Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre IV, Séance 90

19 juin 1982

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pourriez-vous d’abord me donner l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Le déficit en énergie dans le complexe physique est quelque peu accru par des distorsions continuelles vers la douleur. Les niveaux d’énergie vitale sont comme dit précédemment, ils ont légèrement fluctué entre les demandes.

Interlocuteur: Pourriez-vous me dire quelle est la situation par rapport à nos compagnons de quatrième et cinquième densités, en ce moment?

Ra: Je suis Ra. La ligue des compagnons de quatrième densité accompagne votre groupe. L’ami de cinquième densité, à ce nexus d’espace/temps, travaille exclusivement à l’intérieur de sa propre densité.

Interlocuteur: Par quel moyen est-ce que ces entités particulières de quatrième densité se rendent de leur origine à notre position?

Ra: Je suis Ra. Le mécanisme de l’appel a été exploré antérieurement. Quand une distorsion qui peut être teintée de négativité est produite, alors cet appel se produit. En outre, la lumière dont nous avons parlé, qui émane des efforts faits pour être au service d’autrui dans un sens assez clair et lucide, est un autre type d’appel, en ce sens qu’il représente ce qui exige de l’équilibre par de la tentation. En troisième lieu, il y a eu certaines ouvertures vers les complexes mental/corps/esprit de ce groupe, qui ont été rendues accessibles à notre ami de cinquième densité.

Interlocuteur: En fait, la question que je voulais poser est: comment arrivent-ils ici? Par quels moyens de transport arrivent-ils ici?

Ra: Je suis Ra. Dans le mécanisme de l’appel, le mouvement se fait comme vous vous y attendez; c’est-à-dire que les entités se trouvent sous l’influence planétaire et sont, après être passées par le réseau de la quarantaine, libres de répondre à cet appel.

Des tentations sont offertes par des entités négatives de ce que vous appelleriez vos plans intérieurs. Ces anges noirs, dirons-nous, sont impressionnés par la voie du service de soi offerte par ceux qui sont passés par la quarantaine du temps passé et ces entités, très semblables à vos présences angéliques de nature positive, sont prêtes à se déplacer en pensée dans les plans intérieurs de cette influence planétaire, en opérant de temps/espace à espace/temps.

Le mécanisme de l’entité de cinquième densité va de densité à densité et est de nature magique. La quatrième densité, en elle-même, n’est pas à même de construire un passage vers le réseau d’énergie. Cependant, elle est capable d’utiliser ce qui a été laissé intact. Une fois encore, ces entités sont des entités de quatrième densité d’Orion.

Interlocuteur: Vous avez dit précédemment que les entités de cinquième densité ont une certaine ressemblance avec nous de la troisième densité sur la planète Terre, mais que ce n’est pas le cas de ceux de quatrième densité. Pourriez-vous décrire les entités de quatrième densité et me dire pourquoi elles ne nous ressemblent pas?

Ra: Je suis Ra. La description doit être retenue, de par la Loi de Confusion. La cause de la variété des véhicules physiques est ce qui reste de l’héritage des formes de véhicules physiques de deuxième densité. Le processus de ce que vous appelez ‘l’évolution physique’ continue à être prédominant en quatrième densité. Ce n’est que quand les voies de la sagesse commencent à affiner le pouvoir de ce que vous pouvez appeler en gros ‘la pensée’, que la forme de la manifestation du complexe physique se met peu à peu sous la direction de la conscience.

Interlocuteur: Si la population de cette planète ressemble à présent aux entités de cinquième densité, je me demande pourquoi. Si je vous comprends bien, le processus de l’évolution est normalement que ce qui est en troisième densité ressemble à la suite de son évolution de deuxième densité, qui s’affine en quatrième et à nouveau en cinquième, pour acquérir l’apparence de la population de cette planète en troisième densité. Il me semble que cette planète est à l’avance d’elle-même par l’apparence de son complexe mental/corps/esprit ou complexe corps. Quelle en est la raison?

Ra: Je suis Ra. Votre question est basée sur une conception erronée. Souhaitez-vous que nous commentions ou bien voulez-vous re-questionner?

