Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA TRANSCRIPTION QUI SUIT: Cette transmission reçue en télépathie est extraite des transcriptions de réunions hebdomadaires d’étude et de méditation tenues à Rock Creek Research & Development Laboratories et L/L Research. Elle vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. A l’instar des entités de la Confédération qui insistent toujours sur ce point, nous vous invitons à faire appel à votre discernement et à votre jugement pour évaluer son contenu. Si vous percevez de la vérité, tant mieux. Si vous ne vous sentez pas sur la même longueur d’onde, laissez de côté; car ni nous, ni ceux de la Confédération ne souhaitent mettre des obstacles en travers de votre chemin.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

Méditation spéciale

13 octobre 2009

Jim: La question de ce soir est la suivante: « Ces dernières années, le travail a été pour moi source de gros catalyseurs. Il me semble que depuis que je fais ce travail, une personne après l’autre a essayé de me virer. En outre, juste après avoir eu une grande ouverture du chakra du cœur en novembre ou décembre de l’an dernier, le niveau de catalyseurs a beaucoup monté. Dans quelle proportion cela est-il provoqué par des forces extérieures, par rapport à des catalyseurs et un karma personnels? A quels principes spirituels puis-je penser par rapport à ce problème? »

(Retransmission par Carla)

Nous sommes ceux connus de vous comme étant le Principe de Q’uo. Nous vous saluons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique au service duquel nous venons vers ce cercle ce soir. C’est un honneur et un plaisir d’être appelés vers votre cercle de recherche. Nous vous remercions pour cet honneur et nous sommes heureux de parler à celui du nom de D.

Mais comme toujours, nous voudrions demander que tous ceux qui écoutent ou lisent ces mots exercent leur discernement en choisissant parmi les opinions que nous partageons les pensées qui résonnent et qui paraissent utiles, et en laissant le reste de côté sans y accorder la moindre attention. Car c’est de cette façon que vous garantirez le processus de votre propre évolution. Et nous éprouverons le sentiment de réconfort qui provient de la certitude que nous ne transgresserons votre libre arbitre en aucune manière. Nous vous remercions de cette considération.

Mon frère, dans la vie spirituelle il y a souvent un temps de plénitude et de moisson dont le cours est suivi d’autres saisons.

Nous voudrions parler pendant un certain temps de généralités concernant la façon dont nous voyons votre corps énergétique et dont nous comprenons le fonctionnement de ce corps énergétique. Il s’agit d’un corps, tout comme le corps physique, qui s’interpénètre avec celui-ci tout au long de votre colonne vertébrale jusqu’au sommet de votre tête. Il est en constant état de flux, tout comme l’est votre corps physique. Nous soulignons cet aspect particulier du corps énergétique à cause de votre question qui concerne des événements survenus après que vous ayez eu un grand sentiment d’ouverture de votre cœur.

Lorsqu’on a appris à rouler à bicyclette c’est une chose qui ne s’oublie jamais vraiment, mais on peut se rouiller très fort! De la même manière, quand on a fait l’expérience de la joie et de la paix du cœur ouvert on a pu voir que tout est lié. Cela ne s’oublie pas. Et cependant, cela n’est pas maintenu ou conservé une fois pour toutes. Au contraire, le corps énergétique est intensément sensible aux catalyseurs entrants. C’est pourquoi il arrive si souvent que l’on fasse l’expérience d’une merveilleuse ouverture du cœur, qui est inexplicablement suivie d’une série d’événements qui tendent à fermer le cœur. Néanmoins, cela n’est pas dû à l’action de circonstances ou d’accidents.

Quand on a une expérience de réalisation profonde telle que la vôtre, mon frère, il y a une responsabilité qui se met en place en résultat de cette explosion de lumière, de cette récolte des fruits d’une recherche. Il y a un rythme automatique qui suit immédiatement une expérience aussi marquée de la lumière. C’est comme si, dans la raffinerie d’âmes qu’est l’École de la Vie, vous aviez appris énormément. Et cette énergie intérieure qui danse avec votre évolution spirituelle va, au fil du temps, vous faire passer l’équivalent d’un bref examen. Des catalyseurs vont affluer vers votre corps énergétique; des catalyseurs qui auront tendance à fermer le cœur, à serrer et à rétrécir le chemin de l’énergie au travers du corps énergétique. C’est comme si le Créateur (ou les énergies de l’esprit qui font partie du principe de la Divinité) vous offrait l’opportunité d’examiner par vous-même si vous avez bien saisi le contenu de la réalisation de cette unité.

