Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre III - 9 septembre 1981
Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre III, Séance 70

9 septembre 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pouvez-vous, s’il vous plaît, me donner une indication de l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Nous sommes satisfaits de dire qu’il est comme dit précédemment.

Interlocuteur: Pourquoi dites-vous que vous êtes satisfaits de dire cela?

Ra: Je suis Ra. Nous disons cela étant donné un sens de gratitude envers les éléments qui ont permis à cet instrument de conserver son énergie vitale à une force vibratoire normale, malgré des perspectives très défavorables. Aussi longtemps que ce complexe d’énergies reste satisfaisant, nous pouvons utiliser cet instrument sans l’épuiser, indépendamment des distorsions mentionnées précédemment.

Interlocuteur: L’instrument s’est plainte d’une agression psychique intense, au cours de la période diurne dernière. Y a-t-il une raison à l’intensification de cette agression psychique?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire quelle est cette raison s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. La cause est ce dans quoi vous êtes intimement impliqués, c’est-à-dire que la cause est la recherche intensive de ce que vous pouvez appeler ‘l’illumination’. Cette recherche de votre part ne s’est pas réduite mais s’est intensifiée.

D’une manière générale, après l’épuisement de l’énergie du complexe physique, la douleur, ainsi que vous appelez cette distorsion, et les diverses amplifications de cette distorsion par l’agression psychique entameraient l’épuisement de l’énergie vitale. Cet instrument protège son énergie vitale à cause d’erreurs antérieures de sa part. Sa volonté subconsciente, qui est extraordinairement forte pour cette densité, a placé une surveillance sur ce complexe énergétique. Dès lors, le visiteur d’Orion lutte avec de plus en plus d’intensité pour perturber cette énergie vitale pendant que ce groupe intensifie son engagement dans le service au travers de l’illumination.

Interlocuteur: J’ai une petite question supplémentaire que je voudrais poser maintenant. Est-ce que la régression par hypnose d’un individu, dans cette incarnation, jusqu’aux naissances passées pour révéler des souvenirs d’incarnations précédentes est un service ou n’est pas un service pour cet individu?

Ra: Je suis Ra. Nous scannons votre question et trouvons que vous allez appliquer la réponse à votre avenir. Cela nous rend préoccupés de la première distorsion. Cependant, cette question est aussi générale et contient une opportunité, pour nous, d’exprimer un point important. C’est pourquoi nous allons parler.

Il y a une gamme infinie de possibilités de service/non service dans une situation de régression dans le temps sous hypnose, ainsi que vous nommez ce moyen d’aider la mémoire. Cela n’a rien à voir avec l’hypnotiseur. Cela ne concerne que l’usage que l’entité ainsi hypnotisée fait des informations récoltées de la sorte. Si l’hypnotiseur désire servir et si ce service est accompli uniquement pour répondre à une demande sincère, alors l’hypnotiseur s’efforce de rendre un service.

Interlocuteur: Lors de la séance dernière, Ra a dit que: “le chemin de retour vers la sixième densité négative de temps/espace passe d’abord par une réticence du ‘soi’ supérieur à entrer dans du temps/espace négatif”. Pourriez-vous expliquer la position du ‘soi’ supérieur par rapport au temps/espace positif et négatif, et pourquoi il est si réticent à entrer dans du temps/espace négatif qu’il est nécessaire que le complexe mental/corps/esprit s’incarne dans de l’espace/temps négatif pour trouver le chemin du retour?

Ra: Je suis Ra. En bref, vous avez répondu à votre propre demande. Veuillez questionner davantage pour des informations plus précises.

Interlocuteur: Pourquoi est-ce que le ‘soi’ supérieur est réticent à entrer dans du temps/espace négatif?

Ra: Je suis Ra. Le ‘soi’ supérieur est réticent à permettre au complexe mental/corps/esprit d’entrer dans du temps/espace négatif pour la même raison fondamentale qu’une entité de votre complexe sociétal est réticente à entrer dans une prison.

Interlocuteur: Ce que j’essaie de comprendre ici c’est la relation du ‘soi’ supérieur avec le complexe mental/corps/esprit. Est-ce que ce ‘soi’ supérieur a un complexe mental/corps/esprit de sixième densité en tant qu’unité séparée du complexe mental/corps/esprit qui est, dans ce cas-ci, déplacé vers un temps/espace négatif?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Le ‘soi’ supérieur est l’entité de mi-sixième densité qui, en retournant, offre ce service à son ‘soi’.