Interlocuteur: Commentez s’il vous plaît ma conception erronée si cela est possible.

Ra: Je suis Ra. En cinquième densité, la manifestation du complexe physique passe de plus en plus sous le contrôle du complexe mental conscient. C’est pourquoi, l’entité de cinquième densité peut dissoudre une manifestation et en créer une autre. Par conséquent, le choix d’une entité de cinquième densité ou d’un complexe d’entités souhaitant communiquer avec vos peuples doit être de ressembler aux véhicules des complexes physiques, chimiques de rayon jaune de vos peuples.

Interlocuteur: Je vois. Très schématiquement, si vous deviez déplacer une entité de troisième densité d’une planète quelconque vers cette planète-ci, quel est le pourcentage, à la connaissance de Ra, de tous ceux qui ressemblent relativement à des entités de la Terre, et qui passeraient inaperçues dans une foule?

Ra: Je suis Ra. Peut-être cinq pourcent.

Interlocuteur: Alors il y a d’extrêmes variations dans la forme des véhicules physiques de troisième densité dans l’univers. Je présume que cela est également vrai pour la quatrième densité? Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Nous vous rappelons qu’il y a un grand écart théorique entre vouloir que des créatures d’une création infinie soient sensiblement semblables à soi et observer les signes de ce qui peut être appelé ‘l’humain’, qui dénotent des caractéristiques de troisième densité de conscience de soi, le groupement par paires, par groupes sociétaux et par races, ainsi que les moyens caractéristiques d’utilisation de la conscience de soi pour affiner et rechercher la signification de l’environnement.

Interlocuteur: Selon la connaissance de Ra des formes physiques de troisième densité, quel est le pourcentage de ceux qui seraient assez semblables aux formes physiques de cette planète-ci pour que nous puissions supposer que ces entités sont humaines même si elles sont un peu différentes? Cela devrait être assez général, car ma définition est très générale.

Ra: Je suis Ra. Ce pourcentage est encore faible; peut-être de treize à quinze pourcent, vu les capacités des diverses formes de vie de deuxième densité à exercer chacune des fonctions nécessaires au travail de troisième densité. Alors, il y a à observer un comportement indiquant la conscience de soi et une interaction effective avec une ambiance sensible entourant l’entité, plutôt que des caractéristiques suggérant de façon familière à vos peuples l’humanité de votre forme de troisième densité.

Interlocuteur: A présent, dans cette ligne de questionnement j’essaie de relier les créations des divers Logoï et leur utilisation originelle d’un système d’archétypes dans leur création, et je vous demande d’excuser un manque d’efficacité dans cet effort, mais je trouve que cela est assez difficile. Pour ce Logos particulier au début, avant sa création de la première densité, est-ce que le système archétypal qu’il avait choisi incluait les formes qui allaient évoluer en troisième densité, ou bien était-il lié d’un manière quelconque au concept archétypal?

Ra: Je suis Ra. Le choix de la forme précède la formation du mental archétypal. Quand le Logos crée Son plan d’évolution, alors la forme choisie est investie.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y a eu une raison au choix des formes qui ont évolué sur cette planète et si oui, quelle était-elle?

Ra: Je suis Ra. Nous ne sommes pas entièrement certains de la raison pour laquelle notre Logos et plusieurs autres Logoï proches d’approximativement le même espace/temps d’épanouissement ont choisi, pour être investie, la forme de bipède debout des singes de la deuxième densité. Notre supposition, que nous partageons avec vous pour autant que vous soyez conscients qu’il s’agit seulement d’une opinion, est que notre Logos était intéressé à intensifier, dirons-nous, le processus de mise en place du voile en offrant à la forme de troisième densité la probabilité presque complète d’un développement de la parole qui prendrait complètement la priorité sur la communication de concept ou télépathie. Nous supposons également que le pouce opposable a été vu comme un excellent moyen d’intensifier le processus du voile en ce sens que, plutôt que de redécouvrir les pouvoirs du mental, l’entité de troisième densité, par la forme de sa manifestation physique, serait attirée plutôt par la confection, la préhension et l’utilisation d’outils physiques.

