agression est susceptible d’interrompre ce contact pendant une brève période de votre espace/temps.

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose de particulier que nous puissions faire en plus de ce que nous sommes en train de faire pour alléger cette agression?

Ra: Je suis Ra. Il n’y a rien que vous puissiez faire pour alléger cette agression. La compréhension de son mécanisme peut aider.

Interlocuteur: Pouvez-vous nous expliquer son mécanisme?

Ra: Je suis Ra. Le groupe d’Orion est incapable d’interférer directement, mais seulement au travers de dispositions pré-existantes des complexes mental/corps/esprit.

Ainsi dans ce cas présent, cette entité a voulu attraper un objet lourd avec une seule main et cette action mal calculée a provoqué une déformation ou distorsion de la structure squelettale/musculaire de l’un des appendices de cet instrument.

Votre aide peut être utile à cet instrument pour soigner adéquatement cette distorsion qui est équivalente à ce que vous appelez votre état post-opératoire quand des os ne sont pas fermement soudés. Cet instrument a besoin de prendre conscience de l’attention nécessaire pour éviter ce genre d’actes mal calculés, et votre soutien dans cet état de conscience est noté et encouragé.

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire spécifiquement pour réduire ce problème déjà existant?

Ra: Je suis Ra. Cette information est inoffensive, nous la partageons donc, bien qu’elle soit transitoire, manquant de principe et n’offrant qu’un effet spécifique transitoire.

La région du poignet devrait être enveloppée comme dans une configuration d’entorse, ainsi que vous appelez cette distorsion, et ce que vous appelez une attelle peut être utilisée du côté droit du complexe corps pendant une période diurne. A ce moment les symptômes, ainsi que vous appelez ces distorsions-là, seront ré-examinés et il en sera fait de même jusqu’à ce que la distorsion soit soulagée.

Le travail de thérapie dans lequel chacun de vous est apprenti peut être utilisé comme désiré.

Il est à noter qu’un cristal est disponible.

Interlocuteur: De quel cristal s’agit-il?

Ra: Je suis Ra. Le cristal qui a un défaut mais est suffisant, et qui se trouve à un doigt de la main droite de cet instrument.

Interlocuteur: Voulez-vous me dire comment utiliser ce cristal dans ce but?

Ra: Je suis Ra. Ceci est une vaste question.

D’abord vous, en tant que complexe mental/corps/esprit, équilibrez et polarisez le ‘soi’ en connectant la lumière intérieure aux afflux de lumière universelle spiralant vers le haut. Vous avez fait des exercices pour régulariser les processus impliqués. Prenez-les en compte pour la préparation de l’être cristallisé.

Prenez le cristal et ressentez votre énergie polarisée et potentialisée se canaliser vers la thérapie du rayon vert au travers de votre être en passant dans, et en activant la régularité cristalline de lumière figée qu’est le cristal. Le cristal va résonner de la lumière chargée d’amour incarné, et l’énergie de lumière va commencer à irradier d’une manière spécifique, rayonnant —dans les vibrations requises de lumière— d’énergie soignante focalisée et intensifiée vers le champ magnétique du complexe mental/corps/esprit à soigner. L’entité qui demande ces soins ouvre alors l’armure du bouclier vibratoire protecteur total du rayon violet/rouge. De la sorte, les champs vibratoires internes de centre en centre dans le mental, le corps et l’esprit, peuvent être interrompus momentanément et ajustés, offrant ainsi à celui qui doit être soigné l’opportunité de choisir un complexe intérieur moins déformé de champs énergétiques et relations vibratoires.

Interlocuteur: Est-ce que le cristal doit être tenu dans la main droite de celui qui soigne?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact. Il y a deux configurations recommandées.

Premièrement: la chaînette autour du cou pour placer le cristal dans la position physique du centre énergétique de rayon vert. Deuxièmement, la chaînette suspendue à la main droite étendue, enroulée autour de la main de manière à ce que le cristal puisse se balancer de manière à effectuer les ajustements sensibles.

Nous offrons ces informations tout en réalisant que beaucoup de pratique est nécessaire pour utiliser efficacement ces énergies du ‘soi’. Cependant, chacun a la capacité de le faire et cette information n’est pas une information qui, si elle est suivie avec précision, puisse être néfaste.