Interlocuteur: Je pense que j’ai une conception erronée du complexe mental/corps/esprit que, par exemple je représente ici dans cette densité, et de mon ‘moi’ supérieur. Cela vient sans doute de ma conception de l’espace et du temps. Je vais essayer de démêler tout ça. La manière dont je vois les choses pour le moment c’est que j’existe en deux endroits différents: ici et en mi-sixième densité, simultanément. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Vous existez à tous les niveaux simultanément. Il est spécifiquement correct que votre ‘soi’ supérieur est vous à la mi-sixième densité et, à votre manière de mesurer ce que vous percevez comme le ‘temps’, que votre ‘soi’ supérieur est votre ‘soi’ dans votre futur.

Interlocuteur: Ai-je raison de supposer que tous les complexes mental/corps/esprit qui existent sous le niveau de la mi-sixième densité ont un ‘soi’ supérieur au niveau de la mi-sixième densité? Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Est-ce qu’une analogie, pour cette situation, pourrait être que le ‘soi’ supérieur d’un individu manipule dans une certaine mesure, dirais-je, le complexe mental/corps/esprit qui est son analogue de manière à le faire passer par les densités inférieures afin d’acquérir de l’expérience et finalement transférer cette expérience ou l’amalgamer en mi-sixième densité avec le ‘soi’ supérieur?

Ra: Je suis Ra. Ceci est inexact. Le ‘soi’ supérieur ne manipule pas ses ‘soi’ passés. Il protège quand cela est possible et guide quand on le lui demande, mais la force du libre arbitre est la plus importante. Les contradictions apparentes entre déterminisme et libre arbitre disparaissent quand il est accepté qu’il existe une chose telle que la simultanéité véritable. Le ‘soi’ supérieur est le résultat final de tout le développement expérimenté par le complexe mental/corps/esprit jusqu’à ce point.

Interlocuteur: Alors, ce que nous avons devant nous c’est un long chemin d’expériences au travers des densités jusqu’à la mi-sixième densité, ce qui est totalement une fonction du libre arbitre et a pour résultat la prise de conscience du ‘soi’ supérieur à la mi-sixième densité mais, puisque le temps est illusoire et qu’il y a, dirais-je, unification du temps et de l’espace ou une éradication de ce que nous voyons comme le temps, alors toutes ces expériences qui ont pour résultat le ‘soi’ supérieur, la cause de l’évolution au travers des densités, existe pendant que l’évolution a lieu. Tout est simultané. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Nous nous abstenons de parler d’exactitude vu notre compréhension de l’immense difficulté qu’il y a à absorber les concepts de l’existence métaphysique. Dans le temps/espace, qui est précisément autant de vous-même que l’est l’espace/temps tous les temps sont simultanés, tout comme dans votre géographie vos cités et villages fonctionnent, s’agitent, grouillent d’entités vaquant à leurs occupations, le tout simultanément. Il en va de même pour le ‘soi’ dans le temps/espace.

Interlocuteur: Le ‘soi’ supérieur qui existe en mi-sixième densité paraît être à un point où les voies expérientielles positive et négative se fondent en une. Y a-t-il une raison à cela?

Ra: Je suis Ra. Nous avons couvert ce sujet précédemment.

Interlocuteur: Oh oui! Désolé. Cela m’a échappé. Bon, si une entité positive est déplacée vers du temps/espace négatif, comme je comprends, le ‘soi’ supérieur est réticent à entrer dans du temps/espace négatif. Pour une certaine raison il rend nécessaire que le complexe mental/corps/esprit s’incarne dans de l’espace/temps négatif. Pourquoi cela est-il nécessaire à cette incarnation dans de l’espace/temps négatif?

Ra: Je suis Ra. D’abord enlevons de l’équation le concept de la réticence, et ensuite précisez votre demande. Chaque temps/espace est un analogue d’une sorte ou vibration particulière d’espace/temps. Lorsqu’une entité entre dans du temps/espace négatif l’expérience qui suit est une expérience de l’espace/temps approprié. Cela est normalement réalisé par le corps qui donne les formes, dans un complexe mental/corps/esprit, qui place l’entité dans le temps/espace approprié à l’incarnation.

