Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre V - 16 février 1981
Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre V, Fragment 14

Séance 25, 16 février 1981

Jim: Les informations suivantes nous ont donné un aperçu de la manière dont nos choix peuvent être utilisés dans un sens positif ou négatif, même quand il paraît y avoir une interférence d’entités négatives, à la manière de ce que de nombreux travailleurs de la lumière appellent des attaques psychiques et que nous avons décidé d’appeler des salutations psychiques. Nous avons choisi le mot ‘salutations’ pour souligner qu’il ne doit pas nécessairement y avoir une expérience négative dans le chef de celui qui est salué, et que l’expérience que vit réellement celui qui est salué est directement proportionnelle à la façon dont cette entité regarde la situation. Si on souhaite voir une telle salutation comme une attaque sévère, c’est alors comme cela que devient l’expérience. L’on peut cependant aussi choisir de voir le Créateur dans toutes les entités et événements, et on peut louer et chercher la lumière dans n’importe quelle situation, et alors c’est dans cette direction qu’ira l’expérience.

Quand c’est ce dernier choix qui est fait, alors la salutation psychique devient une grande bénédiction en ce sens qu’elle offre à celui qui est salué une intense opportunité de voir le Créateur unique là où il peut être plus difficile de le voir et qui, quand elle est accomplie, développe une bien plus grande force spirituelle que celle normalement développée sans l’aide de l’entité négative qui a mis le doigt sur les zones les plus faibles de notre personnalité magique. Les salutations psychiques ne peuvent être offertes que par des entités négatives qui accentuent nos choix en libre arbitre qui sont interprétés comme pensées et comportements ‘service de soi’. Nos choix médiocres, qui reflètent en général un manque d’amour envers un prochain ou soi-même, sont grossis par l’entité négative et saignent à blanc nos efforts de chercher la lumière et servir notre prochain jusqu’à ce que nous devenions capables d’équilibrer la situation avec de l’amour, de l’acceptation, de la compassion, de la tolérance, et de la légèreté. Voilà pourquoi Jésus à dit: «Ne résiste pas au mal». Résister et combattre c’est voir quelqu’un ou quelque chose comme autre que soi-même, comme autre que le Créateur. Cela, c’est la voie négative. La voie positive voit et aime tout et tous comme soi-même et comme l’Unique.

Carla: Le travail qui m’a été imposé pendant cette période de salutation psychique a été, ainsi que Jim l’a souligné, très utile pour focaliser ma volonté et mon attention. Je me souviens de m’être sentie soutenue et remise en des mains sûres tout au long de tous les épisodes. La clé a été d’accepter de voir mon propre côté noir. Je pense que la description faite par Dion Fortune de la manière dont il a traité une entité vampirique, dans ce cas précis un loup, est toujours le meilleur exemple de la compréhension requise pour traverser des périodes de ce genre. Cette âme sage avait vu un loup apparaître auprès de son lit pendant sa formation à un rituel de magie blanche occidentale. La solution a été d’attirer le loup directement dans la poitrine, en l’aimant et en l’acceptant comme le soi. Contre l’amour intrépide, les puissances de la négation et de la mort ne peuvent rien et se dissolvent.

Je pense que ceux de Ra ont pris grand soin de notre groupe, si on compare avec d’autres sources, qui ne se sont pas autant souciées de savoir qu’elles épuisaient l’instrument. Les avis qui m’ont été donnés pourraient s’appliquer à quiconque doit ménager son énergie.

Session 25, 16 février 1981

Interlocuteur: Quelle cause ou ensemble de causes ont abouti à cette fluxion de poitrine de l’instrument?

Ra: Je suis Ra. Cette distorsion vers la maladie provient du libre arbitre de l’instrument qui a accepté une substance chimique que vous appelez LSD. Ceci a été soigneusement planifié par les entités qui ne désirent pas que cet instrument demeure viable. La substance a en elle la capacité de retirer de grandes quantités d’énergie vitale à celui qui l’ingère. Le premier espoir de l’entité d’Orion qui a arrangé cette opportunité a été que cet instrument deviendrait moins polarisé vers ce que vous appelez le positif. Grâce à des efforts conscients de la part de cet instrument, en utilisant la substance comme un programmateur de service d’autrui et de gratitude, cette distorsion a été épargnée à cet instrument et il n’y a eu aucun résultat satisfaisant pour le groupe d’Orion.

Le deuxième espoir résidait dans un éventuel mauvais usage des plus puissants moyens de transmission d’énergie parmi vos peuples, dans le domaine des distorsions du complexe corps. Nous n’avons pas encore parlé des divers types de blocage et transfert d’énergie positive et négative qui peuvent avoir lieu dû à la participation à vos complexes d’actions sexuelles de reproduction. Cette entité-ci, cependant, est une entité très forte avec très peu de distorsion en provenance de l’énergie d’amour universel du rayon vert. C’est pour cela que ce plan particulier n’a pas été affecté non plus, parce que cette entité a continué à donner d’elle-même dans ce contexte, d’une manière ouverte ou du rayon vert, plutôt que d’essayer de tromper ou manipuler autrui.

La seule distorsion restant disponible, puisque cette entité ne voulait pas se désharmoniser et ne voulait pas cesser de partager universellement de l’amour sous cette substance chimique, était de tout simplement vider cette entité d’autant d’énergie que possible. Cette entité a une forte distorsion vers l’activité, ce qu’elle a tenté de surmonter pendant un certain temps, réalisant que ce n’était pas l’attitude appropriée pour ce travail. Dans ce domaine particulier l’ingestion de cette substance a en effet, dirons-nous, provoqué des distorsions d’éloignement de la viabilité à cause de l’activité et de l’absence de désir de repos; cet instrument demeurant en éveil pendant bien plus longtemps qu’approprié. C’est ainsi que beaucoup d’énergie vitale a été perdue, rendant cet instrument anormalement sensible à des infections telles que celle dont elle fait l’expérience.

Interlocuteur: La deuxième question que l’instrument a demandé de poser est: «Comment puis-je le mieux me revitaliser, non seulement maintenant mais aussi à l’avenir?».

Ra: Je suis Ra. Cet instrument a conscience des besoins fondamentaux de sa constitution, cela étant la méditation, l’acceptation des limitations, les expériences de joie par l’association avec d’autres, et de beauté comme le chant, et l’exercice avec un grand contact, autant que possible, avec les forces de vie de deuxième densité, spécialement celles des arbres; cette entité ayant aussi besoin de prendre conscience d’une consommation modérée mais régulière d’aliments, l’exercice étant suggéré lors d’une portion assez matinale de la journée, et d’une portion plus tardive de la journée, avant le repos.

Interlocuteur: La troisième question qu’elle a demandé de poser est: “comment Don et Jim peuvent-ils aider à me revitaliser?”.

Ra: Je suis Ra. Ceci n’est pas une question appropriée pour une réponse complète. Nous pouvons seulement dire que ces entités sont des plus consciencieuses. Nous pouvons ajouter que, à cause de la distorsion de cet instrument vers le déséquilibre à ce nexus d’espace/temps, il serait bon que cette entité soit accompagnée pendant l’exercice.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre V - 16 février 1981

Copyright © 2017 L/L Research