Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA TRANSCRIPTION QUI SUIT: Cette transmission reçue en télépathie est extraite des transcriptions de réunions hebdomadaires d’étude et de méditation tenues à Rock Creek Research & Development Laboratories et L/L Research. Elle vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. A l’instar des entités de la Confédération qui insistent toujours sur ce point, nous vous invitons à faire appel à votre discernement et à votre jugement pour évaluer son contenu. Si vous percevez de la vérité, tant mieux. Si vous ne vous sentez pas sur la même longueur d’onde, laissez de côté; car ni nous, ni ceux de la Confédération ne souhaitent mettre des obstacles en travers de votre chemin.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

Méditation du samedi

23 janvier 2010

Jim: La question de ce soir concerne le fait que, lorsque nous nous réunissons en des groupes comme celui-ci, où nous partageons d’un cœur ouvert, nous avons conscience que beaucoup de lumière, d’énergie et de potentiel sont générés. Nous nous demandons comment nous pouvons mettre à profit cette lumière, ce potentiel et cette énergie quand nous quittons le groupe et retrouvons notre vie ordinaire, et de quelle manière cette lumière et cette énergie affectent l’apparition du nouvel âge, de la quatrième densité, la densité de l’amour et de la compréhension.

(Retransmission par Carla)

Nous sommes ceux connus de vous comme étant le Principe de Q’uo. Nous vous saluons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique, au service duquel nous venons à vous ce soir. C’est un grand honneur que d’être appelés à votre cercle de recherche et nous sommes ravis de partager avec vous nos humbles avis sur la façon d’emporter avec vous ce ‘soi’ dont vous avez pris conscience dans l’énergie fortifiante de ce cercle.

Cependant, avant de commencer, nous apprécierions beaucoup que chacun de ceux qui entend ou lit ces mots se donne la peine de faire usage de discrimination et de discernement en prenant les pensée qui résonnent en lui et en laissant les autres de côté. Nous ne voudrions pas être une pierre d’achoppement sur votre chemin, et nos commentaires ne peuvent pas aller à la rencontre de tous pendant tout le temps de votre réunion d’aujourd’hui. Nous souhaitons vivement vous laisser dans la tranquillité en ce qui concerne vos schémas de recherche. Par conséquent, si vous voulez bien faire usage de discrimination et être à l’écoute d’une résonnance, nous pourrons parler beaucoup plus librement. Nous vous remercions pour cette considération.

Nous voudrions mentionner que nous souhaitons vous remercier pour le courage d’avoir réservé du temps sur vos agendas chargés, pour chercher la vérité. L’énergie de cette intention déclarée de chercher la vérité est profonde pour nous, et nous réalisons que, comme l’a dit celui du nom de L, vous n’êtes pas seulement sortis du cadre, mais vous êtes pleins de ressort et épanouis, complètement hors de cadre ici. C’est un grand plaisir que faire partie de ce cercle.

Il est très vrai, mes amis, que quand ceux qui ont un même mental s’assemblent, tous ceux qui font partie du groupe sont aidés dans leur recherche. Car, dans ce groupe, chacun est à présent aidé par les autres C’est comme si vous étiez tous accrochés à une grande batterie, chacun d’entre vous étant un accumulateur pour les autres, chacun de vous soutenant, encourageant, et validant les autres.

La nature de ce phénomène est, dirons-nous, électrique, faute d’un meilleur mot. Car chacun de vous est alimenté non seulement par un corps physique dont la nature est chimique, mais aussi par un corps métaphysique, ou énergétique, qui est électrique dans son fonctionnement fondamental. Pendant que vous demeurez dans ce cercle de recherche au cours de cette séance de travail, chacune de vos auras se mêle nécessairement avec les auras qui sont à vos côtés, et quand vous permettez à l’énergie de tourner autour du cercle dans le sens des aiguilles d’une montre, ces énergies mêlées se mettent immédiatement à construire ensemble un espace sacré, en fait dès que vous commencez à parler ensemble quand vous arrivez à la porte. Vous avez en fait déjà construit au-dessus de cette demeure un énorme dôme de lumière qui atteint les cieux, et nous le trouvons très beau à contempler.

