Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA TRANSCRIPTION QUI SUIT: Cette transmission reçue en télépathie est extraite des transcriptions de réunions hebdomadaires d’étude et de méditation tenues à Rock Creek Research & Development Laboratories et L/L Research. Elle vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. A l’instar des entités de la Confédération qui insistent toujours sur ce point, nous vous invitons à faire appel à votre discernement et à votre jugement pour évaluer son contenu. Si vous percevez de la vérité, tant mieux. Si vous ne vous sentez pas sur la même longueur d’onde, laissez de côté; car ni nous, ni ceux de la Confédération ne souhaitent mettre des obstacles en travers de votre chemin.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

Méditation du samedi

19 décembre 2009

Question du groupe: Q’uo, notre question de ce soir concerne le chercheur qui s’efforce de devenir un magicien, de changer sa conscience à volonté sur une période d’incarnation, tout en conservant l’équilibre mental, émotionnel, spirituel et physique. Ra avait suggéré que, voyant la voie du chercheur comme celle du magicien, il était correct de la voir comme la capacité de créer à volonté des changements dans la conscience. Et cela met une charge sur le chercheur, sur le magicien. Nous supposons que cette charge est la responsabilité de faire usage de cette conscience accrue d’une manière Service D’Autrui.

Pourriez-vous nous dire si cela est exact? Et pourriez-vous nous parler de l’équilibre qui est atteint ou pas atteint et qui, quand il n’est pas atteint, peut avoir pour résultat un besoin de conseil, de thérapie, pour arriver à nouveau à, ou reconquérir cet équilibre? Pourriez-vous nous parler de l’équilibre, de la création à volonté de changements dans la conscience, et de ce que tout cela signifie pour le chercheur ?

(Retransmission par Carla)

Nous sommes ceux qui vous sont connus comme étant le Principe de Q’uo. Nous vous saluons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique, au service duquel nous venons à vous ce soir. C’est un honneur d’être appelés à votre cercle de recherche et nous sommes très humblement reconnaissants de pouvoir partager nos pensées avec vous sur la question de l’équilibre, de la volonté, et la manière dont ces concepts peuvent aider le chercheur.

Avant que nous commencions, cependant, comme toujours nous voudrions demander à chacun de ceux qui entendent ou lisent ces mots d’écouter soigneusement votre vérité, non pas la vérité de quelqu’un d’autre, non pas notre vérité, mais votre vérité, la vérité que vous ressentez quand vous entrez en résonance avec une idée. Attendez la résonance, très chers amis, et quand vous entendez des pensées avec lesquelles vous entrez en résonance, il va de soi que nous les offrons pour que vous les discutiez dans votre propre mental et avec d’autres. Nous les offrons comme des ressources avec lesquelles vous pouvez travailler à mesure que vous percevez à votre manière votre voie spirituelle, pas après pas, pensée après pensée, et concept après concept. Si vous voulez bien faire cela, mes amis: laisser de côté toute pensée qui n’est pas en résonance avec vous, alors nous pourrons partager nos humbles pensées avec vous, sans craindre de transgresser votre libre arbitre ou le libre jeu de votre intuition, de votre intellect, et de toutes les forces de votre être, à mesure que vous passez par les cycles de votre évolution spirituelle. Nous vous remercions profondément pour cette considération.

La question que vous avez pour nous ce soir est riche et pleine de nuances. Et afin de pouvoir commencer à parler de la question de l’équilibre pour ceux qui cherchent le Un, nous voudrions, comme nous le faisons souvent, reculer d’un pas ou deux pour jeter un regard sur l’environnement dans lequel le chercheur accomplit son travail dans votre monde de troisième densité. Votre densité est appelée la Densité du Choix, et cet environnement est fortement polarisé. Sur le plan physique vous avez la lumière et l’obscurité. Sur le plan spirituel vous avez l’amour et la peur. Sur le plan mental vous avez tous les opposés que l’intellect peut générer, et à ceux-là, mes amis, il n’y a pas de fin.

Vous voilà donc dans cet environnement très polarisé dans lequel, en tant que chercheurs en spiritualité, les questions de moralité et de spiritualité sont d’une importance extrême. Qu’est-ce que le Service? Qu’est-ce que le Service D’Autrui? Qu’est-ce que le Service De Soi? Qu’est-ce que le rayonnement? Qu’est-ce que la contraction? Quelle est votre nature à vous en tant qu’âmes inextricablement incrustées dans la chair?

Oui, vous êtes chair et, oui, vous êtes esprit. Comment cela se peut-il ? Y a-t-il une dichotomie entre chair et esprit? Est-ce que cette incarnation est ce moment et cet espace dans lesquels on découvre qu’il n’y a pas de dichotomie entre votre chair et votre esprit?

