Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA TRANSCRIPTION QUI SUIT: Cette transmission reçue en télépathie est extraite des transcriptions de réunions hebdomadaires d’étude et de méditation tenues à Rock Creek Research & Development Laboratories et L/L Research. Elle vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. A l’instar des entités de la Confédération qui insistent toujours sur ce point, nous vous invitons à faire appel à votre discernement et à votre jugement pour évaluer son contenu. Si vous percevez de la vérité, tant mieux. Si vous ne vous sentez pas sur la même longueur d’onde, laissez de côté; car ni nous, ni ceux de la Confédération ne souhaitent mettre des obstacles en travers de votre chemin.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

Méditation du samedi

10 janvier 2009

Question de G: Q’uo, selon la Troisième Loi du Mouvement énoncée par Newton, pour chaque action il y a une réaction opposée de force égale. Dans le même ordre d’idées, le thème central du Baghavad Gita tourne autour d’une bataille métaphorique entre lesforces inférieures égocentriques, esclaves des sens, des habitudes et conditionnements passés, et les forces supérieures du discernement, de la liberté, de l’amour et de l’unité.

Lorsque ces forces supérieures sont mises en oeuvre dans cette bataille métaphorique (c’est-à-dire au moment où le soi commence à s’éveiller et désire se mettre en recherche de la vérité), le soi inférieur est mobilisé, excité, et appelé à se battre. Plus fortes sont les tentatives d’évoluer vers un mode de pensée plus élevé et plus humble, et plus le soi inférieur s’efforce de combattre ces efforts.

Q’uo, au niveau de l’unité pure, indifférenciée, non-manifestée, aucune force n’est à l’oeuvre. Mais dans la mesure où le chercheur oeuvre dans les illusions de la dualité et de forces qui s’opposent, est-ce qu’il y a une contre-poussée aux efforts d’évolution? Autrement dit, quand des efforts sont faits pour connaître et devenir la lumière, y a-t-il une intensification correspondante des ténèbres intérieures?

(Retransmission par Carla)

Nous sommes ceux qui vous sont connus sous le nom de principe de Q’uo. Salutations dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique au service duquel nous venons vers vous en ce jour. C’est pour nous un honneur et un plaisir d’être appelés dans votre cercle de recherche et nous nous joignons avec joie à cette séance de travail sacré pour parler avec vous de la lumière et des ténèbres, et de l’évolution de l’humanité.

Comme toujours, avant de commencer nous vous enjoignons à utiliser tout votre discernement pendant que vous écoutez ce que nous avons à dire, récoltant pour que vous y pensiez par la suite celles de nos pensées qui résonnent en vous et laissant le reste de côté. Si vous voulez bien faire appel à votre capacité de discrimination et lui faire confiance, vous ne serez pas induits en erreur par des mots redondants et des pensées creuses, mais vous demeurerez dans votre intégrité et pourrez suivre vos propres processus. Nous vous remercions vivement pour cette considération, car elle nous permet d’exprimer librement les pensées que nous voudrions partager avec vous en ce moment.

Nous remercions celui connu comme G pour cette demande, car elle nous donne l’occasion de partager des pensées concernant le principe qui caractérise votre densité et, dans une certaine mesure, la première partie de la densité qui suit. Votre densité est souvent appelée la Densité du Choix. Le choix fait une référence exclusive à la dynamique de deux voies: l’une élevée, l’autre inférieure; l’une rayonnante, l’autre magnétique; l’une Service D’Autrui, l’autre Service De Soi.

Tout comme cela est la caractéristique centrale de votre densité, ainsi c’est l’activité centrale du chercheur en spiritualité d’opérer un choix entre élevé et inférieur; rayonnant et magnétique; lumineux et obscur; Service D’Autrui et Service De Soi.

Nous nous adressons à ceux qui ont fait le choix initial du Service D’Autrui. Nous aussi, dans nos troisièmes densités [1] nous avons fait ce choix, chacun le sien, et c’est ainsi que nous avons parcouru la voie de la lumière, du rayonnement, du Service D’Autrui. Vous vous joignez à nous et êtes de merveilleux compagnons dont nous partageons les vibrations dans ce cercle de recherche. Comme c’est merveilleux de marcher ensemble!