La fonction de cette « interro-surprise » comme dirait cet instrument, n’est pas de susciter en vous de la détresse, mais de vous aider à affiner, à polir et à aiguiser votre aptitude à maintenir ouverts les yeux de l’amour qui ont fait l’objet de cette réalisation. Il est dit, dans le travail sacré qui est cher à cet instrument, qu’il est facile d’aimer ce qui est aimable, mais que c’est toujours un défi d’aimer ce qui n’est pas aimable, et d’être capable, devant les catalyseurs en provenance d’une entité, de voir cette entité comme le Créateur, comme votre frère ou votre sœur, comme votre ‘soi’ véritable [1]. C’est souvent un choc de découvrir combien est fragile le contrôle que vous avez, de cette réalisation de l’unité et de l’amour qui, sur le moment, a semblé robuste, puissante et permanente.

Mon frère, dans un certain sens ce sont toutes ces choses ensemble. Vous n’avez rien perdu sauf l’apparent confort du sentiment de plénitude d’amour. Si vous ne vous trouviez pas dans ce corps chimique de troisième densité, avec son énergie lourde et son voile d’oubli, si vous ne vous trouviez pas en troisième densité mais entre deux incarnations, vous verriez, sans l’ombre d’un doute, toutes les ramifications de vos catalyseurs et la vérité de l’amour qui se trouve dans votre cœur véritablement ouvert. Cependant, si vous saviez ces choses sans l’ombre d’un doute parce qu’il n’y aurait pas de voile, si vous n’étiez pas en incarnation, cette connaissance aurait peu de valeur par rapport à votre polarisation vers le Service D’Autrui.

C’est pour cela que vous êtes venu en incarnation. Vous avez choisi que le voile tombe. Vous avez choisi de perdre de vue la sûre connaissance de la façon dont les choses sont au-delà de cette illusion-ci. Vous avez voulu vous placer dans une arène où la connaissance ne vient que par la foi et où vos choix sont complètement libres.

Mon frère, nous pouvons dire que quand on est en incarnation on se sent très seul et très isolé dans sa chair et dans ses os. A notre avis, la vraie vérité spirituelle est que vous n’êtes jamais seul. Mais vous êtes dans un monde de miroirs. Tous ceux que vous rencontrez vous réfléchissent vous, sous un aspect ou un autre. Comme c’est gênant de voir des aspects de vous-même qui ne sont pas attrayants! Et cependant il est utile de réaliser que même la relation la plus perturbante ou difficile vous offre la chance de voir une partie de vous-même que vous n’avez pas regardée, du moins pas de cette manière.

Quand quelque chose vous fait bondir ou vous attrape, cela concerne une partie de vous-même qui n’est pas encore guérie et qui est la source de l’élément déclenchant. Par conséquent, vos collègues, ainsi que vous l’avez expliqué dans votre question, qui ont cherché à vous nuire, vous ont en fait offert des cadeaux. Ils vous ont fait voir, comme dans un miroir, une partie de vous-même que vous devez trouver. Et parfois, c’est cela le plus dur, car on ne souhaite pas avoir des traits aussi peu attrayants dans sa personnalité. Votre opportunité ici c’est de regarder tout droit dans le miroir et de vous dire: « Merci. Je vais me mettre à la recherche de cette partie obscure de moi-même, de ce ‘soi’ qui ressemble à ça, et je vais l’aimer et l’accepter, et je vais la garder dans mon cœur jusqu’à ce qu’elle ait été rachetée par mon amour ».

Vous voyez, les catalyseurs ne concernent pas autant autrui que vous-même. Le travail en spiritualité que vous accomplissez ne concerne pas tellement les autres que vous-même. Lorsque vous parvenez à regarder ces catalyseurs avec gratitude et reconnaissance vous êtes libéré de la peur, de la colère, et d’autres émotions négatives susceptibles de fermer votre cœur. Et quand vous aimez cette obscurité qui est en vous, vous découvrez que pour la première fois vous pouvez regarder une entité qui essaie de vous faire du mal, et ensuite vous êtes capable de voir, au-delà de l’effet de miroir, l’unité entre vous, l’autre ‘soi’ et le Créateur.