Interlocuteur: Je suppose alors que le système des archétypes a été conçu pour élargir ces principes particuliers. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. La formulation est erronée. Cependant, il est exact que les images du mental archétypal sont les enfants des manifestations physiques de troisième densité de la forme du Logos qui a créé l’opportunité particulière d’évolution.

Interlocuteur: Maintenant, comme je comprends, les archétypes sont des tendances d’une nature très fondamentale qui, dans le libre arbitre, engendrent les expériences de chaque entité. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Le mental archétypal fait partie du mental qui informe toute expérience. Veuillez vous souvenir de la définition du mental archétypal comme étant le dépositaire des affinements tendant au mental cosmique ou global, faits par ce Logos particulier, et particuliers à ce Logos seulement. Il peut donc être vu comme une des racines du mental, non pas la plus profonde, mais certainement la plus informative d’une certaine manière. L’autre racine du mental à se remémorer est le mental racial ou planétaire, qui informe également les conceptualisations de chaque entité à un certain degré.

Interlocuteur: A quel point du processus d’évolution est-ce que le mental archétypal a ses premiers effets sur une entité?

Ra: Je suis Ra. Au point auquel une entité, soit par accident soit par intention, reflète un archétype, le mental archétypal résonne. Dès lors, l’activation aléatoire des résonances archétypales commence presque immédiatement dans l’expérience de troisième densité. L’utilisation disciplinée de cet outil d’évolution intervient beaucoup plus tard dans ce processus.

Interlocuteur: Quel était l’objectif ultime de ce Logos en élaborant le mental archétypal comme il l’a fait?

Ra: Je suis Ra. Chaque Logos désire créer une expression plus éloquente de l’expérience du Créateur par le Créateur. Le mental archétypal a pour but de renforcer son aptitude à exprimer le Créateur en des schémas comparables à la queue déployée du paon, chaque facette du Créateur étant éclatante, droite et resplendissante de beauté articulée.

Interlocuteur: Est-ce que Ra a connaissance du mental archétypal de quelque autre Logos que celui dont nous faisons l’expérience?

Ra: Je suis Ra. Il y a des entités de Ra qui ont servi comme Missionnés auprès de ceux d’un autre Logos. L’expérience a été bouleversante pour les capacités intellectuelles et intuitives, car chaque Logos met en place une expérience suffisamment différente de toutes les autres pour que les subtilités du mental archétypal d’un autre Logos soient des plus obscures pour les complexes mental, corps et esprit en résonance avec ce Logos.

Interlocuteur: Il semble, à moi du moins, qu’il ait été créé par ce Logos un grand pourcentage d’entités dont la distorsion incline à la guerre. Il y a eu les expériences de Maldek et de Mars, et maintenant de la Terre. Il semble que Vénus ait été l’exception de ce que nous pourrions presque appeler la règle de l’état de guerre. Est-ce que cela est exact, et est-ce que cela a été envisagé et planifié dans la construction du mental archétypal, peut-être pas par rapport à la guerre telle que nous l’avons vécue, mais par rapport à l’action de polarisation extrême en conscience?

Ra: Je suis Ra. Il est exact que le Logos ait conçu son expérience pour tenter d’arriver aux plus grandes opportunités possibles de polarisation en troisième densité. Il est inexact de dire que les types de guerre spécifiques à vos expériences aient été planifiés par le Logos. Cette forme d’expression d’hostilité est un intéressant résultat qui est apparemment en concomitance avec l’aptitude de fabriquer des outils. Le choix du Logos d’utiliser une forme de vie possédant un pouce qui permet de saisir, est une décision à laquelle on peut faire remonter la guerre.

Interlocuteur: Alors est-ce que notre Logos espérait voir générée une moisson positive et négative à partir de chaque densité jusqu’à la sixième, en commençant à la troisième comme étant la forme la plus efficace pour générer l’expérience qui Lui était connue au temps de Son élaboration de ce système d’évolution?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Alors il est possible que soit intégré à la base des archétypes le mécanisme de création de polarisation en conscience vers le service d’autrui et le service de soi. Est-ce que cela et vrai, en fait?