À mesure que vous allez plus profond dans les considérations d’une recherche spirituelle vous voyez votre conscience de vous-même s’épanouir comme une fleur. Vous commencez à ressentir le pouvoir d’être vous-même, le pouvoir de la consolation, de l’amour, du soutien, de la sustentation. Vous commencez à apercevoir que des points permettant un choix parsèment le chemin. Vous pouvez aborder chaque point de choix de nombreuses manières différentes, selon ce dont vous avez besoin, ce que vous voulez, ce que vous désirez. Si vous désirez être consolé, quelles sont les ramifications de ce choix? En vous basant sur les opposés présentés par celui connu sous le nom de François [1], si vous désirez être aimé, quelles sont les ramifications naturelles de ce choix? Voilà quelques unes des considérations capitales du point de vue spirituel. C’est pourquoi nous vous récitons ce qui se trouve dans le souvenir imparfait qu’a cet instrument de cette prière puissante:

Fais de moi un instrument de ta paix. Où il y a de la haine, que je sème l’amour. Où il y a des insultes, le pardon. Où il y a de la discorde, l’union. Où il y a le doute, la foi. Où il y a du désespoir, l’espérance. Où il y a de la tristesse, la joie. Où il y a de l’obscurité, la lumière. Aide-moi à ne pas chercher à être aimé mais à aimer, à ne pas chercher à être consolé mais à consoler, à ne pas chercher à être pardonné mais à pardonner. Car c’est en donnant que l’on reçoit, c’est en pardonnant que l’on est pardonné. Et c’est en mourant que nous nous élevons vers une vie plus ample [2].

Vous pouvez voir, mes amis, que nous ne parlons pas encore précisément d’équilibre. Nous tentons de dresser le tableau de l’environnement spirituel de cette particulière Densité de Choix dans laquelle vous appréciez l’incarnation en ce moment.

Pourquoi êtes-vous venus ici? Car vous êtes venus par choix, mes amis. La file est longue, de ceux qui souhaitent être présents en ce moment de moisson de troisième densité sur la planète Terre. Vous êtes arrivés à votre place dans cette école des âmes, par la supériorité de votre vibration. Vous avez acquis votre droit de venir en ce lieu qui peut être le paradis ou bien l’enfer, ainsi que l’a dit celui connu sous le nom de Freddie [3] avant le début de cette séance de channeling. Mes amis, vous pouvez voir comme un signe de bénédiction que vous ayez pu faire votre chemin dans cet environnement. Car, à l’inverse de ceux qui se trouvent aux plans intérieurs de votre planète, ou dans d’autres densités, vous avez le droit, vous êtes en mesure, et vous avez la possibilité de choisir ce que vous voulez, et de vouloir ce que vous choisissez.

Ceci nous amène à la discussion de la définition de la personnalité magique vue comme quelque chose qui crée à volonté des changements dans la conscience.

Quiconque s’est occupé d’un bébé ou d’un petit enfant connaît très bien la puissance de volonté d’une entité. L’enfant qui est dans vos bras peut être petit. Il n’a aucune force pour utiliser ses membres ni pour exprimer ses désirs, mais il a une volonté. A l’âge de un ou deux ans les choix dont a besoin cette entité sont relativement simples. L’utilisation de la volonté est le seul outil, la seule ressource dont dispose le petit enfant pour obtenir ce dont il a besoin, et donc il crie de toute sa volonté. « A manger! », « Change-moi! », « Prends-moi dans tes bras! ».

Et de nombreuses façons, ce cri ne s’arrête jamais. Il devient plus complexe; plus sophistiqué, plus compliqué, mais il y a en chacun de vous, et certainement en chacun de nous aussi, une volonté. Cette volonté fait partie de votre nature humaine, et fait partie de votre nature divine. Quand des entités disent: « Que ta volonté soit faite » elles ne considèrent peut-être pas qu’elles savent ou non quelle est la volonté du Créateur, mais le point capital à considérer (si l’on souhaite faire la volonté du Un infini) est: comment parvenir à comprendre, saisir, et contenir cette volonté?

Celui qui a posé la question a suggéré que, peut-être, utiliser la capacité à opérer des changements de conscience c’est devenir plus orienté vers le Service D’Autrui. Et dans un sens, il en est ainsi. Mais cela n’est pas exprimé largement assez pour être exact. Pour d’autres, en tant que parties du principe divin, vous n’êtes pas un genou du Créateur, vous n’êtes pas un cil du Créateur. Vous êtes le Créateur réduit au travers de nombreuses dimensions du temps et de l’espace. Mais vous êtes un hologramme du Créateur. Comment connaissez-vous la volonté du Créateur? En allant au plus profond de vous-mêmes. Car là se trouve le Créateur infini unique à qui il ne manque pas un iota. Vous êtes des Créateurs très jeunes et inexpérimentés. Cependant, votre volonté est la volonté du Créateur. C’est pourquoi vous devez vous demander quelle sorte de Créateur vous souhaitez être. Quelle sorte de Création vous souhaitez créer.

