Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA TRANSCRIPTION QUI SUIT: Cette transmission reçue en télépathie est extraite des transcriptions de réunions hebdomadaires d’étude et de méditation tenues à Rock Creek Research & Development Laboratories et L/L Research. Elle vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. A l’instar des entités de la Confédération qui insistent toujours sur ce point, nous vous invitons à faire appel à votre discernement et à votre jugement pour évaluer son contenu. Si vous percevez de la vérité, tant mieux. Si vous ne vous sentez pas sur la même longueur d’onde, laissez de côté; car ni nous, ni ceux de la Confédération ne souhaitent mettre des obstacles en travers de votre chemin.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

Méditation spéciale

22 septembre 2009

Jim: La question posée ce soir par J est: « Comment puis-je entrer en contact avec mon ‘moi’ supérieur et en obtenir une guidance jour après jour avec une clarté telle que je puisse avoir la certitude que je reçois bien l’aide de mon ‘moi’ supérieur et non de mon imagination ou de quelque autre source? Sur quels principes spirituels puis-je me baser pour m’aider à recevoir cette guidance? »

(Retransmission par Carla)

Nous sommes ceux connus de vous comme étant Q’uo. Salutations dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique, au service duquel nous venons à vous ce soir. C’est un honneur et un plaisir d’être appelés à votre cercle de recherche. Nous sommes ravis de partager avec vous nos humbles pensées concernant le sujet de la réception d’informations en provenance de votre système de guidance.

Cependant, avant de commencer, comme toujours nous voudrions demander à tous ceux qui écoutent ou lisent ces mots de faire usage de leur sens de la discrimination et du discernement en choisissant lesquelles de nos pensées vous souhaitez retenir. Suivez la résonance dans ce qui est dit. Si les pensées entrent en résonance avec vous, alors retenez-les sans hésiter et travaillez avec elles dans la mesure où cela vous est utile. Si elles ne suscitent aucune résonance en vous, nous vous demandons de les laisser de côté. De cette manière nous pouvons être certains que nous ne transgressons pas votre libre volonté ou la sacralité de votre progression spirituelle. Nous vous remercions de prendre cela en considération.

Le sujet de la réception de bonnes informations de la part de ses guides est un bon sujet qui donne à réfléchir et approfondir car la qualité de ce qui vous est donné par vos guides est très haute. Ce système de guidance est un don du ‘soi’ au ‘soi’. En troisième densité, chaque entité existe à la fois en tant que créature de chair et de sang, et en tant que corps énergétique qui est le ‘soi’ dans le temps/espace de la mi-sixième densité. Les deux sont inexorablement liés. Cette entité énergétique réside dans l’éternité et demeure dans le temps infini.

Le fondement du système de guidance de tout chercheur est le propre ‘soi’ supérieur de celui-ci, ce ‘soi’ qui vers le milieu de la sixième densité a fait l’expérience de tout ce qu’il désirait. Quand cette entité réalise pleinement qu’elle n’aura plus de désirs et ne cherchera plus à satisfaire de désirs mais bien à se tourner vers l’appel du Créateur infini à Le rejoindre complètement, elle se tourne une dernière fois vers ce que vous verriez comme le passé et crée une forme pensée qui contient toute la moisson de ce qu’elle a appris au travers de toutes ses incarnations dans toutes les densités jusqu’à la sixième.

Cette forme pensée est laissée chez l’entité en développement, où qu’elle soit, dans quelle qu’incarnation dont elle est en train de faire l’expérience, en sorte que cette entité puisse à tout moment faire appel à son ‘soi’ le plus élevé et le meilleur, et lui demander comment évaluer les choses, et aussi tout conseil qu’elle estime approprié.

Ce ‘soi’ supérieur est rejoint par au moins trois entités angéliques. Cet instrument appelle Esprit Saint dans son aspect masculin et dans son aspect féminin, deux de ces entités angéliques. D’autres considèrent que les entités angéliques sont des gourous ou bien littéralement des anges. Certaines entités qui cherchent à servir la lumière rassemblent autour d’elles jusqu’à une douzaine de présences angéliques ou davantage, toutes désireuses de soutenir et encourager ce service à la lumière que le chercheur a entrepris dans son incarnation.