Nous tournons à présent notre attention vers une discussion à propos de la nature de ce moment et de cette période car, relativement parlant, les quelques prochaines années sont comme un instant dans le cours général de l’éternité et de l’infini. Ce moment est un moment où, ainsi que l’instrument l’a dit précédemment, la lumière de troisième densité s’affaiblit, pour bientôt se coucher, afin que puisse apparaître l’aube d’une nouvelle lumière, un nouveau matin, une nouvelle densité, la densité que nous appelons souvent celle de l’amour et de la compréhension.

Dans le déclin de la lumière de troisième densité il y a de plus en plus d’interpénétration de lumière en provenance de quatrième densité. La raison pour laquelle une densité est appelée ainsi est que chaque densité contient de la lumière de plus en plus dense en informations. En conséquence, la lumière de quatrième densité véhicule une énorme quantité de vérité; voilà pourquoi chacun de vous est maintenant en train de faire l’expérience de l’opportunité de rassembler tout le côté obscur du ‘soi’, que vous avez peut-être négligé parce qu’il n’était pas attirant, en surface du moins, et qu’il ne paraissait pas véhiculer de l’énergie d’amour et de lumière.

Cependant, mes amis, vous êtes toutes choses. Si vous êtes tous un, alors dans cette unité vous contenez tout ce qui est. Et bien que la nature de cette unité soit celle du Logos ou amour inconditionnel, elle contient aussi toutes les distorsions de cet amour. Et nombreuses sont les distorsions de l’amour qui sont amenées par la peur, mes amis. En conséquence, voici le temps venu pour vous de cultiver la qualité d’intrépidité et de sauter dans la foi.

Au vu de tout ce qui paraît être des difficultés et des désastres dans le monde de votre Terre, en cette période, il est facile d’avoir de la peur. Dans le sillage des nombreuses théories d’ascension et de « grand enlèvement » il est facile de craindre que vous n’allez pas continuer ou bien que vous allez continuer mais que vous serez enlevés de ce lieu pour être placés en un lieu « apocalyptique ». Il est temps de vous libérer une fois pour toutes de ces craintes. Comme l’a dit le poète: « Mort où est ton aiguillon, Tombeau, où est ta victoire? [1] » .

Nous vous demandons de ne pas vous soucier de choses comme la vie physique ou la mort physique, car l’amour inconditionnel et absolu est avec vous dans ce monde et dans la vie plus ample aussi. Donc, si l’amour est en vous qu’importe si vous en faites l’expérience en tant qu’être physique ou en tant qu’être spirituel? Car, quand cette transition se produira, vous saurez, sans l’ombre d’un doute, que vous continuerez à être des citoyens de l’éternité.

Votre environnement changera quand vous suivrez le processus qui vous fera passer de cette densité à la suivante, mais sachez bien que vous ne serez pas jugés, si ce n’est par vos propres préférences. Car vous marcherez dans la lumière du Soleil. Et elle deviendra plus pleine, en une gradation de densité délicatement, soigneusement, nuancée. Et quand vous marcherez dans la pleine lumière, elle cessera d’être de troisième densité et commencera à être de quatrième densité. Et vous pourrez encore poursuivre. Vous pourrez marcher jusqu’à ce que la lumière devienne trop grande et vous devienne inconfortable. C’est là que vous vous arrêterez, et c’est là que vous demeurerez. Et si vous êtes encore dans la lumière de troisième densité quand vous vous arrêterez, alors votre corps énergétique transitera par une autre planète de troisième densité où vous pourrez à nouveau reprendre les leçons de polarité et de choix de la manière de servir: servirez-vous les autres ou bien servirez-vous vous-mêmes?

Et si vous êtes entrés en quatrième densité avant de vous être arrêtés, alors vous aurez passé de niveau. Vous aurez réussi le troisième degré dans cette école des âmes, peut-on dire, et vous verrez que s’ouvriront devant vous un bien plus grand nombre de choix quant à la manière de vivre, d’être, de servir, et d’apprendre, grâce à la plénitude de la lumière de quatrième densité. Mes amis, certains sont venus d’ailleurs, et ont nourri dans leur cœur le souvenir de cette énergie. Et quand vous passerez de niveau peut-être continuerez-vous simplement à monter les marches de lumière jusqu’à ce que vous soyez de retour dans votre densité d’origine.

