Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA TRANSCRIPTION QUI SUIT: Cette transmission reçue en télépathie est extraite des transcriptions de réunions hebdomadaires d’étude et de méditation tenues à Rock Creek Research & Development Laboratories et L/L Research. Elle vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. A l’instar des entités de la Confédération qui insistent toujours sur ce point, nous vous invitons à faire appel à votre discernement et à votre jugement pour évaluer son contenu. Si vous percevez de la vérité, tant mieux. Si vous ne vous sentez pas sur la même longueur d’onde, laissez de côté; car ni nous, ni ceux de la Confédération ne souhaitent mettre des obstacles en travers de votre chemin.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

Méditation du samedi

19 février 2011

Jim: La question de ce soir concerne le sujet de l’ascension. La plupart d’entre nous voient l’ascension comme ce qui nous arrive après notre mort. Nous savons que nous nous défaisons de notre corps physique et que nous conservons notre corps spirituel ou corps de l’âme. Nous montons les marches de lumière et avançons de cette manière vers une nouvelle expérience. Ce soir nous voudrions quelques informations sur le type d’ascension accomplie par, disons, Jésus ou certains maîtres de toutes religions. Je pense que Ra a parlé des 150 âmes qui ont passé de niveau après le deuxième cycle. Elles pouvaient soit passer en quatrième densité si elles le souhaitaient, soit rester, ce qu’elles ont toutes choisi, parce qu’elles voulaient voir tous leurs frères et sœurs faire cette ascension ou passer de niveau, dirons-nous, avec elles. Nous voudrions donc en savoir un peu plus sur ce type d’ascension accomplie par certains maîtres de toutes cultures à travers les âges.

(Retransmission par Carla)

Nous sommes le principe connu de vous sous le nom de «ceux de Q’uo». Nous vous saluons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique au service duquel nous venons vers vous ce soir. En parcourant du regard ce cercle de recherche, nous ressentons le grand honneur que vous nous faites en nous demandant de nous joindre à vous. Chacun d’entre vous a rogné sur une partie de sa journée, qu’il donne à la recherche de la vérité. Nous nous sentons honorés d’être inclus dans cette recherche, et nous sommes heureux de partager avec vous nos humbles opinions sur le sujet de l’ascension pendant que l’on est encore dans le corps, c’est-à-dire dans le corps physique de troisième densité.

Mais d’abord, comme toujours, nous demandons que vous écoutiez ou lisiez nos pensées avec discrimination et votre meilleur discernement. Écoutez ce qui vous attire, ce qui vous donne l’envie de chercher davantage. Si quelque chose n’est pas vivant pour vous dans ce que nous disons, laissez-le de côté s’il vous plaît. De cette manière nous pourrons être raisonnablement certains de ne pas perturber votre recherche spirituelle ni d’enfreindre votre libre arbitre, et cela est important pour nous. Merci pour cette considération.

Dans le mental de cet instrument nous constatons que le mot ‘ascension’ a des connotations de confusion et de chaos. Ceci, mes amis, vient du fait qu’aussi longtemps que des textes spirituels ont été proposés aux gens de votre planète, le sujet de l’ascension a toujours fait l’objet de disputes acharnées. Selon la manière dont fonctionne une culture, l’ascension peut faire ou ne pas faire partie des doctrines de cette religion ou de cette culture. Elle peut être ou non la manière dont cette religion ou dont ce système philosophique en particulier décrit la progression spirituelle. Une certaine d’émotion est donc attachée à ce concept et cette émotion a tendance à créer une situation dans laquelle il est difficile d’en parler sans qu’elle soit excitée.

Comme vous le savez, notre désir est de considérer de tels sujets de manière telle que le chercheur puisse examiner la structure de la question et obtenir des informations concernant cette question, et de mettre à la disposition du chercheur des ressources qui peuvent l’aider à réfléchir à cette question. C’est dans cette optique que nous voudrions essayer de parler de l’ascension.