Chacun de vous dans cette pièce a choisi il y a longtemps de suivre le chemin du Service D’Autrui, c’est-à-dire la voie de la polarité positive. Et en surface, il pourrait sembler que ce choix vous fait passer d’un équilibre parfait à un désir non équilibré de servir autrui. Mais le sens du mot ‘équilibre’ n’est pas le même selon qu’il est ‘terrestre’ ou ‘spirituel’.

Voyons cela de plus près. Vous êtes de la chair et vous êtes de l’esprit, inextricablement entrelacés pour la durée de cette incarnation. Chacune de vos respirations, chacun de vos battements de cœur, existe dans le monde terrestre de l’espace/temps et dans le monde métaphysique du temps/espace. Et votre respiration et les battements de votre cœur ont autant de signification dans le temps/espace que dans l’espace/temps. Vous n’est pas de la chair qui est en lutte avec de l’esprit. Vous êtes de l’esprit qui s’est revêtu de chair afin de pouvoir servir, afin d’apprendre. Ces deux objectifs vous accompagnent tout au long de votre incarnation.

Et donc, en chair vous appartenez au monde que la chair a créé sur des milliers d’années. Vous appartenez à un environnement qui a mûri et maturé empire après empire, royaume après royaume, état-nation après état-nation, en travaillant de tellement de manières différentes, de manières apparemment tellement chaotiques, à l’aboutissement de l’âge et à la moisson, en apprenant la prise de conscience, en apprenant à connaître ce qui croît en vous depuis de nombreuses incarnations et dans tout être humain dans le monde terrestre depuis autant d’incarnations.

Vous portez en vous une flamme qui brûle sans faiblir, qui reste brillante dans toutes les circonstances de la vie. Vous avez apporté cette flamme avec vous quand vous êtes entrés, en tant que corps énergétiques, dans le physique, et que vous vous êtes connectés par ce que cet instrument appelle le « cordon d’argent » au cordon de la moëlle épinière de votre corps physique. Et ce feu continuera à brûler clair et fidèle dans ce battement de cœur où il n’y a plus de battement de cœur quand le physique est abandonné et que vous passez, sans la moindre interruption de conscience, au chemin qui vous emmène vers votre grande aventure suivante.

Qu’est-ce que cette flamme? Mes amis, nous l’appellerons votre volonté. Vous avez un grand pouvoir. Et ainsi que l’a dit celui du nom de R, le pouvoir peut s’effriter en étant sans cesse multiplié, distrait, et dispersé dans de nombreux, de très nombreux intérêts. Il peut être gaspillé par l’aversion d’une entité pour son côté obscur. Il peut être oublié quand une entité s’identifie comme étant une victime. Et, par crainte, il peut se tourner vers le côté obscur, comme cela est montré à de nombreuses reprises dans les films « Star Wars ». Alors, qu’est-ce que l’équilibre pour quelqu’un qui a une volonté?

Quiconque a enfourché un cheval ou une moto sait que le principe d’équilibre ne dépend pas seulement de lui-même mais aussi de l’équilibre de l’animal ou de la machine en question, et des conditions de la route. Ce n’est pas une chose statique. Cet équilibre est librement fluctuant et toujours en devenir et en changement. Et quand vous, en tant que chercheur, vous éveillez à l’étendue de votre puissance personnelle, quand vous imposez votre volonté à l’univers, vous prenez conscience, peut-être pour la première fois, de la charge que vous allez porter car, quand vous savez que vous êtes une personne de pouvoir, il vous incombe alors d’utiliser ce pouvoir à bon escient. Et à nouveau, nous ne disons pas qu’il vous faut utiliser votre pouvoir comme quelqu’un vous a dit de le faire. Nous ne disons pas: « utilisez ce pouvoir comme nous, ou toute source extérieure à votre propre cœur vous a dit de le faire ». Vous prenez la grande responsabilité et charge de savoir quelle est votre volonté.

Dès lors, pour le chercheur en spiritualité, la question de l’équilibre est de savoir comment maintenir son corps, son mental et son esprit, dans cette salle de classe terrestre, de manière telle qu’il puisse entendre, sentir, et voir qui il est réellement et, dès lors, quelle est réellement sa volonté.