Bien que cela ait maintenant un impact sur vous, c’est un impact qui libère de toutes les craintes et qui vous permet de savoir que vous êtes un être magique et puissant. Vous faites partie du Principe Divin. Et à mesure que vous créez votre univers intérieur, cela est vrai pour vous. Dès lors, si, dans votre univers, vous avez de la compassion et que vous vous pardonnez à vous-même et à autrui, vous êtes pardonné et eux sont pardonnés aussi. Vous avez cette capacité et ce droit. Vous pouvez créer pour vous, ici et maintenant, de la quatrième densité en établissant votre intention de vivre en fonction de valeurs de quatrième densité.

Mes amis, celui connu comme Jésus a offert des avis simples et forts. Il a parlé en disant que, selon lui, il n’y avait que deux commandements qui devraient être emportés dans ce qu’il considérait comme un âge nouveau. La première valeur est d’aimeur le Créateur de tout son cœur, sans blocages ni entraves, et d’un grand feu ardent. La deuxième est d’aimer tous ceux qui vous entourent comme s’ils étaient vous, et de traiter tous ceux qui vous entourent comme s’ils étaient vous [2].

Quand celui connu comme Pierre a dit: « Mais qu’allons-nous faire quand tu seras parti? » Celui connu comme Jésus lui a répondu: « Nourrissez mon troupeau » [3].

Quand vous quitterez ce cercle de recherche , si fortement soutenu, pour retrouver votre propre localité, votre propre créneau de vie, nous vous demandons d’emporter avec vous cette intention d’aimer le Créateur et d’aimer tous ceux que vous rencontrez comme s’ils étaient vous-mêmes ou, comme l’a dit celui du nom de Jésus, comme s’ils dépendaient de vous pour être nourris. Nous ne suggérons pas que vous deveniez idiots ou bébêtes. Nous ne suggérons pas que vous vous bandiez les yeux pour vous empêcher de voir ce que vous voyez. Ce que nous suggérons c’est que, quand vous voyez avec les yeux de l’amour, alors vous voyez comme une âme quiconque vous regardez. Vous ne regardez pas leur façon de se comporter quand vous voyez avec les yeux de l’amour. Vous voyez leur être essentiel. Dans la Création du Père, tout ce que vous voyez est étincelle du Créateur.

Voir avec les yeux de l’amour c’est avoir le bonheur de posséder une conscience qui informe au-delà des capacités qu’a l’intellect d’informer. Et cela est utile, car ainsi est confirmé que ce que vous voyez est une personnalité qui voit d’autres personnalités. Nous ne suggérons pas que vous cessiez de voir avec toute la capacité que vous avez pour vous lier avec des gens, ni de tracer des limites là où c’est nécessaire dans la relation avec des gens qui vous attirent hors de votre centre. Nous voulons dire que, outre les moments normaux et ordinaires de personnalité, d’intellect et d’émotion, vous pourriez emporter avec vous l’amour et la lumière du Créateur infini unique.

Car vous portez avec vous cet amour, cette lumière, ce Christ, si vous voulez. En fait, dans votre cœur cette énergie flambe et attend que vous la preniez. Ce n’est pas que vous deviez appeler à vous le Créateur, car le Créateur est plus proche de vous que votre propre souffle, plus proche de vous que vos propres os. Cet amour vous attend, tout comme celui du nom de Jésus a attendu les prêtres qui suivaient l’étoile. Vous avez en vous une mangeoire. Et dans cette mangeoire se trouve l’amour lui-même. Cet amour est l’amour de vous, de votre prochain, et de tout ce qui se trouve dans la Création infinie. Vous êtes donc en mesure d’entrer dans l’étable de votre propre cœur et de prendre cet enfant qui est votre âme en train de maturer. Vous avez la capacité de bercer, nourrir, et soigner l’enfant qui est à l’intérieur.

Vous portez en vous, non pas seulement la quatrième densité, mais toutes les densités, toutes les émotions, toutes les circonstances, tout ce qui est manifestation, tout ce qui peut être imaginé, tous les mystères et paradoxes qui sont au-delà de ce qui est imaginable. Tout cela est en vous. Et c’est pourquoi vous êtes le Créateur infini unique et la Création. Nous ne disons pas que vous n’êtes plus patauds. Vous êtes de très jeunes dieux. Et il y a beaucoup à brûler dans le fourneau de la vie ordinaire pendant que vous récoltez pour votre propre bénéfice les joyaux de l’existence, qui sont la partie la plus réelle de vous!

