Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre IV, Séance 85

26 avril 1982

Ra: Je suis Ra. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pouvez-vous d’abord me dire l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Nous demandons votre permission pour préfacer cette réponse par l’inclusion de la salutation que nous utilisons.

Interlocuteur: Cela est accepté.

Ra: Je suis Ra. Nous vous saluons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous avons quelque difficulté avec le canal d’influx d’énergie, due à une crise de douleur, comme vous appelez cette distorsion du complexe du corps physique de cet instrument. C’est pourquoi il a été nécessaire de parler aussi brièvement que possible jusqu’à ce que nous ayions transféré en sécurité le complexe mental/corps/esprit de cet instrument. Nous demandons votre aimable indulgence pour notre manque de courtoisie, qui était approprié.

L’état de cet instrument est comme suit. La nécessité d’une extrême vigilance est moindre, du fait du déficit quelque peu réduit du complexe d’énergie physique. Le potentiel de distorsion demeure, et une vigilance continue en ce qui concerne l’ingestion de substances alimentaires utiles reste recommandée. Bien que l’instrument ressente plus que les distorsions normales, dirons-nous, pour ce complexe mental/corps/esprit, vers la douleur à ce nexus d’espace/temps, l’état fondamental est moins distordu. Les énergies vitales sont comme dit précédemment.

Nous recommandons la vigilance et la prudence à ce groupe.

Interlocuteur: Quelle est la situation actuelle par rapport à notre compagnon de cinquième densité polarisé vers le service de soi?

Ra: Je suis Ra. Votre compagnon n’a jamais été aussi étroitement associé avec vous qu’au présent nexus. Vous pouvez voir une sorte de crise qui se passe au niveau dit ‘magique’ de ce nexus particulier d’espace/temps.

Interlocuteur: Quelle est la nature de cette crise?

Ra: Je suis Ra. La nature de cette crise est la détermination de la polarité relative de votre compagnon et de vous-mêmes. Vous êtes dans la position d’être dans l’illusion de troisième densité et, par conséquent, d’avoir la capacité magique collective consciente du néophyte, alors que votre compagnon est très adepte. Cependant, les facultés de la volonté et de la foi, ainsi que l’appel à la lumière ont été utilisés par ce groupe, à l’exclusion d’une dépolarisation significative par rapport au chemin du service d’autrui.

Si votre compagnon est capable de dépolariser ce groupe il doit le faire, et rapidement, car dans cette tentative infructueuse d’exploration de la sagesse de séparation, il rencontre une certaine dépolarisation. Cela va continuer. C’est pourquoi les efforts de votre compagnon sont prononcés à ce nexus d’espace/temps et de temps/espace.

Interlocuteur: Je suis totalement conscient de l’absence de nécessité ou de besoin rationnel de nommer des entités ou des choses, mais je me demandais si cette entité particulière a un nom, juste pour que nous puissions augmenter notre efficacité de communication par rapport à elle. Est-ce qu’elle a un nom?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Est-ce qu’il serait magiquement mauvais pour nous de connaître ce nom, ou bien est-ce que cela ne ferait aucune différence?

Ra: Je suis Ra. Cela ferait une différence.

Interlocuteur: Quelle serait cette différence?

Ra: Je suis Ra. Si l’on veut avoir du pouvoir sur une entité cela aide de connaître le nom de cette entité. Si l’on ne veut pas de pouvoir sur une entité mais recueillir cette entité au plus profond du coeur de son être, il est bon d’oublier le fait de nommer. Les deux processus sont magiquement viables. Chacun est polarisé d’une manière spécifique. A vous de choisir.

Interlocuteur: Je présume que ce serait un problème pour l’instrument de méditer sans la pression de main de l’autre ‘soi’ en ce moment à cause de la salutation continue. Ai-je raison?

Ra: Je suis Ra. Cela est exact si l’instrument souhaite rester libre de cette séparation potentielle de son complexe mental/corps/esprit d’avec la troisième densité dont elle fait actuellement l’expérience.

Interlocuteur: Puisque notre compagnon de cinquième densité surveille nos communications avec Ra il a dû prendre conscience du processus de mise en place du voile dont nous avons parlé. Il me semble que la connaissance et l’acceptation conscientes du fait que ce processus de mise en place du voile ait été utilisé dans le but pour lequel il a été utilisé doit rendre difficile le maintien d’une polarisation hautement négative. Pourriez-vous m’éclaircir les idées à ce sujet s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Nous sommes incertains de notre succès dans le réalignement de vos modes de mentalisation. Nous pouvons cependant commenter.

Quand il entre en quatrième densité, le processus de polarisation se produit avec la pleine connaissance du processus de mise en place du voile qui a eu lieu en troisième densité. Ce processus de mise en place d’un voile fait partie de l’expérience de troisième densité. La connaissance et le souvenir du résultat de cela, ainsi que toutes les portions de l’expérience de troisième densité informent l’entité polarisée de densité supérieure. Cela n’influence pas, cependant, le choix qui a été fait et qui est la base du travail de polarisation d’après la troisième densité. Ceux qui ont choisi le chemin du service d’autrui [service de soi [1] ] ont simplement utilisé le processus du voile pour potentialiser ce qui n’est pas. Ceci est une méthode tout à fait acceptable de connaissance de soi du et par le Créateur.

