Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre II, Séance 34

4 mars 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: Vous avez dit précédemment que la pénétration du huitième niveau ou infini intelligent permet à un complexe mental/corps/esprit d’être moissonné, s’il le souhaite, à n’importe quel temps/espace du cycle. Quand cette pénétration du huitième niveau se produit, quelle est l’expérience que fait l’entité qui y pénètre?

Ra: Je suis Ra. L’expérience de chaque entité est unique dans sa perception de l’infini intelligent. Les perceptions vont d’une joie sans limites à un très fort dévouement au service d’autrui pendant l’état d’incarnation. L’entité qui atteint l’infini intelligent perçoit le plus souvent cette expérience comme étant d’une profondeur indicible. Cependant, il n’est pas habituel que l’entité désire immédiatement la cessation de l’incarnation. Ou plutôt, le désir de communiquer ou d’utiliser cette expérience pour aider le prochain est extrêmement fort.

Interlocuteur: Merci. Voudriez-vous définir le karma?

Ra: Je suis Ra. Notre compréhension du karma est celle qui peut être appelée l’inertie. Ces actes qui sont mis en mouvement continuent à utiliser les moyens de l’équilibrage jusqu’au moment où le contrôle ou le principe supérieur que vous pouvez comparer à votre freinage ou arrêt est invoqué. Cet blocage d’’inertie d’action peut être appelé le pardon. Ces deux concepts sont inséparables.

Interlocuteur: Si une entité développe ce qui est appelé un karma dans une incarnation, est-ce qu’il y a parfois alors une programmation de sorte qu’elle fera l’expérience de catalyseurs qui lui permettront d’atteindre un point de pardon, allégeant ainsi le karma?

Ra: Je suis Ra. Cela est en général exact. Cependant tant le ‘soi’ que tout ‘autre soi’ impliqués, en n’importe quel moment dans le processus de compréhension, d’acceptation, et de pardon, améliorent ces schémas. Cela est vrai à n’importe quel point d’un plan d’incarnation. Ainsi, celui qui a déclenché une action peut se pardonner et ne plus jamais refaire cette erreur-là. Ceci freine ou arrête aussi ce que vous appelez le karma.

Interlocuteur: Merci. Pouvez-vous me donner des exemples d’actes catalytiques sur base de la dernière séance, en commençant par le soi non manifesté qui produit un catalyseur d’apprentissage?

Ra: Je suis Ra. Nous avons observé votre intérêt pour le catalyseur de la douleur. Cette expérience est très commune parmi vos entités. La douleur peut affecter le complexe physique. Le plus souvent, elle affecte le complexe mental et émotionnel. Dans quelques rares cas, la douleur affecte le complexe spirituel. Ceci crée un potentiel d’apprentissage. Les leçons à apprendre varient. Presque toujours, ces leçons incluent la patience, la tolérance, et la capacité de légèreté.

Très souvent, le catalyseur de douleur émotionnelle, qu’il s’agisse de la mort du complexe physique d’un autre ‘soi’ aimé ou autre perte ou perçue telle, aura simplement le résultat opposé: de l’amertume, de l’impatience, de l’acrimonie. Cela c’est un catalyseur qui a mal tourné. Dans ces cas-là, un catalyseur supplémentaire sera fourni afin d’offrir au soi non manifesté de nouvelles opportunités de découvrir le soi en tant que Créateur omni-suffisant qui contient tout ce qui est et est plein de joie.

Interlocuteur: Est-ce que ce que nous appelons les maladies contagieuses jouent un rôle dans ce processus par rapport au soi non manifesté?

Ra: Je suis Ra. Ce qui est appelé maladies contagieuse sont des entités de deuxième densité qui offrent une opportunité pour ce type de catalyseur. Si ce catalyseur n’est pas requis, alors ces créatures de deuxième densité, ainsi que vous les appelleriez, n’ont pas d’effet. Dans chacune de ces généralisations veuillez noter s’il vous plaît qu’il y a des anomalies, de sorte que nous ne pouvons pas parler de toutes les circonstances, mais seulement de la manière générale, dont vous expérimentez les choses.

Interlocuteur: Quel rôle jouent ce que nous appelons les ‘défauts de naissance’ dans ce processus?

Ra: Je suis Ra. Ceci fait partie de la programmation de la totalité du complexe mental/corps/esprit manifesté dans le mental/corps/esprit de troisième densité. Ces défauts sont planifiés comme des limitations qui font partie de l’expérience voulue par le complexe de totalité de l’entité. Ceci inclut les prédispositions génétiques, comme vous pouvez les appeler.

Interlocuteur: Merci. Pouvez-vous me donner le même type d’informations à propos du soi en relation avec le soi sociétal?