L’évolution est inéluctable. Aucune force ne peut s’y opposer. Aucune force ne peut l’empêcher d’aller de l’avant. Cependant, le moteur du désir peut accélérer l’allure de l’évolution spirituelle. Nous disons cela pour indiquer que les puissances des ténèbres n’essaient pas d’empêcher l’évolution. Mais les forces des ténèbres demandent au chercheur d’évoluer sur la voie du Service De Soi.

Une telle progression peut paraître déplaisante à quelqu’un qui se consacre entièrement à la recherche [dans le Service D’Autrui]. Il est à noter qu’arriver à une plus grande polarité dans le Service De Soi représente un chemin d’évolution du mental, du corps et de l’esprit, aussi valable que l’est la polarité du Service D’Autrui sur le chemin de la Lumière. Les deux voies arrivent à l’unité en sixième densité.

Dès lors, quand on pense à la manière dont chaque action rencontre une action égale et opposée, il n’est pas nécessaire de penser à cette illusion, mais il faut plutôt penser à un choix qui est fait une fois, puis à nouveau, encore, encore, et encore, tout au long de l’expérience incarnationnelle.

L’espoir caressé par ceux qui servent les ténèbres en offrant l’obscurité nécessaire qui assombrit la lumière est que le chercheur sera distrait, arrêtera d’évoluer dans un modèle continu de choix qui sont tous également positifs, et découvrira que le soi envisage des choix qui ne seront pas nécessairement de l’obscurité, mais qui indiquent une attirance pour l’ombre. Le chercheur qui est distrait par la tentation peut se sentir disjoncter et estimer qu’il doit s’asseoir sur le bas-côté de la route pendant un moment pour se reposer. Cela n’arrête pas le moteur de l’évolution qui est, elle, inéluctable. Cela ralentit seulement le processus d’accélération qui se poursuivait avant que la tentation ne soit acceptée.

Il est cependant très vrai qu’à mesure que le chercheur approche de la lumière il jette une ombre de plus en plus contrastée, de sorte qu’il attire l’attention. En conséquence, il reçoit l’attention des énergies et essences de ce que cet instrument pourrait qualifier de « côté obscur » pour parler en termes de culture pop de la Guerre des Étoiles.

Si vous considérez en outre que ceux qui cherchent la lumière sont innocents et naïfs, et que ceux qui cherchent la polarité du Service De Soi sont malins et subtils, vous commencerez à apercevoir quelles formes peut prendre la tentation. Ce n’est pas tellement d’un pesant déplacement énergétique de souffrances physiques ou de tentations que l’on peut voir comme lourdes ou évidentes qu’il s’agit. Ce sont plutôt des tentations insidieuses. Vous avez peut-être décidé de suivre un programme de méditation, et une voix insidieuse vous dit: « non, pas aujourd’hui; demain peut-être ». Vous avez peut-être décidé d’arrêter de parler négativement de quelqu’un et une voix insidieuse vous dit: « mais il faut être juste, je dois être équitable, je ne peux pas garder le silence ».

C’est cette voix insidieuse qui détourne la dépense d’énergie dans votre journée de la ligne droite du Service D’Autrui et pousse à vous tourner vers des considérations qui n’ont rien à voir avec le Service D’Autrui mais ont tout à voir avec le confort et les préférences du soi. Est-ce que ces désirs de confort et ces préférences sont négatifs ou inférieurs aux désirs élevés? Nous dirions ‘non’, mes amis. Tous les désirs sont valables. Tous les désirs peuvent être librement suivis jusqu’à ce qu’il n’y ait plus ces désirs; jusqu’à ce que ces désirs disparaissent sans effort.

Il n’y a pas de considération de bassesse ou de jugement par rapport à un désir comparé à un autre. Vous êtes ici en tant qu’entités évoluant en apprenant de plus en plus sur vous-mêmes. Vous vivez les choses désirées, observez les résultats de ces désirs, et ainsi, graduellement, vous acquérez des connaissances sur vous-mêmes et du discernement dans vos perceptions. En conséquence de cela, vous affinez vos désirs et purifiez vos choix et intentions.

L’erreur n’existe pas, car les résultats d’une erreur s’avèrent inévitablement au fil du temps et vous conduisent par une série de tours et détours dus au ‘hasard’ vers le chemin que vous avez choisi avant l’incarnation. Par conséquent, vous pouvez être rassurés: vous ne sortirez pas de votre chemin de manière définitive ou permanente. Le chemin vous accompagne, et un sentiment de ‘retour au foyer’ vous conduit vers tout vecteur qui vous est nécessaire pour revenir à votre désir véritable et fondamental.