Votre équilibre ne ressemblera à l’équilibre de personne d’autre. Pour le véritable chercheur en spiritualité, l’équilibre est fondamentalement l’état qui est atteint lorsque chacun des chakras de son corps énergétique est ouvert, de sorte que chaque chakra puisse accepter et permettre que le traverse la pleine puissance de l’amour et de la lumière du Créateur infini unique qui afflue à l’infini et éternellement en provenance du Logos. Ce Logos a dit son amour, sa nature et sa volonté en créant chacun d’entre vous et l’environnement dans lequel vous faites l’expérience de la vie. Ce Logos vous a donné un corps d’âme et de chair pleinement apte et compétent dans lequel vous pouvez poursuivre votre recherche, et un corps énergétique afin de vous donner le meilleur environnement dans lequel vous pouvez apprendre à votre propre sujet, apprendre au sujet de votre propre volonté, et enfin apprendre au sujet de l’usage judicieux de la volonté, en équilibre quand le corps énergétique est ouvert et permet à l’énergie de Celui qui est unique de circuler à travers ce corps énergétique, et de se déverser dans le cœur ouvert et sans peur.

Nous ne pouvons pas vous dire ce qui pourrait diminuer la distorsion dans chacun de vos chakras. Nous ne pouvons pas vous dire quelle est l’attitude appropriée vis-à-vis de la sexualité, des relations, du mariage, ni d’autres choses. Nous pouvons seulement vous dire que vous avez tout à fait le droit et la capacité de chercher par vous-même où se trouve votre équilibre dans le rayon rouge, dans le rayon orange, dans le rayon jaune. Ces trois premiers chakras sont extrêmement importants pour créer à l’intérieur de vous un équilibre qui vous permette de connaître votre propre cœur.

Et nous vous disons maintenant qu’il n’est pas nécessaire de devenir une personnalité magique pour pouvoir passer haut la main cette moisson de la Terre. Vous n’avez qu’à ouvrir votre cœur et choisir comment servir: servir le ‘soi’ ou servir autrui. Et ensuite, quand le choix est fait, persévérer dans cette direction-là en devenant de plus en plus polarisé, puisque chacun de vous ici a déjà fait le choix de servir autrui.

Nous vous disons que, si vous pouvez être sans crainte dans votre sexualité, si vous pouvez être sans crainte dans un monde apparemment chaotique et sombre, tout en sentant la justesse de votre présence ici, si vous pouvez arriver à votre propre compréhension de ce que les relations sont pour vous et où est, en elles, l’amour qui va vous équilibrer vous et les autres, alors vous pouvez entrer dans votre cœur ouvert avec la pleine puissance du Logos soufflant à travers vous. Et quand vous faites choix après choix d’aimer et d’être aimé d’une manière positive et rayonnante, vous vous apprêtez à monter de niveau. Il n’y a aucun doute que celui qui a le cœur ouvert et dont le chemin est le Service D’Autrui, passera de niveau.

Mais, mes amis, chacun de vous veut plus qu’un cœur ouvert. Chacun de vous veut aller plus haut et tirer de l’inspiration et de l’information au travers du passage qui donne sur l’infini intelligent. Autrement dit, chacun de vous souhaite devenir un magicien, si vous voulez, quelqu’un qui a la capacité de créer à volonté des changements dans la conscience. Dès lors, les questions richement fertiles qui se présentent à vous chaque jour et à chaque moment sont du genre: « Est-ce que ce moment est un moment où je souhaite changer de conscience ? Et si oui, comment vais-je appliquer ma volonté? ».

Il est rappelé à cet instrument qu’elle est allée un jour dans un restaurant. Autour de ce restaurant Il n’y avait pas de place pour garer la voiture dans laquelle se trouvait l’instrument. Alors le conducteur a refait le tour et quand il est revenu à la première place de stationnement, la place de stationnement la plus proche du restaurant, l’automobile qui l’avait occupée, chargée d’humains l’estomac bien rempli, est partie, et la voiture dans laquelle se trouvait l’instrument s’est glissée sans tarder dans cette place de stationnement. Et l’instrument s’est fait la réflexion suivante : « Ai-je fait bon usage de ma volonté en priant pour cette place de stationnement ? ».

Quelle chose non spirituelle pour laquelle prier! Oui, mais pour quoi allez-vous prier? Quelles sont les circonstances qui vont exciter votre volonté? Car vous êtes ici légitimement avec le droit de choisir ce que vous voulez, de concrétiser les désirs de ce que vous souhaitez réaliser. Et vous êtes ici pour réaliser n’importe quel désir, jusqu’à ce que vous soyez certains d’avoir glané tout ce que vous pouvez de cet environnement.