Ra: Je suis Ra. Le soi non manifesté peut considérer comme étant de ses leçons celles qui développent n’importe lequel des centres d’influx d’énergie du complexe mental/corps/esprit. Les interactions sociétales et du soi se concentrent le plus souvent sur les deuxième et troisième centres d’énergie. Ainsi, ceux qui sont les plus actifs dans les efforts de remaniement ou de modification de la société sont ceux qui travaillent à partir du sentiment d’avoir personnellement raison ou qui ont des réponses qui vont mettre le pouvoir dans une configuration plus correcte. Ceci peut être vu comme un parcours complet du négatif au positif en orientation. N’importe laquelle de ces interactions va activer ces centres de rayons énergétiques.

Il y en a quelques uns dont le désir d’aider la société est de la nature du rayon vert ou au-dessus. Cependant, ces entités sont rares, à cause de la compréhension, pouvons-nous dire, de quatrième rayon, selon laquelle de l’amour universel librement donné est à désirer davantage que des principes ou même un ré-arrangement des peuples ou des structures politiques.

Interlocuteur: Quand une entité a une forte inclination vers des effets sociétaux positifs, qu’est-ce que cela fait à son rayon jaune dans l’aura, par rapport à une entité qui voudrait créer un empire de société et le gouverner d’une main de fer?

Ra: Je suis Ra. Prenons deux âmes orientées positivement, qui ne sont plus dans votre temps/espace physique. Celui connu comme Albert est allé dans une société étrangère et qui lui était barbare, afin de guérir. Cette entité a été à même de mobiliser de grandes quantités d’énergie et de ce que vous appelez de l’argent. Cette entité a dépensé beaucoup d’énergie de rayon vert en tant que guérisseur, et en tant qu’amateur de votre instrument connu comme ‘l’orgue’. Le rayon jaune de cette entité a été brillant et cristallisé par les efforts faits pour se procurer les fonds nécessaires à la poursuite de ses efforts. Cependant, les rayons vert et bleu étaient eux aussi d’une nature immensément brillante. Les niveaux supérieurs, comme vous pouvez les appeler, étant activés, les points inférieurs d’énergie, ainsi que vous pouvez les appeler, demeurant en équilibre, et étant très, très brillants.

L’autre exemple est l’entité Martin. Cette entité a été grandement confrontée à des modèles vibratoires plutôt négatifs de rayons orange et jaune. Cependant, cette entité a été capable d’ouvrir l’énergie de rayon vert et, étant donné la sévérité de sa mise à l’épreuve, s’il en est, cette entité peut être vue comme s’étant polarisée davantage vers le positif vu sa fidélité au service d’autrui devant un grand catalyseur.

Interlocuteur: Pouvez-vous me donner les noms de famille d’Albert et Martin?

Ra: Je suis Ra. Ces entités vous sont connues comme Albert Schweitzer et Martin Luther King.

Interlocuteur: Je le pensais bien mais je n’étais pas sûr. Pouvez-vous me donner le même type d’informations que nous avons reçues ici par rapport à l’interaction non manifestée entre le soi et les gadgets, jouets et inventions?

Ra: Je suis Ra. Dans cette circonstance particulière nous nous concentrons à nouveau en majeure partie sur les centres énergétiques orange et jaune. Dans un sens négatif, bon nombre de gadgets parmi vos peuples, c’est-à-dire ce que vous appelez vos appareils de communication et autres distractions comme des jeux moins compétitifs, peuvent être vus comme ayant la distorsion de garder inactivé le complexe mental/corps/esprit, de sorte que l’activité des rayons jaune et orange est très affaiblie, ce qui amoindrit inéluctablement la possibilité de l’activation éventuelle du rayon vert.

D’autres de vos gadgets peuvent être vus comme des outils grâce auxquels l’entité explore les aptitudes de ses complexes physique et/ou mental et dans certains rares cas, le complexe spirituel, activant ainsi le rayon orange dans ce que vous appelez vos sports d’équipe et dans d’autres gadgets comme vos modes de transport. Tout ceci peut être vu comme des moyens d’investiguer les sentiments de pouvoir; plus spécialement le pouvoir sur autrui ou un pouvoir d’un groupe sur un autre groupe d’autres ‘soi’.

Interlocuteur: Quel est l’effet général de la télévision sur notre société par rapport à ce catalyseur?

Ra: Je suis Ra. Sans ignorer les tentatives de rayon vert de beaucoup pour communiquer, via ce medium, des informations de vérité et de beauté qui peuvent être utiles, l’effet total de ce gadget est un effet de distraction et de sommeil.

Interlocuteur: Pouvez-vous me donner le même type d’informations sur lesquelles nous sommes en train de travailler, par rapport à la guerre et aux rumeurs de guerre?