Interlocuteur: Vous venez de dire que ceux qui sont sur le chemin du service d’autrui utilisent le processus du voile pour potentialiser ce qui n’est pas. Je crois que je répète avec exactitude ce que vous avez dit. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Alors le chemin du service d’autrui a potentialisé ce qui n’est pas. Pourriez-vous détailler un peu afin que je comprenne mieux?

Ra: Je suis Ra. Si vous voyez les centres énergétiques dans leurs diverses couleurs compléter le spectre, vous pouvez voir que le choix du service d’autrui [de soi] est un choix qui nie le centre même du spectre, c’est-à-dire l’amour universel. C’est pourquoi, tout ce qui est construit sur la pénétration d’une lumière de qualité moissonnable par de telles entités est basé sur une omission. Cette omission va se manifester en quatrième densité comme l’amour de soi; c’est-à-dire l’expression la plus complète des centres énergétiques orange et jaune, qui sont ensuite utilisés pour potentialiser la communication et l’adeptat.

Lorsque l’affinement de cinquième densité a été achevé ce qui n’est pas est reporté, la densité de la sagesse étant explorée par des entités qui n’ont ni compassion ni amour universel. Elles font l’expérience de ce qu’elles souhaitent par libre choix, étant sérieusement convaincues que l’énergie de rayon vert est de la folie.

Ce qui n’est pas peut être vu comme une obscurité auto-imposée, dans laquelle l’harmonie est changée en une éternelle disharmonie. Cependant, ce qui n’est pas ne peut perdurer à travers toute l’octave de troisième densité et, comme l’obscurité finit par appeler la lumière, ainsi ce qui n’est pas finit par appeler ce qui est.

Interlocuteur: Je crois qu’il y a eu des erreurs patentes dans ce que nous venons de terminer, à cause de difficultés de transmission. Avez-vous conscience de ces erreurs?

Ra: Je suis Ra. Nous n’avons pas conscience d’erreurs, bien que cet instrument passe par une crise de douleur, comme vous appelez cette distorsion. Nous accueillons et encourageons vos perceptions pour corriger toute erreur de transmission.

Interlocuteur: Je crois que l’affirmation faite pendant que nous parlions du chemin du service d’autrui était inexacte. Voulez-vous vérifier cela s’il vous plaît?

Ra: Je suis Ra. Pouvons-nous demander de considérer que notre intention est d’avoir parlé du chemin du service-de-soi comme étant le chemin de ce qui n’est pas?

Interlocuteur: Je suis intéressé par le problème que nous avons parfois avec la transmission , puisque le mot ‘autrui’ a été utilisé trois fois pendant cette transmission au lieu du mot ‘soi’. Pouvez-vous me donner une idée de ce problème qui pourrait créer des contradictions dans la communication?

Ra: Je suis Ra. Premièrement, nous pouvons noter la lourdeur du langage et notre peu de familiarisation avec celui-ci dans notre expérience native, dirons-nous. Deuxièmement, nous pouvons indiquer qu’une fois que nous avons mal nommé ou mal numéroté un événement ou une chose, cette référence est très susceptible d’être réutilisée pendant un certain temps de transmission, comme vous appelez cette façon de mesurer, vu que notre erreur d’origine n’a pas été détectée par nous.

Interlocuteur: Merci. Est-ce que avez l’usage de tous les mots de la langue anglaise et, du reste, de tous les mots de toutes les langues qui sont parlées sur cette planète actuellement?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: J’ai ici une question de (nom). Elle dit: «quand nous voyons que la compassion se développe en nous est-il plus approprié d’équilibrer cette compassion avec de la sagesse, ou vaut-il mieux permettre à la compassion de se développer autant que possible sans être équilibrée?».

Ra: Je suis Ra. Cette demande est à la limite du type de question pour laquelle aucune réponse n’est disponible du fait des interdits dus au libre arbitre mis sur les informations en provenance d’instructeurs/élèves.

A celui qui étudie le processus d’équilibrage nous pouvons suggérer que soit appliquée l’honnêteté la plus stricte. Quand la compassion est perçue il est suggéré que, dans l’équilibrage, cette perception soit analysée. Il se peut que de très, très nombreux essais de compassion soient nécessaires avant que l’amour universel soit le produit de la tentative d’ouverture et de cristallisation de cet important centre énergétique tremplin. Donc l’étudiant peut découvrir de nombreuses autres composantes de ce qui peut paraître de l’amour global. Chacune de ces composantes peut être équilibrée et acceptée comme une partie du soi et comme de la matière intermédiaire à mesure que l’assiette d’apprentissage/enseignement glisse de plus en plus clairement vers le rayon vert.