Vous demandez quels sont les principes spirituels que vous pouvez utiliser pour travailler sur ce problème particulier; nous sollicitons le principe d’unité et le principe de polarisation.

Souvent, quand des entités parlent de vivre une vie dans le cœur ouvert elles sont perçues comme étant idéalistes, naïves, et peut-être même ‘évaporées’. Et à certains points de vue qui sont, dirons-nous, terre-à-terre et cyniques, il y a de la vérité dans ces affirmations. Mais du point de vue de quelqu’un qui travaille en conscience, l’ouverture du cœur est pour ceux qui sont courageux et prêts à faire preuve de patience et de persévérance au-delà de tous les obstacles et de tous les écueils. Car vous cherchez à être un ‘dur à cuire’ comme dirait cet instrument. Vous cherchez à être une entité fiable, flexible, attentive, qui témoigne moment après moment de l’amour et de la lumière de l’Infini unique pendant qu’Il tourbillonne, fait des volutes, et crée la danse de la vie. Et tous ceux qui passent à votre portée dansent avec vous d’une façon ou d’une autre.

Nous pourrions presque qualifier cela de ‘danse de l’athlète en spiritualité’ car dans certaines circonstances, comme vos épreuves sur votre lieu de travail, les vagues ne vous frappent pas qu’une seule fois mais vous roulent et vous font perdre l’équilibre en permanence. Et vous ne cherchez pas tellement à renforcer votre position qu’à coopérer avec les vagues, à rouler, plonger, sauter et danser avec cette énergie, en perdant toute crainte, en ne vous préoccupant plus même de savoir si votre cœur est ouvert ou non, mais simplement en gardant votre attention éveillée, moment après moment. Car le Créateur se trouve en ce moment, en vous, et dans ceux avec qui vous dansez.

Dès lors, ne vous jugez pas, ne vous mettez pas au défi, et ne vous préoccupez pas s’il vous semble que votre cœur n’est pas très ouvert pendant un certain temps. Mon frère, dans la danse, les mouvements sont parfois tellement rapides! Et parfois vous en êtes seulement à apprendre les pas. Par conséquent, vous pouvez avoir l’impression d’avoir perdu de vue cette réalisation. Nous pouvons vous assurer que ce n’est pas le cas. Même en ce moment, pendant que nous vous parlons, sentez l’ouverture de votre cœur. Sentez l’amour dans ce moment. Il circule à travers vous. Vous n’êtes pas responsable de sa production. Votre responsabilité est seulement, dans la patience, dans la persévérance, quand vous sentez votre contraction autour d’un facteur déclenchant, autour d’une douleur, autour d’une souffrance, de vous mettre au travail du souvenir qui laisse partir la peur, de sorte que vous vous rappelez qui vous êtes et pourquoi vous êtes ici. Vous êtes un enfant du Créateur infini unique et vous êtes venu ici pour pouvoir aider à éclairer la conscience de la planète Terre.

Nous vous remercions pour votre service et vous assurons que les défaillances momentanées, le flux sans fin de catalyseurs, et les réactions, ne vous écartent pas de votre travail. Une mission et une tâche vous ont été assignées, et vous pouvez avoir foi en vous. Une autre marée haute viendra, et votre cœur sera une nouvelle fois inondé de pur amour. Et puis, à nouveau, il y aura des périodes de mise à l’épreuve, et même et des nuits obscures de l’âme. Et tout cela fait partie du processus qui trempe, aiguise et assouplit l’esprit qui est à l’intérieur de vous.

A chaque fois que vous démontez un élément déclenchant et que vous portez plutôt le regard vers le Créateur qui se trouve à l’intérieur de celui qui vous bénit en essayant de vous nuire, vous devenez plus calme et plus fort, plus apte à voir la vérité au-delà des illusions de miroirs si déformants et obscurcis.

Nous sommes ceux de Q’uo, mon frère, et nous voudrions demander s’il faut à présent poursuivre cette question avant de passer à autre chose.

Jim: (D transmet ses questions par téléphone) Pour poursuivre, la question est: « Serait-il possible d’indiquer une progression de jalons spirituels, en commençant pas l’éveil initial? ».