Nous voudrions commencer pas le concept chrétien de l’ascension. L’action de quitter la troisième densité tout en étant dans son corps pour se rendre ailleurs est appelée ‘ascension’ parce que dans l’Ancien Testament et dans le Nouveau Testament ceux qui paraissaient être très avancés dans la sagesse ou dans l’amour pouvaient être enlevés de la Terre. Nous notons Élie et son tourbillon, et Jésus et sa croix. Il est donc considéré qu’ils ont opéré l’ascension en demeurant toujours dans leur corps.

De notre point de vue, nous dirions que de manière générale l’ascension signifie pour la population non-chrétienne, ou qui n’est sur aucune voie religieuse, l’événement lié à la date du solstice d’hiver de 2012, ou bien tout moment où un chercheur en particulier considère que la troisième densité est terminée et qu’a débuté la densité suivante ou l’âge suivant pour l’humanité.

Alors, quelle vertu y a-t-il à envisager la façon d’accomplir l’ascension tout en étant dans le corps? Mes amis, si l’on parle d’une activité dans le corps, nous ne trouvons pas que ce concept est utile à tous. La raison pour laquelle nous disons cela est que chacun d’entre vous a acquis le moyen de se trouver sur le plan terrestre au temps de la moisson. Nombreux sont ceux qui ont souhaité avoir des incarnations sur la planète Terre en ces temps-ci, soit pour aider à élever le niveau de conscience de la planète Terre grâce à leur amour, soit pour faire un travail de troisième densité consistant à établir un équilibre satisfaisant entre amour et sagesse, amour et pouvoir, ou sagesse et pouvoir.

Par conséquent, ayant trouvé le moyen d’entrer dans le physique, nous trouvons qu’il y a de la sagesse à rester dans l’incarnation jusqu’à ce que vous ayez appris tout ce que vous pouvez, servi dans toute la mesure de vos possibilités, et soyez devenus capables de, et véritablement prêts à, renoncer à la troisième densité et à tous ses dons et difficultés.

Toutefois, celle du nom de Y a noté que la sorte d’ascension dont il est parlé dans le livre The Masters of the Far East [1] ressemble beaucoup à une vie en quatrième densité, et nous trouvons que le cœur de la question concernant l’ascension pendant qu’on est dans le corps physique est lié à cette réalisation.

Pendant qu’elle passe par la conscience individuelle, la vie semble très constante. Mais elle ne l’est pas. Le flux de temps et d’espace a un potentiel infini. Pour ceux qui cherchent profondément assez dans le moment présent, ce moment, chaque moment, devient vivant. Sous vos pieds le sol s’ouvre et vous pouvez plonger dans ce moment présent. Les limites disparaissent et la chanson que vous avez entendue avant cette méditation dit: «tu peux être délivré» [2].

Certains tentent d’approcher de cet état de conscience en prenant pour base un corps bien dégagé, en s’alimentant bien, en faisant bien de l’exercice, et ainsi de suite. D’autres cherchent à atteindre cet état en entrant de plus en méditation, en ralentissant ce que cet instrument nomme parfois «ce sacré mental!» [3], et en laissant de l’amplitude affluer dans le mental qui est toujours préoccupé de dix mille choses [4].

D’autres approchent le problème de la libération de la conscience de ses amarres en troisième densité en lisant et en s’efforçant d’assimiler de la sagesse extraite de toutes les religions et de toutes les cultures, de tous les systèmes de traditions et de mythes. Et bien que la voie de l’érudit reste souvent dans la tête, secouée çà et là, faisant déborder d’informations les casiers et étagères du mental, la sagesse percole cependant vers le cœur de l’érudit et le tire en avant. Il existe autant de moyens d’envisager l’évolution du corps/mental et de l’esprit qu’il y a de gens.

La clé de ce travail est celle-ci: la conscience que vous partagez avec tous les autres qui sont conscients d’eux-mêmes est une. C’est la conscience du Créateur. C’est la conscience de l’amour complet et inconditionnel. Non pas l’amour que connaissent les poètes qui parlent de romantisme. Non pas l’amour du frère pour le frère. Non pas l’amour sentimentalisé des cartes de saint-Valentin ornées de rubans et incrustées de petites pierres scintillantes. Ceci est un amour qui crée et détruit. Cela est un état de vitalité et de potentiel infini.