Ainsi, nous nous trouvons dans le cœur ouvert de chacun, avec vous pendant que nous nous unissons au Créateur infini unique, et nous demandons avec chacun d’entre vous si vous allez devenir un magicien, si vous allez endosser cette charge de responsabilité, en sachant que votre volonté est la volonté du Créateur infini unique, en sachant que, par votre volonté, vous allez créer la Création dans laquelle vous voulez vivre.

Si vous voulez faire cela, il y a de nombreuses, de très nombreuses entités ici qui vont vous y aider. Il y a ordre sur ordre de troupes d’anges qui se meuvent dans l’orbite, dirons-nous, des humains qui ont choisi de devenir magiques et qui ont choisi de vibrer de manière congruente avec tel ou tel ordre d’anges. Ainsi donc, vous aurez des compagnons angéliques, que vous souhaitiez guérir, enseigner, créer de la poésie, de la musique ou de la danse sortant de l’ordinaire, ou que vous souhaitiez, comme c’est le but le plus élevé de ces rayons, créer une essence consciente de soi qui vous permette d’être dans n’importe quelle situation, non seulement quand vous êtes tranquille, mais aussi quand vous êtes occupé et quand le monde qui vous entoure est chaotique. Nombreuses, très nombreuses, sont les présences angéliques qui souhaitent vous aider à adoucir et stabiliser les environnements vibratoires dans lesquels se trouvent le rayonnement de l’être, du channeling, de l’enseignement, de la danse, du chant, de la guérison.

Détachez-vous, quand vous choisissez de devenir un magicien, du sens littéral de ces mots descriptifs: guérir, enseigner, danser, chanter. Car une mère est tout cela pour son enfant: la danseuse, la chanteuse, l’enseignante, et quelqu’un dont le rayonnement crée l’atmosphère qui garde son enfant en sécurité, heureux, et ouvert à de nouvelles expériences. Ne vous laissez pas abuser par l’aspect des choses dans le monde extérieur. Tous les danseurs ne dansent pas. Et tous les chanteurs ne chantent pas. C’est vous seuls qui savez comment vous souhaitez procéder pour développer votre personnalité magique. Ce que vous avez tous en commun c’est la conscience. Et cette conscience, chacun de vous en a sa part.

(Fin de la face 1 de la cassette)

(Retransmission par Carla)

À présent nous voudrions faire une pause et demander s’il y a une suite à cette question ou si ce groupe a d’autres questions. Nous sommes ceux de Q’uo.

L’interrogateur: Moi j’ai encore une question à ce propos, Q’uo. En un point vous avez observé que les Missionnés présentent souvent des troubles de la personnalité. En un autre point vous mentionnez que les troubles de stress post-traumatique sont à attribuer en général à des troubles spirituels, et qu’il s’agit du fait que le système électrique ou des chakras d’une entité a sauté complètement ou en partie. Je suis curieux de savoir si les troubles de la personnalité sont des troubles spirituels pour la même raison, et s’il s’agit d’un mécanisme d’adaptation par les Missionnés qui entrent dans la conscience sociale de la Terre. Pouvez-vous commenter et détailler dans une perspective de spiritualité?

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris connaissance de vos questions, mon frère. Nous vous remercions de poser cette question. Il ne serait pas tout à fait exact de dire que les Missionnés choisissent de s’adapter à l’environnement terrestre en choisissant consciemment d’avoir dans le corps énergétique des déséquilibres ou des difficultés qui peuvent conduire ceux que vous appelez des médecins de votre monde à diagnostiquer des maladies mentales. Nous voudrions dire, cependant, que chacun des Missionnés, pour autant qu’il se souvienne de ce que cet instrument appellerait des « temps meilleurs », est plus exposé qu’une entité ayant des antécédents purement de troisième densité, à découvrir qu’il est très difficile de gérer certaines des énergies qui paraissent les plus chaotiques et dangereuses qui tourbillonnent et tournoient autour de la troisième densité telle qu’elle est vécue de l’extérieur vers l’intérieur, spécialement en cette période de glissement de conscience de la troisième vers la quatrième densité.

Vous avez une moisson substantielle d’entités qui ont choisi la voie du Service De Soi qui, en poursuivant leur propre clarté et leurs études dans le sens négatif, créent de vastes quantités d’énergies chaotiques dans l’espoir de provoquer de la peur et d’amoindrir la prise de conscience de la puissance personnelle chez toutes les entités excepté elles-mêmes. Cela est fait dans le but que les énergies des autres puissent être moissonnées pour le ‘soi’, rendant ainsi le ‘soi’ plus puissant.