Nous sommes ceux de Q’uo et nous croyons que nous avons compris votre question, mon frère. Ainsi que nous l’avons déjà indiqué, il n’est pas précisément possible d’exprimer une simple recette ou un calendrier de la vie spirituelle. Nous dirions que vous pouvez vous attendre à ce qu’elle soit cyclique. Le ‘soi’ avant incarnation, en collaboration avec le ‘soi’ supérieur, planifie les thèmes fondamentaux d’une incarnation en fonction de la claire vision que l’on a sans le voile. On tend à rechercher un équilibre. Spécialement s’agissant de ceux qui sont des Missionnés, il y a souvent une recherche d’équilibre de l’amour et de la sagesse. Peut-être que le cœur est trop ouvert, alors vous recherchez de la sagesse pour équilibrer cela. Ou peut-être, et ceci est souvent le cas pour des Missionnés de cinquième densité, y-a-t-il une grande sagesse mais le ‘soi’ demande cependant que le cœur ouvert soit mieux équilibré par rapport à cette grande sagesse en sorte que cette sagesse puisse devenir de la compassion. Il y a aussi la dynamique du pouvoir et son usage approprié. Chaque entité est unique. Il n’y a pas deux entités qui recherchent exactement le même équilibre. Ce qu’elles ont en commun avant de venir en incarnation c’est que des thèmes sont planifiés. Les leçons incarnationnelles sont planifiées de manière à ce qu’elles tournent continuellement en cycles dans votre vie.

Nous ne savons pas, et nous sommes incapables de dire si ce défi offert à votre cœur ouvert fait partie de la leçon incarnationnelle qui serait de garder le cœur ouvert tout en l’équilibrant avec votre grande sagesse. Nous ne pouvons que suggérer qu’il existe quelque chose de cette nature, de ce niveau de profondeur, qui vous apportera de tels catalyseurs de manière renouvelée tout au long de votre vie.

Voyez la vie avant l’incarnation comme une école: « Oui, je vais apprendre ça, je vais suivre ce cours, je vais étudier ce sujet ». Et vous savez que, même s’il y a l’impression d’être dans un camp d’entraînement, quand on est vraiment en incarnation et qu’on fait face aux leçons incarnationnelles, les progrès que vous faites pendant que vous êtes entouré du voile sont des milliers de fois plus grands que le volume des changement que vous apportez au plus profond de votre âme lorsque vous n’êtes pas en incarnation de troisième densité. C’est véritablement un feu qui affine.

Par conséquent, et malheureusement pour la paix de votre vie et de votre mental, vous ne pouvez pas ouvrir d’abord le chakra de rayon rouge puis celui du rayon orange puis celui du rayon jaune puis celui du rayon vert puis travailler avec le chakra de la gorge et travailler sur la communication et puis ensuite passer au travail en conscience. D’une manière générale c’est la direction que suit votre vie spirituelle. Seulement, toujours, chaque jour, il vous faut revenir au chakra de rayon rouge et tout recommencer du début parce qu’il est probable qu’en l’espace d’une journée des éléments déclenchants seront intervenus dans ces trois premiers chakras.

Quand il y a une préoccupation relative au travail, l’énergie qui est déclenchée vient en général du chakra de rayon jaune. Cependant, l’on ne peut pas présumer de cela non plus. Il faut balayer le corps entier, du rouge à l’indigo, chaque jour, et le nettoyer, le renettoyer et le renettoyer encore.

Nous pouvons cependant vous assurer qu’à mesure que vous vous habituez à voir vos expériences d’un point de vue selon lequel vous jouez au jeu de la Vie, comme le dirait cet instrument, vous découvrez que votre ‘soi’ qui porte témoignage devient de plus en plus fort, que votre grand appétit de considérer de telles expériences comme un co-équipier cruel devient tellement énorme que vous vous retrouvez ayant le Baume de Galaad à portée de main, et alors vous n’êtes plus piégé dans les sentiments négatifs qui entourent les cruautés dont vous avez été l’objet mais vous dansez au contraire avec les énergies qui peuvent garder ouvert votre cœur et, chose qui semble presque impossible, vous voyez ce co-équipier/cette co-équipière comme le Créateur, comme une partie de vous-même, et vous-même comme une partie de lui ou une partie d’elle.