La vibration d’amour est la vibration dans laquelle tournent les planètes dans leur course, dans laquelle les soleils opèrent leur rotation dans les galaxies, si lentement à vos yeux, pendant qu’ils montent dans les cieux. Vous êtes une étincelle de cette Pensée originelle unique. La progression dans n’importe quelle densité peut être mesurée en observant combien la vibration de votre conscience est proche de la vibration du Créateur infini unique.

Vous ne voulez ni corrompre ni diluer cette conscience d’amour. Une distorsion est inévitable. Il y aura une dynamique mesurable entre la vibration d’amour et la vibration de votre être en ce moment. Vous cherchez à amoindrir cette distorsion afin de pouvoir profiter de la vibration d’amour et d’être emmené dans le courant de cette conscience.

Beaucoup de ceux qui veulent devenir prêtres cherchent généralement à travailler avec la conscience elle-même, à travailler avec leurs pensées, aussi bien de moment à moment qu’au niveau le plus profond d’un travail en conscience, à accorder leurs pensées au diapason de l’amour. Il y a eu de très, très nombreuses sortes de dévotion à l’Aimé unique. Il y a eu du temps réservé à entrer en communion avec le Créateur, à quitter le désert de la vie quotidienne pour entrer dans l’oasis de la grâce et de la miséricorde, à entrer dans la tente de prière et demeurer en silence avec l’Aimé, aveugle au monde, ouvert à l’esprit.

Vous êtes peut-être étonnés devant la multiplicité des manières de servir le Créateur, d’apprendre à connaître le Créateur. La réponse à cela, mes amis, est enfouie très profond dans l’histoire de votre planète, très profond dans le mental de ses habitants. Vous avez parmi vous sur la planète Terre, seize différents mentaux archétypaux. Ils varient dans ce qui semble être des détails, et cependant les cultures produites par ces mentaux archétypaux peuvent varier énormément dans la manière dont fonctionne la perception. Et c’est d’après la perception qu’ont les gens qu’ils doivent travailler derrière le voile, voilés du souvenir de la façon dont sont les choses sans le voile. Divers mentaux archétypaux, diverses cultures, ont trouvé diverses portes de perception, qui fonctionnent pour eux.

La perception de ces choses que celle du nom de Y a trouvée utile, est une perception qui n’accepte pas la réalité de la troisième densité qui se trouve dans l’illusion physique. Cela est radicalement différent de, par exemple, la perception typique de ceux de culture américaine ou de culture européenne où le plus grand respect est accordé à la robustesse de la vie, à sa masse et à son poids, et à ses caractéristiques physiques. Votre culture a accordé beaucoup de valeur à une compréhension de plus en plus grande de la manière dont fonctionnent les choses du point de vue de la chimie, de la physique, des mathématiques, et cetera.

Ceux qui sont à même d’arriver à la sorte de réalisation qui les libère ultimement des limites du physique sont ceux qui ont grandi dans une atmosphère de croyance en la réalité non pas de cette illusion-ci mais de celle du Créateur. Il est de fait déconcertant pour beaucoup de ceux qui appartiennent à des cultures européennes ou américaines d’envisager l’idée que leur corps, le corps manifestement physique, manifestement présent, leur corps qui possède un poids et une masse, pourrait ne pas être réel. C’est une question de perception. Ceux qui grandissent là où de la valeur est donnée à l’illusion physique n’inclinent pas à être capables d’ouvrir les portes des maîtres de l’Extrême-Orient. Cela ne signifie pas que ceux qui se concentrent sur les principes bouddhistes ou hindous ont moins d’opportunités ou plus d’opportunités d’ouvrir le portail qui donne sur l’infini intelligent. Cela signifie que la perception qu’ils ont de ce qu’ils font varie, et parfois radicalement.