Interlocuteur: Est-ce qu’un cristal sans défaut serait considérablement plus efficace que celui avec défaut que nous avons ici?

Ra: Je suis Ra. Sans essayer d’estimer les priorités que vous pouvez choisir, nous pouvons noter que l’entité régularisée ou cristallisée, dans sa configuration, est aussi décisive que la perfection du cristal utilisé.

Interlocuteur: Est-ce que la taille physique du cristal a un lien quelconque avec l’efficacité de la thérapie?

Ra: Je suis Ra. Dans certaines applications concernant la thérapie planétaire ceci est à prendre en considération. Dans le travail avec un complexe mental/corps/esprit individuel, la seule exigence est que le cristal soit en harmonie avec l’être cristallisé. Il y a peut-être une limite inférieure à la taille de ce que vous pouvez appeler un cristal à facettes, car la lumière passant par ce cristal a besoin d’être propagée à toute la largeur du spectre de celui qui doit être soigné. Il est aussi à noter que l’eau est un type de cristal qui est efficace, mais pas tellement facile à suspendre à une chaînette dans votre densité!

Interlocuteur: En plaçant l’extrémité de ce crayon sur mon nombril, est-ce que sa pointe représente alors l’endroit au-dessus duquel le cristal doit être suspendu pour atteindre le rayon vert adéquat? Est-ce que cette position est correcte?

Ra: Je suis Ra. Nous essayons vos mesures. De 2 à 5,4 centimètres vers votre coeur c’est optimal.

Interlocuteur: En utilisant ensuite ce morceau de bois, je détermine, à partir de mon nombril, l’emplacement à adopter au sommet de ce morceau de bois. Est-ce correct?

Ra: Je suis Ra. C’est correct.

Interlocuteur: Comment est-ce que les soins que vous venez de nous expliquer se relient aux soins administrés dans la Chambre du Roi dans la pyramide de Gizeh?

Ra: Je suis Ra. Il y a deux avantages à accomplir ce travail dans une telle configuration de formes et de dimensions.

Premièrement, la perturbation ou interruption de l’armure ou coquille protectrice violette/rouge est automatique.

Deuxièmement, la lumière est configurée par la mise en place même de cette position dans les sept taux vibratoires énergétiques ou énergétiques distinctifs, permettant ainsi à l’énergie de passer au travers de l’être cristallisé, focalisée avec le cristal pour manipuler avec une grande facilité la palette non perturbée et, dirons-nous soigneusement délimitée, des énergies ou couleurs, tant dans l’espace/temps que dans le temps/espace. De cette façon l’être dépouillé de son armure peut être ajusté rapidement. Ceci est désirable dans certains cas, spécialement quand l’armure constitue la plus grande partie de la possibilité d’une fonction continue de l’activité du complexe corporel dans cette densité-ci. Le traumatisme de l’interruption de la vibration de cette armure se voit alors réduit.

Nous saisissons cette opportunité de poursuivre notre honneur/devoir en tant que co-créateurs de la forme pyramidale pour noter qu’il n’est absolument pas nécessaire de recourir à cette forme pour administrer des soins, car c’est l’importance de la vibration qui permet que les complexes vibratoires mental/corps/esprit soignés soient moins vulnérables au traumatisme d’une interruption de l’armure.

En outre, comme nous l’avons dit, le puissant effet de la pyramide, avec interruption obligatoire de l’armure, s’il est utilisé sans l’être cristallisé, dans une intention ou une configuration erronée, peut avoir pour résultat une plus grande distorsion des entités, égale peut-être à certaines de vos substances chimiques qui provoquent des ruptures dans les champs énergétiques de manière similaire.

Interlocuteur: Existe-t-il actuellement un usage bénéfique de la forme pyramidale?

Ra: Je suis Ra. Ceci est affirmatif à condition de l’utiliser de la manière convenable.

La pyramide peut être utilisée à l’amélioration de l’état méditatif pour autant que la forme soit telle que l’entité se trouve à l’emplacement de la Chambre de la Reine, ou que les entités soient dans une configuration équilibrée autour de ce point central.