En conséquence, nous encourageons ceux qui cherchent à devenir de plus en plus pleins de lumière et plus transparents à la volonté de Celui qui est Infini à examiner avec amour et non dans le jugement les moments de tentation, les moments d’écoute de la voix insidieuse qui voudrait les distraire et leur faire utiliser l’énergie de la journée à des choses que, à la réflexion, ils pourraient préférer ne pas faire.

A mesure que vous mûrissez, spirituellement parlant, et que vous devenez plus riches en expérience, vous aurez sans cesse le sentiment que vous n’avez rien fait d’autre que prendre du recul. Mais ceci, mes amis, est dû au fait qu’à mesure que vous vous approchez de la lumière vous apercevez mieux chaque défaut, chaque accroc dans la cuirasse de lumière qui se trouve en vous. Et cela aussi est une grande tentation. C’est une tentation de s’éloigner de la spontanéité et de la présence dans l’instant, de se tourner vers le jugement de soi et l’accusation de soi parce que vous voyez ces imperfections perçues par le soi. Et cependant, cela aussi est le côté sombre du soi: cette voix insidieuse qui vous écarte du droit chemin de la transparence à la lumière, de l’ouverture au moment présent pour que vous puissez coopérer avec tout ce qui survient, que cela vous paraisse être une expérience positive ou une expérience négative.

Nous vous donnons l’exemple dont cet instrument a parlé pendant le forum qui a précédé cette méditation, celui de s’être trouvée à l’hôpital et d’y vivre une période prolongée d’inconfort qui lui a paru totalement non nécessaire. Il aurait été très facile à cet instrument d’écouter ces voix insidieuses, d’éprouver de la pitié pour elle-même, d’éprouver de la colère, de se juger elle-même. Mais cet instrument a choisi, et elle a bien fait, de remercier, sachant par expérience que les temps difficiles sont des cadeaux que l’on redoute d’ouvrir, mais qui sont agréables à déballer.

De tels moments viendront à cet instrument et aussi à tous ceux qui cherchent l’amour et la lumière du Créateur infini unique. A mesure que s’intensifiera la recherche, ainsi s’intensifieront probablement les moments d’épreuves. C’est à cela que sert votre illusion: la mise à l’épreuve, le choix, l’épreuve et encore le choix. C’est une tapisserie de clair et d’obscur, et il n’y a pas de choix erronés; il n’y a que la découverte du soi au travers des expériences des choix.

Nous vous avons dit au début de cette conversation que ce n’est pas seulement la troisième densité qui est enveloppée dans la dynamique du positif et du négatif, mais aussi le début de la quatrième densité. En fait, nombreux sont ceux qui au seuil de la quatrième densité s’offrent en tant que soldats de la lumière et voient les soldats de l’obscurité comme des ennemis à combattre. Les voix insidieuses ont gagné la bataille! Cependant, cela aussi est acceptable et n’empêche pas le mouvement de l’évolution: cela la détourne seulement de la voie rapide, de la rapidité choisie par ceux qui cherchent la lumière.

La bataille dans les cieux (comme cet instrument nomme ce phénomène) fait rage jusqu’à ce que le dernier en troisième densité ait accompli son passage et qu’il n’existe plus de champ de bataille sur lequel combattre. Ne déplorez pas cette situation car nombreux sont ceux qui ne voient pas immédiatement au-delà de la nature de cette dynamique de la lumière et de l’obscurité et qui, en prenant parti, sont entraînés dans la bataille.

La beauté de ce choix apparemment tordu est que, pendant que la quatrième densité mène cette guerre, elle purge ce qu’il y a de plus dur dans la peur, la colère et les autres émotions négatives qui se trouvent dans les plans intérieurs de rayon rouge et qui constituent un énorme moteur de crainte qui fait exploser dans la troisième densité des geysers de négativité qui jaillissent en traversant la boue de l’inconscient et se déversent dans le mental.

C’est un facteur de stabilisation pour les plans intérieurs de troisième densité et il a adouci de dures vibrations, tout comme l’énergie du jour de la Toussaint allège mais n’anéantit pas l’énergie de la Veille du Jour des Morts [2]. Quand ces moments de tentation surviennent alors que vous êtes en recherche, n’ayez pas peur, car vous n’êtes pas seuls. A vos côtés se tient toute l’assemblée de ceux des plans intérieurs qui vibrent dans l’amour, le pardon et la charité. Faites appel à ce soutien et ressentez son immense force. Elle est invisible mais elle est cependant toujours là et toujours puissante.