Ce service n’est pas nécessairement un service extérieur. Nombreux sont ceux qui créent un tel portail à l’intérieur d’eux-mêmes; ce portail occupe un espace qui permet à la lumière en provenance des univers de pur amour de parvenir en troisième densité. Ceci est, en soi, un grand service et il peut être offert par un chercheur dans n’importe quelles conditions de vie.

Le principe spirituel impliqué dans la recherche de sa propre guidance est celui qui peut être appelé « la foi ». La foi est souvent mal comprise de ceux de vos peuples, car ils la confondent avec la croyance. La croyance est toujours une croyance en quelque chose: peut-être un principe ou un système de doctrines qui forment un système dogmatique. Un croyant croit en des points spécifiques ou se base sur une croyance spécifique.

Par ailleurs, la foi n’a pas de contenu. Elle ne contient aucun savoir. C’est une attitude. C’est l’attitude qui sait sans aucun doute, indépendamment des circonstances, que tout est bien. Et l’entité qui mène une vie de foi ne peut être ébranlée par les circonstances. La foi est une attitude qui postule que le Créateur infini, le ‘soi’ supérieur, et ce ‘soi’ qui a fait les plans de la présente incarnation avant de revêtir la chair, ont prévu d’amples opportunités d’apprentissage et de service.

Parfois de la souffrance est impliquée dans l’apprentissage. Parfois il y a des soucis et de la douleur. Cependant, celui qui vit une vie de foi sait que ce qui survient est parfait. C’est précisément ce qui est nécessaire pour avancer spirituellement et pour être en service. Par conséquent, une telle entité coopère et s’harmonise avec les circonstances, et permet à la créativité et à l’imagination de jouer un rôle dans le déroulement vers l’avant des événements.

La foi ne reconnaît pas les portes fermées. La foi attend, patiemment, avec confiance, et avec une infinie attention. Car des allusions, des idées et des informations surviennent en provenance de l’esprit, et éclairent la situation dans le moment présent. Et cette foi est ce qui vous servira le mieux, mon frère, pendant que vous apprendrez à écouter et communiquer avec votre système de guidance.

Il n’y a aucun moyen de savoir avec certitude si vous communiquez bien avec vos guides. Il y a une raison à cette incertitude. En troisième densité, chaque entité est entièrement libre de choisir les choses qu’elle désire. Et ce qu’elle désire lui sera donné; il n’est pas souhaitable du point de vue de la croissance spirituelle, qu’il puisse exister un moyen de mettre en doute ou de prouver des événements ou influences spirituels.

Au lieu de moyens objectifs de déterminer la validité des expériences métaphysiques, le chercheur reçoit l’aptitude d’établir des intentions, comme par exemple de dialoguer avec ses guides. Une fois cette intention soigneusement et profondément établie d’une manière telle que le ‘soi’ entend le ‘soi’ à un niveau profond, il suffit de vous mettre en conversation continue avec vos guides.

Cet instrument communique avec son ‘soi’ supérieur en utilisant un ordinateur. Elle tape ses questions puis permet à son mental de se remplir d’une pensée. Cette pensée vient et elle la tape sur l’ordinateur. Si elle désire poursuivre la communication elle tape une autre question puis, à nouveau, elle attend une pensée. Quand celle-ci arrive elle la tape sans la mettre en question, sans la juger, sans l’analyser d’aucune manière.

C’est une procédure simple, mon frère, et c’est une procédure qui protége, en ce sens que vos guides résident à l’intérieur de votre aura protégée. Cette communication ne peut pas être interrompue par une salutation psychique. Mais sa grande simplicité frustre et désarçonne l’intellect. S’il est permis à l’intellect de travailler il va immédiatement se mettre à poser des questions: « Comment puis-je savoir si cette pensée n’est pas de moi? Comment puis-je savoir si je suis bien guidé par mon système légitime de guidance? ».

Mon frère, vous ne le saurez jamais de manière objective avant le jour où vos hommes de science seront à même de créer des instruments capables de réagir à ce genre de vibrations subtiles. Pour le moment où cela arrivera, mon frère, vous vous trouverez soit en quatrième densité, soit dans votre densité natale, ayant mené à leur conclusion votre service et votre apprentissage sur la planète Terre.

