Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Fragment 38

Séance 67, 15 août 1981

Jim: Dans sa première question Don demande à Ra comment nous pourrions résoudre l’apparent paradoxe de servir diverses portions du même Créateur, certains se réjouissant de notre service, d’autres, c’est-à-dire notre ami négatif de cinquième densité, désirant rien moins que faire disparaître de la troisième densité l’instrument et le contact. Nous avions retiré la phrase que vous voyez entre crochets parce que nous ne souhaitions pas attirer trop d’attention sur nos personnalités. Nous l’incluons ici parce qu’elle pourrait être utile à ceux qui ont le sentiment qu’ils peuvent être venus d’ailleurs pour savoir ce qu’il y a d’élan dans le service à autrui, qui ajoute son soutien aux désirs individuels d’apprendre et servir bien.

Ceux qui ont lu The Crucifixion Of Esmerelda Sweetwater reconnaîtront la dernière question de cette section. Ce livre a été écrit par Don et Carla en 1968, quand ils se sont rencontrés pour mettre en place L/L Research. Cela a été leur premier projet, sortant de l’ordinaire en ce sens qu’il semble avoir été vu avant d’être pérennisé sous forme de récit. Et il sort de l’ordinaire aussi parce qu’il semble avoir anticipé bon nombre des expériences que Don et Carla, et par la suite moi-même, devions partager.

Carla: Dans notre premier ouvrage nous avons déversé tout l’amour que nous avions l’un pour l’autre et pour les idéaux et préoccupations d’une voie plus pure, plus élevée, une voie d’amour non affligée des lourdeurs de la terre. Nous étions fous amoureux l’un de l’autre; c’était une époque bénie. C’est vrai que Don n’a jamais été bavard, mais cette période a contenu notre brève intimité physique qui m’est un trésor, et ces moments de joie presque tremblante que l’on éprouve quand on est amoureux. L’histoire semblait s’écrire d’elle-même et nous en voyions les personnages si clairement qu’on aurait pu croire qu’ils dictaient l’histoire par dessus nos épaules. La seule partie erronée du livre en est la fin. Le personnage qui me ressemblait dans un bon jour est tué par un des méchants. Dans la vie réelle, mon corps fragile a été plus fort que celui de Don, grâce à, je pense, mes dons de la foi et de l’élan vital. Don n’a jamais été le moins du monde à l’aise sur cette Terre. Il a vécu sa vie très fort sur la défensive et dans l’isolement, à l’exception de moi-même et de quelques amis et relations très proches. Une chose est sûre, ses talents ont été bien distribués dans le corps de l’oeuvre qui englobe les matières que Ra a partagées avec nous. Ses questions étaient des merveilles de bon sens et toujours comme du gibier bondissant dans de nouvelles directions. Le roman s’est mal terminé en ce sens que Don est entré dans une vie plus ample et que je suis restée pour devenir une personne totalement différente de celle qu’il avait dorlotée et appréciée. Mais le travail n’est pas achevé du tout, et il ne le sera pas avant que le monde n’ait plus besoin de nos matériaux.

Séance 67, 15 août 1981

Interlocuteur: Alors comment pourrions-nous résoudre ce paradoxe? (la phrase contenant des éléments personnels et qui a été retirée de la réponse de Ra est insérée dans ce paragraphe que l’on peut lire à la page 90 du Livre III).

Ra: Je suis Ra. Considérez, si vous voulez, que vous n’avez pas de capacité à ne pas servir le Créateur puisque tout est le Créateur. Dans vos dispositions individuelles de croissance, apparaissent les choix fondamentaux de troisième densité. [En outre sont superposées des réminiscences des polarisations positives de votre densité native] Ainsi, votre orientation particulière est fortement polarisée vers le service d’autrui et a atteint la sagesse aussi bien que la compassion.

Interlocuteur: Avez-vous connaissance du livre que l’instrument et moi-même avons écrit il y a environ douze ans, intitulé The Crucifixion Of Esmerelda Sweetwater, et en particulier du rituel de bannissement que nous avons utilisé pour amener les entités sur Terre?

Ra: Je suis Ra. En effet.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y a des erreurs dans notre écrit par rapport à la manière dont cela était exécuté?

Ra: Je suis Ra. L’erreur s’est produite seulement à cause de la difficulté qu’aurait un auteur à décrire la longueur de la formation nécessaire à l’entraînement de ceux qui sont connus dans cet écrit particulier comme Théodore et Pablo, dans les disciplines nécessaires.

Interlocuteur: Il m’a semblé que ce livre a en quelque sorte été comme un lien avec bon nombre de ceux que nous avons rencontrés depuis que nous avons écrit et avec bon nombre des activités que nous avons eues. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est tout à fait exact.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre V - 15 août 1981

Copyright © 2017 L/L Research