Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA TRANSCRIPTION QUI SUIT: Cette transmission reçue en télépathie est extraite des transcriptions de réunions hebdomadaires d’étude et de méditation tenues à Rock Creek Research & Development Laboratories et L/L Research. Elle vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. A l’instar des entités de la Confédération qui insistent toujours sur ce point, nous vous invitons à faire appel à votre discernement et à votre jugement pour évaluer son contenu. Si vous percevez de la vérité, tant mieux. Si vous ne vous sentez pas sur la même longueur d’onde, laissez de côté; car ni nous, ni ceux de la Confédération ne souhaitent mettre des obstacles en travers de votre chemin.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

Méditation du samedi

28 mars 2009

Jim: La question de ce soir est: « quelles seraient les suggestions de Q’uo pour quelqu’un qui souhaite se polariser autant que cela est possible vers le Service D’Autrui? »

(Retransmission par Carla)

Nous sommes le Principe connu de vous comme étant celui de Q’uo. Salutations dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique au service duquel nous venons à vous ce soir. C’est un grand honneur d’être appelés vers votre cercle de recherche et nous sommes très heureux de parler avec vous de la meilleure manière d’augmenter la polarité du Service D’Autrui dans votre vie et votre recherche.

Néanmoins, comme toujours nous voudrions vous demander une faveur. C’est de faire appel à votre discernement et à votre perspicacité pendant que nous parlons, pour rechercher la résonance et ne retenir parmi nos pensées que celles avec lesquelles vous vous sentez en résonance. S’il vous plaît, laissez les autres s’en aller, n’y pensez plus car, même si elles véhiculent la vérité elles ne vous seront d’aucune utilité si elles ne trouvent pas d’écho en vous. Nous apprécions beaucoup votre coopération en ce sens, car de cette manière nous nous pouvons parler librement, sans souci d’une possible transgression de votre libre arbitre ni d’une perturbation du rythme de votre processus.

Comme c’est souvent le cas, nous constatons que pour pouvoir répondre à la bonne question de celui connu comme D il nous faut faire un pas en arrière et préparer un peu le terrain pour les remarques que nous aimerions partager.

Au cours de la conversation que vous avez eue avant le début de cette séance, vous avez parlé du fait qu’en sixième densité, la densité de l’unité, les deux voies du Service De Soi et du Service D’Autrui convergent pour ne plus en faire qu’une. Cela est tout à fait vrai. Cependant, comme l’a dit celle qui est connue sous le nom de Carla, il y a une grande vertu dans les polarités de la présente densité: votre Densité du Choix.

Nous voyons chacun de vous comme un être puissant, une étincelle du Principe de la Déité. Même si vous ne deviez rien faire d’autre que vivre votre vie, vous réincarner, vivre cette vie-là, encore vous réincarner et vivre cette vie-là, et ainsi de suite, vous avanceriez tout de même, car la pression de l’évolution est inexorable. Cependant, si vous le voulez, vous êtes aussi très capables d’accélérer le rythme de votre propre évolution spirituelle, et nous sommes très heureux de pouvoir développer ce thème.

Car il y a de la vertu à accélérer le processus de la recherche. L’environnement de l’existence physique de troisième densité est, à de nombreux égards, un environnement dur du point de vue spirituel, car il est lourdement voilé. Les vérités globales selon lesquelles « tout est bien » et « tout est amour » ne sont pas visibles dans les profondeurs de la vie en troisième densité. En fait, c’est comme si vous étiez dans un environnement obscur: « cette vallée de l’ombre de la mort » comme l’a qualifiée cet instrument en citant le Psalmiste [1].

Cependant, tout comme la flamme d’une seule bougie peut être aperçue jusqu’à près d’un kilomètre, ainsi la lumière spirituelle ne peut jamais être étouffée et elle brille pour tous, même dans la plus noire des nuits et la plus épaisse des illusions. Et cette lumière qui ne peut être étouffée existe dans chaque coeur de chaque être humain qui demeure sur la planète Terre.

