Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1982 - Français La Loi Une, Livre V, Séance 99, Fragment 49 - 18 novembre 1982
Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Séance 99, Fragment 49

18 novembre 1982

Jim: La plupart des gens n’auraient probablement pas décrit comme une vraie disharmonie la sensation de ne pas complètement former un tout et une harmonie, dont notre groupe a fait les frais pendant l’automne 1982. Cependant, à mesure que l’on avance sur la voie de la recherche de la Lumière et que l’on commence à s’approcher de celle-ci (comme nous avons eu le privilège de le faire pendant le contact Ra), même les plus petits défauts d’harmonie, quand ils sont laissés irrésolus, peuvent devenir des cibles d’opportunité que des entités telles que notre ami de polarité négative peuvent amplifier. Ces salutations psychiques peuvent devenir de grandes opportunités de remédier à de telles défaillances d’harmonie et même de progresser plus vite et plus loin dans le voyage d’évolution parce que, ce que fait en réalité une telle entité négative en amplifiant nos choix disharmonieux, c’est indiquer les points faibles que nous pouvons avoir ignorés dans notre recherche consciente. Mais il faut agir vite et profond pour redresser ces distorsions de notre être, sans quoi la confusion et la difficulté peuvent s’ensuivre, en premier lieu à cause du choix fait à l’origine dans le libre arbitre, en deuxième lieu à cause de l’intensification de ce choix par une entité négative; et en troisième lieu à cause de notre défaut d’attention à la résolution de la distorsion et à l’équilibrage de celle-ci. Heureusement, la plupart des gens n’ont pas affaire aux talents magiques d’une entité de cinquième densité, mais aux capacités moindres d’entités subalternes de quatrième densité, qui sont déjà bien assez effectives par elles-mêmes.

Donc, pendant que Carla parvenait enfin à se débarrasser des effets de l’amplification de son blocage de rayon bleu relatif à la location et puis au nettoyage de la maison près de l’aéroport d’Atlanta, j’ai commencé à remarquer une augmentation de ma distorsion, choisie pré-incarnativement, de colère/frustration. Remarquez le principe fondamental dans la première phrase de Ra en réponse à ma question. Toutes nos distorsions et donc tout notre apprentissage, résultent d’une limitation de l’angle de vue. Nous limitons consciemment ou inconsciemment nos points de vue avant l’incarnation ou pendant l’incarnation, afin d’arriver à une certaine inclination qui peut ensuite attirer l’inclination opposée et nous offrir ainsi une opportunité d’équilibrage. En étant capables de voir chaque inclination comme une opportunité pour le Créateur de se connaître Lui-même et pour nous de nous connaître nous-mêmes en tant que le Créateur, nous sommes de plus en plus capables de nous accepter nous-mêmes. Nous devenons capables de trouver l’amour et l’acceptation, non seulement en nous-mêmes, mais aussi dans d’autres qui partagent nos caractéristiques; alors notre angle de vue s’élargit grâce à nos efforts d’apprentissage et de service. Cette croissance n’est pas possible sans des inclinations ou des distorsions, et ces inclinations et distorsions ne sont pas possibles sans le choix de limiter l’angle de vue d’une manière ou d’une autre. C’est ainsi que nous déterminons à quelles leçons et à quels services nous allons nous essayer au cours d’une incarnation: par la manière dont nous limitons notre angle de vue.

Un autre point intéressant à noter ici est que, quelle que soit notre nature fondamentale, que ce soit l’amour, la sagesse, la puissance, ou un mélange des trois, il est bien d’exprimer cette nature d’une façon régulée. Ainsi l’on devient le canal de cette nature non pas en nous y cramponnant, mais en la laissant aller.

Nous voyons donc un autre but à la colère, ou une autre opportunité qu’elle peut nous offrir d’exprimer. Étant de polarité opposée à celle de l’amour, elle peut attirer cet amour et cette compassion vers la personne qui la ressent. Le remords et le souci attirent souvent amour et compassion vers le chercheur qui a éprouvé beaucoup de colère. La colère peut aussi être vue comme l’expression négative de la puissance; c’est-à-dire la destruction et la séparation, le côté positif étant la construction et l’unification. Il n’est donc pas nécessaire de réprimer et combattre des qualités en nous qui paraissent négatives ou blessantes; il faut plutôt les voir comme des potentialités d’arriver à un équilibre. Quand ces qualités négatives sont suivies jusqu’à leur source elles peuvent permettre à celui qui cherche de tirer parti de ces opportunités pour se connaître lui-même, reconnaître le Créateur et la Création comme des parties d’une unité complète. La dernière phrase de Ra souligne ce point.