La petite forme pyramidale placée en-dessous d’une partie du complexe corporel peut dynamiser ce complexe corporel. Ceci ne doit être fait que pendant de brèves périodes n’excédant pas 30 de vos minutes.

L’usage de la pyramide pour équilibrer les énergies planétaires fonctionne encore dans une faible mesure mais, à cause des changements terrestres, les pyramides ne sont plus alignées de manière appropriée pour ce travail.

Interlocuteur: Quelle est l’aide ou le mécanisme de l’aide reçue par une entité en méditation qui se trouverait à l’emplacement de la Chambre de la Reine?

Ra: Je suis Ra. Considérez la polarité des complexes mental/corps/esprit. La lumière intérieure est ce qui est le coeur de votre être. Sa force est égale à votre force de volonté pour chercher la lumière. La position ou position équilibrée d’un groupe intensifie la quantité de cette volonté, la quantité de prise de conscience de la lumière intérieure nécessaire pour attirer la lumière affluente spiralant vers le haut depuis le pôle magnétique sud de l’être. Voilà donc la place de l’initié, car de nombreux éléments ou distorsions indésirables vont quitter l’entité à mesure que celle-ci intensifie sa recherche, de sorte qu’elle peut devenir Une avec cette lumière entrante centralisée et purifiée.

Interlocuteur: Alors, si une forme pyramidale est utilisée, il me semble qu’il est nécessaire de la faire suffisamment grande pour que l’emplacement de la Chambre de la Reine puisse se trouver assez éloigné de celui de la Chambre du Roi, afin qu’on puisse utiliser cet emplacement d’énergie sans être affecté par la position d’énergie de l’emplacement de la Chambre du Roi. Ai-je raison?

Ra: Je suis Ra. Dans cette application, une forme pyramidale peut être plus petite si l’angle sommital est plus petit, ce qui ne permet pas la formation de l’emplacement de la Chambre du Roi. Également efficaces pour cette application sont les formes suivantes: le silo, le cône, le dôme, et le tipi.

Interlocuteur: Est-ce que les formes que vous venez d’énumérer ont un effet quelconque apparenté à celui de la Chambre du Roi, ou bien n’ont-elles qu’un effet apparenté à celui de la Chambre de la Reine?

Ra: Je suis Ra. Ces formes ont un effet similaire à celui de la Chambre de la Reine. Il est à noter qu’une entité fortement cristallisée est, en fait, un emplacement mobile de l’effet ‘Chambre du Roi’.

Interlocuteur: Alors vous voulez dire qu’il n’est absolument pas nécessaire d’utiliser, ni bon d’avoir l’effet ‘Chambre du Roi’ à ce moment de notre évolution planétaire?

Ra: Je suis Ra. Si ceux qui ont désiré être des thérapeutes étaient de nature cristalline et étaient tous des suppliants souhaitant moins de distorsion, la pyramide serait, comme toujours, un ensemble soigneusement établi de paramètres pour répandre la lumière et son énergie de manière à aider dans le catalyseur de thérapie.

Cependant, nous avons vu que vos peuples ne sont pas enclins au désir de pureté dans une mesure suffisamment grande que pour recevoir ce don puissant et potentiellement dangereux. Nous suggérons dès lors qu’il ne soit pas utilisé pour soigner dans la configuration traditionnelle, dirons-nous, de la Chambre du Roi, que nous avons naïvement donnée à vos peuples pour voir ensuite son utilisation grossièrement déformée et nos enseignements perdus.

Interlocuteur: Quel serait un angle sommital approprié pour une forme en tipi, pour notre usage?

Ra: Je suis Ra. Ceci est à votre discrétion. Le principe des formes circulaires, arrondies ou en angle est que le centre agit comme un serpentin [1] inducteur invisible. Ainsi donc les schémas d’énergie sont en spirale et circulaires. Donc le choix de la configuration la plus agréable vous appartient. L’effet est relativement fixe.

Interlocuteur: Y a-t-il des variations d’effet par rapport aux matériaux de construction, à l’épaisseur des matériaux? Est-ce simplement la géométrie de la forme, ou bien y a-t-il y lien avec d’autres facteurs?

