Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1982 - Français La Loi Une, Livre IV, Séance 93 - 18 août 1982
Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre IV, Séance 93

18 août 1982

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Pourriez-vous d’abord me dire l’état de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Les distorsions du complexe physique de cet instrument sont bien plus proches de ce que vous appelez ‘la cote zéro’; c’est-à-dire que l’instrument, bien qu’il n’ait aucune énergie physique inhérente, n’est pas aussi loin dans les distorsions de déficit en énergie physique. Les altérations de l’énergie vitale sont renforcées dans une certaine mesure depuis la dernière demande.

Interlocuteur: Quelle est la position et la condition de notre visiteur de cinquième densité orientée négativement?

Ra: Je suis Ra. Cette entité est avec ce groupe, mais dans un état d’inactivité due à une certaine perplexité concernant la méthode appropriée pour élargir la tâche qu’il a choisie.

Interlocuteur: Merci. Vous avez dit précédemment que le fondement de notre illusion présente est le concept de polarité. Je voudrais demander, puisque nous avons défini les deux polarités comme Service D’Autrui et Service De Soi, s’il existe une définition plus complète, descriptive, ou éclairante de ces polarités, ou encore des informations dont nous ne disposons pas en ce moment et que vous pourriez nous donner sur les deux extrémités des pôles, qui pourraient nous donner un meilleur aperçu de la nature de la polarité en elle-même.

Ra: Je suis Ra. Il est peu probable qu’il soit possible de donner une description plus étoffée ou descriptive des polarités de troisième densité que ‘Service D’Autrui’ et ‘Service De Soi’, étant donné la nature des tendances des complexes mental/corps/esprit à percevoir les concepts relatifs à la philosophie en termes d’éthique ou d’activités. Nous pourrions toutefois considérer les polarités en utilisant des mots légèrement différents. De cette manière, un enrichissement possible de la perspicacité pourrait être accompli pour certains.

L’on pourrait considérer les polarités sous l’angle de la nature littérale dont bénéficie la polarité physique de l’aimant. Le négatif et le positif, avec des caractéristiques électriques, peuvent être vus exactement comme dans le sens physique. Il est à noter que dans ce contexte il est tout à fait impossible d’émettre un jugement sur la polarité d’un acte ou d’une entité, autant qu’il est impossible de juger de la vertu relative des pôles positif et négatif de l’aimant.

Une autre méthode possible de considération des polarités est celle qui implique le concept de rayonnement/absorption. Ce qui est positif irradie; ce qui est négatif absorbe.

Interlocuteur: Si je comprends bien, avant le processus de mise en place du voile toutes les polarités électriques, les polarités de rayonnement et d’absorption, existaient dans une certaine partie de la Création, mais la polarité Service D’Autrui/Service De Soi qui nous est familière n’avait pas évolué et n’est apparue qu’après le processus de mise en place du voile, comme une addition à la liste des polarités possibles dans la Création. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: Voulez-vous me corriger?

Ra: Je suis Ra. La description de la polarité comme étant Service De Soi et Service D’Autrui réside, depuis le début de notre Création, dans l’architecture du Logos primal. Avant la mise en place du voile l’impact des actes des mentaux/corps/esprits sur leur conscience n’était pas palpable à un degré suffisamment significatif pour permettre que l’expression de cette polarité soit significativement utile. Au cours de la période de ce que vous appelez ‘le temps’, l’expression de la polarité a en fait fonctionné de façon à altérer les inclinations des mentaux/corps/esprits pour qu’ils puissent par la suite être moissonnés. La mise en place du voile a rendu la polarité de loin plus efficace.

Interlocuteur: Je pourrais faire une analogie alors en ce sens que, quand une polarisation dans l’atmosphère se produit pour créer des coups de tonnerre, des éclairs, et toutes sortes d’activités, cette expérience intense pourrait être comparée à la polarisation de la conscience, qui rend les expériences plus intenses. Est-ce que cette analogie est appropriée?

Ra: Je suis Ra. Il y a de la superficialité dans cette analogie en ce sens que l’attention d’une entité peut être focalisée sur un orage pendant la durée de cet orage. Mais les conditions de création d’un orage ne sont pas constantes, alors que les conditions de polarisation le sont. Cette mise au point étant faite, nous sommes d’accord avec votre analogie.

Interlocuteur: Avec la troisième lame du tarot nous arrivons à la première addition d’archétypes après la mise en place du voile, comme je comprends. Je présume que ce troisième archétype est, dirais-je, chargé de manière à créer une possibilité de polarisation, puisque cela paraît être un des objectifs premiers de ce Logos particulier dans ce processus évolutionnaire. Est-ce qu’il y a du vrai dans ce que j’ai dit?

