Skip Navigation Links
L/L Research
Home
Library
Are you a wanderer?
About Us
Carla’s Niche
Podcast
Online Course
Search
E-mail L/L
Copyright Policy
Recent Updates

Now on Bring4th.org

Bring4th.org

Forums

Online Store

Seeker Connector

Gaia Meditation

Subscriptions

Links

Donate/Volunteer

Join Us

Facebook

Twitter

Tumblr

Instagram


Lectorium

Transcriptions L/L Research

A PROPOS DU CONTENU DE LA PRÉSENTE TRANSCRIPTION: cette séance de transmission alignée a été publiée à l’origine sous le titre de The Law of One, Books I to V, par Don Elkins, James Allen McCarty et Carla L. Rueckert. La traduction de cette transcription vous est offerte dans l’espoir qu’elle vous sera utile. Ainsi que les entités de la Confédération le répètent souvent, faites appel à votre sens de la discrimination et à votre sagacité pour évaluer ce texte. Ce qui vous y paraît véridique, acceptez-le; ce qui ne vous correspond pas, laissez-le de côté car, ni nous-mêmes ni aucun membre de la Confédération ne souhaitons/souhaitent qu’aucun de vous trébuche sur une pierre d’achoppement.

ATTENTION: La présente transcription a été vérifiée mais peut encore demander des corrections. Si vous constatez des erreurs, n’hésitez pas à nous en faire part, nous nous ferons un plaisir de les corriger.

(Traduction française: Micheline Deschreider)

La Loi Une, Livre II, Séance 41

20 mars 1981

Ra: Je suis Ra. Je vous salue dans l’amour et dans la lumière du Créateur infini unique. Nous communiquons maintenant.

Interlocuteur: J’ai une question de logistique pour commencer. Je sais que c’est une question idiote, mais je dois la poser pour être sûr. Il est possible que nous devions déménager d’ici. Est-ce que cela aura un impact sur notre contact avec Ra?

Ra: Je suis Ra. Ce n’est pas une question stupide. L’endroit n’a pas d’importance car ne sommes-nous pas dans la Création? Cependant le lieu de travail sera soit soigneusement choisi par vos soins comme étant de niveaux vibratoires appropriés, soit il sera suggéré que se fasse une purification et une consécration du lieu par la méditation, préalablement au travail initial. Ceci peut impliquer des tâches qui semblent terre-à-terre, comme le nettoyage ou la peinture des surfaces que vous pouvez estimer comme portant des marques inappropriées.

Interlocuteur: Je connais le rituel d’Expulsion du Pentagramme inférieur. Je me demandais si ce rituel serait utile lors de la préparation d’un lieu pour ce type de travail.

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: En essayant d’élaborer un moyen de comprendre à partir du début, pourrait-on dire, en partant de l’infini intelligent pour arriver à notre condition actuelle d’être, je pense que je devrais retourner en arrière et investiguer à propos de notre Soleil, puisqu’il est le sub-Logos qui crée tout ce dont nous faisons l’expérience dans ce système planétaire particulier.

Voulez-vous me donner une description de notre Soleil?

Ra: Je suis Ra. Ceci est une question à laquelle il n’est pas facile de répondre dans votre langage, car le Soleil a différents aspects en relation avec l’infini intelligent, l’énergie intelligente, et avec chaque densité de chaque planète, ainsi que vous appelez ces sphères. En outre, ces différences s’étendent au métaphysique ou temps/espace de votre création.

Par rapport à l’infini intelligent, le corps solaire fait partie, de manière égale avec tous les éléments de la Création infinie, de cet infini.

En relation avec l’infini intelligent potentialisé qui utilise l’énergie intelligente, il est le rejeton, dirons-nous, du Logos pour un bien plus grand nombre encore de sub-Logoi. La relation est hiérarchique en ce sens que le sub-Logos utilise l’énergie intelligente grâce à des moyens établis par le Logos et utilise son libre arbitre pour co-créer, dirons-nous, les pleines nuances de vos densités ainsi que vous en faites l’expérience.

Par rapport aux densités, le corps solaire peut physiquement être vu comme un grand corps d’éléments gazeux soumis aux processus de la fusion et de l’irradiation de chaleur et de lumière.

Métaphysiquement, le Soleil accomplit une signification de la quatrième à la septième densité, selon les capacités croissantes des entités de ces densités à comprendre la nature de création et de co-entité vivante, ou autre ‘soi’ de ce corps solaire. Ainsi, vers la sixième densité le Soleil peut être visité et habité par ceux qui demeurent dans le temps/espace, et peut même être partiellement créé de moment en moment par les procédés d’entités de sixième densité dans leur évolution.