Ra: Je suis Ra. La géométrie, comme vous l’appelez, ou les relations de ces formes dans leur configuration, est la grande considération. Il est bien d’éviter les matériaux à base d’étain, de plomb, ou d’autres métaux plus vils. Le bois, le plastique, le verre, et toutes sortes d’autres matériaux, peuvent être considérés comme appropriés.

Interlocuteur: Pour placer une forme pyramidale en-dessous d’une entité, comment procède-t-on? Faut-il la placer sous le lit? Je ne suis pas trop certain de la manière dont on dynamise une entité en la ‘plaçant en dessous’. Pouvez-vous me dire comment faire cela?

Ra: Je suis Ra. Votre supposition est correcte. Si la forme est d’une taille appropriée elle peut être placée directement en dessous du coussin de tête ou de la couche sur laquelle repose le complexe corps.

Nous mettons en garde une fois encore: la troisième spirale de lumière se dirigeant vers le haut, celle qui est émise depuis le sommet de cette forme, est extrêmement néfaste pour une entité si elle est surdosée, et il ne faut pas l’utiliser trop longtemps.

Interlocuteur: Quelle serait la hauteur, en centimètres, d’une de ces pyramides pour un fonctionnement optimal?

Ra: Je suis Ra. Cela n’a pas d’importance. Seule est importante la proportion de la hauteur de la pyramide depuis la base jusqu’au sommet par rapport au périmètre de la base.

Interlocuteur: Quelle devrait être cette proportion?

Ra: Je suis Ra. Cette proportion devrait être de 1,16, ce que vous pouvez observer.

Interlocuteur: Voulez-vous dire que la somme des quatre côtés de la base devrait correspondre à 1,16 de la hauteur de la pyramide?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: En disant que la Chambre de la Reine était l’emplacement d’initiation, pouvez-vous me dire ce que vous entendez par là?

Ra: Je suis Ra. Cette question est vaste. Nous ne pouvons pas décrire l’initiation dans son sens spécifique à cause de notre distorsion vers la croyance/compréhension que le processus que nous avons offert il y a tant de vos années, n’était pas un processus équilibré.

Cependant, vous avez conscience du concept de l’initiation et réalisez qu’elle exige que l’être se centre sur la recherche du Créateur. Nous avons espéré équilibrer cette compréhension en énonçant la Loi Une, c’est-à-dire que toutes choses sont Un seul Créateur. Donc, la recherche du Créateur ne se fait pas simplement par la méditation et le travail de l’adepte, mais bien dans le nexus expérientiel de chaque moment.

L’initiation dans la Chambre de la Reine a trait à l’abandon du ‘soi’ à un tel désir de connaître complètement le Créateur que la lumière affluente purifiée est attirée de manière équilibrée à travers tous les centres énergétiques, rencontrant l’indigo et ouvrant le passage vers l’infini intelligent. C’est ainsi que l’entité fait l’expérience de la vie véritable ou, comme vous l’appelez, de la résurrection.

Interlocuteur: Vous avez aussi mentionné que la pyramide était utilisée pour l’apprentissage. Est-ce qu’il s’agissait du même procédé ou bien était-ce différent?

Ra: Je suis Ra. Il y a une différence.

Interlocuteur: Quelle est cette différence?

Ra: Je suis Ra. La différence réside dans la présence d’autres ‘soi’ se manifestant dans l’espace/temps et, après certaines études, dans le temps/espace, dans un but d’enseignement/apprentissage. Dans le système créé par nous, les écoles étaient à l’écart de la pyramide, les expériences étant solitaires.

Interlocuteur: Je ne comprends pas très bien ce que vous entendez par là. Pourriez-vous m’en dire davantage?

Ra: Je suis Ra. C’est un grand sujet. Veuillez reformuler pour la spécificité.

Interlocuteur: Voulez-vous dire que des instructeurs de votre vibration ou densité étaient manifestés dans la chambre de la Reine pour instruire ces initiables, ou bien vouliez-vous dire autre chose?

Ra: Je suis Ra. Dans notre système, les expériences à l’emplacement de la Chambre de la Reine étaient solitaires. En Atlantide et en Amérique du Sud, des instructeurs ont partagé les expériences dans les pyramides.