C’est pourquoi, votre objectif doit être de continuer et persévérer, en ayant des conversations, si possible quotidiennement, en en gardant trace soit sur ordinateur, soit en écrivant à la main. Graduellement vous accumulerez suffisamment de matériaux pour pouvoir consulter les expériences obtenues de ces conversations continues. Plus longtemps vous poursuivrez cette discipline, plus dense deviendra le motif de congruence et d’harmonisation que vous commencerez à distinguer. Graduellement, vous allez commencer à accorder votre confiance à cette source de renseignements, non pas grâce à la preuve objective, mais grâce à une quantité grandissante de synchronicités et coïncidences d’une intéressante nature spirituelle qui vont commencer à s’accumuler autour de cette conversation.

Ensuite, vous viendrez à avoir confiance en cette source d’inspiration et d’informations parce qu’elle vous aura rendu service pendant une certain période, et parce qu’il y aura une certaine énergie qui vous pourrez associer à cette conversation qui ne se produit pas à d’autres moments.

Nous sympathisons avec la frustration que vous ressentez en étant dans l’impossibilité d’avoir une certitude intellectuelle de la validité de cette méthode permettant de recevoir de la guidance. Cependant, il n’est pas spirituellement utile de faire l’expérience d’un modèle où l’on achète de la guidance comme si c’était un produit que l’on peut acheter dans un magasin. Il est bien plus utile pour vous de demeurer dans votre humanité, dans l’ignorance, tout en menant une vie de foi.

En tant qu’être humain vous résidez en troisième densité, dans un monde de faits et de chiffres, de poids et de mesures et, souvent, mon frère, ils ne disent pas la vérité même si ce sont des faits. Inversement, dans le monde de l’esprit vous résidez dans un pays de mystère et de paradoxe, et cependant les informations que vous parvenez à tirer de vos conversations protégées sacrées deviennent la réalité substantielle qui pour vous devient plus réelle que les faits et les chiffres, que les poids et les mesures de troisième densité, que la réalité de l’espace/temps.

Nous vous applaudissons, mon frère, de chercher votre guidance de cette manière. Nous savons que vous allez vous élancer dans le ciel, comme on le fait dans la foi, et que vous trouverez un terrain ferme dans ce ciel quand vous serez parvenu à rester vide, afin de pouvoir vous remplir des dons de l’esprit qui vous reviennent.

Mon frère, le mieux pour vivre une vie de foi c’est d’entrer dans le silence quotidiennement, de la manière qui vous convient. Dans ce silence se trouvent toutes les informations dont vous avez besoin. Cependant, elles ne sont pas offertes en paroles ni même en concepts, mais elles circulent dans les courants du silence, vers le plus profond de votre cœur, pour s’y loger en toute sûreté et bouillonner en débordant dans la vie ordinaire: dans des rêves, visions, et sentiments qui sont typiques d’un savoir gnostique plutôt qu’intellectuel [1].

Pouvons-nous demander s’il faut poursuivre sur ce sujet avant de passer à d’autres questions? Nous sommes ceux de Q’uo.

Jim: (Au téléphone.) Voudriez-vous poser une de vos autres questions complémentaires?

J: La question complémentaire est la suivante: « Il y a quelques mois j’ai commencé à écrire chaque matin et chaque soir toutes les choses pour lesquelles je suis reconnaissant. Comment voyez-vous cela ? Est-ce utile? Y a-t-il moyen d’améliorer? Quels sont les principes spirituels qui pourraient m’aider à réfléchir à la situation? »

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris connaissance de votre question, mon frère. La gratitude est en effet un principe spirituel, mon frère. L’énergie de gratitude contient un monde de sagesse et de compassion. Car on est reconnaissant non seulement pour les choses considérées comme bonnes: pas seulement pour les jours ensoleillés, mais pour les jours pluvieux, les jours de tempête, les tsunamis. Toutes les conditions météorologiques sont des occasions de gratitude. C’est pourquoi, cette pratique est d’un ordre très élevé d’excellence et nous vous recommandons, mon frère, de travailler avec ce principe dans l’humilité et dans la joie.

Il y a, dans la démarche spirituelle, une simplicité qui confond l’intellect. Tout ce qui advient se place en face du ‘soi’ afin que le ‘soi’ puisse mettre en pratique une réaction par des vibrations aussi proches, qu’il l’est humainement possible, de la vibration du Créateur infini unique, qui est l’amour inconditionnel. En conséquence, la réaction de quelqu’un qui vibre à son niveau le plus élevé et le meilleur sera toujours l’amour.

