Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA TRANSCRIPTION QUI SUIT: Cette transmission reçue en télépathie est extraite des transcriptions de réunions hebdomadaires d’étude et de méditation tenues à Rock Creek Research & Development Laboratories et L/L Research. Elle vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. A l’instar des entités de la Confédération qui insistent toujours sur ce point, nous vous invitons à faire appel à votre discernement et à votre jugement pour évaluer son contenu. Si vous percevez de la vérité, tant mieux. Si vous ne vous sentez pas sur la même longueur d’onde, laissez de côté; car ni nous, ni ceux de la Confédération ne souhaitent mettre des obstacles en travers de votre chemin.

CAVEAT: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger. (Traduction française: Micheline Deschreider)

Méditation du samedi

5 mars 2011

Jim: Il semble que notre but ici soit d’aider à la naissance de la quatrième densité. Maintenant que cela paraît fait, quel va être notre objectif à part pour les plus jeunes qui vont nettoyer et soigner la planète: être ici sur une Terre mourante de troisième densité? Qu’est-ce qui doit nous enthousiasmer de maintenant à la fin de notre incarnation ici? Sur quoi devons-nous nous concentrer pendant le reste de la troisième densité?

(Retransmission par Carla)

Nous sommes ceux connus de vous comme étant le Principe de Q’uo. Nous vous saluons dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique, au service duquel nous venons vers vous ce soir. Nous nous sentons très honorés d’avoir été appelés à votre séance de travail et c’est un plaisir pour nous de parler avec vous à propos du but de ceux qui servent sur la planète Terre en ce moment.

Mais d’abord, comme toujours, mes amis, nous voudrions que vous écoutiez avec grand discernement et discrimination ce que nous avons à dire. S’il vous plaît, ne prenez pas comme un tout ce que nous avons à dire, mais attendez la résonance dont celui du nom de W a parlé: cette résonance qui vous dit que telle pensée est pour vous, pour maintenant, et pour le futur. Si une pensée ne vous semble pas vivre et résonner pour vous alors passez-la. Si vous voulez bien faire cela pour nous notre cœur sera apaisé, dans la certitude que nous ne pouvons pas enfreindre votre libre arbitre ou perturber votre voyage spirituel. Merci pour cette faveur.

En examinant la question de ce qu’il y a à faire entre le moment présent et celui où vous quitterez cette incarnation, mon frère, nous voudrions nous étendre sur les opinions proposées au début de la question, car nous n’avons aucunement le sentiment que le travail de ceux que nous servons en ce moment sur la planète Terre n’est accompli que parce que la planète elle-même a pu naître à la quatrième densité.

Il se fait en vérité qu’en termes de naissance de la planète Terre à la quatrième densité, le travail est achevé. Toutefois, il n’est absolument pas exact que le travail de ceux qui sont sur la planète Terre soit arrivé à une semblable conclusion. Dans chaque incarnation dont vous faites l’expérience ou dont d’autres font l’expérience il y a un rythme naturel. Aucune partie d’incarnation n’est du temps mort. Et pour les missionnés qui sont venus aider à la moisson, ainsi que vous en avez le sentiment pour vous-même, mon frère, le travail n’est absolument pas terminé non plus, car les champs sont blancs [1] de récoltes et vous êtes les ouvriers venus pour aider.

Rappelez-vous que le petit nombre de ceux qui ont travaillé pour passer dans la polarité du Service De Soi sont eux aussi dans leur dernière incarnation avant de passer de niveau. Ils travaillent, certains consciemment, d’autres inconsciemment, à créer un climat de peur et à accroître la souffrance. Par conséquent, la moisson, tout comme les capsules déjà coupées, est difficile à ramasser. Elle coupe et lacère les doigts qui [2] cueillent la boule. Ce n’est pas nécessairement une chose agréable à regarder; et observez ceux qui vous entourent; voyez comme ils vont et viennent dans votre vie et comme vous allez et venez dans la vôtre. Il y a énormément de chaos. Nous pourrions dire qu’il y a une récolte d’anxiété et de soucis. Les temps sont incertains, dirions-nous, et il est facile d’éprouver de l’appréhension car vous ne savez pas à quoi vous attendre; et cependant c’est une période où les énergies d’amour, de puissance et de paix sont les plus nécessaires.

Lorsqu’il y a tempête en mer un phare est nécessaire, car on ne peut pas apercevoir les rochers recouverts par les eaux. Chacun d’entre vous est une lampe sur une colline. Il peut vous sembler que la puissance d’une bougie est bien faible et cependant la lumière en est pénétrante. On peut même apercevoir sa lueur à plus de 500 mètres; et vous, mes frères, vous êtes bien plus que des bougies. L’amour infini et la lumière du Créateur unique circulent à travers votre corps et lorsque vous appréciez les bienfaits de leur énergie infinie vous les envoyez vers le monde; et cette lumière dit à ceux qui la voient: «voilà de l’amour, voilà de la sécurité, voilà de l’intimité, voilà cette paix qui dépasse l’entendement».