Interlocuteur: Dans votre dernière intervention, vouliez-vous dire que les entités de sixième densité créent réellement des manifestations du Soleil dans leur densité? Pourriez-vous expliquer ce que vous avez voulu dire à ce sujet?

Ra: Je suis Ra. Dans cette densité-là, certaines entités dont le moyen de reproduction est la fusion peuvent choisir d’accomplir cette portion d’expérience comme faisant partie de «l’êtritude [1]» du corps solaire. Vous pouvez donc voir certaines portions de la lumière que vous recevez comme la progéniture de l’expression génératrice d’amour de sixième densité.

Interlocuteur: Alors pourrait-on dire que les entités de sixième densité utilisent ce mécanisme pour être plus étroitement des co-Créateurs du Créateur infini?

Ra: Je suis Ra. Ceci est précisément correct comme cela est vu dans les dernières portions de la sixième densité recherchant les expériences de la densité de passage.

Interlocuteur: Merci. Ce que je voudrais à présent c’est savoir ce qui se passe quand la première densité est formée, et comment les centres énergétiques sont d’abord formés chez les êtres. Est-ce que cela a du sens de vous demander si le Soleil lui-même a une densité, ou est-il toutes les densités?

Ra: Je suis Ra. Le sub-Logos est de l’octave tout entière et n’est pas une entité qui fait l’expérience des apprentissages/enseignements d’entités telles que vous-mêmes.

Interlocuteur: Je vais à présent vous dire ce que je comprends et vous demander de me corriger. Intuitivement je vois l’être de première densité formé par un centre énergétique qui est un vortex. Ce vortex provoque ensuite les mouvements en tourbillon, que j’ai mentionnés précédemment, de vibration qui est lumière, qui commence ensuite à se condenser en des matières de première densité. Est-ce exact?

Ra: Je suis Ra. Cela est correct jusqu’au point où vous a mené votre raisonnement. Cependant, il est bon de souligner que le Logos a le plan de toutes les densités de l’octave en accomplissement potentiel avant d’entrer dans le continuum d’espace/temps de première densité. Donc les centres énergétiques existent avant qu’ils ne soient manifestés.

Interlocuteur: Alors quel est l’être le plus simple qui est manifesté? Je suppose que ce pourrait être une seule cellule ou quelque chose de ce genre. Comment cela fonctionne-t-il par rapport aux centres énergétiques?

Ra: Je suis Ra. L’être manifesté le plus simple est la lumière ou ce que vous avez appelé le photon. Par rapport aux centres énergétiques il peut être vu comme le centre ou fondement de tous les champs d’énergie articulés.

Interlocuteur: Lorsque la première densité est formée nous avons le feu, l’air, la terre et l’eau. A un certain moment il y a le premier mouvement ou individualisation de la vie en une portion de conscience qui est auto-mobile. Pouvez-vous décrire le processus de la création de ceci et dire quel type de centre énergétique il y a?

Ra: Je suis Ra. La première densité ou densité du rayon rouge, bien qu’attirée par la croissance, n’est pas dans la vibration appropriée pour des conditions pouvant aboutir à ce que vous pouvez appeler l’étincelle de conscience. A mesure que les énergies vibratoires passent du rouge à l’orange, l’environnement vibratoire est tel qu’il stimule les substances chimiques qui jusqu’alors étaient inertes, pour qu’elles se combinent de telle manière que l’amour et la lumière entament la fonction de croissance.

La supposition que vous avez faite précédemment concernant les entités mono-cellulaires, tel le dinoflagellate polymorphe, est correcte. Le mécanisme est celui de l’attraction de la lumière spiralant vers le haut. Il n’y a rien d’aléatoire dans aucune partie de l’évolution.

Interlocuteur: Si je me souviens bien, le dinoflagellate polymorphe possède une cellule à base de fer et non de cuivre. Pouvez-vous commenter cela?

Ra: Je suis Ra. Cette information n’est pas centrale. La base de tout métabolisme, dirons-nous, est celle que l’on peut trouver dans les substances chimiques du voisinage d’origine.

Interlocuteur: Je parlais de cela seulement parce qu’il a le mouvement de notre vie animale qui est fondée sur des cellules à base de cuivre, mais sa cellule est à base du fer de la vie végétale, ce qui indique une transition possible de la vie végétale vers la vie animale. Me trompé-je? Ma mémoire est un peu floue là-dessus.