Celui du nom de Jésus s’est tenu au pinacle du monde en son temps de tentation. Le pouvoir lui a été offert; le pouvoir de redresser la situation pour son peuple. Qui n’aurait pas voulu cela? La grâce qui l’a sauvé a été de savoir que son royaume n’était pas la Terre, qu’il avait le pouvoir de sauver mais non pas dans le sens terrestre, à moins qu’il ne choisisse de renoncer à sa capacité d’offrir la puissance spirituelle à ceux qui regardaient au-delà de cette Terre.

Alors il a dit: « Suis-moi ». Et il est descendu de la colline qui surplombait le monde, vers la vallée de la condition humaine, de l’ignorance, de la maladie, de l’angoisse et de la souffrance. Et il a dit: « Voici mon royaume. C’est ici que je laisserai affluer en moi la vie et l’amour du Créateur unique. C’est ici que je toucherai et que je serai touché. C’est ici que j’aimerai et que je serai aimé ».

Pensez-vous que vous êtes moins que celui du nom de Jésus? Point du tout mes amis. Vous êtes à même de porter le manteau christique; à même de vous laisser traverser par la compassion comme par une rivière dorée; à même de vous ouvrir et de fleurir dans la lumière de l’amour infini, non pas pour vous montrer aux autres, mais juste pour fleurir, juste pour être. C’est en cela que réside votre cadeau le plus précieux. C’est dans cette transparence que réside le plus grand de vos services.

Par conséquent, laissez le temps couler. C’est un fleuve qui vous apportera tempêtes et journées calmes. Tourbillons furieux et paisibles vaguelettes. Faites confiance à votre embarcation. C’est l’embarcation de la connaissance de soi. Laisser ce bateau prendre toute l’eau, toutes les humeurs du fleuve, comme elles viennent; et si vous êtes distraits et vous trouvez pris dans un tourbillon, laissez-le s’affaiblir en vous puis prenez le gouvernail, pointez-le dans le direction que vous choisissez de tout votre coeur, et recommencez.

Il n’y a jamais de fin. Il n’y a jamais vraiment de perte. Il n’y a que vous, que votre désir, et que la route sur laquelle vous avez mis le pied il y a très longtemps.

Pouvons-nous demander s’il y a une question de suivi à cette demande? Nous sommes ceux de Q’uo.

G: Oui, Q’uo, merci. Brièvement, est-ce que vous suggérez que l’obscurité ou polarité négative à l’intérieur du soi, la caractéristique de cette obscurité, c’est la tentation et que le soi rencontre cette obscurité à titre de tentation?

Nous sommes ceux de Q’uo, et avons pris conscience de votre question, mon frère. Cela n’est pas précisément notre suggestion. Nous suggérons qu’il est utile de voir le côté obscur du soi comme ce qui offre la tentation. Nous ne suggérons pas que vous vous sépariez de votre côté obscur. Nous suggérons simplement que, plutôt que séparer la partie lumineuse du soi de la partie obscure, ou les désirs les plus élevés du soi des désirs les plus bas, il est utile de voir que ces deux aspects du soi créent un tout. C’est l’ensemble de la dynamique entre lumière et obscurité qui crée l’entité merveilleusement unique que vous êtes.

En vous suggérant de regarder les désirs venus du côté obscur comme des distractions et des voix insidieuses, nous essayons de vous donner un angle de vue qui tient de l’intrépidité et du non-jugement par rapport à la valeur des désirs considérés comme les plus bas. Car chaque énergie obscure peut, grâce à l’application de la compassion et de l’acceptation inconditionnelle, être affinée de manière à devenir une partie magnifique et puissante du soi qui est du côté de la lumière.

En accordant à l’action du côté obscur qui est à la surface - et qui vient à vous comme une tentation -, le respect de refuser d’arrêter de la voir comme une tentation, vous devenez graduellement capable de joindre le côté obscur et lui demander son aide. Cependant, pour pouvoir quitter la surface des désirs de l’ombre - ces voix insidieuses - et plonger profondément sous cette énergie de surface qui implique le jugement, vous honorez ces énergies et leur demandez d’atteindre un état plus purifié.