Engranger les énergies de la reconnaissance et de la gratitude crée pour le ‘soi’ un alignement de l’instrument qui est sa nature la plus profonde, afin qu’il soit de mieux en mieux à même de faire résonner les mélodies de l’esprit qui passent par son instrument à vent quand ce ‘soi’ respire, quand il parle, quand il pense, et quand il agit. Cette attitude de reconnaissance et de gratitude crée une énergie d’élévation qui porte de mieux en mieux le chercheur vers les univers de la vérité, cette vérité indicible mais perceptible.

Nous ne savons pas comment vous conseiller pour améliorer cette pratique, mon frère. Cependant, comme vous avez déjà débuté une pratique de mise par écrit des choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant, et étant donné que vous cherchez avec diligence à entamer une conversation avec votre système de guidance, nous avons le sentiment que, s’il faut affiner ou ajouter à cette pratique, le moyen de modifier votre pratique montera en vous dans la quiétude et la confiance.

Vous êtes comme un arbre planté auprès de l’eau. Quand vos racines boivent l’infini amour et l’infinie lumière du Créateur infini unique, et quand le soleil de votre esprit vous permet de vous épanouir, alors vous entrez en floraison: d’abord en bourgeon, puis en fleur, puis en feuillage, puis enfin en fruit. Qui sait quand vos saisons vont changer ou comment vous les expérimenterez? Ce qui est certain c’est qu’en établissant ces pratiques, vous vous ouvrez au maximum à ces ressources qui vous montreront comment aller de l’avant, pas à pas, sans jamais parvenir au but, sans jamais vous détourner, mais en allant toujours dans la foi.

Il est dit dans vos écrits sacrés que : « Dans la quiétude et dans la confiance est votre force » [2]. Tel est la voie de ceux dont les pieds se posent sur la Voie Royale, mon frère [3].

Pouvons-nous demander s’il y a une autre question à présent? Nous sommes ceux de Q’uo.

Jim: (Au téléphone.) Voulez-vous passer à la question sur la visualisation?

J: Voici la question suivante: « A quoi sert le rêve et quels sont les avantages du rêve lucide ? ».

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris connaissance de votre question, mon frère. Les énergies d’amour et de lumière dont nous avons parlé précédemment, qui sont si richement alimentées dans le silence, sont des énergies d’une nature très profonde qui communiquent avec les racines de la conscience en vous, cette conscience que vous partagez avec tout ce qui est. Dans cette conscience se trouve des énergies qui sont comme des fleuves, des lacs, et des océans. Vous vous en nourrissez donc par vos émotions. A mesure que votre journée s’écoule, s’il y a peu d’émotion ressentie, alors vous ne marquez pas, vous ne faites pas monter ces eaux profondes vers le conscient.

Cependant, mon frère, il est rare que se passe une journée sans qu’il y ait du tout de réactions émotionnelles à des catalyseurs qui atteignent des intensités qui font intervenir ces eaux archétypales dans les racines de l’esprit. Les réactions à ces émotions et événements ressentis et perçus dans votre journée s’accumulent jusqu’à ce que, pendant votre sommeil il y ait, du fond de vous, cette réaction appelée ‘rêve’.

Les rêves sont des dons de l’esprit. Quand les émotions sont troubles, alors les rêves sont également troubles et superficiels. Mais quand on est sur un chemin spirituel et que l’on développe des pratiques telles que les vôtres, alors les événements de chaque jour ont tendance à devenir plus lucides et à contenir une énergie émotionnelle affinée, de sorte que les messages à l’intérieur des rêves peuvent bouillonner d’une façon plus claire et lucide, et déborder dans votre conscient.

Dans les rêves, le ‘soi’ essaie souvent de mieux équilibrer ce qui est déformé soit par la joie, soit par le souci. Les images vues en rêve donnent souvent des indices sur la nature véritable de l’expérience perçue ou sur la nature profonde de cette expérience qui est constituée de nombreuses couches dont certaines ne vous sont pas visibles.

Tenir un journal de ses rêves est dès lors un moyen de recevoir des renseignements concernant les problèmes qui sont du « grain à moudre » pour votre moulin de chercheur en spiritualité. Une telle pratique constitue une authentique ressource pour le chercheur.