Nous dirons ceci mes amis: il existe des moyens qui permettent à certains individus imprégnés d’une culture qui soutient l’irréalité de la physicalité, et dont la vie se passe dans le travail en conscience, de parvenir à manipuler la matière de manière telle que celle-ci apparaisse et disparaisse. Vous avez constaté auprès de ceux qui font des démonstrations d’hypnose que si la perception d’une personne change, certaines choses qui semblent faire du mal à cette personne peuvent être accomplies: comme enfoncer une aiguille dans le bras, ou marcher sur des charbons ardents. Cependant, sous l’influence d’un hypnotiseur la personne hypnotisée ne ressent aucune douleur de la piqûre de l’aiguille, aucune brûlure pendant qu’elle marche sur des braises. C’est une question de perception.

Pour ceux qui voient ces méthodes de recherche de l’amour et de la lumière du Créateur infini, comme une recherche ayant pour but de purifier le corps, meubler l’esprit, comprendre ce qui se passe, et ainsi de suite, tous ces efforts peuvent être très utiles. Nous suggérons que le chercheur joue avec ces idées de manière légère, rêveusement, lentement, comme la vache rumine l’herbe qu’elle a mâchée; et si l’esprit prend feu, si le cœur prend feu, alors il se peut que cette méthode en soit une qui peut être une bonne ressource pour vous.

Pour offrir une perception plus générale à ceux qui trouveraient cela utile, nous pourrions dire que la matière de la matière n’est pas une matière importante. Vous pouvez considérer que dans l’ascension vous emportez votre corps physique avec vous. Beaucoup le pensent. Ou bien vous pouvez considérer que l’ascension est un état de conscience qui n’a rien à voir avec le corps physique.

Si vos perceptions trouvent qu’il est utile de considérer que l’ascension n’a rien à voir avec le corps physique, alors nous dirions ceci: d’une façon très profonde et très réelle, chacun de vous est au centre d’une Création; votre création. Dans un monde où tout est — pour utiliser un cliché — relatif, vous pouvez facilement et confortablement accepter la proposition que votre expérience est subjective. Vous pouvez lutter toute votre vie pour arriver à l’objectivité mais voyez-vous mes amis, vous êtes là. Vous êtes des témoins, et ce que vous observez est observé selon vos perceptions. La vérité se trouve au-delà de la perception. La vérité se trouve au-delà du conscient, c’est-à-dire de l’intellect. Elle n’est pas au-delà du mental du cœur qui est la conscience elle-même. Mais la conscience elle-même est. Elle n’agit pas. Vous, vous êtes le personnage qui agit dans votre pièce de théâtre. La conscience, elle, demeure. Il est donc plus facile d’être amour que d’être capable de parler d’amour.

Votre création est composée de la manière dont vous choisissez de penser aux choses, de la manière dont vous choisissez d’observer et de percevoir les choses. L’aspiration de l’humanité en troisième densité est de dépasser les limites de la perception normale et d’ouvrir les portes à tout ce qui est. Par conséquent, si vous souhaitez faire l’ascension à l’intérieur de votre corps, c’est-à-dire de votre corps physique, vous voudrez laisser votre intuition vous amener vers des activités et des pensées qui vous aideront à y parvenir. La conscience, la conscientisation, la perception, est malléable et facilement influencée par de nombreuses choses.

Cet instrument a souvent fait l’expérience de lire quelque chose incorrectement à cause d’un astigmatisme prononcé dans sa vision, de sorte qu’un ensemble de mots devient quelque chose d’entièrement différent. Souvent, cet instrument a tiré quelque chose de mots qu’elle avait lus incorrectement. Est-ce que sa perception a été mal guidée? Peu importe qu’elle ait lu correctement ou incorrectement. Ce qui importe c’est comment elle a réagi à ce qu’elle a perçu. C’est cela votre création qui est en cours: votre prise de conscience du fait que vous êtes un Créateur et que vous pouvez produire une création subjective qui vous convienne non pas un peu ou en grande partie, mais complètement.

Dans votre culture on dit: «on récolte ce qu’on sème». La manière dont vous percevez dépend beaucoup de ce qui vous arrive. Disons que vous êtes quelqu’un qui voit à travers des lunettes roses, vous êtes un optimiste. Partout vous voyez l’espérance et la foi. Ce qui vous arrive est interprété d’après votre attente que tout est bien qui finit bien.