Il y a cependant de nombreux moyens de cacher cette lumière « sous le boisseau » comme dit votre Bible [2] et nos remarques diront comment ne pas dissimuler votre lumière, comment être sans crainte par rapport à la force qui est en vous, et comment la maîtriser et la diriger.

La nature de la polarité est telle qu’elle correspond exactement au matériau dont est faite votre illusion de troisième densité. Chacun d’entre vous est capable de citer de nombreux opposés dynamiques: clair et sombre, bien et mal, chaud et froid, mouillé et sec, et ainsi de suite. Ce matériau de votre existence comporte le glyphe de l’Étoile de David: cette figure géométrique qui est composée du principe masculin pointant vers le haut sous la forme du delta, et le principe féminin sous forme d’une pyramide pointant vers le bas. Quand ils s’assemblent et fusionnent, ils forment l’Étoile de David.

Il y a moyen de voir le masculin et le féminin de l’illusion, les attributs accordés au côté féminin et les attributs accordés au côté masculin de ce qui est appelé l’Arbre de Vie, et aussi les énergies androgynes qui se trouvent au milieu de cette figure, et qui donnent cohérence et lien avec le tout [3]. Et vous êtes des créatures de l’Étoile de David et de l’Arbre de Vie. Vous êtes des matrices ambulantes capables de se juxtaposer et de faire fusionner le physique et le métaphysique, l’extérieur et l’intérieur, le temporel et l’éternel. Chacun de vous est un portail ambulant entre deux mondes.

En faisant appel à votre aspect spirituel ou métaphysique, vous éveillez en vous un grand nombre de ressources et ces ressources peuvent être mises à profit comme vous l’entendez. La première de ces ressources, en termes d’élévation de votre taux de polarisation positive, est votre prise de conscience de vous-même en tant que personne dont la volonté est puissante.

Lorsque vous établissez votre intention de faire quelque chose, vous changez les choses pour vous-mêmes en ce qui concerne votre corps énergétique et en ce qui concerne la connexion que vous avez avec le monde métaphysique. Ainsi, la première chose que nous suggérerions à ceux qui souhaitent augmenter leur taux de polarisation est d’établir votre intention.

Il y a diverses manières de faire cela, la plus simple étant de dire: « j’établis mon intention d’être quelqu’un qui souhaite se polariser aussi rapidement que possible tout en intégrant mon apprentissage ». Cependant, il est efficace de donner plus de temps à la création de cette affirmation pour vous-mêmes et votre faculté de volonté. Vous souhaiterez peut-être écrire cela ou organiser une cérémonie ou un rituel au cours de laquelle/duquel, en conjonction avec votre guide, vous établissez cette intention.

Il est vrai que, souvent, dans le monde physique les intentions se dissipent comme de la fumée. Cependant, dans le monde métaphysique où les pensées sont des objets, l’établissement d’une intention est une ressource puissante. Naturellement, une fois cette intention établie, il est bon de la revisiter et de la confirmer à chaque fois qu’une situation paraît devoir faire appel à une réponse polarisée.

La qualité du souvenir est très importante dans le renforcement d’une intention. Si vous pouvez créer un souvenir suffisamment vivace de ce complexe de sentiments, de volonté et de passion que vous avez discipliné et mis en forme d’intention, alors vous êtes à même d’y accéder lorsque vous avez besoin de vous souvenir de l’intensité de cette intention.

Dans la vie ordinaire qui soutient cet effort il est bon de placer des opportunités quotidiennes d’entrer dans le silence et dans votre coeur ouvert, là où le Créateur demeure en plénitude. Nous n’éprouvons pas le besoin de diriger vos choix concernant la manière d’entrer dans le silence. Pour certains il y a une cathédrale verte et le Créateur est perçu le plus pleinement dans la nature. Pour d’autres il y a une expérience entièrement intérieure qui peut être vécue n’importe où. Pour d’autres encore il y a une pratique qui les attire: que ce soit une sorte de méditation comme celle de Vipassana, ou bien la Méditation Transcendantale.