Carla: J’ai pensé que ce fragment particulier représente peut-être le meilleur exemple, dans le présent volume, de la raison pour laquelle Ra peut être d’une si grande aide. Nous, trois humains, faisions de notre mieux pour rester totalement harmonisés en mouvement et en rythme, mais nous nous sommes souvent trompés, comme nous le faisons tous, quoi que nous fassions, et si ce n’est pas aujourd’hui ce sera demain. Telle est la condition humaine. En travaillant entre nous sur ces catalyseurs avec une intensité provenant d’un souhait de rester suffisamment clairs pour le contact Ra, nous avons élaboré des questions à poser à Ra pour mieux comprendre ce qu’étaient nos distorsions et comment accommoder les catalyseurs qui nous arrivent. Aucune question, néanmoins, aussi clairement formulée qu’elle ait été, n’avait jamais reçu un avis comme celui-ci: «comme pour toutes les distorsions, la source est l’étroitesse de l’angle de vue». Pour reprendre l’image usée du choix à faire entre donner à une homme affamé un poisson, ou bien lui donner une canne à pêche et lui apprendre à pêcher, Ra a toujours opté pour la canne à pêche plus l’hameçon. Et toujours sans aucune transgression du libre arbitre; une tâche impressionnante et très appréciée de nous. Nous nous sommes penchés très souvent sur ces petits commentaires. Ils nous ont vraiment aidés à nous centrer.

J’ai déjà parlé de la cure d’antibiotiques/petit lait. Le principe que Ra a suivi en acceptant que je porte une petite croix pendant les séances est très parlant concernant un tas de questions que nous nous posons pour savoir si nous devons faire ou non quelque chose. Ils ont dit que ce n’était pas ce qu’il y avait de mieux par rapport aux complications que cela provoquerait, mais que c’était OK parce qu’elle était un symbole qui me donnait très réellement de la force. Ce concept d’équilibre et de force de l’être qui forme un motif lu comme étant métaphysique plutôt que physique est vraiment une aide pour les gens qui souhaitent être moins allergiques, ou déprimés, etc.; faites ce que vous ressentez comme approprié, en laissant l’aspect mystique prendre autant d’importance que le physique. Trouvez l’équilibre.

L’avis de Ra donné à Jim a trouvé un écho tant chez Jim que chez Don et chez moi. Quand nous avons lu cela, nous avons décidé d’encourager Jim à passer les après-midis dans la solitude. Il a vraiment apprécié, et apprécie toujours, cette routine de se rendre dans les jardins pour y travailler après le déjeuner, et de revenir au crépuscule pour un bain. Je suis souvent dehors avec lui, mais je le laisse à sa solitude sauf quand j’ai une question de jardinage à poser. Regarder Jim travailler c’est comprendre la puissance et la raison du rituel et de la magie.

Mon cher Mick (c’est ainsi que je l’appelle pour le distinguer de mon frère et aussi de mon premier mari, qui se prénommaient tous deux Jim) a toujours un tempérament fabuleusement expansif et emporté. J’éprouve admiration et respect, très littéralement, en le regardant passer à travers lui comme une tornade. Au fil des ans, il a trouvé le moyen de se comporter avec moins de colère, mais ce déséquilibre inné est très profond, un peu comme mon désir de faire trop de choses. Certaines des choses que nous faisons tous sont loin d’être judicieuses, mais quand on essaie de les supprimer elles se contentent de ricaner!: «Pas question, nous faisons partie du lot!» semblent-elles dire. Je suis parvenue à venir à bout de ce substantiel catalyseur, et je remercie Mick pour ce catalyseur excellent. Attention! Je n’ai jamais eu de mal physiquement. C’est une action accomplie en solo. Maintenant je me contente d’observer et d’accepter. Je sais que c’est seulement une apparence. J’affirme la perfection. C’est ce que j’ai appris à faire jusqu’ici, tant pour ma propre humanité que pour celle des autres. Entretemps, il a dû apprendre comment me traiter plutôt comme un berger qui m’accompagne et ramasse les choses que je laisse tomber sans y penser pendant que je passe mon chemin. Personne ne s’en tire indemne!