Dès lors, quand vous sortez de cette réunion de groupe, de cet épanouissement, de ce moment précieux, vous emportez avec vous la lumière qui a été potentialisée par la sûreté de ce groupe. Et vous pouvez permettre à cette lumière de briller. Ici non plus, nous ne parlons pas de choses physiques, mais de choses métaphysiques ou spirituelles. Vous ne créez pas la lumière. Vous portez un espace dans lequel l’infini amour, l’infinie lumière du Créateur unique peut circuler. Vous véhiculez cette lumière en tous temps par l’intermédiaire de votre corps énergétique, et elle touche toutes les énergies différentes de votre petite vie en incarnation quand elle passe par ce que cet instrument appellerait ‘chakras’ ou ‘centres énergétiques’.

Il y a un travail à faire chaque jour, tout comme les tâches ménagères qui sont à faire si l’on veut garder sa maison bien propre [4] pour que l’infini amour et l’infinie lumière du Créateur puissent circuler dans votre cœur à pleine puissance. Le cœur est véritablement le centre du corps des chakras ou corps énergétique. Vous vous aidez vous-même à véhiculer la lumière chaque fois que vous découvrez que vous avez fermé un de vos centres énergétiques parce que quelque chose vous a perturbé. Lorsque dans vos contemplations vous examinez cette soudaine fermeture ou ce soudain rétrécissement de votre corps énergétique à cause d’une souffrance, il est très utile de vous connaître vous-même de mieux en mieux et de découvrir quels sont vos déclencheurs, ce qui vous a éloigné de votre corps énergétique ouvert, ce qui fait pression sur cette précieuse lumière affluant dans votre cœur.

Si vous pouvez préserver l’afflux de cette lumière dans votre cœur ouvert, alors vous êtes en mesure de travailler avec les énergies de communication, de compassion et de rayonnement de l’être qui vous mènent à une connexion avec l’inspiration et l’information qui vous vient par l’intermédiaire du portail de l’infini intelligent, tirant de densités supérieures ce qui vous est nécessaire à la poursuite de votre cheminement avec la plus grande lumière possible.

Il est aisé de se sentir ouvert et rayonnant dans un groupe comme celui-ci. Il est moins commode de conserver ce sentiment d’épanouissement quand vous n’êtes pas physiquement accompagnés du groupe. Cependant, mes amis, vous avez de nombreux compagnons invisibles: des anges, votre système de guidance, et ce que cet instrument nomme l’Esprit Saint, qui sont tous de puissants alliés qui vous aident à maintenir ouvert l’espace au travers duquel peut affluer l’amour du Créateur. Si vous pouvez vous figurer votre corps énergétique se terminant au sommet de votre tête, vous pouvez visualiser une flamme d’esprit qui est constamment présente quand votre corps énergétique est ouvert. Métaphysiquement parlant, cette lumière est très réelle. Et vous, vous êtes une lumière illuminant tous ceux que vous rencontrez.

Imaginez dans les jours à venir (parmi les tsunamis, ouragans, séismes, toutes les choses qui entourent la fin d’un âge au cours duquel la chaleur de l’agressivité et de la guerre a été accumulée dans la Terre et doit pouvoir être libérée) les opportunités que vous aurez d’être des témoins de la lumière. Vous pouvez voir par vous-mêmes, pendant que vous regardez les événements se produire dans le monde de votre Terre en ce moment, que la grande majorité des entités de la tribu humaine ne sont qu’à un battement de cœur de donner, aimer, prendre soin et vivre dans la quatrième densité où vous pouvez nourrir ceux qui vous entourent et être nourris par eux.

Certes, ce que cet instrument nomme « la loyale opposition » est ravie de pouvoir faire voler au-dessus du radar des guerres et rumeurs de guerre. Nous vous demandons simplement de ne pas vous laisser déconcerter mais de descendre jusqu’aux racines de votre être, de descendre jusqu’à votre identité profonde et jusqu’à la raison pour laquelle vous êtes ici en ce moment. C’est une opportunité précieuse que vous avez de servir la lumière et de demander : « Quelle est Ta volonté à mon propos en ce jour, car je Te donne cette journée. Ceci est Ta journée. Je suis Ta servante/Ton serviteur. Me voici. Envoie-moi. Envoie-moi » [5].