Ra: Je suis Ra. Ce n’est pas que vous vous trompez, mais il ne faudrait pas tirer de conclusions de ce genre d’informations. Il y a plusieurs types différents de bases pour des entités conscientes, non seulement sur cette sphère planétaire, mais dans une bien plus grande mesure encore sous les formes qui se trouvent sur des sphères planétaires d’autres sub-Logoi. Le véhicule chimique est celui qui abrite le plus commodément la conscience. C’est le fonctionnement de la conscience qui est le sujet d’intérêt, plutôt que la composition chimique d’un véhicule physique.

Nous avons observé que ceux que vous appelez des scientifiques ont essayé de comprendre les différences et diverses interrelations à divers niveaux, types, et conditions de formes de vie. Ceci n’est pas une matière qui peut porter des fruits car elle dépend d’un moment de choix par votre sub-Logos.

Interlocuteur: Je ne voulais pas gaspiller du temps sur cette question mais vous venez de mentionner cette cellule simple particulière. Est-ce que le dinoflagellate polymorphe possède un centre énergétique orange?

Ra: Je suis Ra. C’est exact.

Interlocuteur: Est-ce que ce centre énergétique est, à très petite échelle, en relation avec le centre énergétique orange chez l’humain?

Ra: Je suis Ra. La couleur véritable est précisément la même. Cependant, la conscience du début de la deuxième densité est primitive et l’usage du rayon orange est limité à l’expression du soi qui peut être vue comme le mouvement et la survie.

En troisième densité, en ce moment, ceux qui s’accrochent au rayon orange ont un système de distorsions bien plus complexe, au travers desquelles le rayon orange se manifeste. Ceci est assez compliqué. Nous allons nous efforcer de simplifier.

La couleur véritable appropriée pour la troisième densité est, comme vous l’avez constaté, le jaune. Cependant, les influences de la couleur verte véritable, qui agissent sur les entités de rayon jaune, ont provoqué le retour de nombreuses entités à la considération du soi plutôt qu’à la progression vers la considération d’autrui ou rayon vert. Ceci ne doit pas être vu comme étant d’une nature polarisée négativement, puisque l’entité polarisée négativement travaille très intensivement avec les manifestations les plus profondes des énergies de groupe du rayon jaune, spécialement les manipulations d’autrui pour le service de soi. Ceux qui retournent au rayon orange, et nous pouvons ajouter qu’il y en a beaucoup sur votre plan en cette période, sont ceux qui ressentent les vibrations de la couleur verte véritable et qui, dès lors, y répondent en rejetant les activités gouvernementales et sociétales telles qu’elles sont et recherchent davantage le soi.

Cependant, n’ayant pas développé de manière appropriée le rayon jaune de façon à ce qu’il équilibre les taux vibratoires personnels de l’entité, cette entité se trouve devant la tâche d’activer et équilibrer davantage le soi par rapport au ‘soi’, d’où les manifestations de rayon orange en ce nexus d’espace/temps.

Donc, la couleur orange véritable est celle qui est sans différence. Cependant, les manifestations de ce rayon-ci ou de tout autre, peuvent sembler très variées, selon les niveaux et équilibres vibratoires des complexes mental/corps/esprit qui expriment ces énergies.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire quelle est la plus simple et première entité à avoir à la fois les centres énergétiques orange et jaune?

Ra: Je suis Ra. Sur votre sphère planétaire les premières entités à faire l’expérience du rayon jaune sont des natures animale et végétale, qui éprouvent la nécessité de reproduction par des techniques bisexuelles ou qui trouvent nécessaire de dépendre d’une manière ou d’une autre d’autres ‘soi’ pour la survie et la croissance.

Interlocuteur: Et alors quelle est l’entité la plus simple chez qui sont activés les rayons rouge, orange, jaune et vert?

Ra: Je suis Ra. Ces informations ont été couvertes lors d’une séance précédente. Pour simplifier peut-être votre demande, chaque centre peut être vu comme étant potentiellement activé en troisième densité, les entités de la deuxième densité avancée ayant la capacité, pourvu qu’un usage efficient soit fait de l’expérience, de vibrer et d’activer le centre énergétique du rayon vert.

L’être de troisième densité, qui a le potentiel de la complète conscience de soi, a donc un potentiel d’activation minimale de tous les centres énergétiques. Les quatrième, cinquième et sixième densités sont celles qui affinent les centres énergétiques supérieurs. La septième densité est une densité d’achèvement et d’orientation vers l’intemporalité ou éternité.

Interlocuteur: Alors est-ce qu’un animal de deuxième densité a en quelque sorte tous les centres énergétiques dans son être, et c’est juste qu’ils ne sont pas activés?