Certains ont le sentiment que tout est sans espoir. Le monde n’a pas de sens, l’existence n’a pas de but, et le seul point de vue approprié est l’ironie, le découragement et l’absence d’espoir. Pour une telle personne, même la journée la plus ensoleillée est sombre.

Les deux entités voient vraiment par elles-mêmes. Leurs expériences oblitèrent ce que l’on peut appeler la «réalité objective». Votre expérience oblitère toujours les parties qui font la somme de ce que vous observez.

Par conséquent, vous pouvez vraiment créer à partir de votre expérience de vie un environnement qui s’accorde de plus en plus près à la vibration de l’Un infini. Vous pouvez vous servir de cette vibration. Ce qui est réel dans l’univers est à la fois infini et limité. L’unité c’est cela qui est réel. Vous êtes tous un. Nous faisons tous un avec vous. Toute la Création est un seul être interconnecté.

La conscience est toujours là. Que, comme les maîtres de l’Extrême-Orient, vous vous centriez sur un ensemble de perceptions qui touchent au corps physique ou que vous choisissiez n’importe quel nombre d’autres manières de voir la Création et votre place dans celle-ci, indépendamment de ce que vous pensez être la réalité, l’évolution spirituelle est une question d’amoindrissement graduel de la différence entre votre vibration et la vibration du Créateur infini unique.

Cet instrument a souvent aspiré à la paix qui se trouve derrière le voile, dans un pays où tout est connu, comme dans l’expérience du personnage de fiction nommé Ria [5], mais de nombreuses fois dans sa vie cet instrument a constaté qu’elle est en quatrième densité parce qu’elle vit, autant qu’elle le sache, selon des valeurs de quatrième densité. Si vous pouvez voir cette sorte de perception comme un environnement, comme une pièce ou une maison, on pourrait dire que cet instrument passe du temps dans cette pièce, mais non pas tout son temps. Elle entre et sort constamment de cet état d’esprit selon les événements de la journée, ceux qui affectent la conscience de cet instrument. Nous avons le sentiment qu’elle est un exemple utile en ce sens que toutes les entités ont tendance à varier d’un moment à l’autre et d’un jour à l’autre.

Ceux qui se retirent de la société pour pouvoir se tourner vers l’intérieur avec davantage de pureté auront une démarche différente de ceux qui choisissent de vivre leur vie sacerdotale dans l’effervescence du midi, avec les bus qui klaxonnent, les trains qui roulent, les gens qui vont et viennent, et vaquent à leur travail. Ce n’est pas vrai qu’il est nécessaire de se séparer de sa société pour pouvoir arriver à la réalisation spirituelle. Ce qui est vrai c’est que la démarche est très différente et qu’il y a des degrés de pratique qui permettent à chaque personne de choisir pour elle-même dans quelle mesure cette démarche sera accomplie en société et dans quelle mesure elle sera accomplie dans la retraite.

Il n’y a pas de réponse juste. Il n’y a, autant que nous le sachions, que l’assurance, que ce que vous recherchez peut être trouvé dans n’importe quel environnement où votre recherche et votre désir ont une certaine valeur. Vous pouvez certes vivre en quatrième densité maintenant. Cela peut vous arriver inopinément ou bien cela peut vous arriver en conséquence de la discipline de votre mental et de votre corps.

Sentez pendant un moment la qualité de la conscience qui est en vous. Sentez-la vous emplir: votre poitrine, vos membres, votre torse. Sentez votre cœur se dilater à mesure que vous vous focalisez sur cette conscience. Sentez l’amour qui est dans cette conscience. Voilà votre outil fondamental: la conscience elle-même. Il est indiscutablement vrai que parler va vous embrouiller, vous distraire, vous séduire et, que vous soyez amusé, charmé ou affligé par les mots, on ne peut pas en dire qu’ils pourront vous conduire à l’essence.

Par conséquent, pour pouvoir demeurer dans l’environnement de votre choix nous encourageons à la contemplation, à la méditation, à la prière ou à tout moyen que vous choisissez pour entrer dans le silence, pour passer du désert à l’oasis et entrer dans la tente de communion. Car l’Un infini vous attend à tout moment pour vous accompagner, vous aimer, et vous rendre apte au service.