Ra: Je suis Ra. Avant que nous répondions à votre question nous demandons votre patience, car il nous faut examiner le complexe mental de cet instrument afin de pouvoir essayer de bouger l’appendice manuel gauche de l’instrument. Si nous ne parvenons pas à soulager quelque peu la douleur, nous prendrons congé. Soyez patients s’il vous plaît, pendant que nous faisons ce qui est approprié.

(Interruption pendant trente secondes)

Je suis Ra. Il y aura encore des accès de douleur. Cependant, la part critique de douleur intense a été allégée en repositionnant.

Votre supposition est exacte.

Interlocuteur: Il ne semble pas y avoir beaucoup d’indices de polarité dans ce dessin, sauf peut-être dans la coloration des coupes sur la roue. Certaines sont colorées en noir, les autres en blanc. Est-ce que cela indique que chaque expérience a en elle une possibilité d’utilisation négative ou positive de cette expérience générée de manière aléatoire par ce qui semble être la roue de la fortune?

Ra: Je suis Ra. Votre supposition est sensée. Mais elle se base sur une addition au complexe de concepts, qui est astrologique à l’origine. C’est pourquoi nous vous demandons de retenir le concept de polarité mais de libérer celui des coupes de leur cadre restrictif. L’élément dont vous parlez n’est pas en mouvement dans sa forme originelle, mais représente en fait le Soleil perpétuel qui, à partir de l’esprit, brille comme une protection de tous les catalyseurs disponibles depuis le début de la complexité jusqu’au complexe mental/corps/esprit doté de discernement.

En fait, vous pouvez plutôt voir de la polarité exprimée, tout d’abord, par les nombreuses opportunités offertes dans l’illusion matérielle qui est dépeinte par le cube non blanc et non sombre sur lequel est assise l’entité de l’image; ensuite, dans la position de cette entité assise. Elle ne fait pas directement face à l’opportunité, mais regarde de côté et d’autre. Sur l’image, vous noterez une suggestion que l’offre d’illusion semble souvent suggérer les opportunités qui se trouvent sur le chemin de gauche ou, comme vous pouvez l’exprimer plus simplement, le chemin du Service De Soi. Ceci fait partie de la nature du Catalyseur du Mental.

Interlocuteur: Les pieds de l’entité paraissent reposer sur une plateforme instable qui est sombre à l’arrière et claire à l’avant. Je suppose que cela peut indiquer que l’entité dans cette position peut pencher vers n’importe quelle direction, vers le chemin de gauche ou celui de droite. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Cela est très bien perçu.

Interlocuteur: Je présume que l’oiseau peut être un messager des deux voies, représenté par la position des ailes comme apportant un catalyseur qui peut être utilisé pour se polariser sur n’importe laquelle des voies. Est-ce que cela est correct d’une manière ou d’une autre?

Ra: Je suis Ra. Il est correct de percevoir que la position de la créature ailée est significative. La perception la plus correcte de cette entité et de sa signification est la réalisation que le complexe mental/corps/esprit s’apprête, alors qu’il est entré en contact avec son ‘soi’ potentialisé, à voler vers le grand Logos qui est recherché par l’adepte.

En outre, la nature de la créature ailée trouve un écho tant dans la femme qui le tient que dans le symbole de la femme sur laquelle reposent les pattes de la figure; c’est-à-dire que la nature du catalyseur est indubitablement celle d’une inconscience, qui provient de ce qui n’est pas du mental et qui n’a aucun lien avec l’intellect, comme vous l’appelez et qui ou précède l’action catalytique, ou est concomitant avec celle-ci. Tous les usages des catalyseurs par le mental s’appliquent consciemment à ces catalyseurs. Sans une intention consciente, l’usage d’un catalyseur n’est jamais travaillé par la méditation, l’idéation et l’imagination.

Interlocuteur: Je voudrais, si possible, un exemple de l’activité que nous appelons Catalyseur du Mental, chez un individu particulier passant par ce processus. Est-ce que Ra pourrait donner un exemple de cela?

Ra: Je suis Ra. Tous les assauts dont vous faites l’objet sont des catalyseurs. Nous, en parlant avec ce groupe de soutien par l’intermédiaire de cet instrument, nous offrons des catalyseurs. Les configurations de chacun de ceux du groupe offrent des catalyseurs par le réconfort/inconfort. En fait, tout ce qui n’a pas été travaillé et qui se présente à l’attention d’un complexe mental/corps/esprit est un catalyseur.