Un monde affamé aperçoit une lumière comme la vôtre et il est rassasié, car ce qui passe à travers vous est infini et ne peut être épuisé. Vous avez la responsabilité d’être un humain en cette période de glissement. Vous portez l’infini en vous. Chaque fois que vous priez vous entrez dans la lumière infinie. Chaque fois que vous méditez vous reposez dans l’amour inconditionnel, vous entrez en communion avec l’Un infini. Ce n’est pas une force humaine qui allume la flamme que vous offrez au monde: c’est celle du Créateur Lui-même. Vous êtes simplement un canal au travers duquel cette lumière peut se déverser. Et lorsque votre corps énergétique est ouvert, que votre cœur est ouvert, cette lumière jaillit sur le monde avec grande beauté.

Mon frère, vous demandez: «De quoi dois-je m’enthousiasmer? Sur quoi dois-je me concentrer entre le moment présent et celui auquel j’entrerai dans une vie meilleure?» Nous voudrions vous rappeler l’histoire du centième singe [3]. C’est une histoire vraie qui concerne des singes sur deux îles différentes, qui ont appris une manière différente de manger des bananes. Les scientifiques qui ont étudié les singes sur ces deux îles ont remarqué d’à un moment donné la connaissance d’un moyen amélioré de manger les bananes était passée d’une île à l’autre et que puisque tous ceux qui étaient sur cette île savaient comment manger les bananes, cette information avait voyagé de telle sorte que les singes habitant l’autre île avaient commencé à faire de même.

Votre espoir, avant de venir en ce lieu de service et d’apprentissage, était que vous seriez à même d’illuminer la conscience de la planète Terre. Avant d’être dans un corps physique, vous ne saviez pas précisément quelle forme allait prendre ce service. Et jusqu’à présent vous avez passé votre vie à vous demander: «Qu’est-ce qui est du service dans ma vie? Qu’est-ce qui est de l’apprentissage? Quelles leçons ai-je emporté au niveau incarnationnel, et sur lesquelles voudrais-je me concentrer avant de manquer de jours, de lumière et de souffle dans le corps physique?» La réponse est que cela est différent pour chacun, mais il est très vraisemblable que vous aviez l’espoir de faire la sorte de différence qu’ont faite les singes de la première île lorsqu’ils ont appris à manger une banane d’une manière améliorée.

Peut-être avez-vous vu le film Pay It Forward [4]. Un adolescent a l’idée de servir son prochain, et dans le film cet ado transmet cette énergie à une ville entière. On peut le voir comme un divertissement et une fiction, mais chaque année lorsque la naissance du Christ est commémorée, sur la terre entière des gens qui y participent dans l’esprit de Noël ouvrent leur cœur, rencontrent leurs voisins, et s’efforcent de rendre service. Cela ce n’est pas de la fiction, et ce n’est pas de la fiction non plus de s’en souvenir à chaque catastrophe naturelle comme l’ouragan Katrina ou plus récemment le tremblement de terre en Haïti. Dans ces circonstances-là les gens ont ouvert leur cœur et ont découvert qu’ils se préoccupaient vraiment de ceux qui leur étaient étrangers, et ils ont réalisé que dans la tribu Humanité un étranger ça n’existe pas.

Voilà peut-être un bon thème pour lequel vous pouvez vous enthousiasmer, mon frère. L’occasion s’en présente chaque jour de tout le restant de votre incarnation. Soyez le premier à payer pour servir autrui avec un style, une affection, un humour, et un élan vital [5] tels que vous transmettiez aux autres le désir de partager cette lumière et cet amour, de sorte qu’ils se mettent à rayonner, à servir, et qu’à leur tour ils en contaminent d’autres. Visualisez l’amour et la lumière de l’Un infini qui devient pandémique sur la nouvelle planète Terre de sorte qu’à la place d’une pauvre petite moisson vous puissiez avoir celle d’une grande partie de la population de la planète Terre.

C’est habituellement dans les temps de difficulté et de problèmes que les gens sont prêts à s’éveiller à une différente façon de penser. Le choc du chaos, dont vous faites l’expérience dans votre monde commercial et économique a été un signal d’éveil pour beaucoup, et les perturbations se poursuivent, mon frère. Les gens qui étaient endormis sont maintenant vulnérables à un nouveau mode de pensée, à un nouveau paradigme. L’ancien ne convient manifestement plus. Et vous pouvez, de chaque fibre de votre être, entrer dans les moments de votre vie de manière à partager l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Ce que vous partagez, mon frère, il vous faut d’abord le vivre, et dès lors une partie de ce sur quoi nous pourrions vous encourager à vous concentrer c’est le silence.

