Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre V - 10 février 1981
Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Fragment 10

Séance 21, 10 février 1981

Jim: Comme nous nous préparions à accueillir le Dr. Puharich dans notre cercle de travail avec Ra, nous avons reçu un nouveau rappel concernant le pré-requis de l’harmonisation dans la vie personnelle, nécessaire pour tous ceux qui sont impliqués dans le contact.

Carla: En l’occurrence, Andrija n’est jamais venu nous rendre visite ici dans le Kentucky. Mais il est à noter que Ra a souvent répondu à nos questions en invoquant la loi de confusion. Pour ceux de Ra, l’importance primordiale, en éthique personnelle, à accorder au fait de permettre aux gens de faire leur propre apprentissage, leurs propres erreurs, ne peut être assez soulignée.

Séance 21, 10 février 1981

Interlocuteur: Andrija Puharich viendra nous rendre visite plus tard ce mois-ci. Peut-il lire les textes non publiés sur la guérison?

Ra: Je suis Ra. L’entité dont vous parlez a connaissance de ce matériau dans sa mémoire consciente sous une forme un peu altérée. Dès lors, il est inoffensif de laisser cette entité prendre connaissance de ce texte. Cependant, nous demandons que le complexe mental/corps/esprit Henry soit suffisamment préparé par les moyens de la méditation, de la contemplation, ou de la prière avant d’entrer dans ces travaux. Pour le moment, comme nous l’avons déjà dit, ce complexe de mental/corps/esprit n’est pas de la distorsion vibrationnelle appropriée.

Interlocuteur: J’avais déjà décidé de l’exclure de ces travaux; J’avais seulement décidé de lui laisser lire le texte. La seule autre chose que j’ai remarquée dans le texte tel qu’il existe maintenant, c’est qu’il y a une phrase qui lui permettra de comprendre qui, selon moi, était réellement Spectra. Il me semble que c’est de mon devoir de lui dissimuler cela afin de préserver ce libre arbitre que vous avez tenté de préserver en ne nommant pas l’origine du contact Spectra en Israël. Ai-je raison?

Ra: Je suis Ra. C’est une matière laissée à votre discrétion.

Interlocuteur: J’ai bien pensé que vous diriez cela.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre V - 10 février 1981

Copyright © 2017 L/L Research