Entrer dans le silence est une chose très personnelle et même intime, et nous ne nous sentirions pas à l’aise si nous vous recommandions une façon plutôt qu’une autre de le faire. Cependant, nous pouvons dire de manière générale que c’est seulement quand il y a une pratique soutenue de l’entrée dans le silence que le catalyseur de la vie ordinaire commence à pouvoir être vu comme l’illusion qu’elle est. S’il n’y a pas pratique constante d’une forme de méditation, alors il n’y a pas de terrain ferme d’où l’observateur puisse regarder les défis d’une vie active et voir au-delà de ceux-ci la paix et la puissance qui existent dans la foi, dans cette foi que tout est bien. Cette simple affirmation: « tout est bien » est un bon mantra dans n’importe quelle discipline, car il est au coeur de la foi.

Souvent, des entités parmi vos peuples parlent de foi comme s’il s’agissait de croire ceci ou cela; mais la foi n’a pas de contenu. La foi est simplement une attitude, une certitude que tout est bien et que tout sera bien. Cette certitude peut vous apporter la paix dans les temps difficiles.

Dans la vie, les situations qui sont riches en opportunités pour ceux qui souhaitent se polariser concernent toujours le choix de l’amour l’emportant sur celui de la peur. Ainsi que nous l’avons dit précédemment par l’intermédiaire de cet instrument, devant une difficulté à surmonter il est bon de se demander: « où se trouve l’amour en ce moment? ».

Quand cette question est posée, parfois on ne peut pas apercevoir d’amour dans la situation. Cela crée alors l’opportunité d’ouvrir votre coeur pour permettre à l’amour du Créateur de passer à travers vous, de sorte que, dans cette situation, l’amour soit passé par vous. Ce n’est pas tant une discipline dans laquelle vous devez exprimer ce que vous savez, qu’une discipline dans laquelle vous vous permettez à vous-même de devenir un phare, en nettoyant les lentilles de votre lanterne de manière à ce que ni haine ni jalousie n’y adhère, et que vous soyez devenu transparent dans votre personnalité. Car vous ne pouvez pas aimer le monde de votre propre chef. Vous seriez sûrement rapidement à court d’amour, car l’amour du mental et du coeur humain est fini. Mais l’amour du Créateur unique infini est, lui, infini.

Ainsi donc, se polariser vers le positif est en partie une question de faire doucement place à la lumière qui passe à travers vous. C’est une belle collaboration, mon frère, car il n’est pas sans importance que dans votre humanité, vous-même vous aimiez. Cet amour que vous avez colore la lumière de l’Infini Unique en magnifiques couleurs composées de votre personnalité, de vos choix, de vos particularités, de votre caractère unique. Quand vous bénissez la lumière qui vous traverse, vous bénissez le monde et, à votre manière, vous éclairez la conscience de la planète Terre. C’est là en fait le plus grand service que quiconque puisse offrir, le service qui permet à la lumière de briller au travers du soi personnel, sur le monde.

Pouvez-vous vous attribuer du mérite pour ce faire? Pas du tout. C’est là votre présent personnel, intime et secret, offert du mystère et des profondeurs de votre coeur ouvert. Et cependant, une fois offert il colorera votre vie entière et en fera une grande aventure.

Lorsque viendra le prochain moment décision, mon frère, ralentissez. Allez dans votre coeur ouvert et permettez à la pleine richesse du catalyseur impliqué de s’écouler en vous. En polarité positive il n’est pas question d’ignorer quoi que ce soit. Il n’est pas question de choisir de laisser tomber le côté de l’ombre pour se focaliser sur le positif. Mais il est question de trouver un angle de vue qui donne l’image la plus panoramique et la plus complète possible de la situation.

Comme le dirait cet instrument, il vous faut prendre du recul, faire un travelling arrière avec la caméra de votre attention jusqu’à un point d’observation qui mette en lumière ce qu’il y a de plus élevé et de meilleur en vous. Cela mobilise votre guidance. Cela mobilise la prise de conscience de votre identité et la raison de votre présence ici. Cela mobilise le souvenir dont nous avons déjà parlé, en évoquant la décision que vous avez prise au départ: celle de servir le Créateur infini unique en vous polarisant vers le Service D’Autrui.