Interlocuteur: Alors en ce moment-même nous recevons un catalyseur du mental pendant que nous avons conscience de la communication de Ra, et nous recevons des catalyseurs du corps puisque nos corps ressentent tout ce qu’ils reçoivent, mais est-ce que Ra pourrait décrire un catalyseur de l’esprit et dire si nous recevons en ce moment un tel catalyseur, et si ce n’est pas le cas, est-ce que Ra pourrait donner un exemple de cela?

Ra: Je suis Ra. Un catalyseur travaillé par le corps est un catalyseur pour le corps. Un catalyseur travaillé par le mental est un catalyseur du mental. Un catalyseur travaillé par l’esprit est un catalyseur de l’esprit. Un complexe mental/corps/esprit peut utiliser n’importe quel catalyseur qui se présente à son attention, que ce soit par le corps et ses sens, ou bien par la méditation, ou par n’importe quelle autre source hautement développée, de manière unique, pour former une expérience unique à ce complexe avec ses inclinations propres.

Interlocuteur: Est-ce qu’il serait correct de dire que l’archétype du Catalyseur du Mental est le modèle décidé par le Logos pour son plan le plus efficient concernant l’activité ou l’usage du catalyseur du mental?

Ra: Je suis Ra. Oui.

Interlocuteur: Alors l’adepte, en se familiarisant avec l’archétype du Logos correspondant à chaque cas, est à même de mettre en application de la manière la plus efficace le plan d’évolution décidé par le Logos? Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Dans le mental archétypal il y a la ressource, non pas d’un plan spécifique d’évolution, mais plutôt d’une esquisse ou architecture de la nature de l’évolution. Ceci peut sembler être une petite distinction, mais elle a de l’importance pour percevoir plus clairement l’utilisation de cette ressource du mental profond.

Interlocuteur: Alors Ra a présenté les images que nous connaissons à présent comme le tarot, afin que les adeptes égyptiens de l’époque puissent accélérer leur évolution personnelle. Est-ce que ceci est exact et est-ce qu’il y a eu d’autres raisons à la présentation de ces images par Ra?

Ra: Je suis Ra. Vous avez raison.

Interlocuteur: Est-ce qu’il y a d’autres usages des lames de tarot à part celui que je viens de nommer?

Ra: Je suis Ra. A celui qui étudie, les images du tarot offrent une ressource pour apprendre/enseigner les processus d’évolution. Pour toute autre entité ces images sont des dessins et rien de plus.

Interlocuteur: Je pensais spécifiquement au fait que Ra, au cours d’une séance précédente, a parlé du tarot comme d’un système de divination. Voudriez-vous me dire ce que vous entendiez par là?

Ra: Je suis Ra. Du fait de l’influence des Chaldéens, le système d’images archétypales a été incorporé par les prêtres de cette période dans un système d’étude, d’apprentissage et de divination basé sur l’astrologie. Ce n’est pas dans ce but que Ra a développé le tarot.

Interlocuteur: La troisième lame montre aussi la baguette, je suppose, dans la main droite. La sphère au sommet de la baguette est la forme magique circulaire. Ai-je raison de penser que le Catalyseur du Mental suggère l’utilisation possible, future, de la magie représentée par cette baguette?

Ra: Je suis Ra. La baguette est d’origine astrologique, et en tant qu’image elle peut être libérée de son cadre restrictif. La sphère de la puissance spirituelle indique en effet que chaque opportunité est imprégnée des possibilités magiques les plus extravagantes pour l’adepte perspicace.

Interlocuteur: Le fait que le costume de l’entité soit transparent indique la semi-perméabilité du voile pour le processus catalytique. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Nous devons faire une nouvelle pause.

(Interruption de quinze minutes)

Je suis Ra. Nous continuons dans des conditions un peu moins qu’optimales. Cependant, étant donné la nature de l’ouverture de cet instrument vis-à-vis de nous, notre voie est très claire et nous allons poursuivre. A cause d’une crise douloureuse, nous devons vous demander de répéter votre dernière question.

Interlocuteur: Je me demandais si la transparence des vêtements, sur la troisième lame, indique la nature semi-perméable du voile entre le mental conscient et le mental inconscient.

Ra: Je suis Ra. C’est une perception sensée, et elle ne peut pas être déclarée incorrecte. Cependant, la suggestion voulue de manière générale est un écho de notre suggestion précédente, selon laquelle la nature du catalyseur est celle de l’inconscient; c’est-à-dire que le catalyseur extérieur passe au travers du voile.