Ra: Je suis Ra. Ceci est précisément correct.

Interlocuteur: Alors l’animal de deuxième densité est composé de lumière, comme le sont toutes choses. Ce que j’essaie de comprendre c’est la relation entre la lumière dont sont composés les divers corps de l’animal et le rapport de celle-ci avec les centres énergétiques qui sont actifs et ceux qui ne sont pas actifs, et comment tout cela est relié au Logos. C’est une question difficile à poser. Pouvez-vous me donner une réponse?

Ra: Je suis Ra. La réponse est de rediriger vos processus de pensée à partir de n’importe quel point de vue mécanique de l’évolution. La volonté du Logos postule les potentiels disponibles pour l’entité qui évolue. La volonté de l’entité à mesure qu’elle évolue, est la simple mesure du degré et des exigences de l’activation et de l’équilibrage des divers centres énergétiques.

Interlocuteur: Merci. Au cours de la séance d’avant-hier vous avez mentionné une vitesse variable de rotation ou d’activité des centres énergétiques. Qu’avez-vous voulu dire par là?

Ra: Je suis Ra. Chaque centre énergétique a un large éventail de vitesses de rotation ou, comme vous pouvez le voir plus clairement par rapport à la couleur, de brillance. Plus fortement la volonté de l’entité se concentre sur et raffine ou purifie chaque centre énergétique, plus brillant ou plus actif en rotation devient chaque centre énergétique. Il n’est pas nécessaire que les centres énergétiques soient activés dans l’ordre, dans le cas de l’entité qui a conscience d’elle-même. Ainsi donc, les entités peuvent avoir des centres énergétiques extrêmement brillants tout en étant très déséquilibrées dans l’aspect de leur rayon violet, à cause du manque d’attention portée à la totalité de l’expérience de l’entité.

La clé de l’équilibre peut donc être vue dans la réponse non-étudiée, spontanée et honnête des entités aux expériences, utilisant ainsi l’expérience au maximum, puis appliquant les exercices d’équilibrage et adoptant l’attitude appropriée pour le spectre le mieux purifié de manifestations des centres énergétiques dans le rayon violet. Voilà pourquoi la brillance ou vitesse de rotation des centres énergétiques n’est pas considérée comme étant au-dessus de l’aspect équilibré ou manifestation du rayon violet d’une entité en ce qui concerne la moissonnabilité; car les entités qui sont déséquilibrées, spécialement par rapport aux rayons primaires, ne seront pas capables de soutenir l’impact d’amour et de lumière de l’infini intelligent dans la mesure nécessaire pour que la moisson soit possible.

Interlocuteur: Pouvez-vous me dire quelle est la différence entre espace/temps et temps/espace?

Ra: Je suis Ra. En utilisant vos mots, la différence est celle qu’il y a entre le visible et l’invisible ou le physique et le métaphysique. En utilisant des termes mathématiques, comme le fait celui que vous nommez Larson, La différence est celle qu’il y a entre s/t et t/s.

Interlocuteur: Au cours de la dernière séance vous avez mentionné le concept du jeûne pour se débarrasser des formes pensées indésirables. Pouvez-vous détailler ce processus et donner quelques détails sur son fonctionnement?

Ra: Je suis Ra. Cette technique, comme toutes les techniques de guérison, doit être utilisée par un être conscient; c’est-à-dire un être conscient que l’élimination de la matière en excès et non souhaitée du complexe corps est analogue à l’élimination de matière en excès ou non désirée du mental ou de l’esprit. Ainsi, la discipline ou refus de la part indésirable en tant que partie appropriée du soi est amenée au travers de l’arbre du mental jusqu’au bas du tronc, jusqu’aux niveaux subconscients où s’opère la connexion, et donc le corps, le mental et l’esprit, alors à l’unisson, expriment le refus de la matière spirituelle ou mentale en excès ou indésirable en tant que partie de l’entité.

Tout se détache alors et l’entité, tout en comprenant, si vous voulez, et en reconnaissant la nature de la matière rejetée comme faisant partie du grand ‘soi’, purifie et raffine cependant le complexe mental/corps/esprit par l’action de la volonté, et fait se manifester l’attitude désirée du complexe mental ou du complexe esprit.

Interlocuteur: Alors est-ce que ceci serait comme une reprogrammation consciente de catalyseur? Par exemple, pour certaines entités un catalyseur est programmé par le soi supérieur pour créer des expériences de manière à ce que l’entité puisse se libérer d’inclinations non désirées. Est-ce que ceci est analogue à l’entité qui programme consciemment cette libération et utilise le jeûne comme méthode de communication avec elle-même?

