Transcriptions

27 December, 2008

Méditation du samedi

[overview] Q’uo, cette semaine la question est de savoir s’il est ou non possible d’apprendre de l’expérience et de la sagesse de quelqu’un d’autre en écoutant, ou bien si le réel apprentissage ne se fait qu’en vivant ce qu’on apprend par soi-même. Pourriez-vous parler de ce sujet, s’il vous plaît?

13 December, 2008

Méditation du samedi

[overview] Ra dit dans la série de La Loi Une: « la fonction de l’esprit est d’intégrer l’aspiration montante à l’énergie du mental/corps, à l’afflux descendant et circulant de l’intelligence infinie » . Je voudrais présenter une perception de la foi qui dérive de la brève description faite par Ra de la fonction de l’esprit. La foi, voudrais-je proposer, est un processus qui peut être décrit comme un désengagement et un repos.

22 November, 2008

Méditation du samedi

[overview] (posée par G.) Q’uo, ce soir nous voudrions demander quelle est la différence entre deux activités fondamentales: le channeling et le devenir. Pour être plus explicites, quelle est la différence entre canaliser de l’énergie (que ce soit l’énergie de personnalité magique, de conscience rayonnante, d’énergie de guérison, d’énergie d’inspiration, d’énergie de communication, ou d’énergie d’amour) et devenir cette énergie, devenir le choix suprême de la prise de conscience non-duelle dans laquelle se dissolvent sujet et objet de sorte qu’il n’y a rien que le ‘soi’ à canaliser et que tout est vu à nouveau comme un? Spécifiquement, en termes de structure de la personnalité, quelle est la différence entre l’entité qui canalise et celle qui est en devenir? En termes de mouvement d’énergie au travers des systèmes de chakras, quelle est la différence entre l’entité qui canalise et l’entité en devenir?

8 November, 2008

Méditation du samedi

[overview] Question de G: Tout au long des transmissions de La Loi Une, Ra parle souvent de l’entité comme d’une unité isolée et indivisible. Ils parlent de l’entité en évolution, de l’entité qui fait ceci ou cela, et de l’entité qui fait tel ou tel choix. Qui est l’entité qui fait ces choix et est responsable dans l’incarnation? Est-ce que c’est le ‘soi’ conscient? Le ‘soi’ subconscient? Ou bien l’entité entière, non divisée? Je demande cela parce que les activités dont Ra dit que l’entité les connaît, paraissent souvent se dérouler bien en-dessous du seuil de la prise de conscience. Dans le spectre du choix, où donc se situe les responsabilités du ‘soi’ conscient? Quel est exactement le véritable rôle du ‘soi’ conscient en train de s’éveiller?

25 October, 2008

Méditation du samedi

[overview] Q’uo, dans les transmissions de La Loi Une, Ra dit que « l’initiation dans la Chambre de la Reine a trait à l’abandon du ‘soi’, au désir de connaître pleinement le Créateur ». Je crois qu’il y a une hiérarchie ou un spectre des désirs. À une extrémité de ce spectre il y a les désirs qui aspirent à, et trouvent, une identité dans le matériel, le superficiel et le transitoire. Cette fréquence des désirs vibre selon la préoccupation de la survie, du statut, de l’orgueil, et du renforcement de la personnalité ou ‘soi’ séparé. À l’autre extrémité de ce spectre il y a des modèles d’énergie qui recherchent l’abnégation, la transcendance, l’amour, la lumière, et l’unité, avec une myriade de désirs entre les deux.

11 October, 2008

Méditation du samedi

[overview] « Dans le complexe corps nous avons un processus selon lequel nous ingérons des aliments variés pour la survie et la croissance de notre corps. Cependant, notre corps n’utilise pas la majorité de la nourriture que nous lui donnons. En fait il sépare les nutriments et autres substances utiles de la nourriture, absorbe ces substances, et élimine le reste. Dans le complexe mental nous avons un processus selon lequel nous sommes constamment bombardés de catalyseurs internes et externes. En analogie avec le corps, notre mental ne doit prendre que les parties nutritives de nos catalyseurs afin de nous approvisionner en expériences distillées dans le but d’une évolution spirituelle. Pouvez-vous nous dire comment notre mental distille nos expériences, en mettant l’accent sur la manière dont nous éliminons ce qui n’est pas utile à notre croissance? ».

27 September, 2008

Méditation du samedi

[overview] La première question de ce soir est posée par T1 de Taiwan. La voici: « J’ai visionné un DVD intéressant intitulé The Solar Empire. Ce film splendide parle des taches et éruptions solaires. Selon mes souvenirs, ces phénomènes solaires peuvent influencer toutes les planètes du système solaire sur le plan physique. Pouvons-nous demander à Q’uo s’il y a un sens métaphysique aux divers phénomènes de notre Soleil, comme les éruptions et les taches? »

13 September, 2008

Méditation du samedi

[overview] La question de ce soir, posée par G, est la suivante: « Dans la série de La Loi Une, Ra dit qu’il y a une distorsion de la Loi Une qui indique que le portail qui ouvre sur l’infini intelligent est « un portail à la fin d’un sentier direct et étroit, comme vous pourriez l’appeler ». La question est: « pourquoi le sentier qui mène à l’infini intelligent est-il appelé direct et étroit? Et quelles sont les implications de ceci pour celui qui cherche l’infini intelligent? »

27 May, 2008

Méditation spéciale

[overview] (Lue par Jim.) Q’uo, la question posée par D. débute par deux citations extraites de la séance de channeling L/L Research du 24 mars 1991. Voici ce qu’il dit: « Deux citations ont attiré mon attention. Premièrement, Q’uo dit : ‘ceux qui veulent utiliser une béquille pour se hisser vers la lumière (que cette béquille soit représentée par des drogues, des rituels magiques, ou tout autre gadget préconisé par d’autres sciences occultes), se hissent littéralement vers un lieu pour lequel ils n’ont pas travaillé et auquel ils peuvent ne pas être préparés’ ».

24 May, 2008

Méditation du samedi

[overview] (Lue par G). La question que nous citons est: « Il y a la phrase ‘l’emporter sur le soi’, qui est une autre manière de dire ‘connaître et accepter le soi’. Est-ce qu'il y a un processus tel que celui de l'appel? Est-ce que les portions du ‘soi’ qui désirent l'amour acquièrent une telle force que plus l'appel est insistant, plus le désir est insistant, le carré de la résistance à l’intérieur du ‘soi’ est dépassé? »