Je peux dire que la méditation et une offrande quotidienne pour commencer la journée sont pour moi des aides. Elles sont la base de ma journée, et je pense que Jim dirait cela aussi. J’encourage donc quiconque a eu des difficultés à faire cela, à réessayer. Cette fois, adaptez cette pratique à votre vie. C’est une routine qui nous a bien aidés. Peut-être que pour vous c’est trop, mais vous verrez ainsi comment mettre en place un moment où vous et le Créateur peuvent se rencontrer. Vous ne pouvez pas juste reconstruire votre vie autour d’un aspect pieux ou mystique de vous-même; il vous faut mettre en pratique une règle de vie qui vous donne du temps pour les choses qui vous sont nécessaires. Je pense qu’une petite pause est quelque chose de puissant. Alors, s’il vous plaît, réessayez si vous aviez abandonné. Pour ceux qui s’intéressent à la méditation, je recommande le petit livre de Joel Goldsmith, The Art Of Meditation.

Séance 99, 18 novembre 1982

Interlocuteur: Quels sont les substances alimentaires qui provoquent cette réaction allergique?

Ra: Je suis Ra. Ce que vous appelez ‘petit-lait’, bien qu’utilisé de manière appropriée dans le traitement entrepris pour soigner la gorge et la poitrine, est la substance à laquelle l’entité est allergique.

Interlocuteur: L’instrument a demandé si elle pouvait garder sur elle la petite croix d’or pendant les séances. Est-ce que cela peut provoquer des distorsions pendant les séances?

Ra: Je suis Ra. Nous scannons les distorsions mentales de l’instrument. Bien que la présence de substances métalliques ne soit en général pas recommandée, dans ce cas-ci, comme nous voyons que les distorsions qui affaiblissent le complexe mental/corps/esprit de l’instrument sont dues à ses distorsions empathiques, il est spécifiquement recommandé que cette figure soit utilisée par l’instrument. Nous demandons que, si la chaîne doit être renforcée ainsi que l’instrument en a l’intention, les chaînons de renfort qui symbolisent l’éternité pour cet instrument soient d’une pureté aussi grande ou plus grande que le reste du dispositif.

A ce nexus, ce que ce dispositif représente pour l’instrument est un renforçateur très nécessaire des schémas mentaux/émotionnels qui ont été très perturbés par rapport à l’habituelle configuration de distorsions.

Interlocuteur: Est-ce qu’autre chose encore doit être fait par ou pour l’instrument pour se débarrasser des actions de magie —ou de leurs répercussions— accomplies dans la région de sa gorge par notre compagnon négatif de cinquième densité?

Ra: Je suis Ra. Non.

Interlocuteur: Et pour finir j’ai une question de Jim. La voici: “Ces deux dernières semaines je me suis souvent trouvé au bord de la colère et de la frustration, j’ai eu pratiquement tout le temps une douleur sourde dans la région de mon centre de rayon indigo, et je me suis senti complètement vidé de mon énergie. Est-ce que Ra voudrait bien donner un commentaire sur la source de ces expériences, ainsi que dire les pensées et actions qui pourraient les soulager?”

Ra: Je suis Ra. Comme pour toutes les distorsions, la source est l’étroitesse de l’angle de vue. Nous pouvons, sans grave transgression, suggérer trois voies de comportement qui opéreront sur la distorsion exprimée.

Premièrement, il serait bon que le scribe s’engage, si non pas quotidiennement au moins aussi souvent que possible, dans une activité solitaire fatigante, qui mette cette entité dans un état de véritable fatigue physique. En outre, bien que n’importe quelle activité puisse être suffisante, une activité choisie comme une intention de service envers l’harmonie du groupe, serait très efficace.

La deuxième activité est une certaine quantité de votre espace/temps et temps/espace prise directement ou le plus près possible de l’activité fatigante, pour de la contemplation solitaire.

Troisièmement, la quête enthousiaste de méditations équilibrantes et silencieuses ne peut être effacée de la liste des activités utiles à cette entité.

Nous pouvons noter que la grande force du scribe est résumée dans l’inadéquate vibration sonore ‘puissance’. Le flux de puissance, tout comme le flux d’amour ou le flux de sagesse, n’est pas mis en route par celui qui l’utilise parcimonieusement, mais bien par celui qui l’utilise avec constance. La manifestation physique de la puissance étant une activité fatigante soit constructive soit destructive, l’entité emplie de puissance doit exercer cette manifestation. Cette entité éprouve une distorsion orientée vers un excès d’énergie accumulée. Il est bon de connaître le ‘soi’ et de protéger et utiliser les attributs que le ‘soi’ a fournis pour son apprentissage et son service.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1982 - Français La Loi Une, Livre V, Séance 99, Fragment 49 - 18 novembre 1982

Copyright © 2017 L/L Research