Enfin, pour accélérer le rythme de l’évolution nous encouragerions à ce qu’il y ait parmi vous ce qui est appelé un ‘sens de l’humour’ et ce que nous pourrions appeler un ‘sens de la proportion’. Rappelez-vous, comme le dirait cet instrument, que « vous êtes poussière et que vous redeviendrez poussière » [4]. Souvenez-vous que la gloire qui passe à travers vous ne vous demande pas d’être glorieux mais seulement d’être un instrument. Laissez le Créateur jouer de vous. Votre tâche c’est de rester bien accordé. Dès lors, harmonisez-vous en ayant recours à la mémoire, à l’affirmation, aux mantras, à tous les outils et ressources que vous trouverez utiles.

Et aussi, mon frère, quand vous aurez omis de vous rappeler toutes ces choses et que vous aurez l’impression de vous être « fracassé et incendié » dans le Service De Soi, permettez à la poussière de retomber. Reprenez-vous. Et sachez qu’il y aura une nouvelle aurore dès que vous vous serez pardonné d’être humain. Il n’y a jamais d’impasse, jamais d’échec pour celui qui est sur la voie de la polarité positive car chaque matin est une vie nouvelle. Vous pouvez presser la touche de remise à zéro aussi souvent que cela vous est nécessaire.

Comme toujours, mon frère, ceux de la Confédération des Planètes sont heureux de demeurer auprès de vous dans votre méditation et d’offrir une onde porteuse qui puisse stabiliser vos propres vibrations quand celles-ci vacillent un peu. Dans ces moments nous n’essayons pas de communiquer mais nous nous contentons d’être à vos côtés et de vous baigner de notre amour.

Pouvons-nous demander, mon frère, s’il y a une question qui suit celle-là? Nous sommes ceux de Q’uo.

D: Ce sera tout. Merci, Q’uo.

Nous sommes ceux de Q’uo, et nous vous remercions, mon frère. Pouvons-nous demander s’il y a une autre question à présent? Nous sommes ceux de Q’uo.

Interlocuteur: Je me demandais pourquoi les gens de l’antiquité sont perçus dans nos livres sacrés comme ayant vu Dieu descendre d’une nuée. Est-ce que cela a quelque chose à voir avec la manifestation physique de ce que nous appelons un « Merkaba » [5]?

Nous sommes ceux de Q’uo et avons pris conscience de votre question, mon frère. Nous constatons qu’il est au-delà de nos capacités de vous expliquer précisément ce qui a poussé les rédacteurs de ces textes à décrire divers aspects du Créateur infini unique comme descendant de nuées. Cependant, nous pouvons dire qu’au-delà des images anthropomorphiques des rédacteurs notre compréhension est que chacun d’entre vous a un corps de Merkaba: le corps énergétique. Ce véhicule n’est pas un véhicule physique; c’est un véhicule énergétique. Néanmoins, il est parfaitement à même de vous porter dans différents environnements, mais pas dans l’environnement de la Terre physique de troisième densité.

Cependant, ce corps énergétique ou Merkaba, est plus réel que votre corps physique. Le corps physique est un ensemble de formes d’énergies imbriquées qui sont tenues ensemble par la pensée de cette forme particulière, tandis que le corps énergétique est plus proche du Créateur infini unique du fait que Sa pensée est plus cohérente.

Ceux qui apprennent à se projeter et qui ont des expériences dans l’astral utilisent leur corps Merkaba ou corps énergétique dans lequel ils se déplacent et vivent leurs expériences. Avant et après votre mort physique, c’est le corps que vous utilisez pour faire l’expérience de la vie. Vous constaterez, après avoir traversé le passage de la mort physique pour arriver dans une vie plus ample, que vous vous êtes toujours trouvé dans ce corps mais que, pour la plupart, vous n’aviez pas conscience que vous possédiez ce corps énergétique.