Tout ce que vous percevez semble être perçu consciemment. Ce n’est pas une supposition correcte. Tout ce que vous percevez est perçu inconsciemment comme catalyseur. Au moment, disons, où le mental entame son appréciation du catalyseur, ce catalyseur a été filtré par le voile, et dans certains cas beaucoup est voilé dans la perception apparemment la plus claire.

Interlocuteur: Je ne parviens pas à trouver la signification des serpents qui ornent la tête de l’entité sur ce dessin. Est-ce qu’ils viennent de Ra et que représentent-ils?

Ra: Je suis Ra. Ils sont de nature culturelle. Dans la culture à laquelle ces images ont été données, le serpent était le symbole de la sagesse. En fait, pour l’utilisateur généraliste de ces images, la connotation probablement la plus exacte de cette portion de complexes de concepts est la réalisation que le serpent est magiquement puissant. Dans le sens positif, cela signifie que le serpent apparaît à l’endroit du rayon indigo sur le corps des personnages de l’image. Quand c’est une connotation négative qui est donnée, alors le serpent peut se trouver au centre du plexus solaire.

Interlocuteur: Est-ce que le serpent possède une signification? Est-ce que le serpent a une polarité dans l’expérience que nous faisons dans cette illusion?

Ra: Je suis Ra. Nous supposons que votre question concerne le serpent tel qu’utilisé sur ces images et non la forme de vie de deuxième densité qui est une portion de votre expérience. Il y a une signification à la forme du serpent dans une culture qui coexiste avec la vôtre, mais qui n’est pas la vôtre. C’est-à-dire que le serpent est un symbole de ce que certains nomment la kundalini et dont nous avons discuté lors d’une séance précédente.

Interlocuteur: Y a-t-il un autre aspect de cette troisième lame, que Ra voudrait commenter à présent?

Ra: Je suis Ra. L’on peut dire qu’il y a de nombreux aspects qu’un autre étudiant pourrait noter et considérer, dans cette image. Cependant, la nature de l’enseignement/apprentissage est d’éviter de s’aventurer dans les univers de l’apprentissage/enseignement à la place de celui qui étudie. Nous sommes tout à fait d’accord pour faire des commentaires sur toutes les observations que l’étudiant peut faire. Nous ne pouvons pas parler au delà de cela pour n’importe quel étudiant.

Nous voudrions ajouter qu’il est attendu que chaque étudiant ait naturellement une expérience unique de perception en ce qui concerne chaque image. Dès lors, il n’est pas attendu que celui qui pose les questions fasse des demandes générales pour tous ceux qui étudient. Ce qui est attendu et accepté, c’est que celui qui pose les questions pose une quantité de questions qui accumulent une série de concepts concernant chaque archétype et qui, ensuite, offrent à chacun des étudiants suivants l’opportunité d’une étude plus informée du mental archétypal.

Pouvons-nous à présent demander encore une question? Nous sommes heureux de signaler que cet instrument s’est rappelé qu’il lui fallait demander de réserver une certaine quantité d’énergie transférée pour rendre plus confortable la période de transition vers l’état de veille. C’est pour cela que nous voyons qu’il y a suffisamment d’énergie pour une question supplémentaire.

Interlocuteur: Je suppose que vous voulez dire une question complète. Je poserai la question de cette manière: je voudrais connaître la signification de la forme de la crux ansata, et si la réponse le permet, je demanderai s’il y a quelque chose que nous pouvons faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact.

Ra: Je suis Ra. Il y a dans cette image des rapports mathématiques qui peuvent donner des indices instructifs pour ceux qui aiment les devinettes. Nous n’allons pas décortiquer cette énigme. Nous pouvons indiquer que la crux ansata fait partie des complexes de concepts du mental archétypal, le cercle indiquant la magie de l’esprit, la croix indiquant la nature de la manifestation qui ne peut être appréciée que par la perte. Ainsi donc, la croix ansée doit être vue comme une image de l’éternel dans et par la manifestation et, au delà de la manifestation, du sacrifice et de la transformation de ce qui est manifeste.

Le groupe de soutien fonctionne bien. Les tourbillons d’eau reçus par l’instrument depuis notre séance précédente ont substantiellement aidé l’instrument en réduisant la distorsion de douleur.

Tout est bien. Les alignements sont bien gardés.

Nous vous laissons, mes amis, dans l’amour et la lumière de l’Un infini. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur unique infini et glorieux. Adonaï.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1982 - Français La Loi Une, Livre IV, Séance 93 - 18 août 1982

Copyright © 2017 L/L Research