Ra: Je suis Ra. Ceci n’est pas seulement exact, mais on peut aller plus loin. Le soi, s’il est conscient à un degré suffisamment élevé de l’action de ce catalyseur et des techniques de programmation peut, par une concentration de la volonté et la faculté de la seule foi, provoquer une reprogrammation sans analogie avec le jeûne, la diète, ou autres disciplines analogues du complexe corps.

Interlocuteur: J’ai un livre, Initiation, dans lequel l’auteure décrit l’initiation. Avez-vous connaissance du contenu de ce livre?

Ra: Je suis Ra. C’est exact. Nous scannons votre mental.

Interlocuteur: Je n’en ai lu qu’une partie, mais je me demandais si les enseignements donnés dans le livre en ce qui concerne l’équilibrage étaient les enseignements de Ra?

Ra: Je suis Ra. Ceci est exact à la base, avec des distorsions qui peuvent être vues quand ce matériau est collationné en parallèle avec le matériau que nous avons offert.

Interlocuteur: Pourquoi est-ce que les centres énergétiques rouge, jaune et bleu sont appelés centres primaires? Je pense, d’après ce dont j’ai déjà connaissance, que je comprends cela, mais peut-on retracer ces couleurs primaires jusqu’à l’infini intelligent plus profondément que ce que vous nous avez donné?

Ra: Je suis Ra. Nous ne pouvons pas dire ce qui paraît profond à une entité. Les rayons rouge, jaune et bleu sont primaires parce qu’ils signifient des activités d’une nature primaire.

Le rayon rouge est le fondement; le rayon orange le mouvement vers le rayon jaune qui est le rayon de la conscience de soi et de l’interaction. Le rayon vert est le mouvement au travers de diverses expériences d’échange d’énergies qui ont à voir avec la compassion et l’amour qui pardonne tout, jusqu’au rayon primaire bleu qui est le premier rayon de rayonnement du soi, indépendamment de toute action d’un autre.

L’entité de rayon vert est inefficace devant un blocage dû à d’autres ‘soi’. L’entité de rayon bleu est un co-Créateur. Ceci est peut-être une répétition de l’activité précédente, mais si vous considérez la fonction du Logos comme représentant le Créateur infini dans la réalisation de la connaissance du Créateur par le Créateur, vous pouvez peut-être voir les étapes par lesquelles ceci peut être accompli.

Pouvons-nous demander une dernière question complète avant que nous clôturions cette séance?

Interlocuteur: C’est peut-être une question trop longue pour cette séance, mais je vais la poser et si elle est trop longue nous continuerons plus tard. Pouvez-vous me parler du développement du complexe mémoriel sociétal Ra, depuis son commencement, et quels catalyseurs il a utilisés pour aller où il se trouve maintenant en termes d’activation de rayons?

Ra: Je suis Ra. La question n’exige pas une longue réponse car nous, qui avons fait l’expérience des densités vibratoires sur la sphère planétaire que vous nommez Vénus, avons eu le bonheur de pouvoir évoluer en harmonie avec les vibrations planétaires, avec une gradation harmonieuse vers la deuxième, la troisième et la quatrième, et une expérience grandement accélérée de quatrième densité.

Nous avons passé beaucoup de temps/espace, si vous voulez, en cinquième densité, à équilibrer l’intense compassion que nous avions gagnée en quatrième densité. A nouveau, la gradation a été harmonieuse et notre complexe mémoriel sociétal qui était devenu très fermement cimenté en quatrième densité, est resté d’une nature très forte et obligeante.

Notre travail de sixième densité a lui aussi été accéléré grâce à l’harmonie de notre complexe mémoriel sociétal, de sorte que nous avons été à même de nous compter parmi les membres de la Confédération pour approcher encore plus rapidement le passage en septième densité. Cependant, notre harmonie a été une douloureuse source de naïveté en ce qui concerne le travail pour votre planète. Y a-t-il une brève demande avant que nous quittions cet instrument?

Interlocuteur: Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour augmenter le confort de l’instrument ou pour faciliter le contact?

Ra: Je suis Ra. Tout est bien. Je vous laisse, mes amis, dans l’amour et la lumière du Créateur infini unique. Allez donc et réjouissez-vous dans la puissance et la paix du Créateur infini unique. Adonaï.

 

[1] Original : ‘beingness’ (NdT)

  Skip Navigation LinksL/L Research Library Transcripts - Table of Contents 1981 - Français La Loi Une, Livre II - 20 mars 1981

Copyright © 2017 L/L Research