Interlocuteur: Comment ce processus d’apprentissage (apprentissage ou enseignement) se déroulait-il dans la pyramide?

Ra: Je suis Ra. Comment se déroule tout enseignement/apprentissage et apprentissage/enseignement?

Interlocuteur: La forme pyramidale dangereuse à utiliser de nos jours est une pyramide à quatre côtés, assez grande pour créer l’effet ‘Chambre du Roi’. Est-ce ce que je viens de dire est correct?

Ra: Je suis Ra. Ce que vous avez dit est correct, avec la compréhension supplémentaire que l’angle sommital de 76° est celui qui caractérise la forme puissante.

Interlocuteur: Je suppose donc que nous ne devons en aucune circonstance utiliser une pyramide dont l’angle sommital est de 76°. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ceci est à votre discrétion.

Interlocuteur: Je vais répéter la question. Je suppose qu’il pourrait être dangereux d’utiliser une pyramide ayant un angle sommital de 76° et je vais demander quel angle de moins de 76° serait approximativement le premier angle à ne pas produire ce dangereux effet.

Ra: Je suis Ra. Votre supposition est correcte. Un angle moins grand peut être n’importe quel angle de moins de 70°.

Interlocuteur: Merci. Je voudrais poursuivre mes questions sur la pyramide, mais je voudrais poser une question que (nom) a ici. Je la pose maintenant. Voudriez-vous s’il vous plaît développer le concept de l’espace/temps et du temps/espace, comment on dépasse ce concept, et à quel niveau de densité ces concepts n’affectent plus les individus.

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question complète de cette séance de travail. Cet instrument a encore un peu d’énergie vitale. Cependant, nous sommes préoccupés par les distorsions croissantes du complexe corporel vers la douleur.

Les concepts d’espace/temps et de temps/espace sont des concepts qui décrivent d’une façon aussi mathématique que possible les relations de votre illusion, ce qui est vu par rapport à ce qui n’est pas vu. Ces termes descriptifs sont maladroits. Cependant ils sont suffisants pour ce travail.

Dans les expériences de recherche mystique de l’unité, il ne faut jamais les prendre en considération car ils ne sont qu’une partie d’un système illusoire. Le chercheur recherche l’Un. L’Un doit être cherché, ainsi que nous l’avons dit, par le ‘soi’ équilibré et qui s’est accepté, conscient tant de ses apparentes distorsions que de sa totale perfection. Reposant dans cette prise de conscience équilibrée, l’entité ouvre ensuite le ‘soi’ à l’univers qu’elle est. L’énergie de lumière de toutes choses peut alors être attirée par cette recherche intense et, où que la recherche intérieure rencontre le prana cosmique attiré, la réalisation du Un a lieu.

L’objectif du nettoyage de chacun des centres énergétiques est de permettre que ce lieu de rencontre se situe à la vibration du rayon indigo, entrant ainsi en contact avec l’infini intelligent et dissolvant toutes les illusions. Le service d’autrui est automatique à la libération de l’énergie générée par cet état de conscience.

La distinction entre espace/temps et temps/espace, tels que vous les comprenez, n’est pas importante, excepté en troisième densité. Cependant, les quatrième, cinquième et, dans une certaine mesure, sixième, travaillent avec un certain système d’espace/temps et temps/espace polarisés.

Le calcul nécessaire pour passer d’un système à un autre au travers des dimensions est quelque peu difficile. C’est pourquoi nous avons la plus grande difficulté à partager avec vous des concepts numériques et nous saisissons cette opportunité pour répéter notre demande que vous surveilliez nos chiffres et posiez des questions sur tous ceux qui vous paraissent douteux.

Y a-t-il une brève question à laquelle nous puissions répondre avant de quitter cet instrument?

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact?

Ra: Je suis Ra. Tout est harmonieux. Nous vous saluons tous dans la joie. Les ajustements sont satisfaisants.

Je suis Ra. Je vous laisse dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et dans la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

 

[1] Original : ‘coil’ (NdT)

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre III - 12 juin 1981

Copyright © 2017 L/L Research