Cependant, mon frère, vous pouvez sentir l’intégrité de ce corps quand vous êtes assis en méditation et que vous demandez simplement à le voir. Les diverses émotions qui sont souvent méprisées par les humains sont, dans leur forme affinée et purifiée, la matière qui constitue le corps énergétique, et chacun des chakras qui se trouve dans ce corps énergétique a ses propres caractéristiques et son propre complexe d’ensembles émotionnels, pour ainsi dire qui, rassemblés, créent un véhicule élégant et hautement efficient pour l’entité infinie et éternelle que vous êtes.

Pouvons-nous approfondir la réponse, mon frère? Nous sommes ceux de Q’uo.

Interlocuteur: S’il vous plaît, Q’uo, j’apprécierais beaucoup si vous pouviez recommander une méditation qui m’apprendrait comment faire passer à volonté ma focalisation de cette conscience-ci vers mon corps de Merkaba, car rester ici et servir me serait beaucoup plus facile si je savais que je peux partir à n’importe quel moment.

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris conscience de votre question, mon frère. Nous suggérerions de la manière suivante, mon frère: que vous poursuiviez votre étude du corps énergétique comme il en est discuté dans les travaux retransmis en channeling par ce groupe de recherche. Il existe différentes sources de ces matières dans ce que cet instrument appelle The Ra Material (Les Transmissions Ra) et aussi dans d’autres transmissions de la Confédération qui se trouvent dans les archives de la bibliothèque en ligne de ce groupe.

Quand vous commencez à observer que vous avez une compréhension de plus en plus grande de ce corps énergétique, l’orientation d’une méditation efficace et bien menée serait pour vous d’entrer dans chacun des chakras, les ouvrir, les savourer, et voir comment l’énergie monte vers le coeur ouvert et, à partir de là, d’accomplir un travail en conscience dans les chakras supérieurs. Nous sentons qu’une répétition de cette visite par vous-même de vos propres énergies commencera à rendre ce corps plus réel pour vous, de sorte que vous deviendrez de plus en plus à même de l’utiliser. Pouvons-nous poursuivre notre réponse, mon frère? Nous sommes ceux de Q’uo.

Interlocuteur: Merci. Je comprends ce que vous dites et je l’apprécie.

Nous vous remercions, mon frère. Pouvons-nous demander s’il y a à présent une autre question? Nous sommes ceux de Q’uo.

Interlocuteur: J’en ai une, Q’uo. J‘aimerais en savoir davantage sur le paradoxe existant entre libre volonté et le fait que du point de vue du temps/espace le futur n’existe pas de sorte que, par exemple, dans un enregistrement précédent dans lequel vous avez répondu à une question concernant le rôle de la personnalité, vous avez expliqué que toutes les entités futures qui écoutent l’enregistrement de ce soir à la radio ou bien en lisent la transcription, sont en réalité présents ici et maintenant. A mon sens, cela contredit le libre arbitre car d’après moi, la libre volonté signifie qu’il existe des probabilités mais non des certitudes de ce que les entités feront dans le futur. Je suis sûr que vous comprendrez ma question.

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris conscience de votre question, mon frère. L’intellect a un gros problème avec les paradoxes et mystères de la métaphysique. Cependant, ce sont le paradoxe et le mystère qui informent que l’on se trouve en fertile terrain spirituel. Il y a une totale liberté volonté dans cela. Les entités peuvent toujours choisir de s’occuper ou non de quelque chose. Elles peuvent aussi choisir comment y réagir. C’est dans la réaction que se fait la création personnelle, non pas dans les circonstances elles-mêmes.

Quant à l’apparent paradoxe, une entité lisant ou écoutant cet exposé dans votre futur linéaire, et réalisant qu’elle se trouve devant le vortex énergétique qui a créé cet exposé n’est pas la même chose qu’une entité forcée à entrer, en un lieu de l’espace et du temps dans le sens littéral. Au contraire, il y a une convergence d’énergies, au sens métaphysique, avec la vibration de l’amour et de la lumière sur laquelle cette transmission a été portée, c’est-à-dire la matrice, pour tous ceux d’entre vous qui veulent entrer dans le réseau qu’est ce cercle de recherche.