Il ne s’agit pas strictement d’un environnement Service D’autrui. Il s’agit sans conteste d’un environnement très polarisé. Et en résultat, vous découvrirez que la souffrance de vivre soit physiquement, soit émotionnellement la somme de ces énergies de colère, de guerre, de lourdeur, de prédation, peut, en vérité, créer ce qui est appelé des troubles de la personnalité.

Nous disons, mon frère, que ce n’est pas une stratégie qui incite des entités de densités supérieures à expérimenter ce qui est appelé des troubles de la personnalité. Il s’agit en fait d’un dégoût, d’une répulsion et d’un refus honnêtes, spontanés et profonds de permettre à ces énergies de toucher le ‘soi’, et qui objectivent alors ces énergies comme des formes pensées parce que pour l’entité particulière qui vit cette distorsion particulière de colère, de prédation ou de n’importe quelle autre essence ou énergie négative entrant dans l’environnement , le meilleur mécanisme de défense est d’essayer d’ériger des murs autour des trous qui ont été faits dans le corps énergétique.

Pouvons-nous aller plus loin dans notre réponse, mon frère? Nous sommes ceux de Q’uo.

L’interrogateur: Non merci, Q’uo. Ceci a été très utile. Quo, nous avons une autre question. Puis-y aller?

Nous sommes ceux de Q’uo, et nous espérons beaucoup que vous vous allez le faire, mon frère!

L’interrogateur: Sur un autre sujet, Q’uo, pouvez-vous dire quels sont les principes spirituels impliqués dans l’extinction massive de plantes et animaux dans la flore et la faune, qui accompagne le mouvement de passage de la Terre en quatrième densité?

Nous sommes ceux de Q’uo, et nous avons pris connaissance de votre question. Mon frère, la réponse à cette question est double. Premièrement, il y a une montée et une descente continues des espèces dans les biotes de votre monde terrestre, en fonction de la progression des énergies de la densité. L’essence de la conscience est curieuse et créative et quand une espèce fait son apparition, même quand la pure espèce en question est en plein épanouissement, la tendance de la conscience à être créative se poursuit, de sorte qu’il y a des variations. Et ensuite ces variations ont des variantes, et ainsi de suite. Et cela est sans cesse équilibré par des paramètres comme la nourriture, un endroit sûr pour y vivre et y faire naître des jeunes, un environnement physique très basique qui appelle à la vie et qui ensuite l’appelle à la variété.

Par conséquent, vous pourriez trouver, si vous pouviez retourner vers le lieu où l’intemporalité et la première densité ont cédé la place au temps où, littéralement des millions d’espèces sont apparues et ont disparu au rythme naturel du défilé des sous-densités. La première (sous-densité) de la troisième densité, la deuxième sous-densité de la troisième densité, et ainsi de suite, jusqu’à ce moment-ci où vous faites l’expérience de la septième sous-densité de la troisième densité. C’est pourquoi, certaines des espèces qui se sont éteintes l’ont fait de façons entièrement en accord avec l’équilibre de la Création.

Ensuite, les humains qui se sont développés sur la Terre de troisième densité et qui ont commencé par faire partie de l’équilibre de la vie, ont abandonné le concept du service et l’ont remplacé par le concept de la prédation. Quand un monde est confié à un intendant, cet intendant examine chaque partie de son domaine et trouve des moyens de le soutenir, de l’encourager, et de le faire prospérer. Il y a le sentiment d’être un pasteur de moutons, non pas en tant que supérieur de ces moutons, mais en tant que serviteur de ces moutons. Pendant de très nombreuses générations, vos peuples ont eu l’infortunée tendance (et nous disons infortunée parce qu’elle est affligeante, tant pour votre âme que pour celle de la Terre elle-même) à se voir comme des prédateurs et des conquérants, sans considérer ce monde comme un tout, ni en se demandant comment les parties pouvaient s’assembler, mais en ne considérant que des objectifs à court terme : « je veux de l’eau ici, alors nous allons créer un barrage pour avoir de l’eau ici, là où il n’y avait pas d’eau auparavant ».

Est-ce que vient à l’idée du prédateur ce que l’endiguement d’une ressource naturelle va faire à la Mère Terre qui a un système aquifère équilibré? Non, car cela n’est pas un souci pour celui qui s’est séparé de la Mère Terre. En conséquence, il y a aussi une liste substantielle d’espèces qui ont décliné et se sont éteintes à cause de l’absence d’intendance et de la montée de la prédation de la part des humains a qui avait été confiée la Mère Terre.