Le silence semble être une absence de bruit. Mais en réalité le silence c’est le medium nécessaire à l’information pour qu’elle puisse affluer des énergies et essences de l’esprit et se déverser dans votre conscience qui s’éveille. Il est puissant. Nous n’encourageons pas à une immersion soudaine dans le silence mais bien, disons, à tremper l’orteil dans l’eau cinq minutes ici et cinq minutes là. Et nous vous encourageons à faire cela fréquemment, de manière à ce que vous retourniez fréquemment au silence qui vous offre votre sensibilisation la plus forte au Créateur infini.

Il est nécessaire que vous profitiez de la vibration du Créateur, ce que vous pouvez faire à chaque fois que vous tombez dans le silence avec l’intention de chercher le Créateur unique. Ce qui vous vient dans cet état de silence peut être quelque chose dont vous n’aviez pas conscience. Toutefois, soyez certains que vous recevez des informations qui vont vous transformer et vous faire croître. Et vous, chacun de vous, par votre énergie, par votre essence, par votre vibration caractéristique, vous avez cette merveilleuse capacité d’encourager et soutenir l’éveil d’autrui.

Jusqu’au moment où votre corps physique arrête de respirer et où vous passez dans une vie plus ample, vous avez la possibilité et la capacité de servir puissamment et significativement le Créateur infini. À mesure que vous fabriquez votre vie, à mesure que vous vous souciez de la polarité avec de l’intégrité et de l’éthique, vous ne travaillez pas seulement sur vous-mêmes, vous changez en fait le monde. Vous ne pouvez pas le voir, vous ne pouvez pas le prouver, mais une déduction logique de l’affirmation que «Tout est Un» permet de dire que tout ce qui est apparemment séparé est en fait connecté. Vos physiciens ont commencé à vous faire part de cela, notamment avec la théorie des cordes [6].

C’est pourquoi, faites de votre mieux pour être de bons serviteurs de cette planète et aider ceux qui sont venus ici pour l’être. Mais rappelez-vous que votre tâche principale est d’être un canal pour la lumière et l’amour du Créateur infini unique. Demeurez dans l’éclat de cet amour et demandez à ce que le feu de l’amour soit allumé dans votre cœur par l’esprit, afin que dans cette incarnation de service et d’apprentissage vous puissiez faire de votre mieux avec la plus grande passion, avec la plus grande intensité.

Mon frère, nous savons que vous ne pouvez pas suivre cette question puisque vous n’êtes pas physiquement présent, de sorte que nous allons laisser cette question en l’état. Si vous avez une autre question nous en serons heureux.

Pouvons-nous demander à celui du nom de Jim s’il y a une autre question à présent? Nous sommes ceux de Q’uo.

Jim: (Inaudible. Jim dit que c’est W qui a le papier que G a laissé et qui contient les questions en provenance de lecteurs de L/L)

Nous sommes ceux de Q’uo et nous demandons s’il y a une autre question à présent.

W: (consultant les notes de G.) Au Japon, S demande: «Q’uo, je me demande vraiment que faire à propos de la vaccination de mon nouveau-né. Il y a deux écoles de pensée à ce sujet: l’une dit que le vaccin n’est pas seulement sûr mais qu’il est aussi nécessaire; pour l’autre les vaccins sont extrêmement nocifs. Je ne parviens pas à être d’accord à 100% avec l’une ou l’autre, et il y a des arguments pour et contre les deux attitudes. Comment un parent peut-il prendre une décision à propos d’un acte qui, une fois accompli est irréversible et peut avoir pour conséquences des défauts cognitifs et/ou une santé défaillante mais qui s’il n’est pas accompli, peut avoir pour résultat la mort ou le handicap d’un enfant à cause de la maladie, sans omettre la perte d’un enfant à cause de poursuites du fait d’une législation trop zélée en matière de bien-être des enfants. Quels sont les principes spirituels impliqués ici?»

Nous sommes ceux de Q’uo et nous avons pris connaissance de votre question. Lorsqu’on travaille sur des questions telles que celles de vacciner ou non un enfant confié à vos soins, le principe spirituel impliqué est le libre arbitre. Puisque l’enfant n’est pas capable de prendre une décision raisonnée sur de telles questions et bien d’autres qui concernent les parents, il incombe au parent de prendre la décision pour le jeune.

Nous regardons dans le mental de cet instrument et voyons qu’elle a été sélective dans le choix de ses vaccins. Elle a fait l’expérience d’un vaccin vivant qui a indiqué qu’elle était encline à des réactions adverses à celui-ci, alors qu’avec un vaccin non vivant ou vaccin mort, la possibilité d’une réaction adverse est réduite.