Et vous pouvez vous demander: « Suis-je digne de porter cet amour, de contempler cette lumière? ». Et nous vous répondons que le Créateur n’a personne d’autre que ceux qui peuvent faire des erreurs. Vous êtes entièrement dignes tels que vous êtes. En vérité, nous trouvons beau chacun d’entre vous. Car si vous vous laissiez traverser par la lumière sans aucune distorsion de personnalité, cette lumière serait blanche. Cependant, comme elle est belle quand vous la teintez des couleurs de vos personnalités de sorte que vous êtes comme des vitraux, donnant à la lumière sa couleur, sa beauté, sa particularité!

Pour étayer l’effort et l’intention de vivre selon des valeurs d’amour et de compassion de quatrième densité, il est très utile, mes amis, que chacun de vous trouve des moyens d’entrer dans le silence, car ces moments de communion avec le Créateur infini unique sont plus profonds que ne peuvent l’exprimer des mots.

La manière dont vous souhaitez entrer dans le silence et pratiquer la présence du Créateur unique dépend entièrement de votre choix. Il y a un éventail étonnant de moyens de pratiquer la présence de l’Unique: de la chaleur de l’exercice jusqu’à la contemplation pendant une promenade dans la nature, en passant par la méditation assise ou la pratique des mots et de l’inspiration quand vous lisez et que vous pensez à ce que vous avez lu. Quelle que soit la manière dont vous choisissez de combiner ces choses, nous vous encourageons simplement à en faire une pratique quotidienne.

Par-dessus tout, mes amis, nous suggérons qu’à la fois vous vous preniez ultimement au sérieux et que vous vous preniez à la légère. On se ‘grille’ facilement sur le chemin de la spiritualité. Abandonnez la lourdeur et l’auto-jugement pour la compassion envers le ‘soi’, et aimez vous tels que vous êtes. Il est tellement plus facile d’aimer tous ceux qui vous entourent quand vous faites cela, c’est-à-dire pratiquer le pardon de vous-mêmes pour chacune des imperfections que vous percevez.

Le public le plus difficile que vous aurez jamais c’est vous-même: le critique le plus sévère, le juge le plus austère. Laissez ces énergies vous quitter quand elles le veulent et pardonnez tout. Quand vous le faites, vous commencez une toute nouvelle vie. Et vous pouvez faire cela vraiment tous les jours. Vous ne manquerez jamais de commencements. C’est l’infini que vous avez à pratiquer.

Nous voudrions à présent demander s’il y a encore des demandes à ce sujet avant de passer à d’autres questions. Nous sommes ceux de Q’uo.

(Silence)

(Retransmission par Carla)

Nous sommes ceux de Q’uo, et comme il semble qu’il n’y ait pas de suite à cette demande, pouvons-nous demander si le groupe a d’autres questions à présent?

A: Q’uo, moi j’ai une question. Le concept des technologies de quatrième densité qui commencent à arriver m’est venu à l’idée. Je me demande si vous pouvez dire si cela est un concept utile et, dans l’affirmative, si vous pouvez en parler dans une perspective spirituelle sans transgresser le libre arbitre de personne.

Nous sommes ceux de Q’uo, et nous vous remercions pour votre question, mon frère. Les informations non-invasives que nous pouvons offrir sont simplement qu’il existe bien une certaine quantité de ce que cet instrument appellerait ‘rétro-ingénierie de technologies avancées’ et que la source de ces éléments de technologies est d’une polarité négative, c’est-à-dire qu’il y a parmi vos peuples de l’énergie qui est appelée Service De Soi.

Tout comme nous, dans la conscience prudente de la nécessité de préserver l’entière libre volonté, venons à vous en pensées par l’intermédiaire de canaux tels que celui-ci, ainsi il y a des entités qui viennent vers ceux qui cherchent à passer de niveau dans le Service De Soi, et ce sont ces énergies qui sont compatibles avec des choses comme des atterrissages physiques, et ainsi de suite, d’entités venues d’ailleurs.

Nous ne disons pas que les technologies en elles-mêmes ont une vibration négative; nous disons seulement qu’il ne serait pas approprié de la part d’un groupe Service D’Autrui venu d’ailleurs d’enfreindre le libre arbitre de ceux de votre planète en tentant d’introduire des technologies qui pourraient être à l’avantage de ceux à qui elles avaient été données.

Nous vous remercions de cette question, mon frère, et ceci termine la matière que nous voyons comme non-invasive.

Pouvons-nous demander si le groupe a maintenant une autre question? Nous sommes ceux de Q’uo.