Dans l’incarnation il peut venir un temps où, alors que vous vous tenez en équilibre au seuil du portail de l’infini intelligent, en voyant votre vie comme un tout, comme une totalité intégrée, et comme une partie du Principe Divin, vous pouvez vous dire : « et cela est bien! ». Chérissez ces moments et gardez-les dans votre mémoire car ils sont la vérité. Et ensuite vous replongerez dans les cycles.

Nous souhaiterions pouvoir vous annoncer la bonne nouvelle que le travail qu’il y a à faire est dur mais qu’il finit par être accompli. Mais en incarnation votre programme sera toujours de vous occuper du moment présent et de danser avec lui avec amour.

Nous sommes ceux de Q’uo et nous voudrions demander s’il faut poursuivre cette question ou bien si vous souhaitez aller de l’avant.

Jim: “J’ai eu des rêves concernant le huitième chakra, celui qui est au-dessus du chakra de la couronne. Mon rêve le plus récent m’a dit que le huitième chakra concerne l’alignement de ma volonté sur la volonté du Créateur, qu’avec l’ouverture du huitième chakra nous sommes mieux à même de comprendre la volonté du Créateur, de sorte que nous parvenons à faire plus facilement des choix clairs qui sont alignés sur la volonté du Créateur.

“Dans un rêve que j’ai fait l’an dernier j’ai compris que mon huitième chakra sera activé quand je visiterai la chapelle de Rosslyn [2] en janvier. Y a-t-il une quelconque vérité dans ceci? Quelle méthode pourrais-je suivre pour être mieux en harmonie avec la volonté du Créateur? Toute information qui ne transgresserait pas mon libre arbitre serait très appréciée.»

Nous sommes ceux de Q’uo et nous croyons que nous saisissons votre question. Si nous ne répondons pas entièrement, nous vous demandons de requestionner, mon frère.

La terminologie est essentielle et cependant il est difficile d’épingler des équivalences. Nous faisons cette observation parce que, plutôt que d’appeler ‘huitième chakra’ ce à quoi que nous croyons que vous faites allusion, nous l’appellerions ‘portail de l’infini intelligent’.

Ce portail est le point où vous, en tant qu’individu en incarnation, êtes à même de vibrer en harmonie et parfois même en congruence, avec les énergies du Créateur infini unique. C’est au travers du passage vers l’infini intelligent que vous pouvez accéder et vous sensibiliser à l’inspiration et aux informations dont vous avez besoin. Cependant, cette énergie n’a rien à voir avec l’intellect. Les informations auxquelles nous faisons allusion font partie d’une sorte de savoir que cet instrument nommerait ‘gnose’ ou ‘appréhension directe’.

Quand on est capable d’apaiser le mental et de faire circuler au maximum l’énergie du corps énergétique de manière à ce que le cœur soit ouvert, alors on est capable d’accomplir du travail en conscience, en passant par le rayon bleu de l’absolue honnêteté et par le rayon indigo de l’être. Quand on se trouve dans ce corps énergétique ouvert et que l’on met en place l’intention par laquelle on cherche à pénétrer dans le passage vers l’infini intelligent, alors le portail s’ouvre de telle ou telle manière du fait de cette intention.

Par conséquent, mon frère, nous vous dirions, quand vous approchez de ces périodes de recherche dans des lieux sacrés, de placer votre intention de manière spécifique et de tout votre cœur, de tout votre esprit et de toute votre force, de façon à ce que l’ouverture de ce portail soit telle que vous la souhaitez. Les dons du portail de l’infini intelligent sont nombreux. Il y a ceux qui l’ouvrent pour devenir des canaux de guérison. Il y a ceux dont la raison pour l’ouvrir est de devenir des canaux de l’amour et de la lumière du Créateur infini unique.

(Fin de la face 1 de la cassette)

(Retransmission par Carla)

Il y en a qui souhaitent enseigner. Il y en a qui souhaitent écrire, ou danser, ou chanter. Quel que soit votre espoir dans votre travail avec ce portail, il est bon de l’approcher en imprégnant de votre désir chacune de vos fibres.

Il y a des parties de votre question que nous ne pouvons pas pénétrer à cause d’une possible transgression de votre libre volonté. Et vous pouvez prédire que plutôt que de vous dire que ces cas sont permanents, ce sont en fait des opportunités de création de moments ou d’événements magiques. Vous ne parviendrez pas à les conserver. Vous ne pourrez que vivre cela et vous le rappeler.