Quand vous pensez à cela, nous voudrions vous encourager à vous focaliser, non pas sur les détails concernant une espèce qui s’éteint, mais sur les énergies que vous irradiez personnellement. Nous avons un exemple tiré de la mémoire de cet instrument, mon frère, une histoire concernant une catastrophe naturelle lors de laquelle des millions d’astéries ont été jetées sur un rivage où elles se sont rapidement mises à mourir. Une personne s’est frayé un chemin sur ce rivage et s’est mise à rejeter les astéries à la mer. Un railleur a demandé à cette entité : « Bon sang! Mais pourquoi faites-vous cela? Il n’est pas possible de sauver toutes ces astéries! ». Alors l’entité a ramassé une astérie en répondant : « sans doute, mais je peux sauver celle-ci ! [4] ».

C’est pourquoi, détournez vos soucis et préoccupations de ce qui se passe en dehors de votre champ de connaissances, de votre champ de volonté, disons, et arrivez en douceur, avec légèreté, à votre propre rythme, à trouver votre propre manière d’être l’amour et la lumière, non pas pour toutes les étoiles de mer, mais pour celle-ci. Il faut beaucoup d’habileté pour faire de tels choix qui permettent de transformer le souci en réactions énergiques qui peuvent véritablement vous élever et vous servir vous et le monde qui vous entoure; et nous pouvons vous l’assurer: quand vous levez vos propres yeux vers la lumière vous élevez toute la planète vers cette lumière.

Pouvons-nous demander s’il y a une dernière question à présent? Nous sommes ceux de Q’uo.

L’interrogateur: Je pourrais poser une autre question, Q’uo, dès que vous serez prêt. Q’uo, si je peux revenir au thème des troubles de la personnalité, comme on les appelle, le serais curieux de savoir si vous pourriez en dire plus au sujet des troubles de la personnalité vus comme des moyens de boucher des trous d’énergie. Il me semble que c’est quelque chose que vous avez observé concernant des troubles liés au stress post-traumatique où vous les appelez des « troubles spirituels » parce qu’ils résultent d’une altération survenue lorsqu’une partie du système des chakras a sauté et que cela y ressemble. Je suis donc curieux de savoir s’il serait approprié d’en savoir plus sur le bouchage de ce trou et comment cela fonctionne.

Nous sommes ceux de Q’uo, et nous avons pris connaissance de votre question, mon frère. Bien qu’il soit difficile d’utiliser votre langage pour décrire quelque chose qui n’est pas physique, car le langage concerne en grande partie le physique, nous pouvons suggérer que la guérison des troubles de l’énergie, au contraire des troubles du physique, est accomplie par ceux qui guérissent au moyen de la lumière. Maintenant, chacun de vous a de la lumière qui coule du bout de ses doigts, de ses lèvres, de son cœur. Ce que vous faites, ce que vous dites, et ce que vous pensez est composé de lumière. Dès lors, c’est par les entités dont le travail extérieur est de guérir par la lumière que ces distorsions peuvent être réduites.

Nous avons eu recours à diverses illustrations pour vous aider à visualiser le fonctionnement de la guérison par la lumière. Nous vous avons offert l’idée d’anges qui cousent avec des fils de lumière dorée, tout comme pour le bout ou le talon d’une chaussette qui doit être reprisé, et où l’on prend ce qui est bon, on le regarde, et on fait une ligne de lumière jusqu’à l’autre côté de l’endroit endommagé du talon, et graduellement, petit à petit, tissant patiemment des lignes de lumière tout au long de ce trou ou cette déchirure, attirant ce qui est bon vers ce qui est bon, recouvrant le trou de lumière. Et ensuite, passant par-dessus et par-dessous, en travers de ces rayons de lumière, en allant de ce qui est bon jusqu’à ce qui est bon, et ainsi reprisant, si vous voulez, ce trou.

Ce n’est pas précisément comme cela que font les anges, mais il est très utile de pouvoir mettre en termes terrestres ce que les énergies angéliques font pour guérir avec la lumière. Celle connue comme S a exprimé, il y a quelque temps, dans une conversation avec cet instrument, qu’il y avait eu dans sa vie un moment où elle avait senti que quelque chose se produisait, comme une sorte de trou dans son aura. Et elle s’est rassemblée avec tout ce qu’elle avait, en se disant: « non, je ne veux pas être déchirée, je veux être guérie », et elle l’a été. Et à ce jour, bien des années, et même des décennies plus tard, il n’y a plus eu de trou.

Ainsi, il s’agit donc de la volonté de quelqu’un qui réalise que des trous apparaissent en effet dans le corps énergétique sous le souffle d’une puissance trop forte pour être supportée par ce corps énergétique, et qui veut que le ‘soi’ soit rendu disponible à la guérison. Car, à moins que le ‘soi’ ne souhaite et demande de l’aide, les anges ne peuvent rien faire.