L: Moi j’avais une question, Q’uo. Vous serait-il possible de parler des principes spirituels impliqués dans le sadisme et le masochisme, la recherche ou l’infliction de douleur vue comme moyen d’exciter ou de changer le mental? Est-ce que cela indique une sorte de blocage des chakras inférieurs qui provoquerait ce désir chez une entité?

Nous sommes ceux de Q’uo, et nous croyons que nous comprenons votre question, ma sœur. Dans le cours d’une vie il peut y avoir une collecte d’expériences très douloureuses et qui sont réprimées parce que, en tant que jeune entité en incarnation, il n’y a pas eu moyen de contenir ou de comprendre ces expériences. Il existe de nombreuses sortes différentes de manières d’abuser d’une jeune âme et, souvent, ces souvenirs sont enfouis profondément de sorte que le bébé, le petit enfant, ou l’enfant qui a vécu ces choses douloureuses puisse survivre avec un psychisme intact, comme dirait cet instrument.

Ces poches de souffrances qui sont enfouies peuvent parfois se manifester au mental conscient de l’adulte, qui n’a aucun souvenir, ou seulement le plus vague des souvenirs, de ces expériences de la petite enfance, et suggérer que d’une certaine manière l’expression de souffrance est appropriée. En termes de psychologie, cela est appelé ‘aberration mentale’ ou maladie. Il y a certes une implication de maladie ou de toxicité dans tous ce qui concerne le côté obscur.

Le chemin vers la lumière va droit au travers de cette souffrance, de sorte que vous pouvez vous imaginer berçant cette partie de vous-même qui est impliquée dans l’obscurité, et permettant à l’aspect maternel du Créateur d’emmailloter et de bercer cette douleur intérieure. Et tout au long de la nuit obscure, continuez à bercer, continuez à aimer, continuez à être là pour cette partie de vous-même qui se trouve dans l’obscurité.

Pouvons-nous poursuivre, ma sœur? Nous sommes ceux de Q’uo.

L: Non, merci, Q’uo.

Nous vous remercions, ma sœur. Et pouvons-nous dire à tous ceux de ce groupe qu’à chaque fois que vous souhaitez que nous soyons auprès de vous dans votre méditation, pour renforcer la vibration de base de la méditation, nous sommes très heureux d’être là. Il vous faut seulement faire appel à nous. Cela est vrai aussi des anges, mes amis. Chacun de vous a de nombreux anges autour de lui/elle, des anges qui vous aiment pour ce que vous êtes et pour vos idéaux élevés et vos grands espoirs.

(Fin de la face 1 de la cassette)

(Retransmission par Carla)

[Ils viennent] pour vous faire savoir que vous êtes aimés et que vous êtes en sûreté.

Pouvons-nous demander s’il y a une autre question à présent? Nous sommes ceux de Q’uo.

A: J’ai encore une question, Q’uo. Je me demande si vous pourriez parler de la discipline des mathématiques dans une perspective de spiritualité — les principes spirituels des maths — sans transgresser le libre arbitre de personne. Merci.

Nous sommes ceux de Q’uo, et nous vous remercions pour cette question. Elle est intéressante en ce sens que, de notre perspective, il n’y a pas de différence entre la science des nombres et la science de la musique. Il a souvent été dit par ceux qui étaient profondément impliqués dans les nombres parmi vos peuples, que les nombres sont des entités. Et nous sommes d’accord avec cela. Mais nous voudrions aller plus loin.

Les nombres sont des essences spirituelles. Les proportions et rapports entre les nombres forment la base des philosophies hermétiques, c’est-à-dire des travaux d’Hermès Trismégiste et de toute la science de l’alchimie qui s’efforce de travailler le métal basique qu’est le ‘soi’ non réalisé, et de le transmuer en l’or du ‘soi’ spirituel réalisé.

Les nombres ont des connexions puissantes et profondes avec de nombreux niveaux vibratoires ou états de l’être. Si, par exemple, vous sentez que vous avez un nombre porte-bonheur, il est très vraisemblable que votre vibration particulière se trouve à l’aise avec les pouvoirs de ce nombre particulier. Si vous souhaitez étudier la nature spirituelle ou sacrée des nombres, il y a de nombreuses manières de le faire. Vous pouvez les étudier selon la discipline de la Kabbale, car la Kabbale avec sa gématrie, est une discipline âgée de centaines et de centaines d’années, et ses voies sont très intéressantes à parcourir pour ceux que les nombres intéressent.