Interlocuteur: Je pense que pour éclaircir ce point je vais poser quelques questions qui m’aideront, je crois, à mieux comprendre cela car je suis réellement dérouté par tout cela et je pense que c’est un point très important pour comprendre la Création et le Créateur en général, pourrait-on dire. Quand un Missionné de quatrième, cinquième ou sixième densité meurt à partir de cet état de troisième densité dans lequel nous nous trouvons présentement, est-ce qu’il se trouve dans un temps/espace de troisième densité après sa mort?

Ra: Je suis Ra. Cela dépend du plan qui a été approuvé par le Conseil des Neuf. Certains Missionnés ne s’offrent que pour une seule incarnation, tandis que d’autres s’offrent pour des longueurs variées de votre temps, jusqu’à et y compris les deux derniers cycles de 25.000 ans. Quand la mission approuvée est accomplie, le complexe mental/corps/esprit va vers la vibration natale.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y a eu des Missionnés sur cette planète depuis ces dernières 50.000 années?

Ra: Je suis Ra. Il y en a eu quelques uns. Il y en a eu beaucoup plus qui ont choisi de se joindre à ce dernier cycle de 25.000 ans, et beaucoup, beaucoup plus qui sont venus pour la moisson.

Interlocuteur: Voilà le point qui me déroute. Si, après la mort physique, un Missionné veut retourner vers sa planète d’origine, pourquoi est-ce que cette même entité ne peut pas être extraite du temps/espace négatif vers sa planète natale plutôt que de s’incarner dans de l’espace/temps négatif?

Ra: Je suis Ra. Comme nous l’avons dit, la position dans le temps/espace négatif, dont nous avons parlé précédemment, est une position pré-incarnation. Après la mort du complexe physique dans l’activation du rayon jaune, le complexe mental/corps/esprit se dirige vers une portion très différente de temps/espace, dans laquelle le corps indigo permettra que soient prodigués beaucoup de soins et qu’ait lieu une révision avant qu’aucun pas ne soit fait en direction d’une autre expérience d’incarnation.

Je perçois une estimation erronée de votre part en ce sens que le temps/espace n’est pas plus homogène que l’espace/temps. Il s’agit d’un système aussi complexe et complet d’illusions, danses, et schémas que celui de l’espace/temps, et il possède un système aussi structuré de ce que vous pouvez appeler des ‘lois naturelles’.

Interlocuteur: Je vais poser cette question pour m’informer un peu à propos de ce que vous venez de dire. Lorsque vous êtes venus sur cette planète dans des vaisseaux il y a 18.000 et 11.000 ans, ces vaisseaux ont été appelés des vaisseaux en cloche et ils ont été photographiés par George Adamski. Si je ne me trompe pas, ces vaisseaux ressemblaient un peu à des cloches: ils avaient des hublots tout autour, dans la partie supérieure, et ils avaient dessous trois demi sphères positionnées à 120° les unes par rapport aux autres. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Est-ce qu’ils ont été construits dans le temps/espace ou bien dans l’espace/temps?

Ra: Je suis Ra. Nous demandons votre persistante patience, car notre réponse doit être complexe.

Une construction de pensée a été formée dans le temps/espace. Cette portion de temps/espace est celle qui approche de la vitesse de la lumière. Dans le temps/espace, selon cette approche, les conditions sont telles que le temps devient infini et que la masse cesse, de sorte que quelqu’un qui parvient à frôler la force frontière de ce temps/espace est à même de devenir placé là où il le veut.

Quand nous avons été là où nous souhaitions être nous avons alors revêtu la construction de lumière de ce qui allait apparaître comme une cloche de cristal. Ceci a été formé au travers de la frontière vers l’espace/temps. Il y a donc eu deux constructions: la construction de temps/espace ou immatérielle, et la construction d’espace/temps ou matérialisée.

Interlocuteur: Y avait-il une raison particulière de choisir la forme particulière que vous avez choisie, et en particulier une raison pour les trois demi-sphères sur le fond?

Ra: Je suis Ra. Cela semblait une forme esthétiquement plaisante et bien adaptée aux usages limités que nous devions faire de votre espace/temps qui motivaient les exigences.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y avait un principe de motivation contenu dans les trois hémisphère du dessous, ou bien étaient-elles simplement esthétiques, ou bien servaient-elles à l’atterrissage?