La vertu du rêve lucide, celui où l’on prend conscience qu’on est en train de rêver, est la même vertu que celle où l’on prend conscience, dans le rêve de la vie éveillée, qu’on est un vrai témoin et qu’on a la capacité de former ses propres réactions. Quand le rêveur est capable de bouger un bras, disons, chez le personnage qui le représente ou qu’il parvient à entrer dans le rêve comme s’il s’agissait d’une vision en état d’éveil, cette lucidité aiguise l’aptitude à saisir et retenir les infinis détails des concepts qui sont inclus dans le rêve.

Il y a une responsabilité sacerdotale qui accompagne le rêve lucide: le rêveur est responsable de l’usage qu’il fait de ce qu’il est à même de comprendre. Ainsi que le dirait cet instrument, il est très important, dans le rêve lucide, de «faire ce que le rêve dit» .

Nous remercions celui du nom de J pour sa question, car nous avons le sentiment que se focaliser sur les rêves et leur témoigner honneur et respect offrira inévitablement une amélioration de cette activité en tant que ressource spirituelle.

Nous sommes ceux de Q’uo et voudrions demander s’il y a une autre question à présent.

Jim: (Au téléphone.) A laquelle voulez-vous passer maintenant ?

J: La suivante est celle-ci: « Pourriez-vous me donner un avis sur les expériences hors du corps et me dire si elles ne présentent pas de danger ? »

(Fin de la face 1 de la cassette.)

(Retransmission par Carla)

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris connaissance de votre question, mon frère. Pour chaque entité, la réponse à la question «est-ce que les expériences hors du corps sont sans danger ?» est différente. En effet, pour une entité en incarnation la réponse est variable. Pour être prudents nous répondrons en disant que le fait de sortir du corps n’est sûr que quand l’expérience a été apprise et quand l’apprentissage a lieu dans un groupe où se trouvent des entités expérimentées, en collaboration avec ceux qui voyagent hors de leur corps et qui ont conscience des moyens d’entourer de protection de telles activités.

On peut dire que nous sommes prudents en offrant cette opinion car, dans de nombreux cas, il y a de l’innocence à sortir du corps. Cependant, dans certains cas cette innocence peut être rudement perturbée car il s’agit d’un univers très peuplé, mon frère, et quand on cherche la lumière de tout son cœur, de toute son âme, de tout son mental et de toutes ses forces, on se trouve près de la lumière. Et quand on est près de la lumière à cause de son intention de servir et de chercher la lumière, cette lumière fait en sorte que l’entité en question jette une ombre, qui est vue par les entités du Service De Soi qui aiment beaucoup distraire et même détruire les entités qui se trouvent hors de leur corps.

C’est comme si on se promenait dans un voisinage où la criminalité et la violence sont élevées, ou bien dans une zone de guerre. Il se peut que vous soyez capable de vous rendre là où vous voulez aller et de regagner votre corps sans incident. Cependant, il est également possible que vous tombiez dans un traquenard et que vous ayiez alors des difficultés à regagner votre corps. En conséquence, nous suggérerions que vous poursuiviez cet intérêt en entrant en contact avec une source fiable de connaissance et d’expérience, comme le Monroe Institute [4] (nous prenons ce renseignement dans la mémoire de l’instrument).

Une nouvelle fois, nous avons le sentiment que de tels intérêts devraient être exercés avec un sentiment organique de résonance. Si cette activité entre en résonance avec vous, alors nous vous encourageons à la poursuivre, mais pas tout seul.

Pouvons-nous demander s’il y a à présent une dernière question?

Jim: (Au téléphone.) Avez-vous une dernière question?

J: La dernière question est la suivante: «Comment est-ce que la visualisation peut aider à créer des choses dans ma vie, et avez-vous des recommandations à faire pour améliorer cette activité ? »

Nous sommes le Principe de Q’uo et nous avons pris connaissance de votre question. Cette question sur la visualisation est délicate, mon frère, en ce sens qu’il est possible de visualiser et désirer bien des choses. Et il est légitime de désirer n’importe quoi et de le visualiser afin de l’amener dans votre expérience. Et cela fonctionnera si vous voulez utiliser votre pouvoir de visualisation de cette façon. Il vous faut seulement identifier précisément ce que vous souhaitez et passer ensuite du temps à contempler avec amour l’objet de votre désir.