Mais cela ne concerne pas votre libre arbitre. Il est bon d’être logique et de procéder à des recherches. Il est bon en effet d’être informé aussi bien que possible. Néanmoins, comme vous le dites, dans les matières humaines il n’y a souvent aucune possibilité de certitude. Bien qu’aucun principe spirituel ne soit impliqué dans le fait d’administrer des vaccins, cela étant du domaine du complexe ‘corps’, il est important que vous sentiez que vous agissez pour le bien de l’enfant.

Par conséquent, vous devez prendre cela dans votre cœur après avoir pris connaissance d’autant de faits que vous le pouvez. Réfléchissez à la résonance qu’il y a à offrir à l’enfant ce mode de soin, et nous suggérerions que pour chaque type de vaccin vous suiviez ce processus de consultation de votre mental rationnel et linéaire, de votre intellect, et de la sagesse de votre cœur. Car bien souvent le cœur sait des choses qu’il est incapable d’exprimer.

Nous n’encourageons pas à des mouvements aveugles sans contenu intellectuel, mais plutôt à une approche équilibrée, car vous conservez la liberté de votre volonté jusqu’à ce que vous ayez appris tout ce que vous pouvez apprendre. Alors vous avez suivi vos propres sentiments les plus profonds. Nous ne vous disons pas de suivre des émotions superficielles ni vos impulsions, mais il y a nécessité de faire au mieux pour votre enfant, de sorte qu’il vaut la peine de passer par ce processus de discernement, en utilisant tout les équipements dont vous disposez, toutes vos ressources: votre intellect, votre discernement, en n’en favorisant aucun et en trouvant un consensus.

On peut dire que certaines choses ne sont tout simplement pas spirituelles, et cependant tout ce qui existe est composé d’amour, alors comment quelque chose peut-il ne pas être spirituel? L’esprit existe en toutes choses: dans le vaccin, dans votre enfant, dans les rochers, et dans le ciel. Et de tous ces présents de l’esprit naissent des responsabilités et des devoirs qu’il est un honneur d’avoir. Toutefois, on ne peut pas dire qu’il n’y a pas de travail impliqué dans l’éducation d’un enfant.

Donc, offrez cette matière et toutes les matières au meilleur de vous-même. Soyez généreuse. Prenez du temps, de sorte que la décision que vous voulez en soit une avec laquelle vous pouvez vivre dès maintenant. Nous vous remercions pour cette question.

Nous sommes ceux de Q’uo et nous voudrions demander s’il y a une autre question à présent.

(Pause)

Nous sommes ceux de Q’uo, et puisque nous n’avons pas conscience d’une autre question dans ce cercle de recherche, nous allons prendre congé de cet instrument et de ce groupe, et nous allons laisser chacun dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous sommes connus de vous comme étant le Principe de Q’uo. Cela a été un plaisir d’être avec vous. Nous vous remercions pour votre beauté et votre courage. Adonaï. Adonaï vasu.

 

[1] Bible, Luc 10:1-3 : Après cela, le Seigneur désigna soixante-douze autres et les envoya deux par deux en avant de lui dans toute ville et tout endroit où lui-même devait aller. Et il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers peu nombreux; priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers à sa moisson. Allez ! Voici que je vous envoie comme des agneaux au milieu de loups. »

[2] Cette allusion fait référence aux champs déjà mentionnés qui sont blancs de coton mûr. Le coton est blanc et la boule duveteuse est protégée par une capsule dure qui peut blesser la main qui la cueille.

[3] De Wikipédia: “L’effet centième singe est un phénomène supposé, par lequel un apprentissage se serait répandu depuis un petit groupe de singes à toute la population des singes de la même espèce, une fois qu’un nombre critique d’entre eux aurait été atteint. Des scientifiques japonais ont étudié des macaques sur l’île de Koshima en 1952. Certains de ces singes avaient appris à laver des patates douces et les scientifiques ont alors observé que ce nouveau comportement s’était répandu à tous les jeunes singes de l’île par mimétisme. Lyall Watson prétend que ce comportement se serait répandu aux singes de toutes les îles avoisinantes sans qu’il y ait la moindre transmission visible et cela au moment où un nombre clé aurait été atteint, le fameux centième singe, à partir duquel l’espèce entière aurait acquis un nouveau savoir.

[4] Titre traduit en français par «passe le relais» (NdT)

[5] En français dans le texte original (NdT)

[6] La théorie des cordes est très complexe et n’est pas prouvée. Elle pose que dans l’univers tout est lié.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 2011 5 mars 2011

Copyright © 2017 L/L Research