Ce cercle de recherche existe dans le temps, dans le sens de l’espace/temps, et il existe intemporellement dans le sens des modèles métaphysiques d’attraction. C’est ainsi que celui connu sous le nom de William [6] a écrit de nombreuse pièces et sonnets au dix-septième siècle et que, dans sa courte vie, il n’a certainement pas touché un grand nombre de personnes. Néanmoins, siècle après siècle, quand les écoliers se trouvent devant la question « être ou ne pas être? » [7], ils entrent dans le moment où a eu lieu la création de ce monologue et, donc, de cet univers.

Il est donc pertinent de dire que certaines oeuvres sont intemporelles et que, dans leur beauté classique, elles traversent tous les âges en parlant à ceux de n’importe quel âge, de n’importe quel siècle, dont le mental est formé à ce moment à percevoir et à travailler avec ces concepts. Il n’est pas extraordinaire que ceux qui lisent ce qui a été produit ce soir convergent en un endroit du temps/espace, car cela se produit à chaque fois que des entités s’assemblent en ayant une idée plus grande qu’elles-mêmes et qui les emporte hors d’elles-mêmes.

Dans cet ordre d’idées, il peut aussi être noté que ceux qui étudient des textes sacrés, que ce soit dans la Bible, la Kabbale, le Coran, les Upanishads, ou les écrits de Lao Tseu, entrent dans la prise de conscience de textes dont d’autres ont pris conscience. Par conséquent, quand on repose dans la contemplation de ces textes inspirés l’on se trouve dans la compagnie de très, très nombreuses entités des plans intérieurs qui, quand elles étaient en incarnation, ont étudié ces mêmes textes.

Pouvons-nous aller plus loin dans notre réponse, mon frère? Nous sommes ceux de Q’uo.

Interlocuteur: Non, merci.

Nous vous remercions, mon frère. Pouvons-nous demander s’il y a une autre question à présent? Nous sommes ceux de Q’uo.

G: S, du Canada, a une question. S dit: « Beaucoup de gens prennent des drogues hallucinogènes. Nombre d’entre eux disent que cela les a aidés à s’ouvrir l’esprit de façons nouvelles. D’autres ont été très effrayés et ne le feront plus jamais. Voulez-vous s’il vous plaît expliquer ce qui arrive à une personne qui est sous l’influence de l’une de ces drogues et dire si cela est inoffensif et/ou bénéfique? Si vous pouviez parler en particulier du LSD, des champignons, et de la salvia divinorum [8] cela me ferait plaisir. »

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris conscience de la question de celui connu sous le nom de S. Mon frère, la question de l’usage de substances hallucinogènes n’est pas tant une question spirituelle qu’une question physique. En outre, il n’est pas possible d’offrir une réponse car quiconque prend une certaine dose de LSD, champignons, ou sauge fera l’expérience de ce dosage d’une manière unique basée sur son type physique, sa sensibilité, et les nombreux aspects de sa personnalité et de l’énergie en termes d’énergie vitale, d’énergie physique, d’énergie émotionnelle, et ainsi de suite, qui s’assemblent pour créer ce moment où la dose est prise.

En général, mon frère, de telles substances enlèvent les obstacles à la vision d’une réalité plus complète. Comment cela va fonctionner pour telle personne, il est impossible de le prédire, et si ce dosage excède la capacité de l’entité à intégrer l’expérience cela est également impossible à prédire. Ainsi, c’est à juste titre que cela s’appelle « faire des expériences avec des drogues ». Cela est en vérité une expérience.

Nous ne nierons jamais que ce sont souvent de telles expériences approfondies qui apportent au nouveau chercheur l’élan vers l’éveil et une recherche au-delà des limites de sa naissance et de sa culture. Nous ne nierons jamais non plus que pour beaucoup ces expériences n’ont pas été positives et, quand cela se produit, c’est parce que, ainsi que nous l’avons dit, la puissance de cette expérience est trop forte pour les circuits, au sens métaphysique, de cette entité en ce moment.