C’est comme quand vous voyez un petit enfant qui fait des bêtises, que vous ne prenez pas ces bêtises à la légère, et que vous dites: « cela n’est pas une bonne décision; tu peux peut-être voir les choses autrement ». Vous ne faites pas honte au petit enfant. Mais en ne redoutant pas la colère de l’enfant, en lui parlant directement au travers des tempêtes de ses émotions, vous donnez à l’enfant l’opportunité de voir un autre choix, une autre voie.

Pouvons-nous encore vous répondre, mon frère, nous sommes ceux de Q’uo.

G: Je vais répondre par un commentaire et ne poserai pas de question car il y a d’autres questions. Ma réponse est que je comprends et ressens le bénéfice de votre approche qui élève la perspective du chercheur jusqu’à un point où il peut voir tous ses désirs comme dignes et valables, ainsi que vous l’avez dit. Et à partir de cette perspective le chercheur peut répondre à ces désirs d’un coeur léger, dans une attitude de loyauté, d’un coeur ouvert, et ensuite faire le meilleur usage des énergies disponibles.

En même temps, il me semble parfois que vous essayez d’effacer la distinction. Alors je voudrais seulement dire que je crois qu’être capable de faire la différence, de dériver des distinctions, être capable d’identifier, d’appeler les choses par leur nom, et les connaître, est aussi très utile et va de pair avec la perspective que vous vous efforcez de relayer, c’est-à-dire d’accueillir d’un coeur ouvert ce qui a été identifié. C’est tout en ce qui me concerne, je laisse la place aux autres questions.

Nous sommes ceux de Q’uo, et sommes conscients du commentaire de cette entité, qui est perspicace. Nous remercions celui du nom de G pour le partage de ce discernement.

Pouvons-nous demander s’il y a maintenant une autre question? Nous sommes ceux de Q’uo.

Jim: B demande: « quand notre corps physique meurt en troisième densité, combien de temps cela demande-t-il, approximativement, à une entité de s’incarner en quatrième densité? »

Nous sommes ceux de Q’uo, et nous avons pris connaissance de la question de celui du nom de B, à qui nous offrons nos salutations.

La réponse à cette question ne peut pas être singulière car chaque entité est unique. Si une entité est parvenue à passer par la guérison de l’incarnation pendant qu’elle est en incarnation physique, alors la période de guérison à passer après l’incarnation et avant qu’une décision ne soit prise concernant l’étape suivante peut être très courte: selon votre mesure du temps ce peut être une question de semaines. Spécialement s’il y a une certaine pression intérieure chez l’entité pour avancer, cette procédure peut même être réduite à peut-être un ou deux mois, pas davantage.

Inversement, si pendant l’incarnation physique il n’y a pas eu guérison de l’incarnation, alors la période de guérison peut se prolonger et, selon votre mesure du temps, prendre de nombreuses années. Cela dépend de la profondeur du complexe de distorsion dans lequel l’entité existe au moment de son passage de la vie physique à une vie plus large ou métaphysique.

En fait, certains meurent sans réaliser qu’ils ont passé les portes d’une vie plus ample, principalement ceux qui meurent sur un champ de bataille, mais aussi ceux qui sont pris dans un traumatisme soudain autre que la guerre. Ils passent de très nombreuses années, parfois même des siècles de votre temps à vivre dans les brumes et la confusion, jusqu’à ce que, finalement, il y ait prise de conscience du véritable état des choses, c’est-à-dire qu’ils ne sont plus dans un corps physique et ne mènent plus une vie physique.

Par exemple; quand les Tours Jumelles ont été détruites dans votre ville de New York en 2001, des centaines d’entités sont mortes si soudainement qu’elles n’ont pas pris conscience du changement de leur condition. Les natifs de cette île étant de ce que vous appelleriez de la nature des Américains Natifs, sont entrés dans les plans intérieurs de ces édifices, ont allumé des feux de camp, et ont attiré à eux des groupes de gens en faisant luire cette lumière dansante. Et, assis autour du feu de camp, ils ont raconté l’histoire de la mort et de la renaissance à un nouvel environnement.

En un certain laps de temps, les Indiens de Manhattan ont amené à leur tribu tous ceux qui étaient déroutés et, un à un, les ont mis à même de voir leur guidance venir à eux pour la première fois, de sorte qu’ils sont rentrés dans le courant de l’évolution et ont commencé leur période de guérison.