Certains, sur la voie yogique ou hindouiste, croient qu’il est possible d’atteindre la réalisation de sorte que plus jamais aucune pensée humaine ne pourra venir déranger la substance de votre paix. Certains, dans l’Église chrétienne, ont eux aussi créé cette image ou cette vision des choses dans le monde spirituel.

Mon frère, il se peut qu’une entité sur un million ait une réalisation si profonde que le reste de sa vie en soit modifié à jamais. Cependant, nous voudrions vous offrir notre humble opinion qu’il y aura des vagues d’expérience qui, en un moment, vous offriront tout ce que vous souhaitez, et puis la marée refluera. Et il y aura des changements dans votre niveau vibratoire pour la simple raison que dans vos énergies naturelles il y a un flux et un reflux d’émotions nombreuses, et des réactions à de nombreuses expériences qui vont vous éloigner de ce moment.

A notre avis, cela est une bonne chose, mon frère. Car bien que cela vous laisse moins paisible, cela vous laisse dans un état de vide et d’humilité qui vous ouvre à l’expérience suivante, à la vague suivante, au moment suivant de récolte et d’engrangement des fruits de votre désir. Nous voudrions plutôt vous encourager à célébrer les nombreuses saisons de votre vie spirituelle tout comme vous célébrez vos anniversaires.

Nous sommes ceux de Q’uo et nous voudrions demander s’il y a un suivi de cette question ou bien s’il y a maintenant une question finale.

Jim: « Je travaille à établir des contacts plus réguliers avec des formes de vie extraterrestre. Le succès est mitigé. Jusqu’ici ma méthode a été d’apaiser mon mental pour atteindre les ondes thêta, d’essayer de stabiliser la focalisation et la fréquence, et de projeter ma conscience vers un appel au contact. Selon ma perception, mon absence de succès dans le maintien d’une focalisation et d’une fréquence stables empêche ma réussite. Est-ce bien le cas ? Et indépendamment de cela, quelles méthodes puis-je employer pour mieux réussir dans mon travail de contact? ».

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris connaissance de votre question, mon frère. Pouvons-nous confirmer les observations que vous avez faites concernant vos tentatives de contact avec ceux d’ailleurs? Nous voudrions aussi confirmer votre jugement concernant les limitations d’un travail en solitaire lorsque vous tentez de vous offrir à un contact universel.

Notre réponse sera en deux parties. Premièrement, la zone de contact sûre et fiable en ce qui concerne le monde de l’esprit est le contact avec votre ‘soi’ supérieur qui est possible de façon fiable et toujours réalisable sans aucun souci pour l’intégrité de l’enveloppe de votre personnalité. Pour contacter le ‘soi’ supérieur ou cette ‘sur-âme’, ou encore le ‘Saint Esprit’ comme le nommerait cet instrument, nous préconiserions la méthode de la tenue d’un journal comme la plus productive et la plus efficace.

Selon cette méthode vous vous asseyez simplement devant votre ordinateur, ou bien avec un papier et un crayon, et vous écrivez votre question puis, immédiatement, vous écrivez ce qui vous vient à l’esprit sans vous demander si cela vient de vous ou non.

La préparation à cette tenue de journal est, comme vous l’avez dit, l’apaisement du mental. Nous ne voudrions pas vous offrir des encouragements à trouver un état de conscience spécifique, comme les ondes thêta, mais nous vous encouragerions plutôt à vous accorder comme si vous étiez un instrument. Si un réglage efficient pour vous est le chant, la psalmodie, la prière, ou le fait de rester assis en méditation, silencieuse, nous ne le savons pas, et nous ne pouvons pas le dire. Mais toute manière de vous mettre en harmonie qui vous apporte de la satisfaction vous emporte vers votre ‘soi’ le plus élevé et le meilleur, et dégage la voie pour un bon contact.

La seconde partie de notre réponse concerne la tentative de recevoir de l’information ou de l’inspiration d’au-delà du portail de l’infini intelligent. Nous avons pour pratique d’enseigner –à ceux qui souhaitent devenir des instruments pour la Confédération–, en groupes accompagnés d’un canal qualifié qui a assez d’expérience que pour ‘surveiller les arrières’ (comme dirait cet instrument) de ceux qui sont dans le cercle.