Ra: Je suis Ra. Elles étaient esthétiques tout en faisant partie du système de propulsion. Ces hémisphères ne constituaient pas un train d’atterrissage.

Interlocuteur: Je suis désolé de poser des questions aussi stupides, mais j’essaie de déterminer quelque chose à propos de l’espace/temps, du temps/espace, et de ce très difficile domaine du mécanisme de l’évolution. Je pense que cela est essentiel à la compréhension de notre évolution. Cependant je ne suis pas certain de cela et il se peut que je sois en train de gaspiller mon temps dans cette investigation particulière; ou bien est-ce qu’elle serait fructueuse?

Ra: Je suis Ra. Puisque les concepts d’espace/temps ou de la physique, et de temps/espace ou de la métaphysique, sont mécaniques, ils ne sont pas essentiels à l’évolution spirituelle du complexe mental/corps/esprit. L’étude de l’amour et de la lumière est bien plus productive dans son mouvement vers l’unité à l’intérieur des unités qui se penchent sur ces concepts. Cependant ce sujet est, dirons-nous, de peu d’intérêt et est inoffensif.

Interlocuteur: J’ai posé ces questions d’abord pour comprendre ou pour établir une base pour tenter d’obtenir quelques éclaircissements sur la manière dont le temps/espace et l’espace/temps sont liés à l’évolution du complexe mental/corps/esprit afin que je puisse mieux saisir les techniques d’évolution. Par exemple, vous avez dit que “la différence potentielle peut être effacée et la polarité changée quand une entité a appris/enseigné ”les leçons de l’amour de soi” si l’entité et une entité positive qui s’est trouvée dans du temps/espace négatif et a dû s’incarner dans de l’espace/temps négatif. Ce que je tentais de faire c’était construire une base pour tenter d’acquérir quelque compréhension de ce que cela signifie que la différence potentielle peut être éliminée et la polarité changée après l’étape mentionnée. Je suis très intéressé de savoir pourquoi, quand on est placé dans du temps/espace négatif, il est nécessaire de s’incarner dans de l’espace/temps négatif, d’apprendre/enseigner l’amour de soi et développer —je suppose— un niveau de polarité de sixième densité avant de pouvoir abandonner cette différence potentielle. Pourriez-vous en dire plus à ce sujet?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question complète de cette séance de travail.

L’entité qui s’incarne dans de l’espace/temps négatif découvrira qu’il n’est pas possible de conserver beaucoup de polarité positive car la négativité, quand elle est pure, est une sorte de puits de gravité qui attire tout en lui, dirons-nous. Dès lors l’entité, bien qu’elle se souvienne de sa polarité apprise et préférée, est obligée de faire usage du catalyseur donné et de récapituler les leçons du service de soi afin d’accumuler suffisamment de polarité pour pouvoir susciter un potentiel de renversement.

Beaucoup, dans cette ligne de questionnement, est embrouillé. Pouvons-nous, à ce point, permettre à celui qui pose les questions de reformuler la question ou de tourner la direction de la demande davantage vers ce qui est le coeur de la préoccupation?

Interlocuteur: Lors de la prochaine séance j’essaierai de me tourner davantage vers le coeur. Au cours de cette séance-ci j’ai essayé d’arriver à un point que je pensais essentiel à l’évolution de l’esprit, mais il semble que je me sois trompé. Il m’est parfois très, très difficile de questionner de façon sage dans ces domaines.

Je vais seulement demander s’il y a quelque chose que nous puissions faire pour faciliter le contact ou pour augmenter le confort de l’instrument.

Ra: Je suis Ra. Vous êtes extrêmement consciencieux et les alignements sont spécialement bons. Nous vous remercions, mes amis, et avons été heureux de parler avec vous. Nous essayons de vous aider au maximum en prenant soin de ne pas épuiser cet instrument. C’est pourquoi, bien qu’il subsiste une réserve, nous nous efforcerons à partir de maintenant de conserver cette réserve car cet instrument a disposé son subconscient à accepter cette configuration.

Je suis Ra. Vous agissez bien, mes amis. Nous vous laissons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Allez donc, dans la joie et la glorification de la puissance et de la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre III - 9 septembre 1981

Copyright © 2017 L/L Research