Vous avez demandé combien de temps cela prend, après la prise de conscience et l’achèvement de la guérison, d’entrer en quatrième densité. Cela aussi est variable. Pour certains c’est très rapide car il y a une impatience de passer aux leçons nouvelles, au nouveau service, au nouvel apprentissage, aux nouveaux défis, et il est grisant de se trouver dans la lumière de quatrième densité où il y a tellement plus d’informations et tellement plus d’options d’apprentissage, de service, et ainsi de suite.

Pour d’autres, et en fait pour la majorité de ceux qui sont en train de passer de niveau en cette époque de moisson sur la Terre, il y a décision de rester dans les plans intérieurs et d’aider à éclairer le conscience planétaire de troisième densité ou bien, dans de nombreux cas, le choix est fait d’entrer une nouvelle fois en incarnation dans le monde de troisième densité, en revenant cette fois comme des Missionnés de quatrième densité, afin de rejoindre leurs frères et soeurs qu’ils viennent de quitter.

Ces entités sont ce que vous appelez des enfants indigo ou enfants de cristal, et leur présence, avec leur corps doublement activé, est très utile. Car dans leur incarnation ces entités sont revêtues d’un voile plus mince à cause de leur double activation, et elles peuvent donc devenir des fanaux et permettre à la lumière du Créateur infini de couler à travers elles avec bien moins de résistance que chez ceux qui n’ont que le câblage de troisième densité.

Il faut se rappeler, mon frère, qu’une fois que vous avez quitté le fleuve du temps et êtes entré dans une vie plus ample, le temps ne signifie plus rien pour vous. Votre préoccupation est alors de suivre des modèles, d’entrer en équilibre et, une fois l’équilibre atteint, de mettre le soi dans son assiette, d’harmoniser le soi, et de diriger le soi vers le choix suivant de voies, vers l’incarnation suivante ou la période suivante de service non-incarnationnel dans les plans intérieurs. Vous n’aurez absolument pas à vous préoccuper du temps quand votre temps en troisième densité sera arrivé à son terme.

C’est une bénédiction de se trouver dans le fleuve du temps et d’avoir ces choix à faire pendant que le voile est épais et opaque. Beaucoup peut être accompli dans cette atmosphère, et qui ne peut pas l’être quand il n’y a pas de voile. Car, quand il y a un voile opaque et épais c’est la foi qui peut mouvoir le point d’équilibre à l’intérieur de votre personnalité dans un sens plus profond, d’une manière beaucoup plus puissante que ce qui peut être fait quand la foi n’est plus nécessaire car alors vous voyez tout et vous voyez la vérité pour de bon.

Nous remercions celui du nom de B pour sa question. Pouvons-nous demander s’il y a une demande finale à présent?

D: Oui, j’en ai une. Est-ce que le système planétaire de guérison nommé Reiki correspond à ce que Ra a appelé l’envoi d’amour/lumière?

Nous sommes ceux de Q’uo et avons pris conscience de votre question, mon frère. La description que ceux de Ra ont offerte dans des conversations avec celui connu comme Don [3] sur la guérison et la théorie du Reiki sont certes en harmonie, mon frère. Bien que l’enseignement du Reiki n’implique pas précisément la même façon de décrire le passage vers l’infini intelligent ainsi que la facilitation et le désir d’énergie passant par ce portail en direction du chakra de rayon vert et, de là, au travers des mains et ainsi de suite, tout de même, l’activité suggérée par tous les deux est en alignement.

Pouvons-nous approfondir notre réponse, mon frère? Nous sommes ceux de Q’uo.

D: C’est parfait! Merci.

Nous vous remercions, mon frère. Pouvons-nous dire combien nous avons été honorés de partager notre méditation avec vous? Nous remercions chacun d’entre vous pour votre courage et votre beauté, et nous laissons cet instrument et ce groupe se réjouir dans la puissance et la paix, l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Nous sommes connus de vous comme étant le principe de Q’uo. Adonai, mes amis. Adonai vasu borragus.

 

[1] Le principe Q’uo se compose de trois complexes mémoriels sociaux : Hatonn, Latwii et Ra. Ici, Q’uo veut dire que ces trois complexes mémoriels sociaux ont choisi la voie du service d’autrui.

[2] All-Hallows Eve = Halloween.

[3] Donald T. Elkins

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 2009 - Français 10 janvier 2009

Copyright © 2017 L/L Research