La raison pour laquelle nous comparons les nombres à la musique est que la nature vibratoire de chaque note possède une valeur numérique spécifique de sorte que, quand vous cherchez à voir comment fonctionne l’harmonie ou comment fonctionne une gamme à douze tons, par exemple, ou bien comment les divers modes peuvent faire varier les gammes majeures et mineures, vous voyez des chemins spirituels qui sont compatibles avec divers états de l’être.

Pouvons-nous aller plus loin, mon frère? Nous sommes ceux de Q’uo.

A: Non, Q’uo. Merci.

Nous vous remercions, mon frère. Pouvons-nous demander s’il y a une dernière question de ce groupe?

A: Moi j’en ai une. Q’uo, Je suis curieux de savoir s’il y a une distinction à faire entre attaque psychique et catalyseur ordinaire – juste la routine parce que la vie est comme elle est. Je me demande si vous pourriez parler de cela dans une perspective de spiritualité: comment distinguer entre les deux, sans enfreindre le libre arbitre de quiconque. Merci.

Nous vous remercions, mon frère. Il n’y a en réalité pas de frontière claire entre les coups de l’outrageante fortune quotidienne—comme dirait celui qui citerait mal celui connu sous le nom de William [6]—et une attaque psychique. Cependant, il y a des coups qui paraissent outrageants au-delà de l’ordinaire. Et dans ces cas-là il est probable que le chercheur dira qu’il reçoit une salutation psychique ou subit une attaque psychique.

Habituellement, dans la plupart des cas, les salutations psychiques sont des mécanismes de l’intérieur du ‘soi’, où la lumière n’a pas été développée d’une certaine manière ou dans une certaine zone et que, de ce fait, ce qui frappe comme un catalyseur frappe beaucoup plus durement et douloureusement que l’expérience et la difficulté quotidiennes.

Par conséquent, quand on se met à penser: « Ouh-là, je suis attaqué par une méchante entité de l’extérieur », il est bien plus fructueux, d’une manière générale, de regarder à l’intérieur pour voir ce qui a provoqué ce sentiment être attaqué ou salué, d’examiner ce moment de résistance, de difficulté ou de frustration, et de rassembler des informations concernant cet évènement.

Pour tout chercheur en spiritualité il est très instructif d’aller directement au cœur de ce qui l’a troublé, et d’y chercher les schémas. Car chacun est venu en incarnation avec certaines choses à faire et certaines choses à apprendre. Et pour chacun il y a au moins une leçon incarnationnelle qui se répète, comme un thème qui se joue et se rejoue, comme l’air que vous entendez et qui annonce que Pierre est en train d’arriver, ou bien que c’est le loup, ou bien que c’est le canard, dans Pierre et le loup, cette œuvre merveilleuse qui a un petit air pour chaque entité [7].

Vous aussi vous avez des thèmes pour votre incarnation, des leitmotivs qui apparaissent et réapparaissent. Ils ne surviennent pas précisément de la même manière à chaque fois, car vous êtes différent chaque fois que vous vous retrouvez devant cette leçon incarnationnelle. Mais ils vous trouvent en un lieu différent. Et cependant, vous en reconnaissez certains éléments quand vous y avez prêté attention pendant un moment.

Cela aide énormément d’avoir une idée de vos leçons d’incarnation car cela permet de n’avoir plus peur quand vous en prenez conscience: « Tiens, voilà que ça recommence! ». Puis vous pouvez penser: « Oh, d’accord, je sais ce que c’est. Voilà mon thème, voilà ma leçon. Voyons comment je vais m’en sortir cette fois ». Puis vous commencez à vous poser les questions que nous vous avons si souvent encouragés à vous poser:

« Où se trouve l’amour en ce moment? »

« Où se trouve le Créateur en ce moment? »

« Comment puis-je servir de la manière la plus élevée et la meilleure en ce moment? »

« Comment puis-je élargir ma foi et écarter la peur? »

« Comment puis-je aimer? »

À l’occasion, une entité extérieure peut souhaiter vous distraire de la voie que vous avez choisi de suivre car un être de lumière, un travailleur de la lumière, qui est distrait du travail de lumière et invité à s’asseoir au bord de la route dans un chagrin profond, a été soustrait avec succès de la raison pour laquelle il est ici. Dès lors, quand vous vous sentez distrait, quand vous vous sentez découragé, permettez à ces sentiments de s’écouler de vous pendant que vous permettez à l’amour et à la lumière du Créateur infini unique de vous remplir.