Ra: Je suis Ra. Oui. Vous remarquerez les nombreuses inclinations innées qui indiquent la possibilité qu’une voie soit plus efficiente que l’autre. C’était l’intention du Logos.

Interlocuteur: Vous voulez dire alors qu’une fois le chemin reconnu, une entité polarisée soit positivement soit négativement peut trouver, tout au long de son chemin, des indices concernant l’efficience de ce chemin. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Ce que vous dites est correct en soi mais n’est pas une répétition de ce que nous avons dit. Notre suggestion était que, dans le nexus expérientiel de chaque entité dans son environnement de deuxième densité et dans les racines du mental, des penchants ont été placés, indiquant à l’oeil attentif le plus efficace des deux chemins. Disons, faute d’un qualificatif plus précis, que ce Logos est enclin à la bonté.

Interlocuteur: Alors vous dites qu’il a été suggéré de manière subliminale à la deuxième densité que la plus efficace des deux voies est celle du service d’autrui. C’est bien ça?

Ra: Je suis Ra. Nous n’avons pas dit quelle était la voie la plus efficace. Cependant, votre supposition est correcte puisque vous avez examiné chaque voie en détail lors de questions précédentes.

Interlocuteur: Est-ce que cela pourrait être la raison d’une plus grande moisson positive? Je soupçonne que ce n’est pas le cas, mais y aurait-il des Logoï qui ont des plus forts pourcentages de moisson négative du fait de ce type d’inclination?

Ra: Je suis Ra. Non. Il y a eu des Logoï qui ont eu des pourcentages plus élevés de moisson négative. Cependant, les mécanismes des inclinations ne peuvent pas modifier ce qui est nécessaire pour obtenir la moissonnabilité soit dans un sens positif, soit dans un sens négatif. Il y a des Logoï qui ont offert un contexte neutre de polarisation. Ce Logos-ci a choisi de ne pas le faire, mais de permettre plutôt que davantage d’amour et de lumière du Créateur infini soient visibles tant intérieurement qu’extérieurement, et accessibles aux sensations et conceptualisations des complexes mental/corps/esprit qui sont sous sa responsabilité en ce qui concerne l’expérimentation.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y a eu d’autres circonstances, inclinations, conséquences ou plans élaborés par le Logos, à part ceux dont nous avons discuté, pour l’évolution de Ses parties au travers des densités?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Mais encore?

Ra: Je suis Ra. Encore une autre, c’est-à-dire la perméabilité des densités, de manière à ce qu’il puisse y avoir de la communication de densité à densité et de plan à plan, ou de sous-densité à sous-densité.

Interlocuteur: Alors comme je vois le plan d’évolution mis en place par ce Logos, il a été planifié pour créer une expérience aussi intense que possible, mais aussi une expérience disposant d’informations par rapport au Créateur infini, et à même d’accélérer la progression en fonction de la volonté, grâce à la perméabilité des densités. Ai-je couvert avec précision le plan général de ce Logos par rapport à Son évolution?

Ra: Je suis Ra. A l’exception des actes du ‘soi’ non manifesté et des actes du ‘soi’ par rapport à autrui, vous avez été raisonnablement complet.

Interlocuteur: Est-ce qu’alors le grand mécanisme a mis en place les voies et l’essence de l’expérience pour que nous fassions actuellement l’expérience du mental archétypal et des archétypes?

Ra: Je suis Ra. Ces ressources font partie de ce à quoi vous vous référez.

Interlocuteur: Ce que je demande en fait c’est le pourcentage approximatif de la partie dont ces voies sont responsables?

Ra: Je suis Ra. Nous demandons une fois encore que vous considériez que le mental archétypal est une partie du mental profond. Ce mental a plusieurs portions. Le mental peut servir de ressource. Appeler ‘fondement de l’expérience’ le mental archétypal c’est sur-simplifier les activités du complexe mental/corps/esprit. Travailler à votre question sur les pourcentages est dès lors suffisamment déroutant pour toute forme de réponse directe, pour que nous vous demandions de re-questionner.

Interlocuteur: C’est bon. Je ne pense pas que c’était une trop bonne question de toute façon!