Chez certaines entités les circuits sont déjà parfaitement ajustés à des réalités plus fines, et quand de telles entités reçoivent une dose de ce renforcement cela ne les affecte pas du tout en général. Il y en a d’autres qui ont naturellement un corps énergétique robuste et qui sont capables d’accueillir une grande intensité de lumière renforcée au travers de leur corps énergétique sans que cela crée aucun problème pour le câblage interne, dirons-nous.

Et puis il y a ceux qui travaillent avec une puissance raisonnable en Watts mais un ampérage faible de sorte que, tant que l’expérience afflue de manière non renforcée tout va bien, mais quand la lumière à fort ampérage traverse le corps énergétique, il résulte des réactions chimiques du corps physique aux substances une sur-activation du câblage et celui-ci se rompt.

Quand un fusible saute dans le système énergétique de votre maison, par exemple, il faut simplement enlever le fusible défectueux, le remplacer par un fusible neuf, puis ré-enclencher le système électrique. Mais il n’est pas possible de faire cela avec le corps énergétique. Quand il y a rupture dans le câblage, il faut souvent plusieurs années avant que le corps énergétique soit à nouveau à même de reconnecter les circuits en cause.

Cette circonstance est souvent décrite par cet instrument comme « un trou fait dans l’aura ». Quand cela se produit c’est naturellement très dommage et dans certains cas il n’a plus jamais été possible, dans cette incarnation, de réparer complètement les circuits.

Par conséquent, nous ne nous aventurons ni à encourager, ni à décourager vos désirs de ce genre d’expériences, mais nous souhaiterions simplement que vous ayiez conscience qu’il n’existe aucun moyen de juger un dosage de substances chimiques de dopage comme inoffensif ou approprié. C’est à vous uniquement qu’il revient d’estimer la condition de votre câblage intérieur, métaphysiquement parlant, et les circonstances qui entourent votre utilisation de ces substances.

Nous regrettons de ne pas pouvoir vous parler de drogues spécifiques et de leurs effets sur vous. Mais, de notre point de vue, cela est impossible parce que non seulement vous êtes unique, mais vous êtes également différent de l’entité que vous serez demain. Il y a de nombreux cycles d’énergie qui passent à travers vous tout le temps, et les combinaisons en sont quasiment infinies. Par conséquent, même si nous connaissions à fond votre câblage et tout le reste, nous ne pourrions toujours pas vous parler des effets spécifiques d’une substance chimique spécifique sur votre système.

Pouvons-nous encore compléter notre réponse, mon frère? Nous sommes ceux de Q’uo.

Merci Q’uo. Je suis certain que S appréciera votre réponse.

D: J’ai encore une brève question à ce sujet, si je peux…

Nous sommes ceux de Q’uo et votre question est la bienvenue, mon frère.

D: Vous serait-il possible de dire si ces substances chimiques rendent plus vulnérable aux salutations psychiques?

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris conscience de votre question, mon frère. Pour ceux qui sont ignorants le défi ou la résistance est bien moindre, disons, que pour ceux qui ont reçu la lumière. Chaque honneur vient accompagné d’un devoir. Quand vous avez demandé d’en apprendre davantage et que vous prenez ensuite des substances destinées à augmenter la quantité de lumière que vous avez vue, alors vous êtes responsable de la lumière que vous avez vue.

A mesure que vous brillez plus intensément vous attirez davantage l’attention de ceux qui se délectent d’éteindre la lumière qu’ils perçoivent, ou au moins de l’utiliser à leur propre profit. C’est pourquoi, de façon générale la réponse est ‘oui’, mon frère.

Pouvons-nous vous répondre encore, mon frère? Nous sommes ceux de Q’uo.

D: C’est très bien ainsi.

Nous vous remercions. A présent nous voudrions demander s’il y a une question finale avant que nous quittions cet instrument. Y a-t-il une dernière demande à présent? Nous sommes ceux de Q’uo.