Cependant, il est possible de désirer des choses terrestres dont on peut parler et faire la liste en les énumérant. Il est aussi possible de désirer des choses qui sont du monde céleste, dirons-nous, comme désirer faire la volonté du Créateur infini unique, désirer voir l’amour dans chaque moment, désirer voir le Créateur dans les yeux de tous ceux que vous rencontrez, et désirer vouer votre vie au service, dans l’amour et dans la lumière du Créateur unique.

Le désir de ces choses et leur visualisation sont également puissants, cependant cela ne vous attire pas ceci ou cela. Cela attire vers vous la résonance grâce à laquelle vous pouvez vous associer au Créateur infini unique …

Nous devons faire une pause pendant que l’instrument retrouve son harmonisation d’origine, car le téléphone et les écouteurs que l’instrument utilisait ont cessé de fonctionner [5]. Cet instrument a maintenant trouvé un autre instrument, pour ainsi dire, avec lequel elle peut continuer à relayer les pensées que nous souhaitons partager. Et pendant que parlons au travers de cet instrument nous sommes en train de restaurer l’harmonisation pour pouvoir continuer à répondre à cette question sur la visualisation.

Mon frère, nous vous recommanderions d’être sur vos gardes et prudent quand vous visualisez quelque chose qui est un objet. Nous vous encourageons plutôt à créer des visualisations qui concernent vos désirs les plus élevés et les plus profonds de servir, en demandant simplement à être un instrument dont le Créateur puisse jouer à Sa volonté, de sorte que vous soyez véritablement inspiré, et que vous soyez une créature qui vibre de l’amour et de la lumière du Créateur infini unique.

Si vous désirez visualiser cela, alors ce dont vous avez besoin pour votre apprentissage et pour votre service vous viendra sans que vous ayez à le chercher , sans préoccupations ni soucis, et vous découvrirez que votre vie se développe d’une manière qui est bien plus enrichissante et (comme dirait cet instrument) ‘géniale’, que toute visualisation que vous pourriez choisir.

Nous voudrions dire, cependant, qu’il y a des visualisations qui sont pour le bien de l’humanité, comme la paix sur la Terre, la paix dans le cœur des humains, et de telles préoccupations sont celles de ceux qui veulent faire du travail en conscience. Ces visualisations de la part de la tribu humaine sont vraiment des bénédictions.

Nous constatons que les énergies de cet instrument et de ce groupe commencent à s’affaiblir de sorte que, bien à regret, nous devons l’admettre, nous allons à présent prendre congé de cet instrument et de ce groupe, en laissant chacun dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous sommes connus de vous comme étant le Principe de Q’uo. Adonaï. Adonaï vasu.

 

[1] Le savoir gnostique s’obtient par l’appréhension directe de la vérité et l’intuition, tandis que le savoir intellectuel s’obtient par l’apprentissage de faits que l’on arrange en ordre logique.

[2] Bible, Isaïe 30:15: « Car ainsi que le dit le Seigneur Dieu, le Saint d’Israël : En revenant et en vous reposant vous serez sauvés ; dans la quiétude et dans la confiance sera votre puissance. »

[3] Cette phrase se retrouve dans plusieurs chansons populaires de notre temps, mais celle à laquelle se réfère l’instrument est l’hymne composé par E. A. Cummins en 1922. Le début de cet hymne est: « I know not where the road will lead I follow day by day, or where it ends, I only know I walk the King’s Highway » (Je ne sais pas où mène la route que je suis jour après jour, ni où elle aboutit. Je sais seulement que je marche sur la Voie Royale.)

[4] L’adresse Web du Monroe Institute est: www.monroeinstitute.org.

[5] Le téléphone à écouteur de l’instrument, qui permet d’assister par téléphone à une séance et d’entendre ce qui est retransmis par le canal, avait choisi cette séance pour rendre l’âme. L’instrument a tenté de remettre le téléphone en état mais n’y est pas parvenue. Jim lui a alors remis un autre téléphone portable, qu’elle a tenu en main jusqu’à la fin de la séance. Elle a promptement retrouvé son alignement.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 2009 - Français 22 septembre 2009

Copyright © 2017 L/L Research