Car voyez-vous, mon frère, il y a le problème d’un univers très peuplé, plein d’entités des mondes invisibles, certaines étant espiègles, certaines positives, certaines angéliques, et certaines désireuses de vous détourner de la lumière, de vous tromper, et même de rompre l’enveloppe de votre personnalité terrestre de manière à pouvoir récolter vos souffrances et vos peines. Travailler à des contacts universels sans un groupe c’est comme vouloir allumer une lampe-torche avec des piles inappropriées: quelque chose de trop petit, de pas adéquat. On y parvient mais le contact n’est pas certain, et les informations en provenance de tels contacts ne sont pas fiables.

Par conséquent, nous voudrions vous encourager, si vous souhaitez être un instrument pour des sources universelles, à trouver un groupe en lequel vous avez confiance, un canal qualifié en qui vous avez confiance, et à entamer le lent processus de l’apprentissage de la manière d’accepter des concepts. Ce qui est universel est très semblable à ce qui se trouve dans vos racines de conscience dans votre mental archétypal. Ce ne sont pas des paroles qui vous seront adressées. Ce sont des concepts qui vous seront offerts. Ces concepts sont infinis. Ils doivent être traduits en mots si vous souhaitez les utiliser quand vous vous offrez en qualité d’instrument. Donc, en tant qu’instrument vous demanderez fondamentalement à être un traducteur de concepts dans la langue que vous utilisez quotidiennement.

Ainsi que l’a dit cet instrument à de nombreuses reprises, beaucoup se perd dans la traduction de concepts infinis en langage fini. Nombreux sont ceux qui préfèrent conserver les concepts dans leur forme infinie et rester dans cette infinitude sans essayer de traduire. Et nombreux sont ceux qui sont attirés vers ces mystiques et souhaitent seulement se trouver près de l’énergie qui contient ces concepts infinis.

Pouvons-nous dire comme nous trouvons beau votre désir de chercher et de servir le Créateur infini unique? Nous vous souhaitons beaucoup de joie, beaucoup de succès, et tout ce que vous souhaitez, dans la poursuite de votre recherche.

L’énergie de cet instrument s’affaiblit, ainsi que celle de ce groupe, de sorte que nous commençons à nous retirer à présent, en vous encourageant, pendant que nous le faisons, à rechercher le silence de manière régulière, car dans ce silence, même si vous êtes conscients, se trouvent toutes les informations de l’inconscient du Créateur Lui-même. Cependant, quelle que soit la manière dont vous entrez dans ce tabernacle de silence, nous encourageons cette pratique. Car avec la méditation vient une prise de conscience qui ne peut pas être exprimée, qui peut seulement être appréciée.

Nous sommes connus de vous comme étant le Principe de Q’uo. Nous vous laissons comme nous vous avons trouvés, dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Merci pour l’honneur d’avoir pu partager nos pensées. Adonaï. Adonaï vasu.

 

[1] Ce sentiment est mentionné à plusieurs reprises dans le Nouveau Testament de la Bible, mais voici la version extraite de l’Evangile selon Saint-Mathieu (5:43-48) Bible en Ligne www.opuslibani.org.lb/biblio/bible/matthieu/Mt5.html:

5:43 - « Vous avez entendu qu’il a été dit : Tu aimeras ton prochain et tu haïras ton ennemi.
5:44 - Eh bien ! moi je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour vos persécuteurs,
5:45 - afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et tomber la pluie sur les justes et sur les injustes.
5:46 - Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous ? Les publicains eux-mêmes n’en font-il pas autant ?
5:47 - Et si vous réservez vos saluts à vos frères, que faites-vous d’extraordinaire ? Les païens eux-mêmes n’en font-ils pas autant ?
5:48 - Vous donc, vous serez parfaits comme votre Père céleste est parfait. »

[2] La chapelle de Rosslyn, près d’Edimbourg en Ecosse, a été construite en 1446 par William St. Clair, troisième Prince d’Orkney. Ses liens avec la Maçonnerie écossaise remontent au XVIe siècle. C’est un lieu sacré d’une beauté éblouissante, qui est évoqué dans le roman Da Vinci Code, de Dan Brown. Cette chapelle est actuellement en cours de restauration.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 2009 - Français 13 octobre 2009

Copyright © 2017 L/L Research