Ce qui vous arrive, que ce soient des difficultés normales de la vie de tous les jours ou que ce soient ce qu’on appelle des salutations psychiques, tout cela réclame la même chose: votre aimante attention. Donc, faites briller votre lumière. Et quand elle est mise en difficulté, prenez le temps de rendre honneur et respect à ce qui constitue la difficulté, puis laissez faire, laissez aller, afin que vous puissiez poursuivre ce que vous étiez venu faire ici.

Pouvons-nous aller plus loin dans notre réponse, mon frère? Nous sommes ceux de Q’uo.

A: Non, merci, Q’uo. Je suis satisfait.

Nous sommes connus de vous comme étant le Principe de Q’uo. Grand merci à chacun de vous. Faire partie de cette méditation a été pour nous un honneur et un plaisir. Nous laissons cet instrument et ce groupe dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Adonaï. Adonaï vasu borragus.

 

[1] Bible, Paul, I Corinthiens 15: 54-55 : « Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole de l’Écriture: La mort a été engloutie dans la victoire. Ô mort, où est ta victoire ? Ô mort, où est ton aiguillon? »

[2] Bible, Mathieu 22: 34-40: Les Pharisiens, ayant appris qu’il avait réduit au silence les Sadducéens, se rassemblèrent et l’un d’eux, docteur de la loi, lui fit cette question, pour l’éprouver: « Maître, quel est le plus grand commandement de la loi? » Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton coeur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C ‘est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes ».

[3] Bible, Jean 21:15-17: Après qu’ils eurent mangé, Jésus dit à Simon Pierre: « Simon, fils de Jonas, m ‘aimes-tu plus que ne m’aiment ceux-ci? ». Il lui répondit: « Oui, Seigneur, tu sais que je t’aime ». Jésus lui dit: « Pais mes agneaux ». Il lui demanda une seconde fois: « Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? » Pierre lui répondit: « Oui, Seigneur, tu sais bien que je t ‘aime ». Jésus lui dit: « Pais mes brebis ». Il lui demanda pour la troisième fois: « Simon, fils de Jonas, m’aimes-tu? » Pierre fut attristé de ce qu’il lui avait demandé pour la troisième fois: « M ‘aimes-tu? » Et il lui répondit: « Seigneur, tu sais toutes choses, tu sais que je t ‘aime ». Jésus lui dit: « Pais mes brebis ».

[4] Cette image basique de la maison à un étage dont le rez-de-chaussée doit être nettoyé avant que l’on puisse entrer dans « la chambre d’en haut » est souvent proposée dans les ouvrages de la mystique britannique Evelyn Underhill. C’est dans ces livres que l’instrument a trouvé pour la première fois cette puissante analogie.

[5] Bible, Isaie 6, 5-8: « Alors je dis : Malheur à moi! C’en est fait de moi, parce que je suis un homme dont les lèvres sont impures, et qui demeure parmi un peuple aux lèvres impures ; et mes yeux ont vu le Roi, l’Eternel des armées. Mais l’un des Séraphins vola vers moi, tenant en sa main un charbon vif, qu’il avait pris de dessus l’autel avec des pincettes ; Il en toucha ma bouche et dit : « voici, ceci a touché tes lèvres, c’est pourquoi ton iniquité sera ôtée, et la propitiation sera faite pour ton péché ». Puis j’ouïs la voix du Seigneur, qui disait: « qui enverrai-je, et qui partira pour nous? » et je répondis: « me voici, envoie-moi ».

[6] William Shakespeare, Hamlet, (Acte III, scène I) où Hamlet se pose la question : « Être ou ne pas être? Voilà la question … S’il est plus noble à l’âme de souffrir les traits poignants de l’injuste fortune ou, se révoltant contre cette multitude de maux, de s’opposer au torrent, et les finir? -Mourir, -dormir, -rien d’autre […] »

[7] Pierre et le loup est une pièce symphonique pour enfants, avec narratif, composée et écrite par Sergei Prokofiev en 1936. À chaque personnage de l’histoire correspond un thème ou leitmotif. Les instruments à corde jouent une mélodie spécifique personnifiant Pierre. Les cors d’harmonie jouent une mélodie qui annonce l’arrivée du loup. Le thème du canard est joué par un hautbois.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 2010 23 janvier 2010

Copyright © 2017 L/L Research