Interlocuteur: Oui, moi j’ai une question. Je voudrais savoir s’il y a un vortex qui vibre au centre de ce que nous percevons comme étant une particule.

Nous sommes ceux de Q’uo et nous sommes conscients de votre question, mon frère. Répondre directement à cette question est pratiquement impossible, car pour nous il n’y a pas de particules. De notre point de vue nous dirions que les énergies de l’espace et du temps sont décalées d’une certaine manière, ce qui provoque l’oscillation dont vous avez parlé et crée les mondes visibles ou manifestes. Quand le décalage entre l’espace et le temps se fait au profit du temps, alors ce sont les plans intérieurs ou mondes invisibles qui sont créés par cette oscillation incroyablement rapide. .

Cependant, mon frère, autant que nous le sachions il n’y a ni particules, ni masse, mais simplement une tension dynamique entre l’espace et le temps en tant que composantes de la vélocité.

Pouvons-nous approfondir notre réponse, mon frère? Nous sommes ceux de Q’uo.

Interlocuteur: Non, je pense que cela suffira. Merci beaucoup.

Nous sommes ceux de Q’uo et nous vous remercions, mon frère. En vérité, nous remercions tous ceux qui ont formé ce cercle sacré. Cela a été un réel plaisir de méditer avec vous, de contempler la beauté de vos vibrations individuelles et de voir l’espace sacré que vous avez créé ensemble. Vraiment, Il dépasse de loin votre demeure et est une grâce pour le Créateur.

Nous vous laissons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous sommes connus de vous comme étant le Principe de Q’uo. Adonaï, mes amis, Adonaï.

 

[1] Bible du Roi Jacques (King James) version française, Psaumes, 23:4: «  Oui même si je marche par la vallée de l’ombre de la mort, je ne craindrai aucun mal ; car tu es avec moi ; ton bâton et ta houlette me réconfortent. »

[2] Bible du Roi Jacques (King James) version française, Mathieu 5:15: « 15 Et on n’allume pas une bougie pour la mettre sous un boisseau, mais sur un chandelier ; et elle donne la lumière à tous ceux qui sont dans la maison. »

[3] Le site : www.wyldwytch.com/weavings/articles/pagan_path/pages/tol.htm donne une image claire de l’Arbre de Vie. (Le site suivant est en français www.lespasseurs.com/cabale.html - NdT)

[4] Bible en ligne – Darby, Genèse 3:19: À la sueur de ton visage tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes au sol, car de lui tu as été pris ; car tu es poussière, et à la poussière tu retourneras.

[5] Il existe diverses définitions d’un Merkaba. La signification du terme tel qu’utilisé par le groupe Q’uo est proche de celle que donne Drunvalo Melchizédek. Dans ses enseignements, le MerKaBa est un corps de lumière. L’on s’harmonise avec l’amour inconditionnel, on établit une intention pour le travail, puis on entre dans ce corps de lumière pendant une méditation. Pour vous familiariser avec ce concept, vous pouvez lire La Fleur de Vie ou consulter le site de La Fleur de Vie (www.floweroflife.org/index.htm [ou bien en français: www.floweroflife.org/frenchtmerkaba.htm - NdT] et suivre un atelier de méditation sur le MerKaBa.

[6] Q’uo fait référence à Shakespeare.

[7] William Shakespeare, Hamlet, Acte 3, Scène 1, « Etre ou ne pas être? Voilà la question. Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir la fronde et les flèches de la fortune outrageante, ou bien à s’armer contre une mer de douleurs et à y mettre fin en s’y opposant? »

[8] L’article donné dans Wikipédia explique que Salvia divinorum, ou Sauge des Devins, ou encore Sauge divinatoire, est une plante psychoactive qui peut induire d’importants effets dissociatifs. C’est une herbacée vivace de la famille des lamiacées (menthes). Son nom spécifique de Salvia divinorum lui vient de son usage traditionnel en divination et thérapeutique.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 2009 - Français 28 mars 2009

Copyright © 2017 L/L Research