Ra: Je suis Ra. Vous pouvez voir cela en relation avec vos gadgets. Cette relation guerre-‘soi’ est une perception fondamentale de l’entité en train de mûrir. Il y a une grande chance d’accélérer dans toute direction désirée. L’une peut se polariser négativement en adoptant des attitudes belliqueuses pour une raison quelconque. Une autre peut se trouver dans une situation de guerre et se polariser dans une certaine mesure vers le positif en activant les rayons orange, jaune et puis vert par des actes héroïques, comme vous pouvez les appeler, pour préserver les complexes mental/corps/esprit d’autres ‘soi’.

Enfin, on peut très fortement polariser le troisième rayon en exprimant le principe de l’amour universel aux dépens de toute distorsion, vers une implication dans des actes belliqueux. De cette manière, l’entité peut devenir un être conscient en un moment très bref de votre temps/espace. Ceci peut être vu comme ce que vous appelleriez une progression traumatisante. Il est à noter que parmi vos entités un grand pourcentage de toutes les progressions ont pour catalyseur le traumatisme.

Interlocuteur: Vous venez d’utiliser le terme ‘troisième rayon’ dans cette phrase. Est-ce bien le mot que vous vouliez utiliser?

Ra: Je suis Ra. Nous voulions dire le rayon vert. Notre difficulté réside dans notre perception du rayon rouge et du rayon violet comme étant fixes; de cette manière les rayons intermédiaires sont ceux qui varient et doivent être observés comme des indications de priorité dans les efforts de former une moisson.

Interlocuteur: Est-ce que le rayon rouge, un rayon rouge intense, peut alors être utilisé comme un indice de priorité d’incarnation, tout comme un intense rayon violet?

Ra: Je suis Ra. Ceci est en partie exact. Dans le passage ou la moisson vers la quatrième densité positive, le rayon rouge est vu seulement comme celui qui, lorsqu’il est activé, est la base de tout ce qui survient aux niveaux vibratoires, la somme de ceci étant l’énergie de rayon violet.

Ce rayon violet est la seule considération pour la quatrième densité positive. Quand on évalue la quatrième densité négative moissonnable, l’intensité des rayons rouge, ainsi que orange et jaune, est regardée très soigneusement, étant donné qu’une grande endurance et une grande quantité d’énergie de ce type sont nécessaires à la progression négative, étant donné qu’il est extrêmement difficile d’ouvrir le passage vers l’infini intelligent à partir du centre du plexus solaire. Ceci est nécessaire pour la moisson en quatrième densité négative.

Interlocuteur: Vous est-il possible de prendre comme exemple notre Général Patton et me dire l’effet que la guerre a eu sur lui dans son développement?

Ra: Je suis Ra. Ceci sera la dernière question de cette séance. Celui dont vous parlez, connu comme George, a été quelqu’un chez qui la programmation d’incarnations précédentes a créé un plan ou une inertie qui était inéluctable dans son incarnation dans votre temps/espace. Cette entité était d’une forte activation de rayon jaune, avec de fréquentes ouvertures de rayon vert et d’occasionnelles ouvertures de rayon bleu. Mais elle n’a pas été capable de briser le moule d’expériences antérieures traumatisantes, de nature belliqueuse.

Cette entité s’est polarisée dans une certaine mesure vers le positif dans son incarnation, vu sa sincérité de croyance dans la vérité et la beauté. Cette entité était très sensible. Elle a ressenti comme un grand honneur/devoir envers la préservation de ce qui était ressenti par l’entité comme étant authentique, beau, et en besoin de défense. Cette entité se percevait comme un personnage chevaleresque. Elle s’est polarisée quelque peu vers le négatif dans son manque de compréhension du rayon vert qu’elle portait avec elle, rejetant le principe de pardon qui est implicite dans l’amour universel.

Vibratoirement, le total de cette incarnation a été un léger accroissement de polarité positive mais un affaiblissement de la moissonnabilité à cause du rejet de la Loi ou Voie de Responsabilité, c’est-à-dire que voyant l’amour universel, elle a continué à se battre.

Interlocuteur: Avons-nous assez de temps pour que je demande si la mort de cette entité presqu’immédiatement après la cessation de la guerre, a été telle qu’elle ait pu être immédiatement réincarnée, de sorte qu’elle puisse participer à la moisson?

Ra: Je suis Ra. Ceci est précisément exact.

Interlocuteur: Merci. Alors je vais simplement demander si nous pouvons faire quelque chose pour augmenter le confort de l’instrument ou améliorer le contact.

Ra: Je suis Ra. Tout est bien. Nous vous laissons, mes amis, dans l’amour et la lumière de l’Unique qui est Tout dans Tout. Je vous laisse dans une grâce perpétuelle. Allez donc, réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre II - 4 mars 1981

Copyright © 2017 L/L Research