À présent nous voudrions demander si cette question doit être poursuivie. Nous sommes ceux de Q’uo.

(Pause)

Nous sommes ceux de Q’uo, et puisque les oreilles de cet instrument n’ont rien entendu d’autre que le silence et le grincement occasionnel d’une chaise, pouvons-nous demander s’il y a une dernière question pour ce soir avant que nous quittions cet instrument?

E: Moi j’ai une question. Ma question est plus qu’une question épistémologique concernant la connaissance des chakras et/ou les concepts de centres énergétiques. Je voudrais savoir d’où est venu ce savoir en premier lieu. Est-il venu purement de l’expérience, ou bien est-ce que cette connaissance a été reçue d’une quelconque autre manière, qui a ensuite généré ou manifesté l’expérience de cette manière?

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris connaissance de votre question, ma sœur. Nous proposons à celle connue comme E qu’il existe un système de feedback qui pousse à amener vers une perception de plus en plus précise de la vérité à propos des choses non vues. Nous voudrions dire qu’il y a toujours eu certains, en troisième densité, pour qui le voile était plus mince. Certains ont une sensibilité à la vue et peuvent réellement voir les auras du système de chakras qui interpénètrent le corps. Certains ont une plus grande sensibilité aux couleurs et peuvent sentir, percevoir et pressentir, sinon voir, les variations dans les couleurs et les schémas à mesure que l’on remonte le corps des chakras le long de l’épine dorsale depuis l’aine jusqu’au sommet de la tête.

D’une manière ou d’une autre des perceptions ont été partagées. Et lorsque des perceptions sont partagées, la compréhension augmente pour tous ceux du groupe avec lesquels cette compréhension est partagée. À son tour, cette compréhension crée la possibilité de faire entrer plus de détails en ceux qui sont sensibles d’une manière ou d’une autre. Donc, dans un sens c’est entièrement par l’observation que ce système de chakras ou centres énergétiques, et leurs correspondances ont été notés et découverts, dirons-nous. Cependant, il y a toujours de l’aide de l’esprit qui vient à ceux qui se concentrent avec application sur certaines matières.

C’est pourquoi nous devons dire qu’il s’agit essentiellement d’un système de feedback. Cette réponse à votre question n’est pas entièrement satisfaisante mais pour pouvoir pénétrer plus profondément, ma sœur, il nous faudrait plus de temps que nous n’en avons avec cet instrument pour le moment.

Pouvons-nous poursuivre notre réponse? Nous sommes ceux de Q’uo.

E: Non, merci.

Nous vous remercions, ma sœur. C’est un tel plaisir d’être avec chacun de vous! Cependant maintenant il est temps pour nous de vous quitter. Ce n’est pas dans notre nature ni dans notre environnement de venir parmi vous et vous serrer dans nos bras, mais nous éprouvons le désir de vous serrer dans nos bras. Nous vous aimons et nous vous remercions d’être vous.

Nous quittons cet instrument et ce groupe dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous sommes connus de vous comme étant le Principe de Q’uo. Adonai vasu borragus.

 

[1] La vie des Maîtres, by Baird T. Spalding. Disponible aux éditions J’ai Lu aventure secrète, no. 2437, novembre 2005. Cet ouvrage un peu vieilli est une excellente compilation des enseignements orientaux.

[2] “Unbound” (libéré) une chanson de “the Refugees”, 2008. Le CD porte ce même titre. Les paroles du refrain sont: « être libre, laissez-moi me délivrer de mes liens pour pouvoir me tenir un jour, une seule fois, sur le sol sacré! Oh être délivré!»(NdT - traduction libre)

[3] Original: monkey mind (NdT)

[4] Dix mille choses: «expression bouddhique représentant l’interconnexion dynamique et l’unité simultanée ainsi que la diversité de toutes choses dans l’univers». (extrait d’un article paru dans le Kyoto Journal). Le groupe Q’uo group donne à cette expression le sens de «monde physique des objets».

[5] Graham Hancock, Entangled: the Eater of Souls: New York, Disinformation Company, 2010

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 2011 19 février 2011

Copyright © 2017 L/L Research