Quand il est perçu que l’amour universel a été atteint, l’équilibrage suivant peut ou non être la sagesse. Si l’adepte équilibre les manifestations, il est en effet approprié d’équilibrer amour universel et sagesse. Si l’équilibrage concerne le mental ou l’esprit, il y a de nombreuses subtilités auxquelles l’adepte peut apporter une attentive considération. Amour et sagesse, comme amour et lumière, ne sont pas noir et blanc, dirons-nous, mais les côtés d’une même médaille. C’est pourquoi, ce n’est pas dans tous les cas que l’équilibrage consiste en un mouvement allant de la compassion à la sagesse.

Nous pouvons en tout temps suggérer la constante remémoration de la densité que chaque adepte désire dépasser. Cette densité apprend les leçons de l’amour. Dans le cas des Missionnés, il y a les superpositions à moitié oubliées d’autres leçons et d’autres densités. Nous allons laisser celui qui pose les questions avec ces considérations, et inviter à des observations auxquelles nous serons ensuite extrêmement heureux de répondre d’une manière qui peut sembler plus probante.

Interlocuteur: Quels changements de fonctions dans les mentaux/corps/esprit ont-ils été les plus efficaces pour produire l’évolution désirée, lors de la mise en place du voile?

Ra: Je suis Ra. Nous avons de la difficulté à conserver un canal clair au travers de cet instrument. Elle a une marge de sécurité en énergie transférée, mais passe par des accès de douleur. Pouvons-nous demander que vous répétiez la question, étant donné que nous avons un meilleur canal à présent?

Interlocuteur: Après le processus de mise en place du voile, certaines fonctions ou activités voilées doivent avoir joué un rôle prédominant dans la création d’une évolution en direction des polarisations désirées. Je me demandais seulement lesquelles d’entre elles avaient le plus grand effet de polarisation.

Ra: Je suis Ra. Le voile le plus épais a été celui du mental.

Interlocuteur: Je voudrais poursuivre cela pour découvrir quelles fonctions spécifiques du mental ont été les plus efficaces et quels ont été les trois ou quatre changements les plus radicaux apportés pour créer la polarisation.

Ra: Je suis Ra. Ceci est une demande intéressante. Le premier voile a été d’une importance telle qu’il peut être vu comme analogue au recouvrement de tous les joyaux de la Terre au moyen de la croûte terrestre, alors qu’auparavant toutes les facettes du Créateur étaient consciemment connues. Après le voile, quasiment aucune des facettes du Créateur n’a plus été connue du mental. Presque toutes ont été dissimulées sous le voile.

Si l’on devait essayer d’énumérer ces fonctions les plus significatives du mental dans leur aide à la polarisation, on devrait commencer par la faculté de visualiser, imaginer, ou prévoir. Sans le voile, le mental n’était pas piégé dans votre temps illusoire. Avec le voile l’espace/temps est la seule possibilité manifeste d’expérience.

Également sur la liste des fonctions significativement voilées du mental se trouve celle de rêver. Le fait de rêver contient une grande partie de ce qui, si mis à disposition du mental et utilisé par celui-ci, aide grandement à la polarisation.

La troisième fonction du mental, importante et dissimulée par le voile, est celle de la connaissance du corps. La connaissance et le contrôle du corps ayant été perdus en grande partie lors du processus de mise en place du voile, sont donc perdus pour l’expérience de celui qui cherche. Sa connaissance d’avant le voile est de peu d’utilité. Sa connaissance d’après le voile et ce qui est à présent une dense illusion de séparation du complexe corps du complexe mental, est très significative.

Peut-être que la fonction la plus importante et significative qui soit survenue à cause de la dissimulation du mental à lui-même n’est pas en elle-même une fonction du mental, mais plutôt un produit du potentiel créé par ce voile. C’est la faculté de la volonté ou du pur désir.

Nous pouvons demander de brèves questions à présent. Bien qu’il reste de l’énergie pour cette séance de travail, nous sommes réticents à poursuivre ce contact, étant donné les variations continuelles dues aux crises de douleur, comme vous appelez cette distorsion. Bien que nous n’ayons conscience d’aucune matière donnée erronément, nous sommes conscients qu’il y a eu plusieurs points pendant lesquels notre canal a été moins qu’optimal. Cet instrument est des plus loyaux, mais nous ne voulons pas mésuser de cet instrument. Veuillez questionner comme vous le voulez.

Interlocuteur: Je vais simplement demander pour terminer s’il y a une partie ou une entité individualisée de Ra qui habite le corps de l’instrument pour pouvoir communiquer. Ensuite, y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour améliorer le contact ou pour augmenter le confort de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Nous, de Ra communiquons au travers d’un canal à bande étroite par l’intermédiaire du centre énergétique de rayon violet. A proprement parler, nous ne demeurons pas physiquement dans cet instrument; c’est plutôt le complexe mental/corps/esprit de cet instrument qui demeure avec nous.

Vous êtes diligents et consciencieux. Les alignements sont excellents. Nous vous laissons vous réjouir dans la puissance et dans la paix du Créateur infini unique. Allez donc, mes amis, vous réjouir dans la puissance et dans la paix de l’amour infini et de la lumière ineffable du Créateur unique. Je suis Ra. Adonaï.

 

[1] Ra corrige cette erreur dans les deux réponses suivantes

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1982 - Français La Loi Une, Livre IV - 26 avril 1982

Copyright © 2017 L/L Research