Lorsque Ra a initialement eu pour plan d’aider les Égyptiens dans leur évolution, quel a été le concept premier, et aussi le secondaire et le tertiaire, si vous pouvez les nommer, que Ra a souhaité communiquer aux Égyptiens? Autrement dit, quel a été le plan ou calendrier d’éducation pour instruire les Égyptiens de ce qui était nécessaire à leur évolution?

Ra: Je suis Ra. Nous sommes venus auprès de vos peuples pour énoncer la Loi Une. Nous souhaitions inculquer à ceux qui souhaitaient apprendre l’unité que dans l’unité tous les paradoxes sont résolus; tout ce qui est en mauvais état est réparé; tout ce qui a été oublié est mis en lumière. Nous n’avions pas de plan d’enseignement, comme vous l’avez nommé, en ce sens que notre intention, quand nous avons marché parmi vos peuples, était de manifester ce qui avait été demandé par les élèves/instructeurs auprès de qui nous étions venus.

Nous savons que cette ligne particulière de questionnement, c’est-à-dire la nature et l’architecture du mental archétypal, a eu pour résultat que celui qui pose les questions a infructueusement essayé par son propre mental de déterminer l’importance relative de ces concepts. Nous ne pouvons pas apprendre/enseigner à la place de quiconque, et nous ne voudrions pas non plus saisir cette opportunité offerte par celui qui pose les questions. Cependant, nous allons commenter.

L’adepte a déjà beaucoup travaillé, non seulement sur les centres énergétiques rouge, orange, jaune et vert, mais aussi à l’ouverture du bleu et de l’indigo. Jusqu’à ce point, les archétypes fonctionnent comme la grande base ou l’assise d’une structure ou statue construite, qui garde le complexe mental viable, égal, et disponible en tant que ressource à chaque fois qu’il y est fait appel. Il y a un point auquel l’adepte entreprend son travail. C’est le point auquel une considération claire et consciente du mental archétypal est utile.

Interlocuteur: J’ai une observation de l’Archétype numéro un qui a été faite par (nom) et je demande un commentaire de Ra à ce sujet. Je lis: “la Matrice du Mental est le mental conscient, elle est soutenue par la puissance de l’esprit telle que symbolisée par l’étoile qui luit sur elle au travers du mental subconscient. Elle contient la volonté, qui est signifiée par le sceptre du pouvoir dans la main du Magicien. Toute la création est faite par l’intermédiaire de la puissance de la volonté dirigée par le mental conscient du Magicien, et l’oiseau dans la cage représente l’illusion dans laquelle le ‘soi’ semble être enfermé. Le Magicien représente la masculinité ou le rayonnement de l’être manifesté comme la création au travers de laquelle se déplace chaque entité”.

Ra: Je suis Ra. Comme cet instrument se fatigue, nous n’allons pas entamer cette considérable discussion. Nous demandons que cette série d’observations soit répétée au début de la prochaine séance. Nous suggérons que chaque concept soit discuté séparément ou, si cela est approprié, qu’une paire de concepts soit reliée à l’autre à l’intérieur du complexe de concepts. Ce travail est lent mais il permettra de faciliter l’élaboration future des complexes de concepts.

Si nous devions répondre aux observations telles que lues par vous dans cet espace/temps, autant d’espace/temps devrait être consacré au démêlage des divers concepts qu’à la mise en place de ce qui a été des perceptions très judicieuses.

Pouvons-nous demander s’il y a l’une ou l’autre brève question à présent?

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact?

Ra: Je suis Ra. C’est bien que les éléments pour les bras aient été placés sur l’instrument. Nous demandons qu’une vigilance constante soit accordée à ces distorsions qui sont, semble-t-il, plus orientées vers la maladie que lors de notre précédente mise en garde.

Tout est bien, mes amis. Vous êtes consciencieux et fidèles dans vos alignements. Nous apprécions votre méticulosité.

Je suis Ra. Je vous laisse à présent, vous réjouir avec gaîté dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc vous réjouir dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1982 - Français La Loi Une, Livre IV - 19 juin 1982

Copyright © 2017 L/L Research