Il y a à cette question des nuances qui nécessiteraient des heures de discussion. Car la lumière est quelque chose qui devient plus dense en information et en énergie, non pas simplement en passant de troisième en quatrième densité, mais de sous-densité en sous-densité et en sous-sous-densité dans la troisième densité, de sorte qu’il y a de très nombreuses sortes de lumière. Et pour chaque blessure dans chaque corps énergétique de chaque âme il y a une certaine sorte de lumière qui est nécessaire pour pouvoir effectuer des réparations.

Nous avons suggéré précédemment à ce groupe que ceux qui travaillent avec l’énergie Reiki paraissent avoir bien compris la nature de la guérison spirituelle, en ce sens qu’ils savent avec certitude qu’ils sont des instruments. Ce ne sont pas eux qui produisent la lumière. Ce ne sont pas eux qui dirigent la lumière. Ils sont là en tant qu’instruments pour entrer en contact avec le corps énergétique, l’aura, de celui ou celle qui est à soigner, de sorte que ce qui peut être fait par la lumière est accompli par le fait qu’ils s’offrent eux-mêmes comme des instruments au travers desquels le Créateur peut jouer Ses mélodies de guérison. Et vous pouvez voir que dans de nombreuses maladies physiques, si pas dans toutes, il y a une composante initiale d’endommagement du corps de lumière qui, étant négligée au niveau de ce corps de lumière, doit forcément s’exprimer dans le véhicule chimique plus dense du corps physique.

Nous remercions chacun d’entre vous pour ces questions et pour avoir rassemblé ce groupe ce soir pour chercher la vérité. Être avec vous et partager votre méditation a été un honneur. Merci.

Nous vous laissons comme nous vous avons trouvés, dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous sommes connus de vous comme étant le Principe de Q’uo. Adonaï. Adonaï.

 

[1] St. François d’Assises, dont la prière est citée à la note 2.

[2] La célèbre Prière pour la paix, appelée aussi Prière simple ou encore Prière de saint François, ne fait partie d‘aucune collection manuscrite. La trace la plus ancienne de ce texte ne remonte pas plus loin que 1913. Cette prière a été imprimée au dos d’une image pieuse représentant Saint François. Ce n’est qu’à partir de 1936 qu’on l’a attribuée à Saint-François d’Assises. Son succès mondial est dû au sénateur américain Tom Connally qui en a fait lecture en 1945 à la tribune de la conférence de San Francisco qui verra naître l'ONU, la ville de San Francisco ayant été placée dès sa création par les Espagnols sous le patronage de ce saint.

La voici telle que publiée pour la première fois par un prêtre français: Esther Bouquerel, dans la revue La Clochette, (n° 12, déc. 1912, p. 285). Elle est présentée comme un texte anonyme, intitulé « Belle Prière à faire pendant la Messe »,

Seigneur, faites de moi un instrument de votre paix.
Là où il y a de la haine, que je mette l’amour.
Là où il y a l’offense, que je mette le pardon.
Là où il y a la discorde, que je mette l’union.
Là où il y a l’erreur, que je mette la vérité.
Là où il y a le doute, que je mette la foi.
Là où il y a le désespoir, que je mette l’espérance.
Là où il y a les ténèbres, que je mette votre lumière.
Là où il y a la tristesse, que je mette la joie.
Ô Maître, que je ne cherche pas tant à être consolé qu’à consoler, à être compris qu’à comprendre, à être aimé qu’à aimer, car c’est en donnant qu’on reçoit, c’est en s’oubliant qu’on trouve, c’est en pardonnant qu’on est pardonné, c’est en mourant qu’on ressuscite à l’éternelle vie. (NdT et Wikipédia)

[3] Le Freddie en question est Freddie Mercury du groupe Queen. La chanson est: « Heaven for Everyone (Un paradis pour chacun), extraite de l’album Made in Heaven. Les paroles ne suggèrent pas vraiment que ce pourrait être l’enfer, mais seulement que « This could be heaven for everyone. This world could be fed, this world could be fun. This could be heaven for everyone. This world could be free, this world could be one » (ce pourrait être le paradis pour tous. Ce monde pourrait être nourri, ce monde pourrait être amusant. Il pourrait être le paradis pour tous. Ce monde pourrait être libre, ce monde pourrait être uni). Cette chanson a été la chanson de préparation, écoutée par le groupe avant de commencer la séance de méditation.

[4] Web site où cette histoire est replacée dans son contexte: http://www.stcsig.org/sn/PDF/achieve_may03.pdf

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 2009 - Français 19 décembre 2009

Copyright © 2017 L/L Research